Management de l'entreprise

Conduire le changement, un témoignage de terrain

Par Partagez : Envoyer le lien de cet article par e-mail   
.

conduite du changement ou théâtre des égosAh! le changement ! Voilà un thème incontournable dans la conduite de projet.
Les uns le conduisent, les autres l'accompagnent. D'autres encore le subissent tandis que ceux qui ne se laissent pas faire préfèrent lutter. Il y a ceux qui ne savent qu'en penser et bien sûr il y a aussi ceux qui s'en foutent royalement.

On retrouve souvent cette classification avec le traditionnel conseil de bon sens :

« Appuyez-vous sur les plus fervents supporters pour bloquer les opposants les plus tenaces et convaincre les indécis. »
Cette recommandation, maintes fois ressassée, est à mon sens un poil simpliste.

Ceux qui changent de casaques en cours de parcours

Au cours de ma carrière, je me suis le plus souvent heurté non pas à de fermes opposants mais plutôt à des supporters de la première heure qui changeaient casaque en cours de déroulement. Pourquoi ? Et bien tout simplement parce qu'un projet n'a pas la même finalité pour tout le monde et chacun voit ce qu'il peut le servir personnellement. Les intérêts peuvent aussi évoluer en cours de déroulement.
  • A noter : les saboteurs peuvent aussi être des membres de la direction... Les cadres supérieurs ne sont pas exempts de la quête d'intérêts personnels.
Mais plutôt que de longs discours déjà cent fois entendus, écoutons le témoignage de terrain de Vincent. Il résume à lui seul la réalité des dérives de bien des projet, lorsque l'égo des protagonistes prend le pas sur la rationalité et les véritables enjeux du projet.

Témoignage de Vincent, le théâtre des égos

Qui suis-je ?

Je m'appelle Vincent Untel (nom et prénom changés), j'ai poursuivi des études de mathématiques et je suis ingénieur en informatique et en automatique spécialiste des systèmes complexes. À l´époque des faits, je travaille dans le monde de l'automatisation industrielle, chez un fournisseur de solutions de manutention clés en mains. Je suis expérimenté, j'ai déjà réalisé quelques automatisations de machines transfert lorsque l'on me confie la réalisation de l'ensemble de la partie informatique d'un ensemble de transtockeurs automatiques particulièrement complexes.

Le contexte du projet

Pour accomplir cette tâche, je dispose d'une bonne équipe. Les informaticiens et les automaticiens sont des professionnels particulièrement compétents. Le client, un groupe international, a prit soin au préalable de négocier avec les syndicats l'implantation de la nouvelle installation. Donc pas de problème à craindre de ce côté là. Bref, tout va pour le mieux.

L'origine de la crise

Hélas, le PDG de l'entreprise qui m'emploie est un fort mauvais organisateur.

Il souhaite se débarrasser de son directeur technique avec qui il entretient d'execrables relations. Pour éviter un licenciement contestable et surement contesté, il joue la ruse et embauche un nouveau cadre à un poste similaire, plus jeune et plus diplômé, sans pour autant préciser les prérogatives de l'un et de l'autre.

Lorsque les cadres dirigeants s'avèrent être les saboteurs

Le projet que je dirige devient malheureusement l'enjeu du conflit. Tirer à hue et à dia entre les deux directeurs, chacun multipliant les ordres et les contrordres, il devient impossible de travailler. Les deux cadres s'imaginent sur un ring de boxe et ne pensent qu'au coup bas qu'ils pourraient infliger à l'adversaire Ils perdent complètement de vue la finalité du projet... C'est la débâcle!

La sortie de crise

Par chance, le client, lui ne perd pas le nord. Il reprend les rênes en mains et parvient à recadrer ces nuisibles en jouant de la menace financière. La mise en place des pénalités de retard a enfin eu raison de cette crise absurde...

  • Et la morale de l'histoire c'est...

    Comme quoi l'échec n'est pas toujours causé par des salariés de base qui n'acceptent pas le changement ! Les misérables luttes d'égo entre "chefs" imbus de leur personne sont tout aussi néfastes et bien plus fréquentes qu'on imagine. Il est vrai que les spécialistes du changement n'abordent jamais (ou très très rarement) ce cas pourtant pas si exceptionnel que cela... On se demande bien pourquoi...

Voir aussi

A lire...

Extrait : Le livre s'adresse autant aux chefs de projet déjà expérimentés qu'aux débutants. Les premiers profiteront de cette lecture pour forger leurs propres outils ; les seconds trouveront matière à aiguiser leurs propres pratiques.

Le chef de projet efficace Le chef de projet efficace
Alain Fernandez
Editions d'organisation
5ème Edition revue et augmentée

220 pages 22 Euros
Dispo : www.amazon.fr
Immédiatement : eBook (PDF &ePub), Amzn Kindle (prix ebook)


Points de vue


Et la suite, elle est prévue pour quand ? Merci
Ecrit par : MIcko

Bientôt, bientôt, ça vient... Il est vrai que j'ai pris un peu de retard....
Ecrit par : Alain

Ca y est, elle est en ligne : Accompagner le changement 2/2
Ecrit par : Alain


Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 145)

La reproduction ou la traduction totale ou partielle de ce texte, images et documents est formellement interdite. Voir ici les conditions pour publier un extrait sur votre site ou blog. Ce texte et les images et documents qu'il contient est déposé auprès de l'IDDN

Suivez aussi les news du portail sur Twitter et rejoignez-nous sur Facebook

Google+    Twitter    Facebook

Excel ® est une marque déposée de Microsoft Corp ®
Gimsi ® est une marque déposée de Alain Fernandez



Copyright : Alain FERNANDEZ ©1998-2017- Tous droits réservés


  Suivez-nous :   Google+   twitter+  Facebook  Linkedin    e-mail  
»» Toutes les fiches du Blog »»