Management de l'entreprise

Quel consultant êtes-vous ?

Par .

Consultant Un Consultant... Mais qu'est-ce donc ?

Le terme de consultant, exploité à outrance, est aujourd'hui particulièrement galvaudé. Plutôt que de préciser une réelle profession, il est utilisé à tort et à travers pour englober sous un libellé particulièrement séduisant un état difficile à définir .
"Vous faites quoi dans la vie ?"
"Je suis consultant. "
"Ah très bien ! Et cela consiste en quoi ? "
"Ben euh, c'est difficile à expliquer.... "

Pour vous aider à bien identifier quel métier se cache derrière ce terme générique, je vous propose cette petite typologie des consulting-boys  les plus courants. (Cela fonctionne aussi pour les consulting-girls) 

Le Consultant avec un grand "C"

Il y a les consultants des grands cabinets. Ils arrivent en équipe. Méga organisés qu'ils sont !
Ils ne parlent pas. Consultant donneur de leçonDe toutes façons ils n'ont rien à te dire. Et quant à t'écouter t'imagines pas !
Ils étudient les  chiffres, ils comptent, ils mesurent...
Pas de détails pour toi coco. De toutes façons tu coûtes trop cher. Et puis finalement tu sers à quoi dans la vie ?
Eux ils ont la leur à gagner.
C'est comme ça...

Le consultant indépendant

A l'autre extrème, il y a le petit mec. Le consultant indépendant, le freelance. Alors pourquoi on l'appelle lui ?
Et bien ce n'est pas compliqué, on fait appel à l'indépendant parce que :  soit Consultant indépendanton n'a pas les moyens de se payer un big cabinet... soit le big cabinet est trop cher... Et puis lui on le connaît, il est gentil et en plus il ne changera pas grand chose.... Bref, il va nous rassurer....
Cela dit ne nous méprenons pas, il y en a de  toutes sortes des consultants indépendants...

Le donneur de leçons

Il y a celui qui donne des leçons et définit les règles. Pour lui il n'y a pas à tortiller. C'est comme ça qu'il faut faire. Il sait parfaitement ce qu'il faut appliquer et tout le monde doit se plier à la règle.
Normal, c'est la règle.

Le grand Gourou

Voyant
Pas loin du donneur de leçons, il y a le grand gourou. Celui qui n'a ni plan ni projet mais réponse à tout. Ah il y en a des patrons qui les aiment ceux-là ! Comment qu'ils vous jugent lorsque vous hésitez, lorsque vous réfléchissez un peu trop longuement, lorsque vous vous lancez dans une réflexion conjecturale. Non c'est tout de suite qu'il faut la réponse ! Vous ètes payé pour cela non ?

Le béni-oui-oui

Prof_3En parallèle il y a le consultant  qui confirme tout. Surtout ne pas contredire le client : " Oui bien sûr M. le Client, vous avez tout  à fait raison M le Client , Biduletruc aurait dû être mieux placé pour récupérer le ballon. M le Client..."

Le consultant caution

Cousin germain du béni-oui-oui, le consultant-caution n'est pas le moins courant, loin s'en faut. Il est généralement accueilli ainsi : "Voilà monsieur le consultant, nous souhaitons opérer de multiples changements, bâtissez-nous une étude argumentée afin de démontrer qu'il n'existe pas d'autre solution...

Le touche-à -tout

Oh des consultants il y en a de toutes  sortes !
Il y a celui qui s'imagine compétent en tous domaines. Un touche à tout. Pas un sujet ne lui échappe ! Tout, je vous dis il connaît tout !  Lorsque l'on consulte la liste des types de services fournis sur le site Web de la société, on se demande combien ils peuvent bien ètre :  500 ? 1000 ?  Ah bon vous êtes tout seul ?

Le médecin de famille

DoctorIl y a celui qui se sent une âme de médecin de famille. Il écoute les confidences, il soigne les petits bobos. "Toussez un peu ... Humm! Je vois, je vois. Et bien une bonne petite diète et pas d'excès surtout ! " Pas de grand changement. Oh non ! Surtout pas ! Il faudrait alors appeler un spécialiste. Vous pensez ...."

En marge du médecin de famille on n'oubliera pas l'opportuniste façon Knock, qui à l'occasion d'une simple visite de routine vous démontre preuve à l'appui que votre activité est totalement à l'agonie. Un dramatiseur, un expert en noircissement de tableaux. Heureusement, il est arrivé à temps pour sauver la situation. "Tout bien portant est un malade qui s'ignore" Knock ou le Triomphe de la Médecine Jules Romain.

L'hyper spécialiste

Scapel_1D'autres sont tellement spécialistes qu'ils ne réagissent qu'aux mots de leurs spécialités. Les  thèmes connexes les laissent aussi froids que le marbre.
Ils sont faciles à reconnaître, ce sont ceux, qui dans une réunion de travail, regardent les mouches voler. Mais dès que l'on aborde leur sujet, ils réagissent et deviennent intarissables. Puis la réunion progressant, on passe à un autre thème, et là ils regardent à nouveau les mouches voler...

Le coach

Accouch Mais la tendance actuelle est plutôt au coaching :
"La solution est en vous messieurs les clients. 
Ah bon ?
Ne vous inquiétez pas je vais vous aider à l'extraire.
Oh là il me fait peur celui-là !
Ce n'est pas douloureux j'espère ?
Du tout, du tout... Vous n'avez pas conscience de la somme des ressources dont vous disposez...
Mqgic

Il est vrai qu'un projet est plutôt un accouchement qu'un tour de passe-passe.

Finalement c'est quoi un bon  consultant ? Un peu tout ça ?

Comme disait je ne sais plus qui : "je suis devenu consultant lorsque  j'en ai eu marre de concevoir et de réaliser".
(Tiens, d'ailleurs après réflexion, c'est peut-être bien moi l'auteur de cette confidence ...)

lire aussi le guide du consultant freelance

Le guide pratique pour se lancer

Monter son entreprise À son compte
De salarié à entrepreneur indépendant,
le guide pratique

Sept étapes pour entreprendre en indépendant et réussir son projet de vie professionnelle.
Editions Eyrolles 2012
Collection Emploi & carrière
272 pages 19 Euros
www.fnac.com
www.amazon.fr
www.eyrolles.com
PDF (izibook)     


livre créer son entreprise44 Astuces pour Démarrer votre Business
Comment transformer son envie d'émancipation en une activité durablement rentable.
Editions Eyrolles 2014. 160 pages. 15 Euros
Dispo : www.amazon.fr www.eyrolles.com www.fnac.com

À télécharger...


Entreprendre en indépendant

Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 120)



Très vrai ! La typologie colle avec la réalité, il me semble. A quand des conseillers d'entreprise ' mouillés ' dans la mise en place des solutions ? Pragmatiques, ingénieux, pédagogues, travailleurs, chaleureux. Récemment, l'un deux m'expliquait qu'il était prêt - pour ' faire corps ' avec le client - à travailler gratuitement si la solution... tombait à plat. En revanche, il demandait cher si cela fonctionnait (environ deux fois le tarif habituel - si les finances du donneur d'ordres le permettaient, bien sûr [1]). J'aime bien l'idée : une fois sur deux, la récompense est digne de ce nom. Le reste du temps, c'est un coup dans l'eau. Qui ne mérite pas salaire. Cela assainirait peut-être la pratique : prendre un risque avec l'entreprise [2]. S'associer (retombées positives incluses). Bien à vous, Alain, Lionel __ [1] Rappelons que nous sommes nombreux à travailler auprès de PME et de TPE, qui constituent une part importante du travail à l'année. [2] Qui elle-même en prend, au quotidien.
Ecrit par : Lionel le 2005-09-15 00:00:00

Merci Lionel pour ce commentaire. Finalement cette expérience pousse dans ses retranchements l'éternel débat : Obligation de moyens/obligation de résultats pour ce rapprocher des pratiques des cabinets d'avocats d'outre-atlantique ? En tout cas, c'est un bon argument commercial et de motivation. Cependant,il peut conduire à pas mal de conflit si le contrat n'est pas étroitement ficelé. Comment, en cas d'échecs, départager les responsabilités clients/prestataires ? A plus Alain
Ecrit par : Alain le 2005-09-15 00:00:00

C'est vrai que cela semble assez juste ! Bien vu !
Ecrit par : Julie le 2005-09-22 00:00:00

Bonjour, Superbe article, très drôle et au demeurant très vrai. Et puis ... allez, soyons honnêtes ... on est tous un peu coach, médecin, guru ... Vincent Teyssier http://open-bi.blogspot.com
Ecrit par : Vincent Teyssier le 2007-02-19 18:06:06

Effectivement Vincent, c'est bien ainsi qu'il faut conclure ce billet. A plus, Alain
Ecrit par : afz le 2007-02-25 11:59:06

Qu'est-ce que j'aime le perfologue, c'est terrible.J'y viens 2, 3 fois par semaine si pas plus. Enfin,j'ajouterais une catégorie à la typologie du consultant et c'en est une qui m'agace particulièrement : Celui qui après avoir passé 25 ans à un poste à responsabilité dans une même entreprise, s'improvise consultant pour éviter de finir sa carrière en figurant dans la liste de la prochaine restructuration ou qui réagit après avoir été lourdé. 25 ans à traiter les mêmes dossiers, les mêmes questions, dans le même cadre, avec les mêmes personnes. Son sujet, il le maîtrise, enfin il le maîtrisait...Parce que le management old school ne prévoyait pas l'adaptation permanente ni la logique processus et sa suite. Les outils il les connaît, enfin, il sait s'en servir mais il n'en a jamais développé un, il utilisait ceux imposait par le groupe. Le voilà sur le marché, fort de son ancienne carte de visite au nom ronflant, entrant dans les PME chez qui il a su faire impression. Et là, c'est le drame !!! Aucune adaptation, donneur de leçon, il fait entrer les outils de son ancien groupe au chausse pieds dans des cases qui ne peuvent le supporter...z'imaginez bien, un modèle de gestion prévisionnel des compétences qui nous vient direct de chez MAC LALA global company, ce sera sûrement chic chez L'imprimerie Leboeuf, 20 personnes à tout casser. Les questions importantes qui sont plus du ressort de l'homme ou de la capacité de l'organisation, l'utilisation efficiente des ressources, la nécessité des contraintes...Tout ça, on y répond pas...de toute façon, on ne saurait pas. Se remettre en cause...Continuer à développer ses propres compétences,pensez bien, pas après 25 ans chez Mac LALA.
Ecrit par : Christophe le 2007-03-24 11:10:06

Merci christophe d'être un lecteur fidèle et de nm'en faire part.
C'est vrai que souvent il n'y a pas vaiment d'autres moyens et il faut bien gagner sa croûte. C'est vrai aussi que le moule est parfois bien solide et que l'expérience et méthodes acquises ne sont pas toujours transposables telles qu'elles hors du contexte. Ensuite, à décharge, il faut aussi juger de la capacité d'adaptation individuelle. Avec une curiosité pas trop émoussée, un cerveau en état de fonctionnement et une bonne dose de modestie, l'expérience passée est exploitable à profit. A mon avis.
A plus
Ecrit par : afz le 2007-03-26 00:07:46

Bien que je sois consultant, j’aime bien cette petite blague qui est malheureusement trop souvent fondée. On amène un jeune étalon dans une nouvelle ferme. Dès le premier jour, les propriétaires décident de le laisser dans un grand pré clôturé. À l’instant où fait son arrivée dans ce pré, le regard de notre fougueux étalon est immédiatement attiré par une demi-douzaine de jolie juments qui se trouvent de l’autre côté de la clôture. De superbes pouliches avec des croupes à faire rêver. L’étalon tout excité se lance immédiatement à la recherche d’un moyen pour passer de l’autre côté, sous le regard amusé des magnifiques juments. Il s’approche de la clôture de barbelés, l’examine attentivement sans malheureusement trouver le passage convoité. Alors qu’il cherche encore la solution à son problème, le jeune étalon constate qu’il n’est pas seul dans cet enclos. Il y a là un vieux cheval qui se tient dans un coin que notre étalon n’avait pas remarqué, son regard magnétisé par les affriolantes pouliches. - Bonjour, lui dit-il, vous vivez ici depuis longtemps? - Dix longues années mon jeune répond l’ainé. - Alors, après tout ce temps, s’il existe un moyen de se rendre de l’autre côté, vous le connaissez certainement. - Bien sûr! J’ai analysé la situation sous tous ses angles. Il n’y a qu’un moyen. Tu pars du coin ici, tu galopes le plus vite possible sur la grande diagonale pour prendre ton élan. Puis, arrivé à la clôture, tu sautes! L’étalon examine la hauteur de la clôture de fils barbelés, puis regarde pensivement ce long membre qui s’agite entre ses pattes arrière. Inquiet il demande : - Mais, que vais-je faire si jamais je n’arrive pas à sauter tout à fait assez haut? - Alors, tu feras comme moi, tu deviendras consultant! Peut-être devrait-on ajouter une nouvelle catégorie à la liste ; le consultant eunuque?
Ecrit par : Yves le 2008-10-03 15:31:57

Pour cette contribution J'ai omis pas mal de cas mais celui-ci de l'eunuque ou plutôt son proche cousin, le consultant-caution, mérite sa place. merci Yves de me l'avoir signalé, je m'en occupe d'ici peu...
Ecrit par : afz le 2008-10-05 12:24:46

Dans la liste des facettes du consultant, j'ajouterai bien d'autres catégories : - le psy : on commence souvent par un audit basé sur des entretiens. On rencontre les équipes qui se livrent étonnamment facilement. N'y a-t-il personne dans les entreprises pour écouter le personnel? - le jeune arrogant : au contraire du monsieur 25 ans de carrière dans la même entreprise, il est jeune, 2/3 ans d'expérience dans le conseil. Il a vu beaucoup d'entreprises au cours de différentes missions et cela lui donne l'impression de pouvoir déjà donné des leçons. Juste pour finir, parce qu'il ne faut pas les oublier : il y a le performant, celui qui va produire. En effet, dans l'administration, notamment au niveau des ministères et leurs "filières" directes, les organigrammes ne comptent que des directeurs. Personne pour rédiger une étude, un cahier des charges ou même un compte-rendu, ou bien faire un planning. En conclusion, je pense qu'il y a en pour tous les goûts. Ce qu'il faut, c'est ne pas se tromper à l'achat.
Ecrit par : Elise le 2008-10-29 22:10:12

Des consultants moi j'en connais un paquet qui me font franchement marrer. Des consultants market juniors plus precisement. Alors ces mecs la, en gros on sait pas vraiment ce qu'ils ont fait comme etudes, mais en gros la plupart etaient mediocres et au final se sont tournes vers le metier de consultant pour avoir la classe. Sauf que au final ce sont des incapables finis, qui ne servent strictement a rien et qu'on devrait virer direct. Mais bon au final c'est quand meme vachement marrant de les voir se la jouer jeune cadre dynamique, avec leur petite cravate et petit foulard, alors que au final ce ne sont que des tocards payes une misere (24k) et qui ne font que du taf de merde, genre remplir des excels a la main. Bien sur ils ne jurent que par le VIP Room et se croient bien superieurs, mais au final ces mecs la c'est un peu les nouveaux parasites qui ne servent a rien.
Ecrit par : Bob le 2008-11-19 01:18:48

Ou bien le petit jeune qui a décidé de devenir consultant pour acquérir une expérience professionnelle indispensable pour voir plus loin !!!! Il n'aime pas forcément le VIP Room, s'ennuie profondément dans son boulot car sa boite a omis de lui préciser que le client souhaite un Bac+5 en gestion de projet pour remplir des feuillets Excel.Comble du luxe, sa carrière ne dépend que de sa capacité à lécher les bottes de son "Manager" qui ne manage que du vent.... Le consulting pour les jeunes diplômés n'est ,dans la plupart des cas, que de l'intérim de luxe (pas cher, pas si incompétent et pas chiant pour un sou, la crise aidant!) et un formidable outil à dégouter les jeunes de ce métier qui doit somme toute avoir quelques avantages non?? J'en parle en connaissance de cause, je suis consultant depuis 6 mois et je ne me suis jamais autant remis en question de toute ma vie. Comme quoi les parasites ont aussi des sentiments....
Ecrit par : Ricardo le 2009-03-28 22:48:54

Il y a peu, Daniel Mermet, pour l'émission La bas si j'y suis sur France Inter, a réalisé un reportage chez les consultants "Work hard, play hard " illustrant bien la teneur prise par les échanges de commentaires ci-dessus.
Ce reportage peut-être écouté et téléchargé depuis le site de l'émission www.labas.org
Au cours de cette émission, de nombreux extraits du film "Violence des échanges en milieu tempéré" le très bon film de Jean-Marc Moutout illustrent le reportage.

A plus
Ecrit par : afz le 2009-04-24 10:27:54

C'est en effet "dramatiquement" amusant. Le soucis est qu'une majorité de "consultants" ne disposent pas de l'expérience ni du recul nécessaire pour fournir un travail de qualité. Pour ma part, je me base beaucoup sur les travaux de J.W. Salacuse qui définit 3 types de consultants majeurs: - le consultant en tant que Directeur - le consultant en tant que serviteur - le consultant en tant qu'oracle La vérité se situant entre ces différentes définitions. Et, j'ai fait miens ses 7 principes: 1. connait ton client 2. aide ou au pire, n'agrave pas 3. valide ton rôle 4. donne jamais une performance seule 5. rend ton process clair et constructif 6. garde ton conseil pur 7. valide au début et à la fin Pierre E. Neis Senior Consultant (Management)
Ecrit par : Pierre Neis le 2009-08-04 11:25:57

Très attrayant cet article mais n'y a t il pas des consultant assertifs? Qui proposent des solutions avec des éléments de terrain, des créatifs, des passionnés? Peut être sont ils trop rares ceux là! ;)
Ecrit par : Dba Z le 2009-08-10 21:42:16

Marrant votre billet. Les commentaires en revanche me laisse sceptique. Je doit en effet m'occuper d'un projet de réorganisation industrielle et je me demande finalement quel peut-être le plus d'un consultant ? Les découpages en processus sont maintenant bien connus. Il y a-t-il un risque à choisir tel type de consultant plutôt que celui- là ? Grand cabinet ou plus petit ou encore un indépendant ?
Ecrit par : jacques le 2009-12-07 22:52:32

Effectivement les règles de la réorganisation sont désormais bien connus et ce n'est pas ce seul critère qui fera la différence. Je vous fait une réponse un peu plus longue ici : Comment choisir un consultant ?
Ecrit par : afz le 2009-12-08 16:42:07

Oui, les règles de la réorganisation sont bien connus tout comme le découpage par processus... tout comme il est aujourd'hui facile de se soigner en lisant doctissimo.fr ... Tout le problème du conseil, en organisation en tout cas, se trouve là à mon sens. Beaucoup de gens pensent savoir faire sans réellement comprendre ce qui se cache derrière la méthode choisie. Et c'est malheureusement le cas de la plupart des consultants, qui n'ont pour la plupart pas une formation dédiée à ce domaine pourtant si dense.
Ecrit par : Albé le 2011-10-07 16:52:40


Pour établir un lien vers cet article depuis votre site recopiez le lien suivant.

La reproduction ou la traduction totale ou partielle de ce texte, images et documents est formellement interdite. Voir ici les conditions pour publier un extrait sur votre site ou blog. Ce texte et les images et documents qu'il contient est déposé auprès de l'IDDN

Suivez aussi les news du portail sur Twitter et rejoignez-nous sur Facebook

Google+    Twitter    Facebook



Copyright : Alain FERNANDEZ ©2004-2014- Tous droits réservés


Google+   Google+  Facebook  


Envoyer le lien de cet article par e-mail  Conseillez ce blog


alain fernandezLe perfologue
est depuis 2004 le blog pro dédié au pilotage de la performance d'Alain Fernandez profil
Contact




Pour les managers de projet...

La 5ème édition de ce best seller du management est disponible

Le chef de projet efficace
Les 12 bonnes pratiques de "pro" pour un management humain, seule solution pour maîtriser la complexité des projets d'entreprise actuels. Pour en savoir un peu plus...

Disponible

Editions Eyrolles
Collection Gestion de Projet
240 pages 22 €

Pour les créateurs d'entreprise...

Une approche différente de l'entrepreneuriat.

Les meilleures astuces des "pros" pour les créateurs d'entreprise qui n'ont aucune envie de s'en laisser compter...
Pour en savoir un peu plus...

Disponible

Editions Eyrolles
Collection Création d'entreprise
160 pages 16 € (10,99 € en ebook)

Conduire son projet personnel

réussir sa carrière

Nouveaux tableau de bordTableau de bord pour les managers
Le projet BI clés en main
Livre de référence des spécialistes du contrôle de gestion et des professionnels de la BI
6ème édition 2013
Editions Eyrolles
41.000 exemplaires vendus


Essentiel du tableau de bordLivre tableau de bord Excel
pour la PME et la TPE
L'essentiel du tableau de bord. Une méthode pratique, simple et claire pour concevoir son tableau de bord rapidement et à moindre coût.
4ème édition 2013 Editions Eyrolles
29.000 exemplaires vendus


Livre gestion de projetLivre pour gérer les projets
Maîtriser les projets complexes de l'entreprise
Le chef de projet efficace
12 bonnes pratiques pour une démarche d'entrepreneur
5ème édition 2014
Editions Eyrolles
+ 22.000 exemplaires vendus


monter une entreprise indépendanteà son compte
De salarié à entrepreneur indépendant, le guide pratique
Livre coach spécifiquement dédié aux salariés tentés par l'aventure de l'entreprise indépendante pour accomplir leur carrière
Editions Eyrolles 2012
Collection Emploi et Carrière


Livre entreprendre44 Astuces pour Démarrer votre business Edition 2014
Editions Eyrolles
Une sélection des meilleures Astuces des pros pour lancer son activité indépendante. 17 témoignages d'entrepreneurs éclairent les points les plus délicats des 7 phases de la démarche.


tableau de bord Le bon usage des technologies expliqué au manager
Guide pratique destiné aux managers qui ne sont pas nécessairement informaticiens et souhaitent mieux comprendre les concepts technologiques utilisés au sein des systèmes d'information.
Eyrolles - Editions d'organisation



6 Sigma Actualités Autogestion Business Intelligence Conduire le Changement Consultant CRM Data Mining Data Warehouse Décision Développement Durable Economie Entrepreneur ERP ETL Excel Formation Gimsi Gouvernance Humour Management Indicateurs Information Informatique Décisionnelle Intelligence Collective Knowledge Management KPI Livres Management Méthode OLAP Performance Procédures Processus Projet Qualité Reporting Risques Tableau de bord Technologie Tranches de vie Wiki Perfonomique, e-book du managementPerfonomique
-36 Recommandations pour une management de la performance assumé-

4ème Edition 2013
E-book management gratuit
250 pages Format PDF
A télécharger ici

PDF, livres blancs, ebook à télécharger, gratuits et en téléchargement libre pour la plupart, bonus pour les lecteurs des livres de référence ci-dessus.

Articles les + lus
4 conseils pour un jeune chef de projet
Tableau de bord, Excel et les Sparklines
Concevoir les tableaux de bord des ressources humaines
Comment choisir un indicateur de performance KPI Key Performance Indicator ?
Le lean management en pratique
Le tableau de bord du marketing

Blog Roll Management

Toutes les pages de ce site, textes, graphiques images sont sous Copyright Alain Fernandez 2004-2014. Mentions légales, confidentialité
IDDN Certification IDDN Certification

  Entreprendre     Facteurs de réussite     Tableau de bord du créateur    Business Model   Business Plan & risques 

Envoyer le lien de cet article par e-mail