Management de l'entreprise

A propos de la mesure de la performance

Par Partagez : Envoyer le lien de cet article par e-mail   
...

Des indicateurs de performance sans grand intérêt

performance J'ai fait ma petite enquête. Et bien  le contenu des tableaux de bord n'evolu pas terrible, terrible...
Comme le faisait remarquer un commentaire anonyme, on peut effectivement rapprocher le concept de la Royal Enfield de celui de la Ford T transposé en France avec la deux chevaux Citroën. Rappelez-vous, le cahier des charges était quelque chose comme un véhicule qui peut transporter 4 personnes et 50Kg de pommes de terre, capable de rouler à 90 Km/h, facile à entretenir et à réparer et d'un coût abordable. La doche à aussi connu son époque de culte. Mais là il me semble qu'il faut pousser un peu plus avant la reflexion. Nous sommes en 2005 et non dans les années 1930. Je reviendrais de toutes façons sur la question d'une autre forme de performance en tout cas différente du modèle fondé sur l'obscolescence accélérée des produits pour dynamiser les ventes, un modèle de performance où le consommateur n'est que la cible passive des marketteurs. Mais ce n'est pas de cela dont je voulait vous entretenir aujourd'hui.
J'ai fait ma petite enquête et le contenu des tableaux de bord n'evolu pas terrible, terrible....

En pratique des indicateurs bien pauvres en sens

Dans ma petite enquête les indicateurs, dits de performance KPI, le plus couramment rencontrés se classent ainsi, dans cet ordre :

  • - Indicateurs de suivi des coûts (très peu de prospective budgétaire)
  • - Indicateurs de suivi des temps d'exécution
  • - Indicateurs de niveaux de stocks
  • - Accessoirement indicateurs d'occupation des ressources

Ce constat peut être rapproché d'une étude récente (je n'ai pas l'article sous la main mais je donnerai une prochaine fois les références) qui constate, que pour une majorité de cas, lors du déploiement de projets Balanced Scorecard, seule la perspective financière est sérieusement développée. Les autres dimensions ne sont là que symboliquement.
Hormis l'aspect exclusivement constat des indicateurs cités, retenons que la boucle des résultats financiers est une boucle lente. Elle ne permet pas de décider efficacement. Ce sont toutes les autres facettes de la performance qui sont susceptibles d'assurer une position durable.
Pour combien produit-on ? est une question importante.
Mais produire quoi ? Pour qui ? Avec qui ? Comment ?
Voilà autant de questions qui méritent réponses afin de mieux cerner la complétude de la question de la performance.


Points de vue


je trouve ton article interessant, mais peux tu me dire qu'elles sont les formules des ses indicateurs et ou trouver des modeles de matrice pour budget achat etc. merci
Ecrit par : cedric

Je partage largement l'idée que la majorité des tableaux de bord sont pollués par une dimension financière trop présente des autres facettes développées dans BSC. Serait-il possible de bénéficier de la référence de l'étude à laquelle vous faites allusion. Merci d'avance
Ecrit par : Sylvain

Ce blog est très intéressant. Travailant au ministère de la Défense, je peux dire que tous les axes de la BSC sont développés au détriment de l'axe financier (c'est le cas dans toute l'Administration d'ailleurs)- Notre équipe de contrôleur de gestion doit justement proposer des objectifs et indicateurs relatifs à la performance financière... Auriez vous des pistes (sites, bouqins, etc..) pouvant nous aider dans nos recherches (si d'autres ont déjà eu des idées géniales...) ? Merci
Ecrit par : Christelle

Christelle je pense que c'est une blague ? Vous êtes en train de nous dire qu'une administration disposant (malheureusement) d'un des budgets les plus importants de l'état, pilote son activité sans tenir compte des contingences financières ? Vous n'évaluez pas les coûts, vous ne suivez pas les budgets et vous ne mesurez les retours d'investissements ? J'ai quelques difficultés à le croire et je préfère supposer que les tableaux de bord sont inutilisés ( Et au fait comment le ROI du projet BSC a-t-il été évalué ? Est-il mesuré ?). La perspective financière est une boucle lente. Les entreprises qui se focalisent exclusivement sur ce seul aspect ne sont pas en mesure de lancer des projets durables dans le long terme et privilégient les développements dont les résultats sont palpables à court terme. C'est là le principal danger de l'exclusivité de cette mesure. De là à ne pas la prendre en compte ! D'autre part, il n'y a pas vraiment d'idées géniales à attendre, j'ose espérer que les techniques de mesures financières sont connues des contrôleurs de gestion de l'administration en question et qu'ils ont déjà en bibliothèque les livres de référence du sujet. A plus
Ecrit par : afz

Je ne pense pas qu'il s'agisse d'une blague. Toute la réforme de l'administration est d'ailleurs en cet échange. J'ai déjà travaillé, avec quelques succès sur l'implantation de règles et procédures spécifiques. Si le "client" en remplacement de l'"usager" est déjà une avancé significative, Il faut encore poursuivre l'effort pour introduire la notion de "juste" développement. C'est là où la question de la mesure des coûts intervient.
Michel Labeque
Consultant expert
Ecrit par : Michel Labeque


Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 185)

La reproduction ou la traduction totale ou partielle de ce texte, images et documents est formellement interdite. Voir ici les conditions pour publier un extrait sur votre site ou blog. Ce texte et les images et documents qu'il contient est déposé auprès de l'IDDN

Suivez aussi les news du portail sur Twitter et rejoignez-nous sur Facebook

Google+    Twitter    Facebook

Excel ® est une marque déposée de Microsoft Corp ®
Gimsi ® est une marque déposée de Alain Fernandez



Copyright : Alain FERNANDEZ ©1998-2017- Tous droits réservés


  Suivez-nous :   Google+   twitter+  Facebook  Linkedin    e-mail  
»» Toutes les fiches du Blog »»