Management de l'entreprise

Communautés de pratique et performance

Par ...

Rencontre avec Cyril Docquin, fondateur de Allquality(www.allquality.org) une communauté de pratique dédié à la qualité.

La tâche du responsable qualité n'est pas toujours aisée.
Précurseur des métiers transversaux de l'entreprise,  sa mission le conduit à intervenir à tous les niveaux, au coeur de  chacune des fonctions.
Dans nos entreprises encore porteuses d'une lourde structure hiérarchique et toujours fortement  cloisonnées, on comprend aisément les difficultés rencontrées au quotidien par cet acteur essentiel.
De surcroît, le métier est encore jeune. Le qualiticien, souvent isolé, ne peut se référer qu'à ses seuls pairs, oeuvrant dans d'autres activités, d'autres types d'organisations.  Pour faciliter ce travail d'échanges et de communication Cyril Docquin a eu la géniale idée de concevoir une « communauté de pratique » gratuite et ouverte à tous :  Allquality.org. 
(Propos recueillis par Alain Fernandez pour www.piloter.org/blog)

Alain Fernandez: Cyril, on peut désormais clamer haut et fort que Allquality est un vrai succès du Web communautaire francophone. Allquality_1
Cyril Docquin: Oui, Allquality fonctionne formidablement bien. Sans doute est-ce le seul endroit physique ou virtuel où les qualiticiens francophones peuvent se retrouver en aussi grand nombre pour apprendre et s'entraider au quotidien. Aux heures de pointe, il n'est pas rare de rencontrer 15 à 25 allqualiticiens simultanément !
Allquality existe depuis novembre 2001. La communauté compte 7500 membres : des stagiaires, des responsables et assistants qualité, des formateurs et des consultants. Les qualiticiens ne sont pas les seuls représentés, on retrouve aussi des responsables des différentes fonctions de l'entreprise.

AF: L'entête du site Allquality.org commence par cette mise en garde : « Ce n'est pas un site Web, c'est une  communauté de pratique ». Qu'est-ce qu'une  communauté de pratique ?
CD: Cette petite phrase est à la fois une mise en contexte pour les visiteurs et un clin d'oeil à Etienne Wenger(1) qui définit les communautés de pratique comme suit : « Une communauté de pratique ce n'est pas qu'un site web, une base de données et un répertoire de 'best practices'. C'est un groupe qui interagit, apprend ensemble, construit des relations et, à travers cela, une appartenance et un engagement mutuel.»

AF: Il y a quelques années on ne jurait que par les  communautés virtuelles. Alors que la plupart ont disparu, Allquality  est en pleine forme. Pourquoi ? Quel est ton avis sur la question ?
CD: Le concept de « communauté virtuelle » est assez large puisqu'il peut concerner des entreprises mais aussi des clubs de joueurs de cartes en ligne!
Le concept de « communauté de pratique » est un peu plus précis et n'est pas obligatoirement « que » virtuel. Mais en effet on peut faire le même constat : beaucoup ont disparu.

Les communautés virtuelles ont souvent été initiées et supportées par des entreprises qu'elles doivent finalement servir. Les communautés virtuelles ont souvent été initiées et supportées par des entreprises qu'elles doivent finalement servir. Les enjeux politiques, les difficultés de pouvoir, le niveau de maturité des organisations et finalement la difficulté de mesurer le retour sur investissement sont quelques unes des raisons d'échecs de ces communautés . Il faut tout de même souligner que celles-ci fonctionnent toujours très bien dans un nombre croissant d'entreprises et que des colloques internationaux ont lieu sur ce sujet(2). 
Pour expliquer la bonne forme de notre communauté, il est possible de donner quelques unes des lignes directrices :
1- Un énoncé de mission simple :
« ... permettre à chacun de se réaliser comme acteur de la qualité en partageant ses connaissances et son expérience tout en profitant de celles des autres membres».
2 - Des valeurs claires : indépendance - ouverture - gratuité ? collaboration.
Des valeurs claires : indépendance - ouverture - gratuité ? collaboration.
3 - Une stratégie basée sur la capitalisation communautaire des connaissances qui induit le profit individuel.
4 - Un management basé sur le partage des rôles et responsabilités, car il ne serait pas possible pour un homme de construire cet édifice. Nous donnons à chacun la possibilité de s'investir selon ses désirs, ses compétences au niveau qu'il souhaite.
5 - Une structure ultra-allégée du point de vue organisationnel, décisionnel et financière.
6 ? Des partenariats gagnant/gagnant.

AF: Entre-nous, les communautés virtuelles de première génération n'auraient-elles pas envisagé le financement et l'aspect commercial trop rapidement ?
CD: Oui, probablement. La course au financement qui induit le besoin pour les communautés de  développer une activité commerciale est une cause importante d'échec.
Mais n'est-ce pas une erreur de stratégie et de définition des objectifs ?
Vendre un produit ou servir de vitrine commerciale ne peut pas être l'objectif premier d'une communauté et n'est pas très mobilisateur ! Les premiers clients à servir sont les membres eux-mêmes. Le retour sur investissement pour l'entreprise peut être, par exemple :
? une amélioration des pratiques et de l'expertise globale lorsque les membres de la communauté sont internes à l'entreprise.
? une fidélisation des clients lorsque ceux-ci sont les membres de la communauté (communauté d'utilisateurs d'un produit/service).
Le « modèle d'affaire » d'Allquality est un peu particulier. Notre souhait est de maintenir le principe non payant pour les membres sans devenir un panneau publicitaire pour autant! Le financement reste toujours une question annuellement délicate particulièrement à cause (ou grâce) à la forte croissance de nos membres.

AF: Allquality.org est  un système relativement ouvert. La modération semble limitée et pratiquement auto-régulée. Finalement, la crainte des trolls, des spammeurs promoteurs de solutions commerciales ou encore les adeptes du prosélytisme de toutes sortes serait-il un faux problème ?
CD: Il y a plusieurs « modérateurs officiels » dans la communauté mais ils ont dû se reconvertir très tôt en « Animateurs officiels » pour cause de chômage technique !

Les rares cas de promotion commerciale sauvage n'ont pas fait une bonne publicité à leurs auteurs Il y a très peu d'abus constatés. Les rares cas de promotion commerciale sauvage n'ont pas fait une bonne publicité à leurs auteurs. Notons aussi que des espaces spécifiques sont prévus pour faire connaître les nouveaux produits et les offres commerciales dans de bonnes conditions car cela intéresse aussi les membres et les visiteurs. Il y a clairement une volonté générale de la part des membres à vouloir préserver la convivialité de l'espace de dialogue dans les forums.
Du moment que sont respectées les règles élémentaires de politesse, de courtoisie, de respect d'autrui, chacun est le bienvenu et peut s'exprimer selon sa personnalité et sans langue de bois...
La seule chose qui est demandée aux nouveaux membres qui souhaitent poser une question, c'est de s'assurer que la réponse n'existe pas déjà dans les échanges précédents, d'avoir fait un minimum de recherche personnelle, et finalement de donner suffisamment de détails pour obtenir une réponse adaptée.

AF: On sait aujourd'hui que l'amélioration de la performance passe nécessairement par l'utilisation d'outils collaboratifs.  Avec Allquality, tu démontres qu'il est tout à fait possible de mettre en place une coopération étendue et un apprentissage collectif au-delà des frontières de l'entreprise. La  réticence  des dirigeants  cherchant à protéger  le secret de leurs bonnes pratiques ne serait donc pas toujours  justifiée ?
CD: Des entreprises, de plus en plus nombreuses heureusement, considèrent leurs ressources humaines comme un capital. Pour lui permettre de se développer durablement et d'être le plus performant, il y a plusieurs moyens complémentaires. La planification de carrière, la formation continue, les séminaires professionnels, le coaching de cadres en sont quelques exemples.
Allquality contribue au développement de ce capital humain en permettant la réalisation d'une veille active continue sur les évolutions des métiers, des nouvelles approches, des outils dans le domaine de la qualité et du management. L'objectif est aussi de construire un réseau coopératif pour trouver du support et des conseils afin d'assurer ses responsabilités et réaliser ses tâches quotidiennes. En effet, que l'on soit stagiaire, consultant ou cadre expérimenté, chacun trouve des avantages à connaître les expériences des autres, les pièges à éviter et les solutions qui ont fait leurs preuves.

La communauté fonctionne grâce au bouche à oreille et la "satisfaction" de ses "clients" (de ses membres) car une fois ayant trouvé ce qu'ils souhaitent, ils reviennent, n'hésitent pas à participer, échanger, confronter leurs idées, bénéficier et faire bénéficier de retours d'expérience... et à recommander allquality à leurs relations professionnelles et amicales.... Une des clés de réussite de notre communauté est le partage des connaissances
Donc, une des clés de réussite de notre communauté est le partage des connaissances. Chaque Allqualiticien se fait un devoir d'apporter sa contribution à la base de connaissances selon ses disponiblités, ses connaissances et ses propres expériences.
Certaines entreprises ne sont pas ouvertes à cela. Mais celles qui participent ne semblent pas le regretter! D'ailleurs quelques membres ont initié  des communautés sous diverses formes dans leurs propres structures (entreprises, associations). Ce sont des initiatives à encourager et mes expériences dans ce domaine sont toujours à leur disposition que ce soit pour définir leur stratégie/objectifs, construire le plan de projet, sélectionner les outils les plus adaptés et partager les meilleures pratiques.

AF: Comment rassurer les entreprises qui hésitent encore ?
CD: Oui, c'est vrai que certaines entreprises cherchent à protéger le secret de leurs bonnes pratiques. En réalité, il n'y en a très souvent qu'une petite partie qui mérite vraiment de rester confidentielle. Le culte exagéré du secret peut conduire à de l'« anti-qualité » puisqu'il ne permet pas de s'améliorer ni de démontrer sa fiabilité et sa performance.
D'ailleurs, les chefs de file adoptent le réflexe inverse! Faire du benchmarking, concourir à des prix reconnus (EFQM, Prix Français de la qualité...), créer des «clubs clients» (communauté d'utilisateurs) permet d'être en permanence à l'écoute du marché et sur la voie des meilleures pratiques.

Mettre en place des communautés performantes à un coût acceptable passe inévitablement par  l'utilisation d'outils technologiques. Mettre en place des communautés performantes à un coût acceptable passe inévitablement par  l'utilisation d'outils technologiques. Mais il faut bien dire que ce n'est plus un défi que de déployer et utiliser ces outils dans les entreprises ou, comme nous, en mode interentreprises. Ils sont accessibles, efficaces et fiables.
Concernant le besoin de confidentialité (qui peut être professionnel ou personnel), il doit être respecté de toute façon.
Les membres de Allquality ont le choix d'indiquer ce qu'ils souhaitent dans leur profil afin de faciliter les échanges et de créer des liens par affinités professionnelles.
Pour finir, il est clair que l'investissement pour les individus et pour leurs entreprises dans une communauté comme Allquality est rentable. Les nombreux témoignages sont là pour le prouver(3).

AF: Peux-tu nous confier quelques uns de tes projets d'évolution ?
CD: Les projets ne manquent pas...
Tout d'abord, nous mettons un effort important pour multiplier les rencontres afin de faire connaître notre communauté de pratique et pour permettre aux membres de se rencontrer « en vrai ».
Par exemple, nous participerons au Sisqual (en novembre 2005 à Paris)(4) et au tour de France des Exposiales dans 5 villes de province.
Le développement de partenariats « gagnant/gagnant » sont également dans nos priorités. En 2004, nous avons initié un projet de « couponing » qui permet aux membres de bénéficier d'offres avantageuses sur des produits ou services offerts par des membres et des partenaires de la communauté. Il nous reste encore à étoffer cette offre et à mieux communiquer autour d'elle.
Comme nous vivons une très forte croissance, nous devons rapidement trouver un ou des mécènes et convenir d'un modus operandi qui satisfasse nos attentes réciproques. Ce soutien financier n'est pas très élevé en fait, mais va permettre de poursuivre la croissance dans des conditions correctes et de mener les projets qui restent dans l'incubateur.
Je cherche également un partenaire pour remettre en route un projet de communauté sur les communautés de pratique...
Comme je suis récemment revenu du Canada, mon projet personnel prioritaire est d'intégrer prochainement la plus grande communauté de pratique en France : celle des travailleurs !

AF: Les communautés de pratique vont vraisemblablement se développer. Quels conseils pourrais-tu donner à ceux qui marchent sur tes traces ?
CD: Dans nos échanges précédents, nous avons déjà souligné plusieurs facteurs clés de succès et pièges à éviter. Mais vraiment quelques points sont essentiels à mon avis :

? Consacrer l'attention et l'écoute nécessaire à la satisfaction des membres. Ce sont eux qui constituent l'essence même de la communauté de pratique et qui lui permettent de se développer.
? Permettre à chacun des membres de prendre des responsabilités.
Permettre à chacun des membres de prendre des responsabilités
? Avoir une vision, une stratégie et des objectifs partagés par les membres et les différentes parties prenantes du projet.
? Dans le cas d'une communauté interne à l'entreprise, s'assurer du soutien stratégique et matériel de la direction. Obtenir un engagement continu et sur une période suffisamment longue pour que les bénéfices puissent être cueillis par tous.
? Ne pas hésiter à se faire conseiller par plusieurs personnes expérimentées. C'est sans doute le meilleur moyen de réussir.

A savoir
Allquality existe depuis novembre 2001 et compte 7500 membres (début juin 2005) issus de 15 pays francophones.
Chaque mois, c'est environ 200 000 à 250 000 pages qui sont lues.
La base de connaissances comporte  :
? 385 articles (fiches outils, bibliographie, rendez-vous, ...)
? 170 liens internet commentés
? Plus de 200 documents à télécharger (modèles, gabarit)
? Un forum comprenant + de 1800 sujets de discussion et + de 13000 messages (questions/réponses)

Année 2002 2003 2004 2005
Nbre de membres 715 2930 6000 9000 (prév.)
Nbre de pages lues 194.000 1.080.000 2.350.000 2,8 millons (prév.)

Références et citations:
(1) Courte biographie d'Etienne Wenger, le père du concept : http://www.cefrio.qc.ca/conference2003/conferenciers_fr.html#wenger
(2) Acte du colloque « La gestion du savoir » :
http://www.cefrio.qc.ca/Actes/acte_05.cfm
(3) Témoignage des Allqualiticiens sur l'intérêt de faire partie d'une communauté de pratique : http://www.allquality.org/modules.php?name=Forums&file=viewtopic&t=416
(4) Sisqual 2005 :
http://www.birp.com/sisqual2005/

Pour contacter Cyril Docquin : cyril@allquality.org ou sur le site www.allquality.org
Propos recueillis par Alain Fernandez pour www.piloter.org/blog



Voilà une bonne nouvelle ! Je l'annonce sur twitter
Vu le nombre de visiteurs de cette page-ci à la recherche d'infos sur allquality, à mon avis la communauté n'aura guère de mal à retrouver son rythme de croisière...
Tous mes voeux de réussite...
Ecrit par : afz le 2010-05-10 10:56:47

Bonjour, Juste un court message pour vous informer que le portail de la communauté Allquality est de nouveau fonctionnel ! A bientôt ! Cyril DOCQUIN
Ecrit par : docquin le 2010-05-09 01:14:17

Bonjour, Les survivants d'AllQuality.org ont décidés de poursuivre leur aventure sur Ressources-QHSE.org. Voir http://ressources-qhse.org/index.php?title=Special:AWCforum/st/id353 Cordialement Constant Depièreux
Ecrit par : Constant Depièreux le 2010-02-09 23:14:33

J'étais moi aussi une utilisatrice chevronnée de cette communauté qui m'a souvent apporté réponse à mes questions, doutes ou obstacles tout comme j'ai pu à mon humble niveau participer aux nombreux échanges. Je regrette vivement la disparition de ce site loin d'être en perte de vitesse. Aux dernières nouvelles, le site est en reconstruction, la page de connexion a été remise sur la toile mais impossible d'aller plus loin. S'il vous plait, Monsieur Docquin, donnez-nous des infos et surtout dites-nous que le site va revivre trés bientôt !
Ecrit par : Valérie le 2008-09-08 13:55:36

Faut pas chercher plus loin. A mon avis c'est fini. Les sites meurent aussi... Cela fait déjà plusieurd mois que l'on de casse les dents sur des erreurs systeme lorsque l'on chervhe à ce connecter. Il semblerait, selon les bruits de couloir qu'un hackeur aurait fit pas mal de dégats...
Ecrit par : sergio le 2008-03-16 14:18:20

Bonjour, il lui est arrivé quoi à Allquality ? Quand on tape www.allquality.org on tombe sur des erreurs systèmes et ce depuis plusieurs mois. Une panne ? Ou un arrêt définitif ? Ce serait dommage, elle était bien cette communauté...
Ecrit par : Michel.B le 2008-03-16 09:17:08

Le site Allquality semble un peu en perte de vitesse...N'est-ce qu'une impression ? Si oui doit-on le correler avec la perte de l'intérêt pour la qualité ? Jijou
Ecrit par : Jijou le 2006-02-25 00:00:00

» Allquality : Communautés de pratique et performance de Biotope - Blog de Geoffroi Garon Voici un billet [fr] sur la rencontre avec Cyril Docquin, fondateur de Allquality [fr] qui est une communauté de pratique dédié à la qualité. Lentrevue en question est très intéressante
Ecrit par : Biotope le 2006-02-20 00:00:00

L'aspect gagnant-gagnant de Allquality est notamment illustré par le fait qu'on apprend presque autant à lire une question, qui témoigne d'une difficulté rencontrée, pour ne pas dire partagée, qu'à lire la ou les réponses. Personnellement professionnel de la Qualité, je me connecte au moins une fois par jour sur Allquality, c'est un plaisir, un besoin, autant dire ... une drogue !
Ecrit par : Philippe le 2005-06-16 00:00:00

Je découvre ce portail et je ne manquerai pas d'en parler aux personnes concernés.
Ecrit par : Michel le 2005-06-10 00:00:00

Bonjour, Alain : toujours un plaisir de passer par vos productions. Celle-ci vaut - une fois encore - son pesant de cidre puisque Cyril Docquin fait partie des riches contributeurs du Net. Le portail est bien ciselé. Et les ressources qu'il propose 'arrosent' tous les champs de la qualité, des plus généraux aux plus pointus. A l'instar de votre blog, cher Alain, AllQuality mérite sa place parmi les favoris : un conseil que je donne ici à vos lecteurs. Excellent week-end - Bien sincèrement,
Ecrit par : Lionel le 2005-06-09 00:00:00

Allquality est une communauté de pratiques permettant de prendre du recul sur ses fonctions au quotidien, de discuter avec des acteurs de la qualité d'horizons différents et entraîne donc des discussions très passionnantes et parfois passionnées sur les forums :-) L'ambiance qui règne sur les forums est agréable et accueillante tant que les règles énoncées par cyril sont respectées par le nouveau membre. Je ne peux que conseiller aux professionnels de la qualité qui ne connaissent pas allquality, de venir jetter un coup d'oeil. Stephen PHILIPPE, RAQ Métallurgie
Ecrit par : stephen le 2005-06-08 00:00:00

Bonjour, Je suis bien d'accord avec vous que l'internet permet de se faire connaître pour mieux vendre. C'est clair que l'internet commercial à tendance à occuper une place importante sur le réseau. Mais, vendre n'est pas toujours le seul objectif poursuivi. L'internet peut être utilisé pour bien d'autres choses car c'est avant tout un outil de communication. Il permet, entre autres, de partager ses connaissances, de s'entraider pour progresser, de réaliser de la veille. Il ne faut pas se désabuser trop vite, il reste de nombreux endroits sur la toile pour communiquer hors cadre commercial! (ils sont juste moins visibles que ceux qui ont une belle vitrine...) Cyril
Ecrit par : Cyril le 2005-06-07 00:00:00

Un billet très interessant. Je me propose justement la question de lancer ce type de projet mais à l'interieur de mon entreprise avec accès pour les partenaires. C'est dire si je suis interessé. Je relève cette phrase : Mettre en place des communautés performantes à un coût acceptable passe inévitablement par l'utilisation d'outils technologiques. Mais uen question reste en suspens : Ou trouver les outils les plus adéquats ? Merci d'avance PG
Ecrit par : PG le 2005-06-07 00:00:00

Voici une réponse courte à la question de PG! http://radio.weblogs.com/0101569/stories/2002/11/10/liensLogicielsCommunities.html Pour compléter cette (trop) courte réponse : Il s'agit d'une liste d'applications recensées par E. Wenger et qui date de 2001. Quelques éditeurs ne sont plus... Mais il reste les plus vaillants! A noter aussi qu'il manque les représentants de la famille du logiciel libre qui constituent aujourd'hui des acteurs incontournables. Quand est venu le temps de sélectionner un outil (et seulement à ce moment!), il y a quelques réponses qu'il faut avoir obtenues, comme par exemple : - Quel type de communauté de pratique souhaite-t-on mettre en place ? - Quelle est la taille de la communauté et sa durée de vie? - Quelles sont les fonctionnalités que nous utiliserons le plus et les nice to have - Quel est le niveau et la culture informatique des membres, de l'animateur et de l'entreprise. - Quels moyens (humains, matériels, financiers) sommes nous prêt à mettre en oeuvre? - etc... Ce sont des facteurs qui aident à sélectionner les outils les plus pertinents pour répondre au besoin. Ce travail préparatoire n'est pas trés complexe, mais doit être fait. Concernant la phrase que vous relevez, elle signifie que les outils technologiques permettent de réduire les coûts de mise en place et de fonctionnement (réunions, déplacement...) des Communautés de pratique (CoP). Pour plusieurs autres raisons, ne pas utiliser ces technologies n'est pas très viable. Ces technologies ont aussi un coût mais qui peut largement varier d'un produit à l'autre : formation, licences-logiciels, implantation, maintenance, etc. Cyril docquin
Ecrit par : Cyril le 2005-06-07 00:00:00

Je suis un visiteur régulier d'Allquality et je peux témoigner que ce site est réellement une source d'information digne d'intérêts. On assiste quelque fois à des débats hors sujet mais le thème se recentre de lui-même. Ludovic RAQ metallurgie
Ecrit par : Luudovic le 2005-06-06 00:00:00

C'est bien beau tout cela. Mais il ne faut pas oublier que l'argent est le nerf de la guerre. Les contributeurs, aussi généreux soient-ils, jouent leurs propres cartes. Il s'agit aussi de se faire connaître pour mieux vendre... Tout l'Internet est ainsi. Le désabusé
Ecrit par : Le désabusé le 2005-06-06 00:00:00


Suivez aussi les news du portail sur Twitter et rejoignez-nous sur Facebook

Pour établir un lien vers cet article depuis votre site recopiez le lien suivant.

La reproduction ou la traduction totale ou partielle de ce texte, images et documents est formellement interdite. Voir ici les conditions pour publier un extrait sur votre site ou blog. Ce texte et les images et documents qu'il contient est déposé auprès de l'IDDN



Copyright : Alain FERNANDEZ ©2004-2014- Tous droits réservés


Flux RSS



Pour les créateurs d'entreprise...

Une approche différente de l'entrepreneuriat.

Les meilleures astuces des "pros" pour les créateurs d'entreprise qui n'ont aucune envie de s'en laisser compter...
Pour en savoir un peu plus...

Disponible

Editions Eyrolles
Collection Création d'entreprise
160 pages 16 € (10,99 € en ebook)

Nouveau pour les managers de projet...

La 5ème édition de ce best seller du management est disponible

Le chef de projet efficace
Les 12 bonnes pratiques de "pro" pour un management humain, seule solution pour maîtriser la complexité des projets d'entreprise actuels. Pour en savoir un peu plus...

Disponible

Editions Eyrolles
Collection Gestion de Projet
240 pages 22 €

Conduire son projet personnel

réussir sa carrière

Livre gestion de projetLivre pour gérer les projets
Maîtriser les projets complexes de l'entreprise
Le chef de projet efficace
12 bonnes pratiques pour une démarche d'entrepreneur
5ème édition 2014
Editions Eyrolles
+ 22.000 exemplaires vendus


Livre entreprendre44 Astuces pour Démarrer votre business Edition 2014
Editions Eyrolles
Une sélection des meilleures Astuces des pros pour lancer son activité indépendante. 17 témoignages d'entrepreneurs éclairent les points les plus délicats des 7 phases de la démarche.


Nouveaux tableau de bordTableau de bord pour les managers
Le projet BI clés en main
Livre de référence des spécialistes du contrôle de gestion et des professionnels de la BI
6ème édition 2013
Editions Eyrolles
41.000 exemplaires vendus


Essentiel du tableau de bordLivre tableau de bord Excel
pour la PME et la TPE
L'essentiel du tableau de bord. Une méthode pratique, simple et claire pour concevoir son tableau de bord rapidement et à moindre coût.
4ème édition 2013 Editions Eyrolles
29.000 exemplaires vendus


monter une entreprise indépendanteà son compte
De salarié à entrepreneur indépendant, le guide pratique
Livre coach spécifiquement dédié aux salariés tentés par l'aventure de l'entreprise indépendante pour accomplir leur carrière
Editions Eyrolles 2012
Collection Emploi et Carrière


tableau de bord Le bon usage des technologies expliqué au manager
Guide pratique destiné aux managers qui ne sont pas nécessairement informaticiens et souhaitent mieux comprendre les concepts technologiques utilisés au sein des systèmes d'information.
Eyrolles - Editions d'organisation

6 Sigma Actualités Autogestion Business Intelligence Conduire le Changement Consultant CRM Data Mining Data Warehouse Décision Développement Durable Economie Entrepreneur ERP ETL Excel Formation Gimsi Gouvernance Humour Management Indicateurs Information Informatique Décisionnelle Intelligence Collective Knowledge Management KPI Livres Management Méthode OLAP Performance Procédures Processus Projet Qualité Reporting Risques Tableau de bord Technologie Tranches de vie Wiki

Restons en contact
Abonnez-vous au flux
Contact Twitter
Contact Viadeo
Contact Linkedin
Contact Google plus
Contact Facebook
alain fernandezLe perfologue
est depuis 2004 le blog pro dédié au pilotage de la performance d'Alain Fernandez profil
Contact



tableau de bord Le bon usage des technologies expliqué au manager
Guide pratique destiné aux managers qui ne sont pas nécessairement informaticiens et souhaitent mieux comprendre les concepts technologiques utilisés au sein des systèmes d'information.
Eyrolles - Editions d'organisation

Perfonomique, e-book du managementPerfonomique
-36 Recommandations pour une management de la performance assumé-

4ème Edition 2013
E-book management gratuit
250 pages Format PDF
A télécharger ici

PDF, livres blancs, ebook à télécharger, gratuits et en téléchargement libre pour la plupart, bonus pour les lecteurs des livres de référence ci-dessus.

Articles les + lus
4 conseils pour un jeune chef de projet
Tableau de bord, Excel et les Sparklines
Concevoir les tableaux de bord des ressources humaines
Comment choisir un indicateur de performance KPI Key Performance Indicator ?
Le lean management en pratique
Le tableau de bord du marketing

Blog Roll Management

Toutes les pages de ce site, textes, graphiques images sont sous Copyright Alain Fernandez 2004-2014. Mentions légales, confidentialité
IDDN Certification IDDN Certification

  Partager     Intelligence collective     Usine à crétins    Management collaboratif   Boites à idées   Une réunion efficace