Management de l'entreprise

Vive la concurrence !

Par Partagez : Envoyer le lien de cet article par e-mail   
...

Ou comment mettre le bazar dans les services publics

Les promoteurs du libéralisme aiment à présenter l'avènement de la concurrence comme un bienfait pour les clients consommateurs.
"Avec la concurrence, vous êtes libre de choisir !"

201138_1Ne plus être soumis à un fournisseur unique  et pouvoir choisir en toute liberté en fonction de ses besoins du moment, il est vrai que l'avantage est de taille.
D'ailleurs, je reconnais  que je préfère franchement acheter mes produits frais sur un marché (concurrence) plutôt que dans une grande surface (fournisseur unique). Je peux ainsi comparer les étalages des différents commerçants et choisir librement et sans contrainte le rapport qualité/prix qui me convient.
Bon. Ok.
Mais peut-on sérieusement s'en tenir à ce type d'exemple simpliste pour affirmer que la concurrence est toujours au service du client ?

Plus concret

Considérons un autre cas,  le 12 par exemple.
Oui oui, le 12. Vous connaissez. Les renseignements téléphoniques. "Allo France télécom service des renseignements j'écoute..."
Et bien le 12 faut l'oublier. Fini le 12 !
Maintenant il faudra composer un numéro à 6 chiffres : 118 puis, xxx selon l'opérateur que l'on voudra joindre.
Le 12 était un monopole. Il fallait donc le détruire !
Désormais vous serez "libre de choisir" le service de renseignements téléphoniques que vous voulez joindre.
Super !
Cela dit, il faudra surtout se rappeler le numéro du service... Selon la chance de l'opérateur, cela pourra être quelque chose comme 118 218. Facile celui-là. Mais attendez, il y a mieux. Que dites-vous de : 118 088, 118 808, 118 711 etc... ?
France Télécom, pas de pot, hérite du numéro 118 710 ou de quelque chose d'approchant. Un peu moins facile que le 12 non ?
Mais voilà. C'est l'ère de la concurrence, c'est ainsi !
Ah! au fait, bien sûr, les numéros faciles à mémoriser comme 118 118, sont exclus. Il faut comprendre la loi de la concurrence ! Nous, les consommateurs, on se rappellerait trop facilement ce numéro. Et pour ne pas favoriser une compagnie aux dépens des autres, seuls les numéros difficiles sont retenus ! Fallait y penser.
27 sociétés se partageront le marché. Nous aurons donc le choix entre 27 services de renseignements distincts.
En tout cas, les agences de pub ne s'en plaignent pas. Il s'agit en effet de faire connaître ces numéros et de trouver les astuces mnémotechniques afin qu'ils deviennent un automatisme. Bon courage !
Mais le plus drôle dans tout cela, c'est que le 12, ah! oui c'est vrai, il n'existe plus, alors disons les renseignements, et bien ce n'est pas ce que l'on peut appeler une activité franchement rentable. 300 Millions d'Euros pour un effectif de 2.600 personne selon le Canard Enchaîné du 25 Juin 2005. Concurrencé par l'Internet ce service est en totale perte de vitesse.
Savez-vous combien de fois vous avez composé le 12 au cours de l'année passée ?  5 fois. Bon d'accord peut-être pas vous, mais c'est en tout cas la moyenne d'utilisation du service.
Pas terrible terrible le gâteau. Et il faut couper 27 parts !
Alors comment vont-ils faire pour transformer cette activité en sources de revenus ? En offrant d'autres services comme les renseignements internationaux ou l'annuaire inversé ? En profitant de la liberté de tarification ? Ou peut-être plus simplement en localisant les emplois au Maroc, entre autres, en tout cas là où les salaires sont au raz des pâquerettes ?
A noter, la Grande Bretagne et l'Espagne sont déjà passées par là.  Paraît-il que là aussi la concurrence a fait rage : des numéros ultra surtaxés, des temps d'attente en ligne totalement déments et des fichiers pas à jour. Pratique pour le client ! Mais en France on va veiller à tous ces débordements. Promis !

En tout cas, comme dit mon copain Jan d'Anvers : "C'est  le grand bazaar"


Points de vue



Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 65)

La reproduction ou la traduction totale ou partielle de ce texte, images et documents est formellement interdite. Voir ici les conditions pour publier un extrait sur votre site ou blog. Ce texte et les images et documents qu'il contient est déposé auprès de l'IDDN

Suivez aussi les news du portail sur Twitter et rejoignez-nous sur Facebook

Google+    Twitter    Facebook

Excel ® est une marque déposée de Microsoft Corp ®
Gimsi ® est une marque déposée de Alain Fernandez



Copyright : Alain FERNANDEZ ©1998-2017- Tous droits réservés


  Suivez-nous :   Google+   twitter+  Facebook  Linkedin    e-mail  
»» Toutes les fiches du Blog »»