Management de l'entreprise

Moi plus tard je serai grand patron

Par ...

- Et toi que veux tu faire plus tard ?
- Grand patron Msieur. S'il faut bosser autant que ce soit pour des pépètes, pas pour des clopinettes...

zazie dans le metro, image tirée de la pochette du DVD du film de Louis Malle- Dis moi Zazie que veux-tu faire plus tard ?
- Moi, je veux être institutrice...
- C'est un beau métier et pourquoi veux-tu être institutrice ?
- "Pour faire chier les mômes, ceux qu'auront mon âge dans dix ans, dans vingt ans, dans cinquante ans, dans cent ans, dans mille ans, toujours des gosses à emmerder. Je leur ferai lécher le parquet, je leur ferai manger l'éponge du tableau noir. Je leur enfoncerai des compas dans le derrière. Je leur botterai les fesses. Parce que je porterai des bottes. En hiver. Hautes comme ça. Avec des grands éperons pour leur larder la chair du derche.
Et puis si je ne suis pas institutrice, et bien je serai astronaute pour aller faire chier les martiens..."(1)
(1) Raymond Queneau, Zazie dans le métro bien sûr... L'image est tirée de la pochette du DVD du film de Louis Malle

Inventons une suite...

- Instit : Bon. Et toi Pierre?
- Pierre : Moi je serai grand patron.
- Instit : Et toi aussi tu as l'intention de faire chier quelqu'un ?
- Pierre : Oh bien sûr les employés, mais c'est pas pour cela que je veux être grand patron.
- Instit : C'est pourquoi alors ?
- Pierre : C'est pour les pépètes.
- Instit : Les pépètes ?
- Pierre : Ben oui les pépètes, mon père il voudrait que je sois ingénieur...
- Instit : Ca c'est un beau métier...
- Pierre : Oui mais enfin me faire chier à faire 5 ans d'études après le bac pour plafonner à moins de 3000 euros net merci
- Instit : Mais c'est bien 3000 euros, rends-toi compte le Smic n'est qu'à 1 120 euros net
- Pierre : Oh même moins que ça Monsieur, Regardez ma mère elle bosse à temps partiel comme caissière elle n'a qu'un bout de smic mais sa journée est quand même bousillée.
- Instit : Mais bon tu sais combien gagne un grand patron ?
- Pierre : Oh oui je l'ai lu chez le dentiste dans l'Express en cherchant la page des bandes dessinées : 2,2 millions d'Euros en moyenne.
- Instit : Mais tu ne te rends pas compte, il travaille énormément et puis il y a les risques...
- Pierre : Oh pour travailler, mon père il se lève à 5 h du matin et rentre à 8h le soir, à 10 h il est déjà au lit pour avoir au moins ses 7 heures de sommeil et le week-end il bricole à droite à gauche pour gagner un peu plus de pognon. Je ne sais pas combien de temps il bosse le grand patron mais je ne vois pas comment il peut travailler plus que ça.
- Instit : Oui mais il y a la prise de risque ...
- Pierre : Oh ça c'est pour endormir le petit peuple. Le seul risque qu'il peut prendre c'est de planter la boîte et ce n'est pas lui qui se retrouvera sur le carreau mais comme dit mon père, la quantité de pôv pekins que l'on dégagera en disant que c'est de leur faute, que c'est leur smic trop élevé qui coûte à l'entreprise... Je connais la musique on ne me la fait pas...
- Instit : Il n'y a pas que cela, un bon patron est aussi un manager de talent, un véritable stratège qui fait les bons choix lorsque personne d'autre n'y croit... Enfin, c'est ce que l'on dit et quand c'est un bon en tout cas. Même s'il est vrai qu'ils sont loin d'être tous bons
- Pierre : D'accord Monsieur, mais pourquoi un tel écart de revenu ? Ce n'est qu'un humain non ?

- Instit : Bonne question, d'ailleurs on va attaquer l'heure de calcul avec un petit exercice. Passe au tableau et montre-nous si tu es fort en arithmétique :
Sachant qu'un patron gagne 2,2 millions d'Euros par an, calculez combien cela représente d'années de travail d'un ingénieur payé 2700 Euros par mois, puis vous effectuerez le même calcul pour un salarié payé au salaire minimum soit 1200 Euros par mois.
Pierre : Facile Monsieur... je pose un je retiens deux...
Voilà : 2200000/12/2700 = 67,9 soit 68 ans pour l'ingénieur
et 2200000/12/1200 = 152,7 soit 153 ans pour l'employé payé au Smic

- Instit : Remarquez que 2,2 millions d'Euros n'est qu'une moyenne et que les mieux lotis touchent le double de ce montant sans compter les primes exceptionnelles.
Deuxième question : Sachant que l'on relève cette somme versée à un grand patron : 12,9 millions de primes exceptionnelles représentant 3 fois le salaire annuel. Combien d'ingénieurs aurait-on pu embaucher et rémunérer avec le même montant ? On n'oubliera pas d'intégrer dans le calcul, le salaire annuel hors primes.
- Pierre : Facile Monsieur ...
12,9M+4,3M=17,2M/2700/12= 530 ingénieurs
17,2M/1200/12= 1194 salariés au salaire minimum

- Instit : Très bien. On poursuit. Troisième question.
Sachant qu'un grand patron avant de se faire embaucher, a su négocier un parachute doré composé d'une prime de licenciement, de stocks options et de la garantie d'une retraite le cas échéant, un capital versé même lorsque son action s'avère un échec sur toute la ligne, combien d'années de travail d'un salarié représente 250 millions d'Euros de stocks option garantis ?
- Pierre : Maintenant on a bien compris Monsieur...
7716 ans pour un ingénieur et 17361 ans pour un smicard.
- Instit : Remarquez que pour épargner la même somme, l'ingénieur aurait dû commencer à exercer sa profession bien bien avant que les premières pyramides d'Egypte ne sortent du sable, quant au smicard...
Plus parlant peut-être : cette rémunération obscène comme disait Warren Buffet, représente les salaires de 385 ingénieurs ou de 868 salariés au minimum assurés pendant 20 ans ...qui durant cette longue période ne seront pas payés à ne rien faire mais créeront de la valeur.

En question subsidiaire, ne devrait-on pas aussi se poser la question bien plus globale de la légitime propriété des plus-values réalisées ? Sans s'attarder trop longuement sur le cas Vinci, qui, loin d'être une exception, n'est que la partie émergeante d'un système et fait simplement l'actualité de la semaine, les plus-values réalisées par une entreprise ne sont-elles pas quelque part la propriété de ceux qui les réalisent, salariés et sous-traitants ?
Je vous laisse finir les calculs, les élèves sont maintenant sortis en récrée...

(2) Cette seconde partie me fait pensé à “interrogation écrite” de Gilbert Lafaille. Mais malheureusement je n'ai pas trouvé le texte de la première version sur le net pour le mettre en lien...


Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 70)



Oui, mais comme vous dîtes, il ne s'agit que d'un cas d'actualité, un éclairage des médias sur un cas... Phil
Ecrit par : phillibert le 2006-06-06 14:39:13

L'exemple est rès frappant et illustre bien une certaine "mode", un peu comme ce qui se passe dans le monde du football.... Les patrons subissent plus de pression que n'importe qui (et encore.....), mais ce qui est sur, c'est que sans un bon berger, le troupeau n'avancera pas. Donc à ce titre, il "mérite" un salaire plus élevé. Mais pas jusque n'importe où quand même!!! Pour continuer avec le parallèle du monde du football, je me souviens d'une interview de Bixente LIZARAZU: le journaliste: " Ne trouvez vous pas choquant de gagner autant par mois?"Lizarazu:"si, je suis complètement d'accord avec vous, mais si on vous le proposait, vous refuseriez?"....ça laisse à réfléchir. On en revient à la loi de l'offre et de la demande....si les comités de direction ne proposaient pas de tels salaires aux PDG, on n'en serait pas là... Sinon, il me semble, Alain, que tu aurais pu ajouter une petite intro pour resituer cette exemple qui n'est, par rapport au nombre total d'entreprise,qu'une exception. Et oui: deux remarques à faire: 1) ce type de salaire (+ parachute +....), on ne les trouve que dans les multinationales (ce qui est déjà pas mal, OK), donc n'allons pas généraliser. Car beaucoup de patrons prènent aujourd'hui de gros risques, travaillent beaucoup et pour pas grand chose (si, la satisfaction d'être leur propre patron+ personne sous leur ordre). Mais par respect pour eux, n'allons pas généraliser.... 2) Mais là où cette illustration me semble encore bien choisie, c'est si on resitue le rôle des entreprises dans l'économie française (on peut, je le pense, étendre le raisonnement à une grande partie des économies du monde): quel est le moteur de l'économie française aujourd'hui: les PME / PMI, surement plus les multinationales. Qui prend le plus de risque? => les patrons des PME / PMI (marché hautement concurrentiel, risque de se faire "manger" par un plus gros....). Qui est le plus payé? => les patrons de multinationales? Que faire??????? J'ajoute une dernièe chose: qui a le plus de satisfaction? Même si ça ne doit pas être facile tous les jours, je dirais les patrons de PME / PMI: s'ils ont su rester proche du terrain.... L'ARGENT NE FAIT PAS LE BONHEUR...... MAIS IL Y CONTRIBUE!!!!!!!!
Ecrit par : Pitbacardi le 2006-06-13 11:36:38

Je ne sais pas si il est juste de comparer le salaire d'un footballeur et d'un grand patron. Le premier est dans le domaine du spectacle, ses revenus sont bien sûr choquants et mériteraient une critique personalisée si Bourdieu (ou Debord par anticipation) ne l'avaient déjà faite. En tout cas, directement il ne lèsent personne. Le grand patron sur-payé c'est bien différent. Il s'approprie quelque part les plus values générées par le travail des autres, et lorsque l'on pousse la chaîne de sous-traitance à son terme, on arrive rapidement à des sous-emplois et de la précarité. Sinon, il est vrai que l'on pourrait aussi traîter du thème de la PME, elles emploient tout de même 2 salariés sur 3.
A plus Alain
Ecrit par : afz le 2006-06-14 11:30:23

Pour en savoir plus sur les "hautes rémunérations", ce site essaye de faire un peu de lumière : http://www.pdgceo.com/ C'est une initiative d'un ancien "Grand Patron", Pierre Bilger http://www.blogbilger.com/
Ecrit par : gestiondeprojet.com le 2007-02-27 19:08:54


Pour établir un lien vers cet article depuis votre site recopiez le lien suivant.

La reproduction ou la traduction totale ou partielle de ce texte, images et documents est formellement interdite. Voir ici les conditions pour publier un extrait sur votre site ou blog. Ce texte et les images et documents qu'il contient est déposé auprès de l'IDDN

Suivez aussi les news du portail sur Twitter et rejoignez-nous sur Facebook

Google+    Twitter    Facebook



Copyright : Alain FERNANDEZ ©2004-2014- Tous droits réservés


Google+   Google+  Facebook  


Envoyer le lien de cet article par e-mail  Conseillez ce blog


alain fernandezLe perfologue
est depuis 2004 le blog pro dédié au pilotage de la performance d'Alain Fernandez profil
Contact




Pour les managers de projet...

La 5ème édition de ce best seller du management est disponible

Le chef de projet efficace
Les 12 bonnes pratiques de "pro" pour un management humain, seule solution pour maîtriser la complexité des projets d'entreprise actuels. Pour en savoir un peu plus...

Disponible

Editions Eyrolles
Collection Gestion de Projet
240 pages 22 €

Pour les créateurs d'entreprise...

Une approche différente de l'entrepreneuriat.

Les meilleures astuces des "pros" pour les créateurs d'entreprise qui n'ont aucune envie de s'en laisser compter...
Pour en savoir un peu plus...

Disponible

Editions Eyrolles
Collection Création d'entreprise
160 pages 16 € (10,99 € en ebook)

Conduire son projet personnel

réussir sa carrière

Nouveaux tableau de bordTableau de bord pour les managers
Le projet BI clés en main
Livre de référence des spécialistes du contrôle de gestion et des professionnels de la BI
6ème édition 2013
Editions Eyrolles
41.000 exemplaires vendus


Essentiel du tableau de bordLivre tableau de bord Excel
pour la PME et la TPE
L'essentiel du tableau de bord. Une méthode pratique, simple et claire pour concevoir son tableau de bord rapidement et à moindre coût.
4ème édition 2013 Editions Eyrolles
29.000 exemplaires vendus


Livre gestion de projetLivre pour gérer les projets
Maîtriser les projets complexes de l'entreprise
Le chef de projet efficace
12 bonnes pratiques pour une démarche d'entrepreneur
5ème édition 2014
Editions Eyrolles
+ 22.000 exemplaires vendus


monter une entreprise indépendanteà son compte
De salarié à entrepreneur indépendant, le guide pratique
Livre coach spécifiquement dédié aux salariés tentés par l'aventure de l'entreprise indépendante pour accomplir leur carrière
Editions Eyrolles 2012
Collection Emploi et Carrière


Livre entreprendre44 Astuces pour Démarrer votre business Edition 2014
Editions Eyrolles
Une sélection des meilleures Astuces des pros pour lancer son activité indépendante. 17 témoignages d'entrepreneurs éclairent les points les plus délicats des 7 phases de la démarche.


tableau de bord Le bon usage des technologies expliqué au manager
Guide pratique destiné aux managers qui ne sont pas nécessairement informaticiens et souhaitent mieux comprendre les concepts technologiques utilisés au sein des systèmes d'information.
Eyrolles - Editions d'organisation



6 Sigma Actualités Autogestion Business Intelligence Conduire le Changement Consultant CRM Data Mining Data Warehouse Décision Développement Durable Economie Entrepreneur ERP ETL Excel Formation Gimsi Gouvernance Humour Management Indicateurs Information Informatique Décisionnelle Intelligence Collective Knowledge Management KPI Livres Management Méthode OLAP Performance Procédures Processus Projet Qualité Reporting Risques Tableau de bord Technologie Tranches de vie Wiki Perfonomique, e-book du managementPerfonomique
-36 Recommandations pour une management de la performance assumé-

4ème Edition 2013
E-book management gratuit
250 pages Format PDF
A télécharger ici

PDF, livres blancs, ebook à télécharger, gratuits et en téléchargement libre pour la plupart, bonus pour les lecteurs des livres de référence ci-dessus.

Articles les + lus
4 conseils pour un jeune chef de projet
Tableau de bord, Excel et les Sparklines
Concevoir les tableaux de bord des ressources humaines
Comment choisir un indicateur de performance KPI Key Performance Indicator ?
Le lean management en pratique
Le tableau de bord du marketing

Blog Roll Management

Toutes les pages de ce site, textes, graphiques images sont sous Copyright Alain Fernandez 2004-2014. Mentions légales, confidentialité
IDDN Certification IDDN Certification

  Raconter     Zen & Qualité     Stock Option    Un blog, ça paye   Nouveaux entrepreneurs   Sigles & acronymes 

Envoyer le lien de cet article par e-mail