Management de l'entreprise

Piloter la performance, c'est accompagner le changement dans toutes ses dimensions

...

Tous les articles de ce thème...

Réorganisation - Délocalisation

Une histoire réelle de réorganisation où tout le monde a été trompé, les salariés se sont engagés derrière le consultant, mais les dés étaient pipés d'avance. la délocalisation était déjà programmée...

Une réorganisation rondement menée

réorganisation - DélocalisationJ'ai eu des nouvelles de Mark, un collègue Canadien. L'année passée, il avait entièrement réorganisé une PME (150 personnes, environ 130M$ de CA) de Kamloops (BC).

Il avait réussi ce tour de force pas très commun de convaincre et de mobiliser la plus grande part des salariés de cette PME à la notion de qualité et de performance.

J'avais d'ailleurs assisté à une réunion de travail en tant qu'observateur muet...
Quelle pêche ! Un bel enthousiasme partagé et une réelle envie de participer. Bref, la boite était bien remise sur les rails. On n'attendait plus que les premiers résultats tombent.


Lire la suite


Gare à la dictature de l'indicateur !

Nous Sommes entré dans l'ère de la dictature de l'indicateur !

La finalité risque de rapidement basculer de : "Je poursuis un objectif de performance et j'utilise un indicateur pour baliser le chemin" à : "Je place des indicateurs de performance un peu partout et n'importe comment pour donner l'impression que tout est sous contrôle, puisque c'est cela que l'on attend de moi..."
image humoristique dictature indicateur de performance

Vous devez mettre des indicateurs. Il faut placer des indicateurs.
Voilà des recommandations en forme d'ordre que l'on entend de plus en plus souvent. Est-ce lié à une dérive des normes ISO qui recommandent légitimement de piloter les processus clés ?...

Voilà, Monsieur l'Auditeur, regardez, tous nos processus sont sous contrôle, la preuve on a mis des indicateurs pour chacun d'entre eux. C'est dire.... »

Malheureusement si une hirondelle ne fait pas le printemps, l'indicateur ne fait pas le pilotage !

L'indicateur correspond au stade final de la mise sous contrôle d'un processus ou d'une activité.

L'indicateur c'est l'instrument de navigation.
Si vous ne savez pas ou vous souhaitez aller, l'indicateur ne sert à rien.
Si vous n'avez pas la volonté d'atteindre le but fixé, l'indicateur n'est guère plus utile.

Il faut commencer par définir avec précision des objectifs réalistes. Puis s'assurer d'une réelle volonté d'action pour atteindre ces objectifs. Ensuite on peut choisir et fabriquer les indicateurs. En suivant ce déroulement, on est sûr de définir de vrais indicateurs. Autrement, on ne sait pas ce que c'est.


Lire la suite

Conduire le changement, un témoignage de terrain
conduite du changement ou théâtre des égosAh! le changement ! Voilà un thème incontournable dans la conduite de projet.
Les uns le conduisent, les autres l'accompagnent. D'autres encore le subissent tandis que ceux qui ne se laissent pas faire préfèrent lutter. Il y a ceux qui ne savent qu'en penser et bien sûr il y a aussi ceux qui s'en foutent royalement.

On retrouve souvent cette classification avec le traditionnel conseil de bon sens :

« Appuyez-vous sur les plus fervents supporters pour bloquer les opposants les plus tenaces et convaincre les indécis. »
Cette recommandation, maintes fois ressassée, est à mon sens un poil simpliste.
Lire la suite

Accompagner le changement, un projet stratégique

Projet, changement et conflit

conflits équipes changementUn projet n'est pas un. Il est multifacettes. Chacun le regarde avec les yeux de sa profession, chacun le regarde avec les yeux de son ambition. Accompagner le changement c'est prendre en compte l'aspect multiforme du projet.

Changement d'habitude, changement d'attitude

Tout projet un peu conséquent ne se déroule pas sans un minimum de heurts et de grincements. Lorsque le changement d'habitude n'est pas choisi, on constate rapidement un changement d'attitude. C'est naturel.
Il est donc important, dès les premières ébauches du projet d'entreprendre la conduite du changement .

Attitudes et comportements
Classiquement, on a tendance à ranger les personnes concernées directement ou indirectement en catégories plus ou moins perméables.
Lire la suite


Conduite du changement des projets transversaux
La conduite du changement est le parent pauvre du projet. Rarement prévue à sa juste valeur dans les enveloppes budgétaires des projets, cette phase pourtant essentielle est reléguée à un "plus tard" imaginaire, ce moment merveilleux ou l'on aura le temps de traiter les questions de moindre importance sans exception.

Ne pas prendre en compte l'importance de la conduite du changement est une erreur et elle est bien connue. L'accompagnement du changement est un facteur clé de la réussite du projet. Aussi les managers de projet les plus avertis sauront convaincre les gestionnaires de budgéter les moyens nécessaires pour ne serait-ce que prévoir des séances de sensibilisation conduites dans les règles de l'art. Et ce, avant de commencer la réalisation proprement dite.
Lire la suite


Choisir le bon consultant, celui qui aime son métier

Consultant, c'est un métier !

A titre d'exemple, le spécialiste en organisation (et donc en réorganisation) des entreprises
consultant Dans une entreprise qui tourne depuis un moment, la grande majorité des activités n'ont rien de bien original. Modéliser l'entreprise en adoptant une approche transversale afin d'en identifier les processus clés est rarement une épreuve insurmontable, il faut bien le reconnaître. Pourtant, quelque part, aucune entreprise ne se ressemble réellement.

À côté du fonctionnement dit "standard", il y a une part de spécifique qui n'est pas toujours discernable à première vue.
Lire la suite


Commençons par les solutions

Coaching, les problèmes ou les solutions ?

Le perfologue a lu pour vous : Le Coaching Centré sur la Solution de Hélène Blanchard (InterEditions )

Le coaching centré sur la solution de Hélène BlanchardIl n'y a pas de problème, il n'y a que des solutions. L'esprit de l'homme invente ensuite le problème.
Cette citation d'André Gide, placée en exergue de l'ouvrage, résume assez bien l'approche adoptée par Hélène Blanchard pour cette étude.

La recherche de la cause d'une difficulté ou d'un mal être n'est pas la meilleure technique pour accéder à un mieux vivre. La solution du problème n'est pas nécessairement inscrite dans le passé, et elle n'est pas non plus une composante de la cause.

Cet effort d'investigation à rebours n'est d'ailleurs pas exempt d'effets pervers. Il contraint à revivre des moments difficiles avec toutes les conséquences que l'on imagine sans pour autant apporter d'éléments pour solutionner le problème présent.
Lire la suite


Le Coaching Bref, Faire réussir les acteurs clés de l'entreprise

Coaching, les interventions rapides

Le perfologue a lu pour vous : Faire réussir les acteurs clés de l'entreprise - 2e éd. - avec les interventions brèves coordonné par Grégory Le Roy (interEditions 2016)

Le Coaching Bref, couverture du livre Le coaching est un travail d'accompagnement dans la durée d'un décideur individuel ou d'un groupe. C'est ainsi que l'on définit habituellement cette démarche d'amélioration personnelle et professionnelle accompagnée.
Pourtant, selon l'étude conduite et coordonnée par Grégory Le Roy et publiée aux éditions Interédition sous le titre "Faire réussir les acteurs clés de l'entreprise avec les interventions brèves", il est tout à fait concevable de procéder à de brèves opérations de coaching bien ciblées et très ponctuelles. Les objectifs soigneusement définis au préalable sont atteints en un nombre très limité de séances, et les résultats sont effectivement concrets et mesurables, comme il se doit pour une opération de coaching.
La technique du coaching bref est, en tout cas, tout à fait en phase avec les attentes des entreprises qui souhaitent des résultats rapides tout en limitant les investissements. Maîtrise budgétaire et réactivité obligent.
Lire la suite


Choisir la paix et pas le conflit
Le perfologue a lu pour vous : Choisir la paix de Christine Marsan (InterEditions )

choisir la paix, couverture du livreLa culture de la violence est un frein à l'épanouissement personnel
De part notre culture commune, nous avons à peu près tous été éduqués selon un mode de pensée où le conflit est habituellement présenté comme une inéluctable composante de la vie sociale. La violence est dans la nature humaine nous dit-on et le conflit existe pour toutes les formes de relations sociales.
Mais faut-il pour autant se résigner ?
Ce n'est en tout cas pas la thèse que défend Christine Marsan avec ce nouvel ouvrage "Choisir la paix" publié aux éditions Interéditions, groupe Dunod. Il est en effet impossible d'espérer bâtir quoi que ce soi sans établir au préalable un climat relationnel apaisé. L'adversité vécue au quotidien mine notre vie et tue dans l'oeuf toutes les ambitions d'épanouissement.
Lire la suite


L'économie est une science morale, repenser l'inégalité Amartya Sen

Le perfologue a lu pour vous :
couverture du livreL'économie est une science morale
de Amartya Sen Edition La découverte.
Amartya Sen, philosophe et économiste a obtenu le prix Nobel d'économie en 1998 pour ses travaux sur les famines et la question des choix sociaux.
Pour mémoire, en 1997, le prix Nobel avait été decerné à Robert Merton de harvard et Miron Scholes de Stanford, tous deux spécialistes des marchés dérivés et marchés d'options et inspirateurs du hedge fund LTCM une des faillites les plus mémorables qu'ait pu connaître le système financier mondial; le prix Nobel de Sen peut être considéré comme un rééquilibrage du balancier.

Ce livre expose essentiellement une réflexion sur la liberté individuelle et la liberté sociale. L'auteur, humaniste, relativise les théories de l'utilitarisme (principe fondateur de l'homo economicus) pour révéler l'humain, acteur de sens et de passion, acteur social soumis à ses faiblesses et contradictions.

Lire la suite


Manager de projet, remise donc tes préjugés!

Pour réussir vos projets, commencer donc par remiser au placard vos jugements a priori, quels qu'ils soient, méprisants ou au contraire, marqués d'estime et de respect...

Manager un projet et l'effet Pygmalion

Un manager méprisant Les préjugés et bien sûr le mépris, inévitable corollaire des précédents, sont à mon avis une des principales causes d'échecs des projets un tant soit peu complexes. Personne n'y échappe.

Même lorsqu'on a la chance d'être doté d'une grande ouverture d'esprit on ne pourra résister aux jugements a priori et arbitraire.

Il n'est pas non plus toujours facile d'être bombardé au sein d'une structure pour prendre en main un projet délicat par nature avec une équipe que l'on ne connait pas et qui ne correspond pas toujours à ce que l'on aurait souhaité.
Et quoi de plus humain que de se laisser aller aux préjugés ?
Ne s'agit-il pas quelque part de la manière la plus évidente de se protéger des éventuels risques d'échecs ?

C'est pas de ma faute, j'ai fait ce que j'ai pu mais l'équipe était bien trop nulle !
Bien évidemment, un préjugé peut être positif, mais nous traitons ici uniquement le cas le plus courant et le plus nuisible à la réussite du projet.
Lire la suite

La soumission forcée

Le pied dans la porte et la  soumission forcée en pratique...

Où l'on commence par une histoire vécue pour présenter une des plus vieilles arnaques du monde : "le pied dans la porte" et où l'on poursuit avec la présentation du best seller "Petit Traité de Manipulation à l'Usage des Honnêtes Gens"
humour manipulation

Je me ballade dans Paris, boulevard de Clichy. Depuis que l'allée centrale est aménagée, le boulevard semble retrouver sa fonction première : un lieu de flânerie. Une bande de jeunes ados, sûrement du lycée Jules Ferry juste en face, glandent sur un banc. Ils me voient arriver.

La plus dégourdie du groupe, vraisemblablement, m'aborde pour me demander l'heure. Ca tombe bien, pour une fois j'ai une montre. Le temps de me rappeler dans quelle poche j'ai bien pu la glisser, elle enchaîne immédiatement : "Et vous n'auriez pas 1 Euro ? "Je regarde le poignet de la copine qui, entre temps, s'était rapprochée : elle portait une montre...

Elles étaient purement et simplement en train de me faire le "coup du pied dans la porte" !
Une technique si bien décrite par Joule et Beauvois dans ce super bouquin  de vulgarisation socio-psy: Petit traité de manipulation à l'usage des honnêtes gens (si vous ne l'avez pas encore lu, n'hésitez pas toutes les références sont en bas de l'article)
Lire la suite


Il y a des managers bien singuliers

Leçon 1 du consultant : On ne se fie pas à la première impression. Facile de juger d'un seul coup d'oeil son nouveau client. Mais attention, de ne pas s'en tenir à cette première impression. On est souvent surpris. Explications....

Les internautes assoiffés de conseils sont des gens pressés...

humour mouche du coche Sur le Net, des typologies d'internautes on en trouve en veux-tu en voilà.
Moi j'ai la mienne.
A mon avis il y a deux catégories :
1) Les flâneurs fureteurs qui volètent de sites en sites, picorant au gré des humeurs
2) et les internautes pressés.
Et pour être pressés, ils le sont !
Les internautes de cette seconde catégorie cherchent quelque chose de bien précis. Ils n 'ont aucune envie d'être détournés de leurs quêtes.
D'ailleurs, pour ne pas perdre de temps à parcourir les sites, ils n'hésitent pas à questionner le gestionnaire. Et comme ils sont très pressés, ils ne vont pas s'encombrer de fioritures du style "bonjour, merci, à bientôt, je ne manquerai pas de parler de vous etc..." Non. Ils vont direct dans le vif du sujet.

Ainsi je reçois fréquemment des mails formulés à peu près comme cela, rien de plus, rien de moins :
- Comment on fait pour choisir un indicateur ?
- Pouvez-vous m'envoyer de la doc sur les tableaux de bord ?
- J'ai à tout prix besoin d'un exemple de conduite de projet en milieu bancaire. C'est super urgent...

Ou encore celui que j'ai reçu hier : Quel conseil donneriez-vous à un consultant freelance qui débute ?
La plupart du temps, les réponses sont déjà en ligne sur le site (voir la FAQ du portail). Mais une fois n'est pas coutume, je vais répondre ici à la dernière question à l'aide d'une anecdote.
Lire la suite


Les jeux pour développer les bonnes pratiques

Les jeux, lorsqu'ils sont bien utilisées peuvent s'avérer un excellent outil pour développer les bonnes pratiques tout au moins durant la phase d'initiation

On ne cesse pas de jouer parce que l'on devient vieux, on devient vieux parce que l'on cesse de jouer. George Bernard Shaw

Le solitaire, un incontournable

jeu en entreprise Parmi les logiciels les plus utilisés, à mon avis, le « Solitaire » doit être dans le tiercé de tête.

Il suffit de traverser les bureaux aux heures de pose pour voir les petites cartes à jouer apparaître sur les postes de travail. L'autre jour, je me faisais cette réflexion dans ma tête en traversant les bureaux d'une grosse boîte en plein midi. Cela me rappelait mes débuts. Un des softs les plus originaux que l'on ne m'ait jamais commandé pour une application industrielle était justement un jeu : le Reversi.
En ces temps, au tout début des années 80, l'écran informatique était une sorte d'incongruité dans une salle de conduite industrielle. Il fallait donc, par un moyen ou par un autre, inciter les personnels d'astreinte à suivre l'écran. Le tableau « Synoptique » avec ces petites lampes et ses petits boutons, devait être remplacé à court terme. ..


Lire la suite


L'information économique et budgétaire est le secret du pouvoir

Information=pouvoir, on n'y coupe pas

Le bon usage des technologies expliqués au manager

Le dialogue

- Le DSI se mouille : " Avec le nouvel ERP, vous allez pouvoir rapprocher les données et visualiser la rentabilité exacte des produits !"

- LE CHEF D'ATELIER enthousiaste : "Bravo ! Comme cela, nous aussi à la production, on pourra afficher les coûts de revient "

- LE DAF cynique mais réaliste : "A la production ? Vous rigolez ! Ces chiffres sont réservés à la Direction Financière !"


Lire la suite


Piloter la performance, c'est accompagner le changement dans toutes ses dimensions
Articles du chapitre -Accompagner-, la conduite du changement en pratique.
Lire la suite




Points de vue



Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 195)

Pour établir un lien vers cet article depuis votre site recopiez le lien suivant.

La reproduction ou la traduction totale ou partielle de ce texte, images et documents est formellement interdite. Voir ici les conditions pour publier un extrait sur votre site ou blog. Ce texte et les images et documents qu'il contient est déposé auprès de l'IDDN

Suivez aussi les news du portail sur Twitter et rejoignez-nous sur Facebook

Google+    Twitter    Facebook



Copyright : Alain FERNANDEZ ©1998-2016- Tous droits réservés


  Suivez-nous :   Google+   twitter+  Facebook  Linkedin    e-mail  
»» Toutes les fiches du Blog »»