Management de l'entreprise

Piloter les projets complexes, un art délicat

...

Tous les articles de ce thème...

Humour : chouette un nouveau MOOC !... Bof...
e-learning formation en ligne

Je connais des entreprises, où la formation en ligne est présentée comme une récompense, un véritable cadeau, une distinction. "Vous allez améliorer vos compétences !" leur disent-ils...
S'ils savaient ce qu'en pensent les intéressés déjà proches du "burn-out"...
Lire la suite...


Chef de projet, le management humain

Cours en ligne : Le chef de projet efficace pratique un management humain

Formation chef de projetJ'ai mis en ligne, sur youtube, deux vidéos de formation au métier de chef de projet, gratuites et en libre accès (soit 4 vidéos-formations au total).
La première présente les indispensables compétences pour assurer sa fonction dans les meilleures conditions. La seconde renforce l'importance d'assurer un management humain. Le manager de projet efficace sait pertinemment qu'il doit pratiquer un style de management privilégiant les relations entre tous les acteurs du projet, directs et indirects. C'est bien la seule façon d'accéder à une certaine forme d'intelligence créative et collective pour résoudre l'équation de la complexité.
Lire la suite...

Réaliser l'indicateur tachymètre avec Excel

Formation en ligne :
Réaliser un indicateur tachymètre avec Excel

indicateur compteur avec excelPour être efficace, un tableau de bord se doit d'être simple et ergonomique. L'indicateur tachymètre est ainsi incontournable tant son usage est ancré dans l'expérience personnelle de tout un chacun. Il est tout a fait dans l'esprit "d'un seul coup d'oeil". Il est bien plus riche qu'une valeur brute qui impose une réflexion pour tenter de se raccrocher à une échelle de valeur afin d'attribuer une notion qualitative pour en interpréter le sens. Là, la valeur qualitative est directement perçue.

Le tachymètre est assez simple à réaliser avec Excel, sans aucune programmation, en utilisant uniquement les fonctions graphiques du tableur. La fiche pratique numéro 3 de la seconde partie du livre de référence "L'Essentiel du Tableau de Bord" décrit pas à pas la réalisation de cet indicateur. Une vidéo de formation gratuite, en accès libre réservée au lecteur, complète le livre. Elle est accessible ici : Indicateur Tachymètre avec Excel, et suit ligne à ligne le déroulement décrit dans le livre.
Lire la suite...


Choisir un indicateur de performance KPI

Comment choisir un indicateur de performance pertinent (KPI)?


5 critères définissent un bon indicateur (KPI)
KPI : Key performance indicator

1Un bon indicateur (KPI) délivre une information en Temps Réel
Les entreprises utilisent majoritairement des indicateurs financiers et productivistes issus de la comptabilité analytique ou légale publiée à échéances fixes. Ce rythme de publication est en décalage avec l'évolution du système. Il n'autorise que le constat. Trop tard pour agir. Pour piloter, l'information essentielle doit être disponible lorsque la décision est possible.
C'est cela que l'on appelle le temps réel.
Lire la suite...


Formation Chef de Projet

Cours en ligne : Comment devenir un chef de projet efficace

Formation chef de projetJ'ai mis en ligne, sur youtube, deux vidéos de formation au métier de chef de projet, gratuites et en libre accès.
La première présente les points clés du pilotage des projets critiques de l'entreprise.
La seconde cite les 4 outils de développement personnel indispensables pour piloter les projets complexes.
Pour faciliter le passage du message, ces deux cours en ligne adoptent le format de l'échange impromptu entre un chef de projet chevronné et un journaliste professionnel bien au courant des réalités de la profession. Les supports de cours au format PDF sont aussi disponibles pour le téléchargement.
Lire la suite...

Formation Indicateur de performance Excel

Cours en ligne : les indicateurs tachymètre et VU-mètre avec Excel

Formation indicateur excelExcel de Microsoft ® est suffisamment puissant pour réaliser des indicateurs de performance pour votre tableau de bord de pilotage sans pour autant exiger que vous soyez un expert doté de connaissances pointues en programmation.
J'invite les acheteurs du livre à suivre les trois formations en ligne pour réaliser des indicateurs sophistiqués en utilisant uniquement les fonctions de base d'Excel. Elles sont parfaitement conformes aux descriptions disponibles au sein du livre "l'Essentiel du Tableau de Bord" dernière édition.
Lire la suite...

Contrôler ou piloter ?

Pourquoi mesurer la performance ?

On ne mesure pas pour contrôler mais pour piloter !

Dans la logique de nos entreprises encore porteuses du poids taylorien, nous associons trop facilement les termes "mesure" et "indicateurs" avec "contrôle".

A l'origine de l'entreprise taylorienne, le mot d'ordre était
«on ne peut pas être bon dans tous les domaines, il faut donc être spécialiste»
On trouvait (et on trouve encore) ainsi les spécialistes de l'encadrement, les spécialistes de l'exécution et les spécialistes de la mesure pour garantir le fonctionnement global selon un mode prédéterminé.
Les trois rôles principaux étant définis par les formules suivantes :
"je commande, tu travailles, il mesure et tu seras sanctionné/gratifié selon les résultats".
Lire la suite...


Le risque, le tableau de bord et le droit à l'erreur
Humour risque de la décision

Le dialogue

  • Le consultant enthousiaste et positif : Avec le nouveau système de tableaux de bord, vous serez tous équipés pour prendre les BONNES décisions
  • Le cadre inquiet : Et quand on ne prend pas la bonne décision, c'est qui le responsable ? Le tableau de bord peut-être ?

Sommes-nous prêts à prendre des risques ?

Suffit-il de diffuser la Business Intelligence et ses outils tels que le tableau de bord, pour réformer les processus de décision des entreprises et plus généralement des organisations ?
Les outils d'aide à la décision, toujours plus sophistiqués, contribuent à mieux mesurer, apprécier et anticiper le risque de la décision.
Mais qu'en est-il du droit à l'erreur ? Comment le décideur sera-t-il jugé après coup ? Le sait-il au moins ?
A-t-il vraiment intérêt à prendre des décisions audacieuses, c'est à dire avec un risque difficile à appréhender ?
Pas vraiment...
Les décisions "ambitieuses" seront vraisemblablement jugées de "hasardeuses" si jamais on a tiré la mauvaise carte.
Sans un droit à l'erreur bien défini, Il vaut mieux demeurer autant que possible dans l'espace sécurisé, autrement dit éviter les décisions ambitieuses et se limiter à un minimum de prise de risques même si ceux-ci dont déjà bien évalués et parfaitement connus...
Lire la suite...

Indicateur de performance, pièges et difficultés

Quatre précautions pour bien choisir un indicateur de performance

1) Résister à la persistance de l'orientation des décisions passées

decideur humour Pas facile de remettre en cause ses choix passés. Admettre que l'on ait pu se tromper n'est pas à la portée de tout un chacun. On préfère et de loin persister dans les choix passés et etouffer dans l'âme la petite lueur de clairvoyance qui nous interpelle et clignote en chuchotant :

"Tu te trompes, tu te trompes depuis le début...".
Chut ! Tais-toi ! On saura la faire taire en ne choisissant que les indicateurs qui confirment les choix passés.
Super le tableau de bord ! Tous les voyants sont au vert ! On continue !

J'en ai même connu qui bricolaient les indicateurs pour cela... Mais, chut! Ça reste entre nous...

Ces tableaux de bord ne reflètent que les aspects positifs des actions engagées et ne pourront inciter le décideur à prendre les bonnes décisions, souvent radicales. Ce type de tableau de bord n'est rien d'autre qu'un puissant destructeur de valeurs.
Pas aisé aisé, depuis l'exterieur, de décoder ces manips occultes.
Lire la suite...


Devenir un manager de projet

Un conseil pour les managers qui abordent leur premier projet

L'expérience est le nom que chacun donne à ses erreurs." Oscar Wilde
Réunion projet

Quels sont les "réflexes" les plus difficiles à acquérir pour un manager débutant ?

Je vous en propose trois. Tant que l'on n'a pas été amené à conduire plusieurs projets dans des contextes différents, ils ne tombent pas toujours sous le sens. L'importance de ces "réflexes" n'apparaît qu'avec l'expérience. Celui qui sait en saisir la portée sans perdre de temps s'accorde une avance certaine et améliore sérieusement son "quota" de projets réussis.
Ces trois "réflexes" complètent les 4 conseils au manager débutant déjà développés au cours d'un article précédent.
Lire la suite...

Conseils pour un chef de projet débutant
Chef de Projet J'ai retrouvé ce texte que j'avais écrit il y a quelques années pour préparer un séminaire pour jeunes (et moins jeunes) chefs de projet. Finalement, j'avais abordé la question différemment. Ce texte est donc un inédit. Je vous le livre ci-après...

Le rôle du chef de projet n'est pas particulièrement aisé. Il s'agit en effet de conduire à son terme une réalisation qui n'est pas toujours bien définie, ni bien acceptée, avec une équipe qui n'est encore qu'un groupe d'individualités.
Au programme : 1) Luttez contre l'isolement, 2) Soignez l'avant projet, 3) Communiquez, 4) Vendez votre projet

1) Luttez contre l'isolement qui vous guette

...et marquez vos repères...
Dès les prémices du projet, le chef de projet qu'il soit jeune ou nouveau dans le métier agira comme un manager chevronné et consacrera le temps nécessaire à marquer ses repères auprès de l'équipe de réalisation dont il a la charge. Selon sa personnalité, cela risque de consommer une bonne part de son temps et de son énergie.
Lire la suite...

Qu'est-ce qu'un bon chef de projet ?

Le Manager du 21ème siècle

chef de projet actuel C'est un manager qui a bien compris que tous les autres intervenants, directs et indirects, tout comme lui, suivaient leur propre carrière.

Les subalternes, les supérieurs, les pairs, les clients, les sous-traitants, les fournisseurs, les responsables de division, les membres des autres services, tous suivent leurs objectifs personnels.
Le bon chef de projet lui l'a bien compris.
Laboureur

Il est parfaitement conscient que toutes ces notions de soumission, de dévouement, d'obéissance, de foi en l'entreprise etc... c'était du pipeau, héritées des Fayol (1) et autres apôtres de l'organisation, qui régnaient en maîtres du temps où il fallait transformer de braves laboureurs en métallos.
Lire la suite...

Reussir son analyse de risques

...Comment réaliser une analyse de risques réaliste et pertinente ?

Ok ok. Je suis d'accord. La poisse a souvent bon dos et ne doit pas justifier toutes les erreurs du chef de projet (voir billet Analyse de risques expliquée). Une bonne analyse de risques permet de limiter quelque peu son impact.
Cela dit lorsque la poisse arrive en force comme dans l'exemple de ce film, il n'est pas dit que le chef de projet gagnera à tous coups le bras de fer. C'est en en tout cas ce que je cherchais à montrer avec le billet précédent.

Mais parlons un peu de l'analyse de risques. On y met quoi dans l'analyse de risques ? Parce que là non plus elle ne doit pas exempter le chef de projet de ses responsabilités. L'analyse de risques ne doit pas de venir l'équivalent de.. Attendez je cherche...

Ah voilà. Tenez par exemple la sécurité dite « active » des voitures. Tous ces décérébrés qui sous prétexte de disposer d'un ABS foncent comme des malades sur les routes, vous collent à la roue, et s'amusent à freiner au dernier moment aux passages cloutés lorsqu'ils sont en ville. Ils se sentent puissants et maîtres de leurs engins ces demeurés.
L'analyse de risques c'est un peu la même chose....
Lire la suite...


Comment réaliser une étude SWOT Express

Matrice étude SWOT La matrice SWOT, Forces Faiblesses Opportunités Menaces, est aujourd'hui bien connue. Simple dans son principe, efficace lorsqu'elle est bien exploitée, elle mérite en effet d'être utilisée le plus largement possible. Cet instrument n'est pas réservé aux seules multinationales. Loin s'en faut.

Toute entreprise, même une "TPE", toute organisation, même une association, l'utilisera à profit. L'étude de type SWOT, c'est l'occasion de faire une pause pour : "Observer comment on fonctionne à l'intérieur pour mieux exister dans le monde extérieur". Une entreprise commerciale résumera son analyse stratégique par la formule plus lapidaire : "Comment améliorer durablement nos profits". Dans tous les cas, l'idée est de rechercher une amélioration durable.

La simplicité de l’outil n’est qu'une apparence. Une étude trop rapidement menée en comité restreint et à huis clos risque de masquer sensiblement la réalité. Les décideurs sont alors fortement incités à opter sans avoir pris le soin suffisant de développer et d'évaluer les alternatives.
Extrait, les nouveaux tableaux de bord des managers
Lire la suite...

C'est mon premier projet...
votre premier Projet Comme tous les (vrais) managers de l'entreprise, vous devez prendre en charge un projet. Cette mission est importante. Son issue conditionne la suite du déroulement de votre carrière. Une réussite est toujours un argument de poids pour démontrer ses qualités et mieux se "vendre" en interne ou ailleurs. Les formations, ouvrages et sites web ne manquent pas.
Il est toutefois bien utile de comprendre que la clé du succès n'est pas dans la connaissance de trucs et de machins. Notons d'ailleurs que si la maîtrise des méthodes et des outils est une condition nécessaire, elle est loin d'être suffisante.
J'ai réuni ici quelques conseils destinés aux chefs de projet débutants. Ils vous éclaireront sur les points clés d'un projet "bien conduit".
Lire la suite...


Les KPI ne sont pas la priorité

“Que m'importe la force du vent si je ne sais vers quel port je me rends.”

Les indicateurs de performance KPI

Nouveaux tableau de bordAu cours d'un séminaire pour dirigeants, je développais les aspects bien spécifiques de l'identification des facteurs de succès lorsqu'un auditeur me dit ainsi :
- “ Ma mère qui est une femme de raison m'a toujours dit : ne perds pas ton temps avec les préliminaires et va directement à l'essentiel. Dites, on pourrait aborder dès à présent la question des indicateurs de performance ?”
Je lui répondis : - “Bien que je connaisse quelques situations où les préliminaires sont particulièrement importants, je reconnais que dans le cas présent votre mère a tout à fait raison. Mais vous, vous avez tort. Désolé de vous le dire ainsi. Les indicateurs de performance ne sont pas le plus important. Le plus important, c'est de savoir ce que vous voulez faire et comment vous allez le faire. Le moyen choisi pour mesurer ne vient qu'ensuite. “
Lire la suite...

Le Big Data et la conception du Système d'Information

Le big data, du rêve à la réalité

Les mots bleus...

La notion de big data, "mégadonnées" ou "données massives", deux traductions types reconnues comme officielles en France, dépasse largement la simple traduction littérale du terme ainsi proposée.
Le big data, ce n'est pas uniquement le stockage de très grandes quantité de données. Le big data, c'est aussi la capacité de trier, de classer et d'analyser très rapidement lesdites données. De tels moyens sont riches de promesses, et les fournisseurs, éditeurs et cabinets de conseils fraîchement devenus spécialistes ont rapidement su trouver les termes marketing, "les mots bleus", pour faire rêver (pâmer ?) les clients.


Lire la suite...


Bilan, reporting et compte-rendu projet

Pourquoi multiplier les bilans, reporting et comptes-rendus ?

Les projets ne sont pourtant pas linéaires...

Vous avez déjà entendu parler de la langue catalane, une langue latine pas si éloignée que cela du provençal et parlée par plus de 5 Millions de personnes. Mais connaissez vous le valencien ? Le valencien est la langue officiellement parlée, avec le castillan bien sûr, dans la communauté de Valence (Espagne), sise sur la côte du Levant, au bord de la Méditerranée. Le valencien, (tout comme le mallorqui parlé aux baléares) est en fait le nom que prend la langue catalane dans cette région. Demeurent toutefois quelques légères variantes.
Lire la suite...

Gestion des risques, la documentation

Documentation et analyse de risques

La réussite d'un projet complexe n'est pas acquise par principe. A tout instant du déroulement, les imprévus peuvent se transformer en véritables embûches.
Aussi est-il hautement recommandé de se livrer à quelques exercices de prévention et de lister les risques les plus plausibles avant d'entreprendre quoi que ce soit. Une fois les risques identifiés, il convient de procéder à un classement selon la gravité, la probabilité d'occurence et les préventions et garanties possibles, en terme de solutions et de coûts.
Mais comment identifier les risques potentiels pouvant survenir au cours d'un projet dont la principale caractéristique est l'originalité ?
Lire la suite...

Piloter la performance du projet
Comment piloter la performance du projet ?
Peut-on se contenter de suivre l'avancement d'un projet en termes de consommation ?
Poser la question, c'est y répondre.
Il est bien évident que l'on ne pilote pas avec le regard braqué sur les délais écoulés et les ressources consommées.
Cela dit il ne faut pas non plus jeter le bébé avec l'eau du bain. La boule de cristal n'étant pas encore partie intégrante de la panoplie du chef de projet averti, il faut bien utiliser les quelques outils et informations dont on dispose.
Lire la suite...


Analyse de risque expliquée

La poisse au coeur du projet

Avez-vous, au  cours d'un projet, déjà rencontré la poisse ? Attention, la vraie, celle qui colle à la peau, celle qui rend fataliste, celle qui transforme tous les efforts en simples velleités ?  Terry Gilliam, lui, l'a rencontrée....

Lorsque la poisse s' en mêle...
L'autre matin, dans un bar du boulevard Saint-Antoine, je rêvassais devant mon café tout en regardant à travers la vitre la ville déjà bien éveillée, lorsque Marc un copain, formateur de profession, me demanda comme ça de but en blanc :
- Quelle analogie, utiliserais-tu pour expliquer ce qu'est la conduite d'un projet complexe ? Moi ça m'aide bien les analogies. Mais là je sèche un peu.
Lire la suite...


Style de management, le management autoritaire

De l'expérience de Milgram à Mac Gregor et Ouchi

Quel style de management d'équipe adopter ?
En théorie, un manager devrait être un animateur, un créateur de synergie, s'effacer à la manière d'un coach et contribuer à l'expression de chacune des personnalités.
En théorie.
En pratique, un management autoritaire est bien plus facile et plus reposant.
Et en plus ça marche !
Bon pas vraiment sur le plan de l'efficacité du projet, mais pour le confort et l'égo du "chef", on est plutôt pas mal servi avec ce type de management. Une fois son autorité bien assise, ça roule.
Lire la suite...


Méthode d'analyse des risques
...En fait, la pertinence de l'analyse de risques est surtout une question de methode...

Analyse de risques

Une bonne analyse de risques se déroule en cinq temps majeurs:


1er temps : Etablir l'inventaire des risques.
Il s'agit de ratisser large et de considérer toutes les formes de risques (humain, financier, organisationnel, technologique...)
2ème temps : Valoriser les risques.
Tous les risques n'ont pas la même probabilité de survenance, tous les risques ne sont pas égaux en terme de criticité. Il s'agit au cours de cette étape d'effectuer un classement rationnel
3ème temps : Définir les parades.
Pour chacun des risques, on se posera ces 3 questions successives :
- Peut-on l'éliminer ?
- Peut-on en limiter les effets ?
- Doit-on modifier le déroulement du projet ?
Lire la suite...

Intelligence collective et procédure

Procédure, poulet et humour

Vous ne souhaitez pas dynamiser l'intelligence collective et l'autonomie des équipes ? Alors soignez les procédures !

Pour tester la résistance des pare-brise d'avions, l'administration aéronautique fédérale américaine FAA avait mis au point un pistolet qui lançait des poulets morts.

Le poulet était propulsé à la vitesse d'un avion en plein vol. Si le pare-brise résistait au choc, cela signifiait qu'il ne subirait aucun dommage lors de la rencontre avec un véritable oiseau. Simple et efficace.
Lire la suite...


Conduire le projet BI
J'ai remis à jour le dossier Business Intelligence. Les 85 fiches de ce dossier constituent un guide de formation ou plutôt de sensibilisation, essentiellement destiné aux managers confrontés de près ou de loin à la problématique de la mise en oeuvre de solutions BI en entreprise. A la lecture de ce dossier en ligne, les décideurs ultimes en charge de la définition du projet et les managers consultés pour en délimiter les contours, seront un peu mieux armés pour établir l'étude d'opportunité.
Lire la suite...


Grandeurs intangibles, mesures qualitatives

Comment "tout" mesurer ?

Un nouveau dossier dédié à la mesure des intangibles et autres grandeurs qualitatives est disponible sur le site. Le thème est particulièrement vaste. Ce dossier est une forme d'introduction à la thématique.
Au programme pour cette première version :
- Mesure des intangibles
- Exemple de mesures qualitatives

Lire aussi sur le même sujet "On ne pilote que ce qui est facile à mesurer".

Mesures qualitatives et logique floue

Depuis sa première édition, le livre "Les nouveaux tableaux de bord des managers" présente une étude illustrée d'un exemple pratique de l'utilisation de la logique floue pour apprécier les valeurs qualitatives.
Rapidement dit, cette étude propose une piste sérieuse pour lisser les frontières entre les catégories de classement et faciliter ainsi les appréciations purement qualitatives.
Considérons un simple exemple : quelle valeur de seuil choisir pour qualifier un chiffre de ventes comme un "bon" chiffre de ventes ?
Prenons comme hypothèse que le seuil soit fixé à "1.000.000". Dans ce cas "999.999" n'est pas un bon chiffre. Le vendeur est pénalisé pour une seule unité, soit 0,000001%. Ce qui est absurde.
Lire la suite...

Piloter et Mesurer

On ne pilote que ce que l'on mesure

tableau de bord
Vous connaissez cet aphorisme, véritable leitmotiv des pros de la performance.
Cela dit rien de plus vrai. Il n'est d'autre moyen d'évaluer un quelconque progrès que celui d'appliquer régulièrement son mètre étalon.
L'exemple du conducteur automobile ou du commandant de bord, surveillant du coin de l'oeil ses instruments de pilotage, sera encore utilisé à profit pour expliquer aux néophytes le B.A. BA du pilotage de la performance et de la conception des tableaux de bord.
Mais sans pour autant chercher la lapalissade, le bon sens commun nous fera aussi remarquer que dans tous les cas :
On ne mesure que ce qui est mesurable !
Une évidence me diriez-vous. Comment pourrait-il en être autrement ? Pourtant toutes les formes de progrès ne s'évaluent pas systématiquement en données quantifiées. Il existe des notions bien plus subjectives qui mériteraient un traitement qualitatif.
Lire la suite...

Les perversions de la culture du résultat

Lorsque l'indicateur de performance oriente la stratégie

Manipulations et dévoiement de la stratégie sont intrinsèquement liés à la culture du résultat. Pour y remédier, Il n'est d'autre solution que de passer d'une logique de la récompense et de l'évaluation à une logique de la responsabilité et du contrat.

Lorsque l'on évolue dans une culture du résultat, l'indicateur est "Roi".
Il s'agit de le choisir et de le construire avec précision, cela tombe sous le sens.
Il s'agit aussi de garantir son intégrité et sa transparence. Bref, tout un chacun doit comprendre sans effort comment il est construit, comment il est utilisé. Mais est-ce réellement le cas le plus courant ?

De la manipulation...

La manipulation est tentante. Il est en effet bien plus aisé de bricoler ses indicateurs afin qu'ils collent avec ses propres ambitions de surperformance que de déployer de réels efforts. Changer le mode de calcul de l'indicateur en cours de parcours ou même "ajuster" au mieux les chiffres et statistiques servant à sa construction sont des pratiques bien plus courantes qu'on ne le pense et à tous les niveaux de la société.
Rien de bien nouveau il est vrai. Les travers d'une culture du résultat sont déjà bien connus.
Lire la suite...

L'audit du tableau de bord

Dis-moi quels sont tes indicateurs je te dirai comment tu pilotes.

Un homme se rend chez son médecin et lui explique qu'il a mal partout. Il suffit qu'il se touche une partie du corps pour immédiatement ressentir une douleur : « Je me touche la tête, j'ai mal, je me touche le bras, j'ai mal, je me touche la jambe, j'ai encore mal ... Ce nest pas grave, répond le docteur, vous avez simplement mal au doigt... »

L'audit du système décisionnel et des tableaux de bord de pilotage en pratique

tableau de bord Plantons le décor : Vous êtes chargé de l'audit d'un nouveau système de pilotage fraichement mis en service.
La nouvelle direction informatique vient en effet de se réorganiser et a révisé de fond en comble son processus de décision.
Paraît-il même que le projet de gouvernance du système d'information longtemps en gestation serait quasimenent prêt.
Le nouveau système de pilotage et d'aide à la décision est la brique fondamentale de ce vaste projet. Tout le monde l'a bien compris et c'et bien pour cela que l'on fait appel à l'expert, vous en l'occurrence.
Lire la suite...

Mesurer la performance individuelle
La mesure de la performance individuelle n'a vraisemblablement jamais autant été encensée que ces dernières années.
Elevée au rang de culte, la politique du chiffre ou son euphémisme la culture du résultat, n'est pas exempt d'effets pervers. En cherchant à favoriser exclusivement l'émergence de nouveaux "stakhanov", ce mode de management désormais universalisé se positionne en totale opposition de phase avec les attendus de la société de la connaissance, fondée sur une coopération libre et étendue.
Les effets dévastateurs d'un tel mode de management sont déjà très nettement perceptibles au sein des entreprises dès que l'on cesse d'écouter les discours encenseurs de la direction et des relations publiques et que l'on s'attarde un peu sur les pratiques de terrain et leurs conséquences.
Lire la suite...


Qu'est-ce que manager un projet ?

Une définition.

- Manager un projet
Manager un projet, c'est animer une équipe dont les membres n'ont encore jamais travaillé ensemble pour réaliser quelque chose qui n'a encore jamais été fait dans un délai ferme avec un budget limité.
Voilà une définition courte et claire mais encore incomplète. Lorsque le projet commence à devenir conséquent et d'une portée stratégique, d'expérience, il est prudent de préciser cette définition.
Lire la suite...

Manager un projet, une question de bon sens

Le facteur humain est la clé du projet

"Faire preuve de bon sens, en substance, c'est prendre conscience que le facteur humain fait toute la différence. C'est bien là le principal reproche que l'on peut faire aux modes de conduite de projet traditionnels. Ils sont trop instrumentalisés, et le facteur humain a été oublié. Seuls le choix de la méthode, l'exécution des procédures et le suivi des temps et des dépenses sont considérés comme dignes d'intérêt.

Des instruments de production...

Les femmes et les hommes ne sont perçus qu'en terme de compétences, c'est-à-dire comme des instruments de production. Pourtant, il n'est guère besoin de se livrer à de longues explications pour prendre conscience que l'humain est présent dans toutes les phases du processus. Ce sont bien des hommes qui décident de la portée et de l'enveloppe budgétaire du projet, ce sont encore des hommes qui le réalisent, et ce sont toujours des hommes qui utiliseront au final le système, une fois celui-ci déployé.

Mais qui prend les décisions ?

Toutes les décisions sont prises par des femmes et des hommes dont la rationalité est influencée par leurs sensations, leurs émotions et leurs ambitions. Comment espérer réussir un projet d'entreprise si l'on prend un soin méticuleux à le déshumaniser sous une couche d'instruments formalisés ?
Lire la suite...

Analyse de risques, plan de prévention et autres carabistouilles

Gestion des risques, vision à court terme et maximisation des profits...

gestion des risques

L'analyse des risques et les plans de prévention, on connaît la rengaine. J'identifie, je farfouille un peu les historiques, je questionne à droite à gauche, je ventile, je valorise à qui mieux mieux et hop !
C'est fini ! J'ai fait mon job !
Et si jamais il se passe quelque chose... Eh bien on dira que c'est la faute à pas de chance ! Ou mieux encore, on dénoncera un "cygne noir", un de ces évènements tellement improbables que l'on reste pantois lorsqu'ils surviennent ! Imprévisibles par définition, je ne suis donc pas responsable, l'honneur est sauf !
On peut aussi mettre la faute sur le dos de la complexité. C'est également une bonne excuse. On ne peut quand même pas tout prévoir ! Il ne faudrait pas abuser !
Ne vit-on pas des temps d'incertitude ? Qui pourrait affirmer le contraire ?
De toute façon, depuis le temps que l'on nous affirme que le "risque zéro n'existe pas", nous en sommes tous convaincus...
Voilà de quoi clore les débats et boucler l'analyse de risque avec la satisfaction du travail accompli.
Lire la suite...


Limiter les risques du projet

Le manager n'était pas causant...

Aussi bien conçu que puisse être un tableau de bord, il ne prendra jamais la décision à votre place... Et lorsque la problématique tend à devenir complexe, lorsque l'incertitude envahit le terrain et que le doute s'instaure, on est bien seul pour décider...ou ne pas décider.

Un bon décideur est un rationnel avant tout dit-on. Pleinement informé, il juge froidement les données à sa disposition et choisit toujours la meilleure alternative.
Bon. Ok.
Encore faut-il être pleinement informé !

Ce qui est loin d'être le cas en situation complexe. Il est en effet assez rare de tenir toutes les cartes en main pour bien apprécier le risque. Notre vision est partielle et de plus, comme disait Herbert Simon, notre rationalité est limitée.
Pour étendre les limites de la rationalité, il n'est d'autres solutions que d'échanger avec ses pairs qui, utilisant un autre prisme (déformant) de la réalité, l'observe depuis un angle de vue différent.
Ainsi, le « parfait » tableau de bord sera complété d'une palette d'outils de communication facilitant l'établissement de relation d'échanges, impromptus ou continus. C'est en effet le seul moyen pour mieux cerner ce diamant multi facettes et insaisissable qu'est la réalité d'une situation à un instant donné.


Lire la suite...

Réussir son premier projet
Comment réussir son premier projet d'entreprise, complexe par nature, mettant en jeu de multiples parties prenantes aux intérêts divergents en s'appuyant sur des équipes de réalisation à l'enthousiasme "limité" ?

Vous dirigez votre premier projet ? Félicitations !

Vous avez été choisi pour conduire un projet. C'est une marque de confiance et vous souhaitez bien entendu remplir cette mission avec succès. C'est une véritable opportunité. Réussir un projet est un atout de poids dans une carrière.
Mais comment vous y prendre ?
Comme tout un chacun dans la même situation, vous partez à la pêche aux informations. Vous commencez par fouiller dans vos cours, c'est déjà bien loin. Mais vous vous souvenez vaguement de cet intervenant qui avait bien exposé les étapes du déroulement d'un projet.
Vous regardez un peu autour de vous, vous fouillez le net, vous en parlez à vos collègues plus expérimentés et vous ne manquez pas de les questionner à propos des meilleurs outils. Ne vous inquiétez pas, c'est un réflexe automatique, pavlovien même. La première réaction de tout un chacun appelé à une nouvelle fonction est toujours de rechercher les outils les plus efficaces.
Vous sentez bien toutefois que ce ne sera pas suffisant.
Lire la suite...

La bonne méthode et la création de valeur

Dans tous les cas, la réussite d'un projet passe nécessairement par la case « méthode »

Qu'est-ce qu'une bonne méthode ?

métaphore médicale bonne méthode

Un jour, au cours d'une formation, on me proposa la réponse suivante : "la bonne méthode, c'est celle qui me permettra d'atteindre mes objectifs sans que j'ai à me poser trop de questions. Pas plus compliqué !..." Un peu lapidaire comme définition mais terriblement juste. Développons.

Définition

Une méthode peut être définie comme la formalisation des règles de réussite d'un projet. Conçue selon un processus dit « inductif », elle synthétise les expériences passées afin d'en extraire les fondamentaux ou bonnes pratiques. Une fois formalisée, elle propose un cadre de travail balisé pour conduire le projet. C'est le processus déductif. Ainsi, l'utilisation d'une méthode digne de ce nom permet de profiter pleinement de l'expérience du ou des concepteurs.
Lire la suite...

Formation tableau de bord avec Excel

Formation en ligne : Concevoir rapidement un tableau de Bord

Formation tableau de bord excelJ'ai mis en ligne une formation gratuite sur le canal youtube de Nodesway à propos de la conception du tableau de bord avec Excel ®.

La grande majorité des formations disponibles sur ce thème semblent ne s'intéresser qu'à l'aspect réalisation, c'est-à-dire les trucs et les machins excel pour faire quelque chose qui ressemble à un tableau de bord, le "Comment" en quelque sorte. Les concepteurs de ces formations éludent quasiment en totalité la conception, c'est-à-dire le "Pourquoi".
Lire la suite...


Formation tableau de bord

Cours en ligne les tableaux de bord de l'entreprise

Formation entrepreneurJ'ai repris la formation aux tableaux de bord du site www.piloter.org/mesurer et je l'ai mise en ligne sur youtube. C'est une sensibilisation à la méthode Gimsi® et à la conduite du projet Business Intelligence.
Le premier chapitre de ce cours s'attarde le temps qu'il faut pour exposer les principes du management de la performance en entreprise. C'est une phase indispensable pour bien comprendre le rôle et les fonctions d'un outil de tableau de bord et bâtir ainsi un véritable instrument d'aide à la décision.
Ensuite les trois autres chapitres présentent les étapes de la méthode Gimsi. Pour mémoire, Gimsi est une méthode de conception et de réalisation du système décisionnel de l'entreprise centré sur les tableaux de bord. C'est un guide pour mettre en oeuvre une solution de Business Intelligence au service des utilisateurs - décideurs.


Lire la suite...


Construire le tableau de bord avec Excel

Dernière édition de l'essentiel du tableau de bord

La dernière livraison de l'Essentiel du tableau de bord est disponible en librairie. Cette 4ème édition est complétée et entièrement remise à jour. Je profite en effet des retours lecteurs des publications précédentes pour affiner cette étude afin qu'elle soit toujours en phase avec les attentes des managers de terrain.
Cette nouvelle édition présente deux nouveautés, l'une concernant le fond et l'autre la forme :
  • Le fond : Chacune des étapes de la démarche est associée à une page du site dédié :tableau-de-bord.org. Ainsi, soit en flashant le QRcode à la fin de chacun des chapitres depuis votre smartphone ou votre tablette, soit en saisissant le lien raccourci http://tb2.eu/e dans le navigateur de votre PC, vous accédez directement à la page correspondante où vous trouverez les compléments de dernière minute mais aussi une bibliographie et des liens complémentaires pour approfondir le sujet traité si le besoin se faisait sentir.
  • La forme : L'équipe éditoriale a refondu entièrement l'ouvrage et a adopté une maquette bicolore particulièrement soignée, plus claire et plus aérée. Le résultat est bluffant ! Le livre est d'une lecture encore plus aisée.
    Lire la suite...

    Stratégie pour PME
    J'ai mis en ligne deux nouveaux articles sur le site "Les échos, le cercle des entrepreneurs"

    • Démarche stratégique pour les PME
      Un tableau de bord est avant tout un instrument d'aide au pilotage de l'entreprise. Il n'est guère concevable d'en envisager la conception et la réalisation sans identifier au préalable les spécificités et les points d'inflexion de la stratégie de l'entreprise. Paradoxalement, bien peu d'entreprises conçoivent une stratégie réaliste et la déclinent concrètement sur le terrain.
      Lire la suite...

      Business intelligence et tableau de bord

      Le dossier PDF Business Intelligence

      La Business Intelligence en 15 fiches pratiques


      Un nouveau dossier réservé exclusivement aux lecteurs de la toute dernière édition des nouveaux tableaux de bord des managers, la 5ème, parue tout récemment et disponible en librairie et chez les libraires en ligne.
      Ce dossier PDF de 15 fiches pratiques, une manière de "digest" du projet décisionnel en entreprise est bien entendu gratuit. On le télécharge directement ici :
      Ebook Business Intelligence
      Munissez-vous de l'ouvrage et répondez simplement à la question posée. Rien de plus simple.
      Au programme
      Lire la suite...

      Tableau de bord et Excel

      Quelques ressources Excel

      Le livre, l'Essentiel du tableau de bord (1) marche plutôt pas mal. Les trois éditions précédentes ont été réimprimées maintes fois. La quatrième édition, remise à jour est disponible en librairie.
      D'après les commentaires que je collecte, vous êtes pas mal nombreux à constater qu'Excel est bien plus puissant qu'il n'y paraît et puis, pas si difficile que cela à utiliser. En tout cas lorsque l'on prend le temps de l'étudier calmement.
      Une fois la mécanique bien comprise, les graphes, le solveur, les scénarios et les tableaux dynamiques deviennent rapidement des outils indispensables.
      Vous êtes aussi quelques-uns à me proposer de décliner le tableau de bord type, en différentes versions, sectorielles ou fonctionnelles.

      Lire la suite...

      KPI Indicateur clé de la performance

      KPI Indicateur de performance

      Gare à la dictature de l indicateur
      Vous devez mettre des indicateurs. Il faut placer des indicateurs. Voilà des recommandations en forme d'ordre que l'on entend de plus en plus souvent. Est-ce lié à une dérive des normes ISO qui recommandent légitimement de piloter les processus clés ?......

      Lire la suite...


      Dis-moi quels sont tes indicateurs et je te dirai qui tu es 1ère partie
      Un indicateur pertinent, et donc utile, ne se sélectionne pas au hasard. Il est le fruit d'une profonde réflexion afin d'intégrer du mieux possible l'objectif poursuivi, la démarche mise en place pour l'atteindre et d'une manière un peu plus subtile : la personnalité du décideur...

      Lire la suite les indicateurs


      Lire la suite...

      Comment realiser le tableau de bord

      Le tableau de bord

      L'entreprise est-elle irrationnelle ?
      Concevoir le tableau de bord, un cas concret, une histoire réelle de terrain...

      Lire la suite...


      Un tableau de bord, ce n'est pas bien compliqué
      Lorsque l'on maîtrise bien son besoin, concevoir un tableau de bord, ce n' est pas bien compliqué. Choisir les indicateurs, composer le un tableau de bord , configurer l'outil, il n'y a pas vraiment de quoi en faire tout un plat....

      Lire la suite, un tableau de bord pas compliqué...



      Lire la suite...

      6 Sigma Reussir le changement

      La réussite du projet six Sigma dépend de plusieurs paramètres dont l'accompagnement du changement n'est pas le moindre...

      Le projet Six Sigma

      Le projet Six Sigma. Depuis quelques années, on parle et on écrit beaucoup à propos de cette question particulièrement ardue souvent associée à celle de la motivation.
      Bien sûr lorsque le mot changement est en fait une manière d'euphémisme pour tenter de camoufler les termes de délocalisation, licenciement ou déclassement avec pertes de salaires, il y a bien peu de chance de réussir sans fracas.
      Lire la suite...

      Six Sigma et le zero defaut

      Et si on parlait un peu de Six Sigma ?

      Et si on parlait un peu de Six Sigma ? Au fait Six Sigma, vous connaissez ? Une simple recherche sur Google : plus de 60 Millions de pages cumulées sur les deux recherches : « 6 Sigma » et « Six Sigma ». En toutes langues bien sûr. En langue française, les résultats sont plus modestes mais malgré tout suffisamment représentatifs. D'ailleurs le nombre de livres écrits sur le sujet (une bonne cinquantaine en anglais d'après Amazon) est aussi un indice significatif.
      Pourquoi un tel succès ?
      Tout simplement parce que 6 Sigma relance l'esprit qualité « à la japonaise » et le culte du zéro défaut absolu....
      Lire la suite...


      Les nouveaux indicateurs de richesse

      Changeons d'indicateurs !

      Les nouveaux indicateurs de richesse   Les nouveaux indicateurs de richesse
      de Jean Gadrey, Florence Jany-Catrice
      Collection "Repères" Editions La Découverte 121 pages, 10 Euros
      Dispo : www.amazon.fr

      Il n'y a pas de progrès sans un instrument de mesure fiable et précis.
      Ainsi, l'indicateur PIB Produit Intérieur Brut, traditionnellement utilisé pour évaluer la richesse des nations, est régulièrement critiqué. A juste titre.

      En effet, il se contente de mesurer uniquement la composante monétaire de la valeur ajoutée globale, différence entre la valeur des biens et services produits et coûts des moyens engagés pour les produire. Une vision bien trop partielle voire partiale. Cet indicateur fausse la perception de la richesse véritable.
      Lire la suite...


      Comment reussir son echec

      Quelquefois, prendre à contre-pied une situation donnée, facilite la compréhension du message.
      Le "faîtes comme cela et vous êtes sûr de vous planter" donne un peu de consistance à la recommandation et, à l'occasion, eveille en chacun d'entre nous des souvenirs plus ou moins heureux...
      Il y a quelques années, je m'étais laissé aller à l'exercice et j'avais mis en ligne un
      petit guide pratique "Le projet décisionnel : comment réussir son échec en 10 leçons".
      A mon avis il est toujours d'actualité.

      Il commence ainsi :
      1 Commencez par choisir l'outil. Il est forcément très bien puisque toute le monde en parle...

      2 Ne questionnez pas les utilisateurs, de toutes façons ils ne comprennent jamais rien...

      3 Pourquoi perdre du temps à étudier précisemment les besoins ? On a choisi un progiciel configurable !

      4 Surtout ne dérangez pas la direction ! Contentez-vous de lui présenter les factures...


      Lire la suite...

      Tableau de bord Excel et Sparkline
      Ceux qui ont lu "l'Essentiel du tableau de bord" (Best Seller de la thématique soit dit en passant) ont apprécié les quelques techniques simples pour réaliser en deux temps trois mouvements un tableau de bord sous Excel digne des progiciels spécialisés.

      Définition tableau de bord
      Un tableau de bord est en fait un générateur de sens. En pratique c'est une interface utilisateur sise à l'intersection d'une problématique et d'un ensemble de données. Son rôle fondamental est bien de transformer les dîtes données en informations porteuses de sens pour l'utilisateur en charge de résoudre la problématique.

      Lire la suite...

      Manager le projet

      Gestion de projet

      4 conseils pour un jeune chef de projet
      Le rôle du chef de projet n'est pas particulèrement aisé. Il s'agit en effet de conduire une réalisation qui n'est pas toujours bien définie, qui n'est pas toujours bien acceptée, avec une équipe qui n'est pas toujours parfaitement cohérente.

      Lire la suite...


      3 réflexes pour un jeune chef de projet
      Il est difficile pour un débutant de mesurer à sa juste valeur l'importance de la communication la plus étendue possible quelles que soient les circonstances et de repérer les inévitables influenceurs. Il faut s'être frotter à plusieurs projets pour connaître l'importance de lever ses yeux et d'ouvrir ses oreilles au-delà du seul contexte de travail.

      Lire la suite...


      Bilan, reporting et compte-rendu
      Quels sont les pèges de la multiplication des reportings lors de la conduite des projets délicats?

      Lire la suite...



      Lire la suite...

      Robert Kaplan et la mesure de la rentabilité client

      "When the customer says "jump," they ask "how high?"
      Votre activité est "orientée client" comme il se doit. Mais en récoltez-vous réellement les fruits ?
      Le texte lié ci-après, publié sur le site du Harvard Business School et signé Robert Kaplan, propose l'utilisation d'une métrique client adaptée pour devenir  "customer-focused" et éviter d'être "customer-obsessed".

      L'objectif étant d'orienter l'écoute client exclusivement vers l'amélioration des profits, avec un soupçon d'Activity Based Costing révisé (time driven ABC) afin de bien identifier les dépenses par postes clients et bien sûr des Balanced Scorecards : "...provide a link, otherwise missing, between customer success and improved financial performance".
      Oh ! et puis je vous laisse le lire :
      http://workingknowledge.hbs.edu/item.jhtml?id=4938&t=marketing


      Lire la suite...

      Mise en oeuvre d'une strategie efficace

      Pour Robert Kaplan, si 90% des démarches stratégiques passent à côté de leurs objectifs, ce n'est par manque de formulation mais bien en raison des difficultés d'implantation.

      Il est vrai que la notion de stratégie a toujours été marquée par une théorisation un peu poussée à l'extrême. Et cet excès de théorisation, qui enveloppe la notion de stratégie d'une sorte de voile intouchable pour le commun des mortels, est vraisemblablement le principal handicap à son extension. Cela dit, ce n'est pas vraiment de théorie dont on a besoin actuellement mais bien de mise en pratique....

      Comme le relevait avec pertinence Robert Kaplan, si 90% des démarches stratégiques passent à côté de leurs objectifs, ce n'est par manque de formulation mais bien en raison des difficultés d'implantation. La mise en oeuvre de la stratégie implique en effet une mise en cohérence de l'organisation et des mentalités. Aux prises avec la complexité, l'entreprise du 21ème siècle est plutôt en quête du cumul des intelligences et d'une franche prise de responsabilité afin de devenir totalement réactive que de dilution de la décision dans une pyramide ultra hiérarchique.
      Les stratégies les plus opérationnelles parleront plutôt d'alliance et de coopération que de destruction et d'élimination. De plus, dans un monde caractérisé par la rapidité du changement, il est aussi prudent de tenir compte des stratégies émergentes comme Henry Mintzberg les avait plutôt bien exposées dans ce livre critique de l'excès de planification et toujours d'actualité et d'ailleurs récemment réédité.


      Lire la suite...


      La Stratégie militaire appliquée à la stratégie d'entreprise

      Quel modèle stratégique choisir ?

      La très large majorité des entreprises n'ont pas de stratégie bien arrêtée et c'est bien là l'origine de leurs principaux problèmes...

      C'est marrant cet engouement pour la stratégie militaire. Samedi dernier je farfouillais un peu le rayon management d'une librairie parisienne en quête d'un titre qui m'avait échappé jusque là. J'explorais le rayon « stratégie » lorsque je me suis retrouvé nez-à-nez avec le sous-rayon « stratégie militaire ». La stratégie militaire appliquée à l'entreprise suscite suffisamment de titres pour mobiliser un rayon particulier ! Et d'après le vendeur, il marche plutôt bien !...

      Il est vrai que la très large majorité des entreprises n'ont pas de stratégie bien arrêtée et c'est bien là l'origine de leurs principaux problèmes. Mais imaginer que ce sont les militaires qui vont résoudre cette question, il y a de quoi sourire. S'il est vrai que les militaires sont par définition des experts en stratégie théorique telle qu'elle est enseignée dans les écoles de guerre, il suffit de suivre les niouzes pour bien se rendre compte que tout cela n'est et ne reste que de la théorie. Avec les sempiternelles exemples des guerres napoléoniennes, à croire que plus personne ne lit Tolstoï, les références à l'indigeste Clausewitz, ou le Sun Tsu servi à toutes les sauces, j'ai bien peur que tout cela ne fasse guère avancer le schmilblick... Comme disait Clémenceau, la guerre est une chose bien trop sérieuse pour la laisser aux militaires. On ne va quand même pas leur confier aussi les affaires civiles non ?


      Lire la suite...

      Strategie ou tactique ?

      Poésie avec Mario Benedetti

      BenedettiStratégie ou tactique ? Comment expliquer ces deux notions étroitement liées mais fondamentalement opposées ?
      Pour le petit Robert :
      Stratégie : « Ensemble d'actions coordonnées, de manoeuvres en vue d'une victoire »
      Ou encore spécifiquement pour les sciences de l'économie et de Gestion :
      « Ensemble d'objectifs opérationnels choisis pour mettre en ?uvre une politique préalablement définie. »
      Tactique : « Ensemble des moyens coordonnés que l'on emploie pour parvenir à un résultat »

      Mais la plus belle explication nous est donnée par ce superbe poème de Mario Benedetti : Táctica y estrategia .

      "Ecoutez", je vous le livre en version originale :


      Lire la suite...

      Piloter les projets complexes, un art délicat
      Articles du chapitre -Piloter-, la gestion de projet interne et externe et les thèmes connexes.
      Lire la suite...




Points de vue



Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 220)

Pour établir un lien vers cet article depuis votre site recopiez le lien suivant.

La reproduction ou la traduction totale ou partielle de ce texte, images et documents est formellement interdite. Voir ici les conditions pour publier un extrait sur votre site ou blog. Ce texte et les images et documents qu'il contient est déposé auprès de l'IDDN

Suivez aussi les news du portail sur Twitter et rejoignez-nous sur Facebook

Google+    Twitter    Facebook



Copyright : Alain FERNANDEZ ©1998-2016- Tous droits réservés


  Suivez-nous :   Google+   twitter+  Facebook  Linkedin    e-mail  
»» Toutes les fiches du Blog »»