Management de l'entreprise

Tag Informatique decisionnelle

A lire : Les billets Informatique decisionnelle du Blog

Stratégie et Big Data


Articles à propos du Big Data, le mythe et ses limites

Le Big Data peut s'avérer un excellent instrument pour mieux connaître ses produits et ses concurrents. Pour juger de l'opportunité de s'en équiper, il est prudent de ne pas prendre trop au pied de la lettre les discours de ses promoteurs.

Qu'ils soient éditeurs de solutions, vendeurs de technologies ou consultants spécialistes de l'analytique, ils sont comme tous les bons marketeurs. Ils maîtrisent la stratégie de la communication et notamment le storytelling. Pour attirer le chaland, ils n'hésitent pas à illustrer leur propos d'anecdotes époustouflantes. C'est leur job.

À ce sujet, il est bon aussi de se méfier un tant soit peu des experts improvisés. Ils foisonnent sur le net, et relaient sans discernement aucun les fictions autour du Big Data. Ils font preuve d'un tel aplomb qui laisse supposer qu'ils les ont eux-mêmes vécues. C'est ainsi que se construisent les légendes, c'est aussi ainsi qu'elles s'ancrent dans l'imaginaire commun.
Lire la suite...


Bigdata, algorithme, données... et nous alors ?


Modérons un tant soit peu les technophiles bien trop enthousiastes.

algorithme et big dataDepuis déjà quelques années, le Big Data et la course aux algorithmes sont devenus un thème incontournable des médias.

Les plus enthousiastes, adorateurs de la dithyrambe, n'hésitent pas à relayer, sans aucun contrôle ni la moindre retenue déontologique, les jolis contes de fées soigneusement élaborés par ces maîtres du storytelling que sont les responsables marketing et les communicants des sociétés vendeur de solutions et des cabinets prescripteurs.

Sans plonger dans l'excès inverse et basculer de la technophilie à la technophobie, il est toutefois prudent de jeter un oeil de l'autre côté du miroir (aux alouettes ?).

Deux conseils pour mieux aborder ces technologies d'avenir :

  • 1) Ne pas accorder des vertus messianiques aux applications du Big Data
  • 2) Se méfier, et le mot est faible, des conséquences de la généralisation des algorithmes dans la société.
En substance, ce sont ces deux points que développent les trois ouvrages présentés ci-après.


Lire la suite...


Cool Infographics


Données complexes, storytelling et infographie

Le perfologue a lu pour vous : Cool Infographics Effective Communication with Data Visualization and Design de Randy Krum

Cool Infographics *****
La présentation graphique des données est désormais la seule solution pour faire passer le sens. On ne peut plus se contenter d'un enchainement de classiques camemberts entrecoupés de phrases supposément "chocs". La complexité du monde des données impose de raconter une "histoire" et quel est le meilleur outil de storytelling que l'infographie ?

Mais une infographie ne s'improvise pas. Il ne suffit pas d'utiliser un canevas "tout prêt" d'un des très nombreux outils en ligne pour réaliser une infographie digne de ce nom c'est à dire qui transmet un message. Tout est là : composer une belle histoire pour transmettre un message. Ecrire des histoires et donner vie aux données exige un vrai travail de création.

Cool Infographics est un excellent livre pour bien apprendre à réaliser une infographie qui tienne vraiment la route. L'auteur traite à peu près tous les aspects et toutes les situations :
Lire la suite...


Le Big Data et la conception du Système d'Information


Le big data, du rêve à la réalité

Les mots bleus...

La notion de big data, "mégadonnées" ou "données massives", deux traductions types reconnues comme officielles en France, dépasse largement la simple traduction littérale du terme ainsi proposée.
Le big data, ce n'est pas uniquement le stockage de très grandes quantité de données. Le big data, c'est aussi la capacité de trier, de classer et d'analyser très rapidement lesdites données. De tels moyens sont riches de promesses, et les fournisseurs, éditeurs et cabinets de conseils fraîchement devenus spécialistes ont rapidement su trouver les termes marketing, "les mots bleus", pour faire rêver (pâmer ?) les clients.


Lire la suite...


Un petit tour sur le front de la Business Intelligence


Le marché de la Business Intelligence est en pleine effervescence

. Au fil de la décennie écoulée l'offre s'est bien structurée et les PME sont plus que jamais une cible de choix....

Désormais, l'informatique décisionnelle ne mérite plus le qualificatif de "marché de niche" dont elle fut longtemps affublée. La Business Intelligence est un secteur dit "porteur", elle semble en effet un peu mieux résister à la crise que les autres domaines des technologies.
La Business Intelligence affiche encore aujourd'hui un taux de croissance à faire pâlir les autres secteurs de l'industrie du progiciel. Cela dit, avant de se livrer à des comparaisons hasardeuses, on va encore attendre un peu que les parts de marché soient suffisamment significatives.
Lire la suite...


Et l'ergonomie dans tout ça ?


Ergonomie et Business Intelligence

Depuis quelques temps déjà, les éditeurs d'outils d'aide à la décision font pas mal de bruit. A grand renfort d'annonces marketing, ils tentent de mettre en avant l'originalité et le côté incontournable des solutions proposées.
C'est de bonne guerre. Il est vrai qu'un grand pas a été accompli et désormais, on touche du doigt l'intégration globale de l'ensemble des étages de la chaîne décisionnelle.
Espérons simplement que les contraintes imposées par la logique de standardisation, chère aux éditeurs de progiciels, ne deviennent pas le nouveau challenge des entreprises. Mais de cela on en a déjà parlé dans un billet précédent. Ce n'est pas sur ce point que je souhaite attirer votre attention, mais plutôt sur la question de l'ergonomie, où depuis déjà quelques années, l'innovation me semble sérieusement en panne.
J'entends déjà mes contradicteurs ! Comment il y va celui là ! Qu'est-ce qu'il lui faut... Et pourtant...


Lire la suite...

Le poste de travail de l'utilisateur Business Intelligence


Le poste de travail idéal de l'utilisateur de la BI

Un peu de prospective pour terminer cette série d'articles consacrés au projet Business Intelligence.

Au cours du premier billet de cette série, nous nous étions attardés sur la réalité des sources d'information du décideur.
Toutes les données susceptibles de devenir des informations utiles à la prise de décision ne passent pas systématiquement par le système d'information de l'entreprise.
Loin s'en faut.
Seules les données formelles et de surcroît structurées sont à même d'être stockées dans les bases de données de production et récupérables par les outils de collecte (ETL) afin d'alimenter la base décisionnelle, le Data Warehouse.
Ainsi, pour assister au mieux le décideur en situation, le poste idéal comportera les moyens d'accéder aisément, autant aux données formelles structurées et non structurées qu'aux données informelles.
Lire la suite...


Projet BI Où sont les utilisateurs ?


Un projet centré utilisateurs

Après la réforme du ROI, Retour Sur Investissement, combattre l'esprit de systématisation me semble un point tout aussi important.
Encore aujourd'hui, de nombreux projets Business Intelligence privilégient la quantité à la qualité. L'objectif étant de profiter de l'accroissement exponentiel de la capacité des systèmes de stockage pour engranger un maximum de données.

Cette approche systématique part sûrement d'un bon sentiment, n'en doutons pas, "Plus j'en mets, plus ils ont de chance de trouver leur bonheur" semblent nous dire les concepteurs. Malheureusement elle conduit généralement à un système proposant de bien piètres performances. Toutes les données ne sont pas porteuses de sens. L'énergie utilisée pour ce long et fastidieux travail est définitivement consommée. Elle ne sera plus au service du traitement des besoins précis des utilisateurs.
Lire la suite...


BI, informations & Aide à la décision


Considérons maintenant les informations dites formelles

Restons modestes, au mieux 20 % d'un tiers de l'information nécessaire au décideur serait disponible au sein du Data Warehouse...

Les informations formelles se classent elles-mêmes en deux catégories distinctes :
Les informations structurées et les informations non structurées.
Les premières sont bien sûr les informations que l'on peut ranger plutôt aisément dans une base de données : résultats et autres données quantitatives.
Les secondes sont bien plus délicates à gérer. Ce sont les mails, courriers, rapports, compte-rendu de réunion, dont il faut extraire le sens avant de pouvoir les exploiter.
Lire la suite...


Projet Business Intelligence et aide à la décision


Le projet Business Intelligence, les informations pour décider

Postulat fondamental :
Quel que soit le type de décision que vous soyez amené à prendre, vous aurez toujours besoin de disposer d'informations validées et actualisées. C'est ainsi.
Le processus de décision commence invariablement par une phase de collecte des informations.Ceux qui vous affirment avec aplomb décider en toute situation à l'instinct, avec leurs tripes, "with the guts", ne procèdent pas différemment.
Ils sont simplement parvenu au stade du processus où l'on prend effectivement la décision. Ils ont déjà accompli cette phase de collecte des informations. Ensuite, c'est bien en s'appuyant sur sa propre expérience et sa personnalité que l'on estime le risque et que l'on envisage les potentialités des alternatives pour prendre ou ne pas prendre la décision.
Lire la suite...

Formation à la Business Intelligence


Cours Business Intelligence gratuit

Le chapitre Business Intelligence a été profondément restructuré afin de coller au plus près des critères que l'on pourrait attendre d'un document d'auto formation, d'un cours en ligne.
Ce dossier comporte désormais 85 fiches pratiques organisées en 12 sections thématiques. Il est recommandé, dans le cas d'une auto formation rapide comme une sensibilisation pour manager, de parcourir les sections de ce cours en ligne dans l'ordre de présentation (voir aussi le guide de formation "acceléré" disponible directement sur le site piloter.org). Bien entendu, rien n'empêche le lecteur un peu plus averti de "butiner" à volonté les fiches pratiques de ce dossier.
Lire la suite...

Informatique décisionnelle et stratégie


Le projet décisionnel est étroitement lié au déploiement de la stratégie

Lors de la réalisation du projet d'informatique décisionnelle, les préoccupations technologiques ont fortement tendance à occulter les attentes des utilisateurs en matière d'aide à la décision. Il ne sera pourtant guère possible d'assurer une aide à la décision efficace sans associer le projet d'informatique décisionnelle à la question du déploiement de la stratégie.

Je vous propose quelques éléments de réflexion à propos de la dimension stratégique du projet décisionnel sur le site piloter.org, au chapitre Business Intelligence.
Lire la suite...


Perspectives Business Intelligence


Carré magique

Le Gartner Group publie ces jours-ci le traditionnel "carré magique" de la Business Intelligence. Je laisse de côté la critique du "top 50" des éditeurs, les "up" and "down" et les commentaires de rigueur. Le thème est bien développé sur le site et suffisamment commenté par les spécialistes de la Business Intelligence présents sur le web.


Lire la suite...


Comment utiliser le data mining ?


Le datamining en pratique, une expérience de terrain

Si vous voulez faire parler le data mining, commencez donc par nettoyer vos données....

Image d'un mineur pour symboliser le data miningCas pratique.
A noter, je ne cite ni le nom ni le type de produit afin de respecter l'anonymat.
Cette légitime omission ne nuit en rien à la compréhension du texte.

L'entreprise K, leader de son créneau, est sur un marché particulièrement complexe en terme de clientèle. K en effet propose une gamme de produits couvrant autant les besoins des particuliers que des grands comptes. Jusqu'à ce jour, l'approche commerciale était particulièrement cloisonnée et seules les techniques de segmentation trouvaient grâce aux yeux de la direction.
Le nouveau responsable marketing a, à juste titre, souhaité moderniser les outils afin de « transversaliser » l'analyse et décloisonner un tant soit peu l'approche classique.
«Accédons à la connaissance "client", elle est déjà dans les tuyaux. ...»


Lire la suite...

Collecter les données


La Collecte des données ou de l'importance des préliminaires....

La phase la plus importante d'un projet se situe bien en amont du lancement proprement dit. On parle alors de l'avant-projet.
Cette caractéristique n'est pas propre aux projets technologiques. Lors de grands travaux de génie civil, le terrassement, la consolidation des sols, la préparation des fondations peuvent représenter une part importance du projet que ce soit en terme de coûts, de délais ou de compétences techniques à mobiliser.
La qualité de l'ouvrage dépendra directement du soin accordé à ces travaux préparatoires.


Lire la suite...

Data mining : Les chercheurs de trésors


Oú sont les pépites ?

Ils sont rigolos les nouveaux chercheurs de trésors.La plage commence à peine à se vider et déjà ils débarquent avec leur poêle à rallonge en main, le casque bien ajusté sur les oreilles.Data Mining
Ils sont prêts à ratisser méticuleusement les quelques kilomètres de sable. Ah ? Quelque chose ? Un bip ? Il creuse un petit peu... Le signal se précise... Il creuse encore... Le signal devient fort. Ah ah ! Là il y a vraiment quelque chose ! 

Une bague en or ornée de rubis ? Un vieux camé, unique souvenir d'un parent regretté ? Une broche relique d'un amour perdu ? Fébrile, il s'accroupit et fouille avec son outil passoire. Il ne trouve rien. Il pose la poêle et remonte sa manche pour creuser avec sa main. Pas de bol pour cette fois. Ce n'est qu'une capsule de bière. Mais l'optimisme est là. Et il continue à chercher en espérant qu'un(e) pauvre malheureux(se) ait perdu un bijou de valeur. Sympa comme démarche....
Lire la suite...


F.A.Q Piloter la performance


Questions et réponses pilotage de la performance

Classement thématique des principales questions posées à propos du management de la performance. Cette série en 6 chapitres est aussi un point d'entrée transversal du portail.
Lire la suite...

Prendre une decision ad hoc


Le décisionnel : décision opératoire ou décision ad hoc ?

Si si, je vous assure. Les projets d'informatisation rentables sont aujourd'hui des projets dits "décisionnels".

décisionnel Eh ? Vous avez vu ? Le décisionnel a le vent en poupe. Si si, je vous assure. Les projets d'informatisation rentables sont aujourd'hui des projets dits "décisionnels".
Du coup, on libelle du flatteur qualificatif de "décisionnel" un peu tout et n'importe quoi. Il suffit de bâtir un projet ayant trait au traitement de l'information pour que ce dernier devienne un "projet décisionnel. Ou mieux encore, un bête système de reporting se voit lui affublé du titre flamboyant de : Business Intelligence ! ". Rien que ça !
Vous classez des feuilles en fonction de leur couleur : les rouges dans le panier rouge, les bleues dans le panier bleu et les vertes dans le panier vert.  Eh bien vous savez quoi ? Vous faîtes du décisionnel ! Véridique ! Et le système informatique qui vous indique la couleur et le numéro de la corbeille ? C'est un système décisionnel, bien entendu ! CQFD !
Mais dîtes-moi si je me trompe, mais quand même, l'informatique, c'est bien le traitement de l'information non ?  Alors l'informatique c'est du décisionnel si on va par là ...


Lire la suite...


Les progiciels de la Business Intelligence


Les progiciels de la Business Intelligence (informatique décisionnelle) répondent à trois besoins :

  • Collecter, nettoyer et consolider les données de l'entreprise étendue
  • Stocker les données
  • Exploiter l'information de l'entreprise étendue

Collecter : Les outils d'ETL (Extract Transform and Load)

outils BIL'aspect "collecte" est du ressort des outils d'ETL (Extract Transform load). Les systèmes d'information de l'entreprise sont hétérogènes. En dépit des efforts conséquents pour standardiser les outils informatiques (ERP), la disparité des formats des données stockées au sein des bases de production incompatibles deux à deux est toujours une réalité. Avant d'être utilisables, les données doivent être formatées, nettoyées (élimination des valeurs aberrantes et consolidées. C'est le prix à payer pour que les données deviennent des informations pertinentes, utiles au décideur en situation de décider. Les outils d'ETL (Extract Transform load) permettent d'automatiser ces traitements et de gérer les flux de données alimentant le Data warehouse ou le Datamart. C'est une étape fondamentale du projet décisionnel.
Lire la suite...

Intégrer les projets CRM


Je vous présente Otto et Phil.

De tempéraments forts différents ils ne s'entendent guère.
Otto, responsable technique, est un techno-dingo. Pour lui l'informatique doit être partout. Tout est automatisable et tout sera automatisé. Si ce n'est pas possible aujourd'hui ce le sera demain, j'ai confiance dans la technique". Aime-t-il à répéter. Phil, directeur commercial, ne voit pas grand intérêt à l'informatique. Il pense qu'elle dénature les relations entre les hommes. Pour Phil, les relations humaines sont le fondement de la vie. Il n'y a pas de commerce possible sans feeling. Rappelle-t-il.
Un jour, ils discutaient ainsi de l'implantation d'un outil de CRM.
Lire la suite...

Comment dissocier le bruit de l'information ? Avec bon sens


la décision, les données et le bruit...

Pour prendre une bonne décision, il faut disposer de données propres, précises et validées. Ok. Bien sûr. Nous sommes tous d'accord. Mais est-ce suffisant ? Il n'est peut-être pas inutile de savoir aussi lire et trier les données avant de pouvoir espérer en extraire la substantifique moelle. A ce sujet, une petite pointe de bon sens ne sera pas superflue...
Bruit et données La mise en place de la structure de collecte des données et d'alimentation du système décisionnel est une phase essentielle du projet. Longue et coûteuse, c'est aussi la plus ingrate.

Au cours d'un projet Business Intelligence un poil conséquent, l'équipe de développement achevait de bâtir une première tranche de la structure d'alimentation, fournissant des données *propres* et donc *utilisables* au système global d'aide à la décision. Le coût et la durée de l'opération, conséquents comme il se doit, suggérèrent quelques réflexions de techno-fiction.
Lire la suite...



Copyright : Alain FERNANDEZ ©1998-2016 Tous droits réservés


  Suivez-nous :   Google+   twitter+  Facebook  Linkedin    e-mail  
»» Toutes les fiches du Blog ««