Causes d'échec : le manager n'a pas les bons outils de pilotage

Par   Partagez : Envoyer le lien de cet article par e-mail   

Les défauts d'outil de pilotage

métaphore échec projet, mauvaise utilisation outil Pour piloter un projet il importe de disposer des bons instruments parfaitement adaptés au contexte, tel un pilote d'avion dont le cockpit est équipé de l'instrumentation suffisante.

Sans poursuivre plus avant ce parallèle, on aura bien compris que le manager et l'équipe projet seraient bien en difficulté s'ils ne s'étaient pas dotés au préalable des quelques outils adéquats et adaptés aux besoins précis, un tableau de bord bien configuré pour commencer. Ces outils de pilotage sont indispensables pour ne pas perdre de vue les objectifs de réalisation

Et bien entendu ils sont plus que nécessaires pour évaluer l'avancement, à condition de ne pas choisir choisir un mauvais outil de mesure
ne perdons jamais de vue qu'un tableau de bord est un outil personnel, il ne s'achète pas tout prêt comme un produit sur étagère.

Mais encore faut-il que le projet soit bien balisé ce qui n'est pas toujours le cas. Nous concluons ce chapitre dédié au pilotage avec cette dernière cause d'échec : les erreurs de balisage du projet

Les Objectifs du projet sont dans le flou

15ème cause d'échec

Ne pas prendre soin de toujours se référer aux objectifs initiaux du projet tant que ceux-ci n'ont pas été révisé est une cause d'échec majeure des projets

Garder les objectifs en ligne de mire. Piège 15

À quoi peu bien servir un objectif qui ne mobilise pas ?
À rien !

Les exécutants ont perdu de vue les objectifs initiaux

Dans le feu de l'action, notamment dans le cadre de projets technologiques, les acteurs de terrain perdent irrémédiablement de vue les objectifs initiaux, aussi précisément définis et présentés fussent-ils. La complexité inhérente à tout projet conséquent et Les contraintes techniques occuperont leur temps et leur esprit à 120%.

Prendre du recul

Il faut être un doux rêveur pour les imaginer lever les yeux du guidon et lorgner vers les enjeux ! Il est important de réserver régulièrement un peu de temps pour prendre le recul nécessaire afin que chacun puisse s'assurer de la bonne orientation de son action personnelle et tirer le sonnette en cas de doute.

Là encore, seul un solide climat de confiance palpable par tout un chacun conditionne une communication effective et positive.

Pour aller plus avant ...

Ne pas utiliser le bon outil pour Piloter et Mesurer de l'avancement du projet

16ème cause d'échec

Ne pas utiliser le bon outil de mesure, un tableau de bord personnalisé et spécifique, pour assurer une conduite rationnelle du projet, c'est aussi une erreur classique de la conduite des projets, complexes de surcroît
Qui serait capable de conduire sur une route de montagne en gardant le regard braqué sur la jauge du réservoir et sur le totaliseur kilométrique
Pas vous ?
Alors pourquoi limiter le tableau de bord de pilotage aux seules informations de consommation de ressources et de délais ?
Pour qu'il soit une aide réelle le tableau de bord se doit d'être de pilotage et non uniquement de constat.
Les reporting d'avancement sont porteurs d'informations nécessaires pour faire le point mais bien insuffisante pour anticiper les dérives.

Comment un projet prend-il du retard ? Un jour à la fois.
Aussi, pour anticiper les dérives, il ne suffira pas de se contenter des seuls indicateurs de suivi. Des objectifs concrets de progrès et les indicateurs associés soigneusement sélectionnés sont une garantie pour un pilotage efficient du projet. La prévention des risques et les menaces potentielles réactualisées régulièrement sont des informations de premier ordre pour un pilotage actif et donc anticipateur.

Pour aller plus avant ...

Ne pas utiliser le bon outil pour Piloter et Mesurer de l'avancement du projet

17ème cause d'échec

Erreur de Balisage du projet. Les bornes et les jalons mal définis sont une cause d'échec des projets complexes de l'entreprise

Où sont les jalons du projet ? La "lotification".

Le balisage du projet ne permet pas une appréciation concrète de l'avancement...

Lorsque le projet à traiter est particulièrement conséquent, on ne pourra éviter une tendance bien naturelle à partir un peu dans tous les sens. En effet, les priorités s'accumulent, les urgences se précipitent. Pas facile de multiplier les traitements parallèles. Du coup il n'est guère aisé, et c'est un pléonasme pour ne pas dire impossible, d'identifier clairement le franchissement des jalons prédéfinis sensés apporter une mesure précise de l'avancement.

Un projet, ça se découpe

Il est bien souvent préférable de réfléchir différemment et de fractionner les projets. De prendre le soin de définir les grands projets comme une somme de plus petits projets. Il sera alors tout à fait possible de livrer régulièrement des modules opérationnels appréciables autant par les utilisateurs que par les chargés de la réalisation. L'effort de découpage (la lotification) d'un grand projet en modules livrables est conséquent mais c'est la seule façon d'en suivre le déroulement et de le réorienter le cas échéant.

Ce découpage demande un effort certain de réflexion collective, ne nous le cachons pas. Il existe bien entendu des cas particuliers où ce découpage s'avère délicat voire impossible. Ces cas particuliers ne concernent pratiquement jamais les projets en entreprise (Organisation, système d'information).

Pour aller plus avant ...

Livres de référence

Les ouvrages de référence de la mesure de la performance.

Essentiel du tableau de bordL'essentiel du tableau de bord
Alain Fernandez
Eyrolles-Editions d'Organisation   4ème édition
254 pages
Prix : 22 Euros
Dispo chez :
www.amazon.fr  
& eBook (PDF ou ePub)   Format kindle

Nouveaux tableaux de bordLes nouveaux tableaux de bord des managers
Le projet décisionnel en totalité
Alain Fernandez   Eyrolles  6ème édition 2013
495 pages
Prix : 35 euros
Dispo chez :
www.amazon.fr  
& PDF ou ePub   Format Kindle

1. Le livre de référence du site. Réussir les projets complexes. Les pratiques de bons sens.

Le chef de projet efficace Le chef de projet efficace
Alain Fernandez
Editions d'organisation
5ème Edition revue et augmentée
220 pages
Prix : 22 Euros
Dispo chez : www.amazon.fr  
Immédiatement : eBook (PDF &ePub)   Format Kindle

2. La dernière édition francophone du PMBOK du Project Management Institute. Le PMBOK définit un cadre précis d'organisation et de pilotage d'un projet. Cette approche particulièrement efficace se décline quels que soient les secteurs d'application. Une bonne base pour bien structurer son projet et conserver en ligne de mire la finalité.

Guide du Corpus des connaissances en management de projet/A Guide to the Project Management Body of Knowledge: (Guide PMBOK) Guide du corpus des connaissances en management de projet
(Guide PMBOK)

Project Management Institute    Edition PMI
5ème édition Juin 2014
588 pages
Prix : 57 Euros
Dispo : www.amazon.fr  


Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 165)

Commentaires lecteurs...

Pour commenter en tant qu'Anonyme, cliquez sur "Commencez la discussion" Puis sur "Nom", tout en bas apparaît alors une case à cocher : "Je préfère publier en tant qu'invité"

La reproduction ou la traduction totale ou partielle de ce texte, images et documents est formellement interdite. Voir ici les conditions pour publier un extrait sur votre site ou blog. Ce texte et les images et documents qu'il contient est déposé auprès de l'IDDN

Suivez aussi les news du portail sur Twitter et rejoignez-nous sur Facebook

Google+    Twitter    Facebook

Excel ® est une marque déposée de Microsoft Corp ®
Gimsi ® est une marque déposée de Alain Fernandez



Copyright : Alain FERNANDEZ ©1998-2017- Tous droits réservés


»» Toutes les fiches Piloter.org »»
Management de l'entreprise
  Suivez-nous :   Google+   twitter+  Facebook  Linkedin    e-mail