Comment piloter par les enjeux ?

Par   Partagez : Envoyer le lien de cet article par e-mail   

De la gouvernance des systèmes d'information

pointer la cible

Aligner les technologies

Aligner les technologies sur la stratégie d'entreprise, on en parle depuis déjà un bon moment. Si le thème de la gouvernance du système d'information est devenu aussi pressant, c'est tout simplement parce que l'enjeu est désormais crucial.

D'ailleurs, on lit et on entend de-ci de-là que la mutation actuelle consisterait essentiellement en un changement de rôle de la DSI. Il est vrai que l'entreprise numérique finira par imposer ses propres règles si son implantation et son développement ne sont pas soigneusement pilotés.

DSI et projets stratégiques

Je lis en entête d'une proposition d'offre de services :
"Avec la logique de la gouvernance des systèmes d'information, le service informatique n'est plus un simple fournisseur de services en soutien logistique mais bien un élément clé du développement de l'entreprise."
A mon avis, c'est déjà vrai depuis bien longtemps.
D'autre part, il est évident que le système d'information constitue l'épine dorsale de l'entreprise intégrée et des projets stratégiques, et les DSI ne sont pas à convaincre.
C'est sur l'ensemble des autres managers et décideurs exécutifs, parties prenantes du devenir de l'entreprise, qu'il faut porter son attention. Si pour beaucoup d'entreprises, la DSI est toujours considérée comme un centre de coûts, c'est bien parce que les décideurs n'ont rien compris à l'intégration des technologies. En laissant le total pouvoir au couperet du DAF (Directeur Administratif et Financier), véritable castrateur de projets, ils compromettent le développement dans la durée de l'entreprise et laissent échapper les avantages concurrentiels à portée de main.
Mais comment prendre alors les décisions ?

Les enjeux stratégiques du point de vue des informaticiens

De toute façon, à ce sujet, soyons clairs !
Dans la grande majorité des entreprises françaises, les informaticiens ne participent pas ou trop superficiellement aux réunions d'orientations.
Même avec la meilleure volonté, ils sont bien mal placés pour essayer de conserver en cours de projet un cap plus ou moins mouvant qu'ils ne connaissent pas précisément. S'il est tout à fait vrai que la gestion exclusivement technique des projets technologies de l'information conduit irrémédiablement à l'échec, il est un peu cavalier d'en laisser la seule responsabilité aux informaticiens.

Impacts des projets technologiques

Les projets technologiques ont des impacts conséquents sur les structures et les rôles des hommes ainsi que sur le devenir de l'entreprise. Avec le contexte d'incertitude dans lequel nous nous débattons depuis quelques années, il n'est plus concevable d'imaginer tout prévoir lors de l'étude préalable aussi détaillée et précise soit-elle. Des décisions majeures d'orientations devront être prises au cours du déroulement du projet.

Qui prend ces décisions?

Comme dans la majorité des cas, les techniciens sont aux commandes. Les seuls critères de choix portent exclusivement sur les aspects techniques, le respect des délais et de l'enveloppe budgétaire. Les managers et les futurs utilisateurs, comme les responsables fonctionnels, pourraient considérer d'autres aspects, d'ordre stratégiques et fonctionnels, non visibles par les techniciens.

Ils sont en effet mieux armés pour prendre les décisions opportunes. Mais pour cela, il faudrait qu'ils s'impliquent un peu plus étroitement au coeur des projets.
C'est malheureusement loin d'être le cas actuellement.
Les managers préfèrent se tenir à une distance respectable de la technique et résument habituellement leur contribution à la sempiternelle question : "Vous en êtes où ?".

Abondance de concepts

A leur décharge, il faut bien reconnaître que les technologies de l'information se parent d'une quantité impressionnante de concepts technologiques tous plus abscons les uns que les autres. Et au premier abord, la belle semble bien difficile à déflorer pour celui qui ne dispose pas d'une solide base technique.

En vérité, la tâche n'est pas aussi ardue qu'elle le paraît. Si, pour l'informaticien il est indispensable de se plonger au coeur de chacun des concepts, ce n'est pas le cas pour les autres acteurs. Seul un niveau de compréhension s'exprimant en termes d'usage est nécessaire. Leur domaine n'est pas celui du "Comment ?" mais bien celui du "Pourquoi ?".

Référence du site

Le projet décisionnel en totalité
L'ouvrage de référence auprès des managers, consultants, chefs de projets BI, formateurs et enseignants.

Nouveaux tableaux de bordLes nouveaux tableaux de bord des managers
Alain Fernandez
6ème édition 2013    Eyrolles
495 pages
Prix : 35 euros
Dispo chez :
www.amazon.fr  
& PDF ou ePub   Format Kindle

- Consultez la fiche détaillée
- Téléchargez le dossier pdf


Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 45)

Commentaires lecteurs...

Pour commenter en tant qu'Anonyme, cliquez sur "Commencez la discussion" Puis sur "Nom", tout en bas apparaît alors une case à cocher : "Je préfère publier en tant qu'invité"

La reproduction ou la traduction totale ou partielle de ce texte, images et documents est formellement interdite. Voir ici les conditions pour publier un extrait sur votre site ou blog. Ce texte et les images et documents qu'il contient est déposé auprès de l'IDDN

Suivez aussi les news du portail sur Twitter et rejoignez-nous sur Facebook

Google+    Twitter    Facebook

Excel ® est une marque déposée de Microsoft Corp ®
Gimsi ® est une marque déposée de Alain Fernandez



Copyright : Alain FERNANDEZ ©1998-2017- Tous droits réservés


Management de l'entreprise
  Suivez-nous :   Google+   twitter+  Facebook  Linkedin    e-mail  
»» Toutes les fiches Piloter.org »»