Le projet Knowledge Management

Par   Partagez : Envoyer le lien de cet article par e-mail   

5 règles "empiriques" : Réussir le projet Knowledge Management

Règle 1 La technique des "petits pas"

Les projets courts, légers, bien cernés sont toujours plus faciles à réaliser et à intégrer dans l'existant. D'autre part lorsque le périmètre est correctement délimité et les objectifs parfaitement identifiés, la mise en oeuvre et le changement des habitudes utilisateurs sont plus fluides. Ce qui bien sûr n'empêche en rien de préparer dans le même temps le "petit pas" suivant.

Cohérence des projets

D'une manière ou d'une autre, les objectifs poursuivis pour chacun de ces projets doit impérativement s'accorder avec les objectifs stratégiques et les attentes clients. Autrement, il faudra longtemps chercher un hypothétique Retour sur Investissement.

Règle 2 Favoriser la dynamique coopérative

Les premiers projets de Gestion de la connaissance étaient focalisés sur l'unique notion de capitalisation. Une tentative en quelque sorte de formaliser une bonne fois pour toute le capital immatériel de l'entreprise. Ce fut vraisemblablement l'une des principales causes de l'échec des projets de Gestion de la connaissance de première génération. Il est bien plus profitable de centrer la démarche sur l'utilisateur et de s'assurer qu'il dispose à tout instant d'un accès rapide à la connaissance formalisée bien sûr, mais aussi aux experts reconnus, cartographie des compétences.

Règle 3 Etre réaliste

Dans notre monde de compétition exacerbée, il n'y a rien de moins naturel que de partager l'information. Lorsqu'il est bien présenté, le projet de gestion des connaissances de nouvelle géneration sera susceptible de soulever un enthousiasme certain. Cependant, une fois au pied du mur, lorsqu'il n'y a plus qu'à, il ne faut tout de même pas s'attendre à une participation active et spontanée.

Règle 4 Le projet Knowledge management, un processus continu

Tout est dans le titre. Le système est toujours en phase d'enrichissement et s'améliore à l'usage. Après un temps de fonctionnement, l'apprentissage s'affirme, l'outil est mieux connu, les bonnes pratiques sont quasiment identifiables. C'est en s'appuyant sur celles-ci que l'on pourra poursuivre et améliorer le processus en continu.

Règle 5 Mesurer la performance en terme d'usage

Pour évaluer la performance du système de gestion de performance, ce n'est pas les tailles de bases de données qu'il sagit d'évaluer mais bien la satisfaction des utilisateurs et la qualité de l'utilisation, fréquence de consultation, réflexe d'enrichissement permanent...

Remarque
La démarche présentée ici est une approche désormais classique. À la "grande" époque du Knowledge Management, lorsque, il y a déjà une petite vingtaine d'années, le thème dans la dynamique des nouvelles technologies occupait tous les esprits des technophiles avertis, les travaux de Nonaka et Takeuchi étaient incontournables. Notamment les travaux autour des notions de connaissances tacites et de connaissances explicites et des processus de formalisation et d'apprentissage. La dynamique des réseaux sociaux (web 2.0) et les apports en matière de coopération et de gestion des relations sociales ont quelque peu bousculés les pratiques. Wiki, blogs, réseaux sociaux, twitter etc., désormais recadrés dans une dimension purement dynamique et réactive, la gestion de la connaissance de nouvelle génération serait prête à décoller... À la condition de bousculer la structure des organisations et de renverser les modes de managements pour le moins anachroniques. Vaste programme.

Livre à lire

Knowledge ManagementKnowledge Management
Un petit "digest" bien foutu sur la gestion de la connaissance, une synthèse d'une lecture aisée avec des exemples concrets.
Carl Frappaolo
Capstone Publishing Ltd
(Langue anglaise)
142 pages
Dispo chez www.amazon.fr

Prix librairie : 8,86 Euros



Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 65)

Commentaires lecteurs...

Pour commenter en tant qu'Anonyme, cliquez sur "Commencez la discussion" Puis sur "Nom", tout en bas apparaît alors une case à cocher : "Je préfère publier en tant qu'invité"

La reproduction ou la traduction totale ou partielle de ce texte, images et documents est formellement interdite. Voir ici les conditions pour publier un extrait sur votre site ou blog. Ce texte et les images et documents qu'il contient est déposé auprès de l'IDDN

Suivez aussi les news du portail sur Twitter et rejoignez-nous sur Facebook

Google+    Twitter    Facebook

Excel ® est une marque déposée de Microsoft Corp ®
Gimsi ® est une marque déposée de Alain Fernandez


Copyright : Alain FERNANDEZ ©1998-2017- Tous droits réservés


Management de l'entreprise
  Suivez-nous :   Google+   twitter+  Facebook  Linkedin    e-mail  
»» Toutes les fiches Piloter.org »»