Le portail du Manager Efficace

Métier : Concepteur de site web et référencement SEO

22 juin 2017  Par                   Partagez

Le témoignage d'Olivier, consultant conception de sites web et spécialiste des moteurs de recherche

Bonjour Olivier, pourrais-tu nous expliquer en quelque mots en quoi consiste ton métier ?
Un site web n'est plus une pièce annexe de la politique commerciale d'une entreprise. C'est devenu le principal point d'accès.

Désormais. la qualité de la réalisation du site web et de son positionnement sur les moteurs de recherche influent autant sur le chiffre d'affaires que sur l'image de marque de l'entreprise. Je propose donc des prestations pour concevoir de nouveaux sites web, réorganiser des sites plus anciens, et je mets en place une stratégie de référencement afin que le site soit mieux positionné dans les principaux moteurs de recherche, Google essentiellement.

L'interview...

Tu travailles seul ?
Non, je suis informaticien d'origine, je m'occupe donc des aspects techniques. Selon les besoins de la prestation, je fais aussi intervenir un rédacteur web et une graphiste, indépendants eux-aussi.

Comment as-tu donc appris le métier ?
Sur le tas dirais-je. En lisant les livres de référence, en fréquentant les sites web et forum US spécialisés sur la question, et en me faisant la main avec quelques sites web personnels.

Tu n'avais jamais pratiqué avant de te lancer ?

Lorsque j'étais salarié, j'étais spécialiste des applications client-serveur, notamment en secteur bancaire. Je travaillais dans une SSII. J'ai suivi de près l'évolution des applications, distribuées depuis les solutions propriétaires vers les systèmes plus ouverts, reposant sur les standards du web avec tous les problèmes de l'époque, notamment la sécurité et la performance. C'est là que j'ai compris qu'il y avait peut-être moyen de développer mon activité indépendante. J'aime ce métier et les sites web commençaient à se multiplier. C'était il y a une bonne dizaine d'années.

Concevoir des sites web et optimiser les positions dans les résultats des moteurs de recherche, ce n'était pas tout à fait ton métier d'origine.
C'est vrai, mais au début des années 2000, les clients n'étaient pas trop exigeants notamment sur les questions d'interactivité. Les sites étaient assez statiques, et les principes d'indexation dans les moteurs de recherche étaient encore assez simples.

Une chance finalement !
Au tout début oui. Ensuite, la concurrence a fait rage. On a vu débarqué une multitude d'incompétents qui cassaient les prix avec le risque de dénigrer le métier.

Tu as donc traversé des temps difficiles ?
J'ai tout de même eu le temps de construire ma renommée. Mais pour être franc, ce n'était pas toujours très facile.

Comment as-tu réussi à te démarquer de la concurrence ?
En jouant la qualité et le professionnalisme. Je garantis toutes mes interventions. J'aime ce métier et je suis toujours en perpétuelle formation. Les donneurs d'ordre d'importance ne se laissent plus séduire par les prix bas des amateurs. La conception d'un site esthétique, ergonomique et interactif, avec un contenu bien rédigé et bien indexé sur les moteurs de recherche, n'est plus à la portée du premier venu. Surtout depuis les changements d'algorithme de Google. Mais ça c'est une autre histoire.

Revenons à tes débuts lorsque tu as quitté la société de services qui t'employait, comment as-tu trouvé ton premier client ?
C'était justement un client de la SSII que je connaissais déjà depuis pas mal d'années.

Et la SSII n'a fait aucun problème ?
Bien sûr que si ! Après 15 ans d'ancienneté, ils ont été capable de me chercher des poux dans la tête. Cela dit, ça n'a pas été bien loin. Ce n'était pas du tout le même type de marché, et le client était de mon côté.

Tu n'as donc pas fait d'étude de marché, tu n'as pas monté un Business plan.
Ah si quand même ! Je n'allais pas me lancer comme cela sans biscuit. Mes deux enfants étaient encore jeunes, et ma compagne d'alors ne travaillait qu'à temps partiel pour se consacrer à leur éducation.

Et quel fut le résultat de ton étude ?
J'ai confirmé que mon projet était parfaitement viable et rentable à moins d'un an. Je pouvais donc démarrer en auto-financement.

Quels avantages vois-tu par rapport à ton ancien métier lorsque tu étais salarié ?
Quelle question ! Il y a tellement d'avantages à travailler en solo ! Déjà j'ai pu réaliser un vieux rêve, vivre à la campagne. Toute la famille en profite. Ensuite je m'organise comme je l'entends, j'assure tout seul mon commercial, je gère mes prestations à mon gré, et je rends des comptes à mes seuls clients. Ce sont des avantages inestimables.

Et les inconvénients ?
L'irrégularité des revenus. Même s'ils ont connu une croissance assez significative, il faut toujours anticiper, prévoir les contre-coups. Le côté addictif du métier aussi est gênant. J'exerce dans un secteur qui évolue très vite, il faut toujours être au courant, et je passe vraiment trop de temps derrière mon écran. Tu me diras, c'est aussi la rançon d'être passionné par son métier, on n'arrive plus à le lâcher.

Est-ce que je peux publier ce témoignage sur le site www.piloter.org/asoncompte ?
Oui, tout à fait.

Merci Olivier

Télécharger aussi le témoignage entrepreneur freelance version commentée au format pdf

À lire...

À son compte
Le livre, associé à ce site, expose une méthode complète de réalisation du Business Plan en cinq temps spécifiquement adaptée aux besoins des entrepreneurs indépendants.

Livre comment devenir entrepreneurÉditions Eyrolles
Collection Emploi & Carrière
272 pages, 20 €

Dispo en ligne:


44 Astuces pour Démarrer votre Business
Comment transformer son envie d'émancipation en une activité durablement rentable. Les meilleurs "trucs" des pros de l'entrepreneuriat sont ici mis en forme, structurés et illustrés de témoignages de créateurs d'entreprise.

Éditions Eyrolles
Collection Création d'entreprise
160 pages, 16 €

Dispo en ligne :


Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 45)

       



Tous les articles