Management de l'entreprise

Stratégie et Indicateurs de performance

Par Partagez : Envoyer le lien de cet article par e-mail   
.

Apprendre à lire les indicateurs de performance

stratégie et kpi

Au cours du précédent article, la question de la lecture inverse des indicateurs avait été abordée : "n'est-il pas possible d'en savoir un peu plus sur la stratégie et les tactiques du décideur concerné à la lecture de ses KPI ?"

Cette lecture à contre-pied est une arme à double tranchant. Elle est d'ailleurs vraisemblablement le principal obstacle à la mise en place d'indicateurs réellement pertinents.
Au sein d'entreprises adepte du culte de la performance individuelle, il serait pour le moins malencontreux de révéler ainsi aux yeux de tous ses propres faiblesses et manquements.

La loi de l'auto-justification

Entre nous, quelle sera la stratégie de l'acteur futé employé par ce type d'entreprise ?

Choisir les indicateurs qui peut être font avancer mais sont durablement en zone trouble, ou au contraire ceux qui ont toutes les chances d'être au vert ?

Poser la question c'est y répondre.
Le monde de l'entreprise est régie par la loi de l'auto-justification. Il suffit de participer à une quelconque réunion d'avancement d'un projet pas trop facile pour constater la rapide dérive des échanges qui, systématiquement, tournent à la justification généralisée. Comme si la finalité de la réunion n'était pas de trouver des solutions mais bien de rendre des comptes :
- Qui est la cause de ces erreurs/retards/dérives ? je veux des noms !
- C'est pas moi !
Ou encore je sais, mais je ne pouvais pas faire autrement, ce n'est pas de ma faute ...
Voilà un jeu de question /réponses rémanent.

Ce principe d'auto-justification (peut-être hérité de la bonne vieille communale, le management de l'entreprise infantilise parfois) se retrouve à tous les niveaux. Le choix des indicateurs pertinents lors de la conception du tableau de bord n'y coupe pas.

Rappelons qu'un bon indicateur pertinent est un indicateur qui "peut faire mal".
Il met le doigt là, exactement sur le point sensible. Les indicateurs cultivant l'autosatisfaction ne sont d'aucun intérêt pour la quête de progrès.

La question de la confiance et du respect mutuel est ici dans toute sa dimension. Elle conditionne la réussite du projet et l'efficacité du système. Elle s'oppose aussi au principe primaire de management par la compétition inter individus.

Les deux références

Nouveaux tableau de bordNouveaux tableaux de bord des managers
Livre de référence
6ème éd. Eyrolles

Le projet Business Intelligence clés en main
Fiche détaillée

Dispo en librairie :
Essentiel du tableau de bordL'essentiel du tableau de bord
4ème éd.
Eyrolles

Méthode et mise en action avec Excel Microsoft
Fiche détaillée

Disponible en librairie :



Points de vue


"Le monde de l'entreprise est régie par la loi de l'auto-justification" Comment vous y allez... Je suis cadre dirigeant dans une PME et je peux vous dire que lorsque je demande des comptes à un collaborateur, je tiens absolument à bien saisir les dessous de ses manquements. Je n'accepte pas les auto-justifications. Sinon,on avance pas.... Quant au tableau de bord, la difficulté porte plutôt dans notre cas précis sur la juste compréhension des élémens financiers... Bien a vous, ( je reste anonyme, si vous me le pemettez)
Ecrit par : anonyme

Cher anonyme, Votre exemple vécu illustre fort bien mon propos, (malgré vous il me semble) Merci, Alain
Ecrit par : afz

"Le monde de l'entreprise est régie par la loi de l'auto-justification"... comme cela sonne vrai! Cadre dans une PMI, je constate qu'avec une désolante régularité qu'au moindre couac sur un projet la réaction la plus rapide est celle qui consiste à se protéger plustôt qu'à rechercher la meilleure solution. Mais le monde doit être fait ainsi des Don Quichote et les autres
Ecrit par : François

ho oui, l'entreprise régie par la loi de l'autojustification ! la faute d'abord à un management plus préoccupé par la chasse aux sorcières que par la compréhension des situations. Et les indicateurs devraient plutôt être conçus pour déterminer l'état et la progression que pour punir les fautifs...question de culture...judeo-chrétienne ?
Ecrit par : indelocalisable


Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 85)

La reproduction ou la traduction totale ou partielle de ce texte, images et documents est formellement interdite. Voir ici les conditions pour publier un extrait sur votre site ou blog. Ce texte et les images et documents qu'il contient est déposé auprès de l'IDDN

Suivez aussi les news du portail sur Twitter et rejoignez-nous sur Facebook

Google+    Twitter    Facebook

Excel ® est une marque déposée de Microsoft Corp ®
Gimsi ® est une marque déposée de Alain Fernandez



Copyright : Alain FERNANDEZ ©1998-2017- Tous droits réservés


»» Tous les articles Piloter.org »»