Management de l'entreprise

Qu'est-ce qu'un bon chef de projet ?

Par Partagez : Envoyer le lien de cet article par e-mail   
.

Le Manager du 21ème siècle

chef de projet actuel C'est un manager qui a bien compris que tous les autres intervenants, directs et indirects, tout comme lui, suivaient leur propre carrière.

Les subalternes, les supérieurs, les pairs, les clients, les sous-traitants, les fournisseurs, les responsables de division, les membres des autres services, tous suivent leurs objectifs personnels.
Le bon chef de projet lui l'a bien compris.
Laboureur

Il est parfaitement conscient que toutes ces notions de soumission, de dévouement, d'obéissance, de foi en l'entreprise etc... c'était du pipeau, héritées des Fayol (1) et autres apôtres de l'organisation, qui régnaient en maîtres du temps où il fallait transformer de braves laboureurs en métallos.

Une fois qu'il a bien réalisé cela, le bon manager va user de tout son talent pour présenter et conduire le projet afin que chacun puisse trouver son intérêt dans la réussite (2). Pas facile, loin s'en faut.
C'est pour cela que c'est un bon chef de projet.

MetalloNote (1) Henri Fayol (1841, 1925) avait ainsi défini les 5 fonctions du management en une formule : POCCC
Planifier ,Organiser, Commander, Coordonner, Contrôler
Ce principe est encore aujourd'hui d'actualité dans la très grande majorité d'entreprises.
"Le changement est en marche" disait l'autre...

Note (2) d'autant plus que le chef de projet est le plus souvent dans une position "transversale" vis à vis de l'organigramme et ses galons ne sont que des gommettes vite collées sur son veston. Il lui faudra faire montre d'autres qualités pour assurer la reconnaissance de son rôle et de sa mission.

Ressources


Le chef de projet efficace Le chef de projet efficace
Alain Fernandez
Editions d'organisation
5ème Edition 2013 revue et augmentée

220 pages 22 Euros
Immédiatement : eBook (PDF &ePub), Amzn Kindle (prix ebook)


Points de vue


Comme c'est bien vrai ! Dommage que ce billet n'ai pas soulevé beaucoup de commentaires. Nota : Le fait de se rencontrer physiquement, autour d'un café, d'un pot, d'un repas évoqué plus loin, est aussi un moyen de mieux comprendre les objectifs et priorités des intervenants du projet.
Ecrit par : GBBO

Merci GBBO, pas de commentaires, c'est vrai. A peine plus d'ailleurs sur www.enviedentreprendre.com où ce billet à été cross posté...
Il est vrai qu'un petit café pris calmement ou un repas détendu sont en effet un des moyens les plus efficaces pour aller au delà des non dits et tuer les quiprocos dans l'oeuf...
A+
Ecrit par : alain

Il est vrai que je filtre aussi les commentaires. J'élimine systématiquement les messages qui se résument ni plus ni moins à un simple mot ou interjection et autres "lol", "mdr" ou bien "Je suis d'accord" ou encore "très juste, visitez aussi mon site..."
Il y a aussi un marrant, qui depuis quelques jours, poste sous différents pseudo des critiques assez prononcées sur le déroulement d'un projet en cours en dénigrant systématiquement un des prestataires. Par curiosité, j'ai jeté un oeil sur son IP... C'est une boite concurrente du dit prestataire !
Pas vraiment futé ! En tout cas moi je ne l'embaucherai pas. Travailler dans la hi tech et poster de soi-disant messages anonymes depuis le boulot, faut pas être doué !
Ecrit par : afz

De l'humain, encore de l'humain et toujours de l'humain... Donc des compétences bien sur, mais aussi de l'humanité nécessaire pour que tout le monde "pousse" dans le même sens ; comme sur un plateau de cinéma. Cet aspect est d'ailleurs un des véritables intérêt de ce métier passionnant. Dans cet esprit j'ajouterai qu'il est devenu de facto nécessaire de savoir dire "bon travail" ; ce que Fayolle n'avait pas compris. Oui les temps changent. Heureusement disait-il!!!
Ecrit par : S.deCampou

Le manager transverse, sans pouvoir hiérarchique, ce qui est souvent le cas du chef de projet, reste un manager qui va établir sa crédibilité en développant les relations humaines. L'écoute, la compréhension des collaborateurs, la communication, le respect sont des atouts de réussite. C'est aussi en affichant son identité, ses valeurs, en faisant preuve d'exemplarité, qu'il est reconnu. Dans la phase de démarrage des projets, il y a inévitablement une période où les acteurs se découvrent, apprennent à s'apprécier et à travailler ensemble. Le chef de projet joue un rôle essentiel de fédérateur à ce moment-là. Les techniques de kick-off ou de séminaire de lancement, voire de communication non violentes en cas de difficultés, sont facilitantes. Le chef de projet, par sa porition transverse, a l'avantage d'avoir une relation authentique, pas polluée par les les effets pervers de la relation hiérarchique. S'il est consulté par les managers hiérarchiques au moment des entretiens individuels, il a aussi une influence sur l'évaluation. Finalement, le chef de projet a un véritable rôle de manager centré sur les hommes.
Ecrit par : Managil


Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 125)

La reproduction ou la traduction totale ou partielle de ce texte, images et documents est formellement interdite. Voir ici les conditions pour publier un extrait sur votre site ou blog. Ce texte et les images et documents qu'il contient est déposé auprès de l'IDDN

Suivez aussi les news du portail sur Twitter et rejoignez-nous sur Facebook

Google+    Twitter    Facebook

Excel ® est une marque déposée de Microsoft Corp ®
Gimsi ® est une marque déposée de Alain Fernandez



Copyright : Alain FERNANDEZ ©1998-2017- Tous droits réservés


»» Tous les articles Piloter.org »»