Management de l'entreprise

recettes de management

Par Partagez : Envoyer le lien de cet article par e-mail   
...

Les recettes miracles du management

Bas les masques...
En vous baladant chez les libraires, avez-vous constaté vous aussi la profusion de livres type "recette miracle" proposant des listes de conseils tranchés et très directifs ? Vous savez ces livres dont la structure se limite à ce simple schéma : "Faites ceci mais ne faites pas cela " répété jusqu'à la dernière page ?
Je feuilletais machinalement l'autre jour un livre bâti selon ce principe, orienté "Bien-être, médecine douce" dont la logique était essentiellement fondée sur la négation : "ne faites pas ci, ne faites pas ça, ne mangez pas ceci, ne mangez pas cela..." Quel ascétisme !

Bouvard et Pécuchet

Ce n'est pas bien nouveau, me diriez-vous. Il est vrai que Flaubert fustigeait déjà ces traités dans "Bouvard et Pécuchet" où un jour, les deux compères avaient en projet de soigner leur alimentation : Faut-il manger cela ... Machin le recommande, oui mais truc le déconseille... Ils finirent pas envoyer bouler tous ces livres avant de  se concocter un repas composé de leurs mets préférés.
Ce sont bien sûr, le bien-être, le relationnel et  la santé, les principaux thèmes concernés par ce type d'écriture. Mais depuis quelques temps, le domaine du management est aussi touché. Logique. Si ces livres sont faciles à lire, ils sont surtout faciles à écrire. De là à savoir si un quelconque message passe...

Dans tous les cas, ces livres étant essentiellement fondés sur la négation, je me demande si, à l'instar des deux  retraités de Flaubert , ils n'ont pas pour vocation de gâcher, avec leurs règles étriquées, la spontanéité naturelle, et plus simplement, le plaisir d'être ?
C'est un peu l'histoire d'un inquiet qui se rend chez son médecin et lui pose cette question :
"Dites-moi docteur, si je ne fume pas, si je fais pas d'excès alimentaire, si je ne bois plus d'alcool et si je ne fais plus l'amour aurais-je plus de chances de vivre jusqu'à 100 ans ?"
Le médecin répondit : Si vous ne fumez plus, si vous ne faites plus de bons repas, si vous ne buvez plus d'alcool et si vous ne faites plus l'amour, pourquoi voulez-vous vivre jusqu'à 100 ans ?"



Points de vue


Il y est vrai que les bons livres se font rares. Parait-il que plus de 1000 livres de management sont édités chaque année. Quel est l'intérêt ? Comment les libraires peuvent ils tous les présenter ? Je ne comprend pas
Ecrit par : philippe piat

Ces livres font appel à notre surmoi, l'instance qui interdit - il faut, tu dois, etc... C'est rassurant, sans doute, de se trouver ainsi pris en main. Mais je suis d'accord avec vous, le bénéfice réel pour le lecteur reste largement hypothétique. C'est la paresse éditoriale...
Ecrit par : Marc Traverson

Marc> Paresse editoriale effectivement, mais aussi politique commerciale mega sécurisée privilégiant les micros-profits notamment avec la publication de livres pre-vendus, pre-rentabilisés... Avec la quête absolue du risque 0 pas trop de chance pour le lecteur d'être agréablement surpris....
Ecrit par : afz

Et que pensez-vous des livres de management écrit par des profs ? J'en ai un sous les yeux, qui traite justement de mon métier, c'est intéressant mais bien abstrait, ça ne va pas trop me servir. En plus j'ai l'impression d'avoir déjà lu la même chose. Je poste ce message parce que ce n'est pas la première fois que j'achète un livre qui se maintient dans une théorie trop abstraite.
Ecrit par : jacquesmeylan

C'est sûr qu'il vaut mieux privilégier les ouvrages dont on est sûr que l'auteur soit bien descendu au charbon. Sinon je suis d'accord avec vous, c'est comme pour les livres de cuisine, les compilations à répétitions de théories plus ou moins fumeuses sont rapidement fastidieuses.
Ecrit par : afz

Je m'insère dans la conversation :J'aimerai moi aussi savoir comment détecter les bons livres et ne pas perdre trop de temps et d'argent. Quel est votre truc ? merci
Ecrit par : Mathilde

Mathilde > Intuitivement, comme ça, je suppose que si on effectuait une ventilation des ouvrages de management selon une échelle allant du très mauvais au très bon, on obtiendrait une belle et classique courbe en cloche centrée sur le quartile "moyen"
la difficulté n'est pas d'identifier les "très bons" que tous le monde connaît, ce sont les grands classique, Les "bons" livres sont plus délicats à détecter. Pour cela je me fis assez au "bouche à oreille" . C'est d'ailleurs ce à quoi je contribue ici, en conseillant de temps à autre les livres qui m'ont personnellement intéressé.
Les "Long Sellers", les livres qui se vendent à peu près bien dans la longue durée est aussi un bon indicateur. En tout cas bien plus efficace que de simplement se fier aux "Best Sellers" du moment qui quelquefois ne survivent pas à la fin de l'action marketing intensive.... Puis bien sûr le contenu. Pouvoir consulter un livre avant de l'acheter permet tout de même de s'assurer autant de la pertinence si ce n'est l'originalité du propos défendu que de la qualité d'écriture et de présentation, c'est aussi important. Voilà donc Mathilde si on peut appeler cela des "trucs", ce sont en tout cas ceux que j'utilise...
Ecrit par : afz


Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 125)

La reproduction ou la traduction totale ou partielle de ce texte, images et documents est formellement interdite. Voir ici les conditions pour publier un extrait sur votre site ou blog. Ce texte et les images et documents qu'il contient est déposé auprès de l'IDDN

Suivez aussi les news du portail sur Twitter et rejoignez-nous sur Facebook

Google+    Twitter    Facebook

Excel ® est une marque déposée de Microsoft Corp ®
Gimsi ® est une marque déposée de Alain Fernandez



Copyright : Alain FERNANDEZ ©1998-2017- Tous droits réservés


»» Tous les articles Piloter.org »»