Le portail du Manager Efficace

Le consultant nouveau est arrivé

16 mars 2018 Par    Partagez : Envoyer le lien de cet article par e-mail   
Camoufler un véritable drame social derrière des données comptables est-ce là le rôle d'un consultant ? La réponse de ces serviteurs du désastre ne varie pas d'un iota. Il répète en boucle la doxa ultra-liberale : "Aujourd'hui, il faut se battre, la course à la performance est l'enjeu, chacun pour soi." Telle est leur manière de penser. Pourtant il existe bien d'autres façons d'envisager la notion de performance.

Les tâcherons du consulting

consultant zéléLe week-end dernier, j'étais chez Gilles, un vieux pote. Sa fille, Marie-Anne, était là avec son nouveau copain. je l'aime bien Marie-Anne. Elle change de copain tous les trois mois, elle s'emmêle dans les prénoms. Elle oublie ce qu'elle a dit à l'un et répète deux fois ce qu'elle a dit à l'autre.

Mais là , cette fois-là , il s'agissait d'autre chose. Elle me prit par le bras et me confia : Celui-ci, c'est le bon ! Je t'assure !

Le petit copain se présenta : Patrick XXX, diplômé de l'IFD Sup complété d'un mastère "truc machin biduling", actuellement consultant chez Deplacing and Co.

Surpris dans un premier temps d'une telle entrée en matière, je le calmai d'un geste de la main avant que dans la foulée, il ne poursuive en déclamant son salaire, son solde bancaire ou encore le prix actualisé de son appartement nécessairement bien situé.

Chacun pour soi.. On ne veut pas faire partie des perdants...

C'est pour le moins curieux cette généralisation de la tendance à se présenter avec son curriculum autour du cou. Dans une rencontre informelle, le prénom suffit, ensuite l'ambiance et les apéros bien servis font le reste. Eh bien non ! Pour certain, il faut préciser : Regardez-moi, je ne suis pas n'importe qui !

Cela dit, le nom de sa société me fit tiquer. Il me le confirma : "Deplacing and Co". Ce cabinet de consultants est en effet surtout connu pour son goût prononcé du " dégraissage" intensif et sa compétence particulièrement pointue dans l'offshore et les délocalisations.

Je lui demandai, d'une manière impromptue, de me raconter un peu sa journée type. Il ne demandait que cela! Intarissable qu'il était ! Un peu méchamment, il est vrai, je m'enquis de savoir quels genres de rêves il pouvait bien faire après avoir contribuer à camoufler derrière des données comptables un véritable drame social. Il ne comprenait pas.

Aujourd'hui, il faut se battre me dit-il, la course à la performance est l'enjeu.
Mais il y a peut-être une autre façon de concevoir la performance ? le questionnai-je.
Il sourit, de ce sourire plein de suffisance qu'ont ceux qui ont tout compris de la vie lorsqu'ils s'adressent à ceux qui rêvent debout.
Mais non voyons, et les actionnaires, vous en faites quoi?
Ah les actionnaires! Parlons-en !
Finalement, on n'en parla pas.

Il ne s'agissait pas de transformer la soirée de mon copain en tribune, d'autant plus que l'on se marre toujours bien chez lui, et j'étais surtout venu pour cela. Cela dit, comme j'avais dans la poche un bouquin de Noam Chomsky, "Le profit avant l'homme" (traduction de Profit over People. Neoliberalism and global Order, 10/18) que je réservais pour un autre compère absent de la soirée, je le donnai au consultant. Il me promit de le lire...
Je n'en sais pas plus...

Dans ce livre, Noam Chomsky souligne à quel point la réalité du néo-libéralisme actuel tourne le dos aux principes du libéralisme "classique". La compétition est truquée et les pays riches, en position de force, recourent à toutes sortes de mesures qui sont autant de violations déguisées de la liberté qu'ils prétendent défendre.

Le profit avant l'homme Noam ChomskyLe profit avant l'homme
Noam Chomsky
Éditions 10/18
Collection : Fait et cause
256 pages 7,50 EUR

Dispo en ligne :

www.amazon.fr

Au sommaire

  • Un monde sans guerre
  • Le néo-libéralisme et l'ordre mondial
  • Le consentement sans consentement : embrigader l'opinion publique
  • La passion des marchés libres
  • La démocratie de marché dans un ordre néo-libéral ; doctrines et réalités
  • Le soulèvement zapatiste
  • L'"arme absolue"
  • "Des hordes de francs-tireurs"

À lire...

De salarié à consultant free-lance, une seule obsession : CRÉER DE LA VALEUR !

monter une entreprise indépendanteÀ son compte
Alain Fernandez
Éditions Eyrolles 22 €

Dispo en ligne :


Une compilation des meilleures astuces des "pros" de l'entrepreneuriat

44 Astuces pour démarrer votre Business
Alain Fernandez
Éditions Eyrolles 16 €

Dispo en ligne :




Points de vue


Terrible. Autant les petites mains, dans la haute couture, ont une noblesse. Et un intérêt. Autant leur équivalent, dans les grands cabinets, sont des gouffres de rien-du-tout : quel manque d'esprit critique, j'te jure. (Tueraient leur père et leur mère pour bouffer.) Encore bravo pour ton blog sincère, Alain. Nouvel exemple vécu : proche et parlant (comme d'hab'). Just go on.
Ecrit par : Lionel

Sans indiscretion, enfin je pense, c'est quoi la boîte qui se cache derrière "Deplacing and co" ? Julien
Ecrit par : julien

Bof, il peut y avoir plusieurs noms, et puis ça n'a pas bien d'importance de le connaître, il suffit de naviguer un peu dans le milieu pour savoir qu ça ce pratique ainsi...
Ecrit par : mathias


Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 165)

               


Le manager innovant

Comment piloter l'entreprise actuelle, collaborative et innovante ?

Les Tableaux de Bord du Manager Innovant Lire la fiche, extrait et commentairesLes Tableaux de Bord du Manager Innovant
7 étapes pour
décider en équipe
Edition Eyrolles 2018

La fiche technique »»»

www.amazon.fr 



Tous les articles de ce thème

Du même auteur

De salarié à entrepreneur
monter une entreprise indépendanteÀ son compte
Démarche en 7 étapes
Éditions Eyrolles

La fiche pratique

www.amazon.fr

Les Astuces des pros...
44 Astuces pour Démarrer votre Business

Éditions Eyrolles

La fiche pratique

www.amazon.fr

Voir tous les livres...