Autoformation

Évaluer l'acquisition des connaissances

22 mai 2019  Par   Partagez

C'est l'étape la plus délicate de la démarche. Il n'est pas évident d'évaluer seul sa propre performance lorsque depuis notre plus jeune âge, nous avons toujours été jugés par un regard extérieur. Dans le cadre de la formation, il ne s'agit plus d'être jugé pour être sélectionné, promus ou éjecté du parcours que l'on avait choisi. L'évaluation remplit un tout autre rôle bien plus important. Voyons comment faire.

Comment s'évaluer ?

Évaluer seul son niveau d'acquisition des connaissances

Cette phase est indispensable pour bien identifier les points qui soulèvent des difficultés et méritent d'être réétudiés et approfondis.

La règle de trois

Si les objectifs de formation sont bien choisis, l'évaluation n'est pas une affaire en soi. Au cours de l'habitude nº1, nous avons pris soin de choisir des objectifs de formation quantifiables.

Si l'objectif n'est pas encore atteint au moment de l'évaluation, il n'est pas bien difficile dans ce cas d'effectuer un calcul de proportionnalité, une règle de trois entre la « quantité faite », la « quantité restante à faire » et le « temps écoulé » pour estimer approximativement le temps restant pour achever ledit objectif. On peut alors évaluer le rythme de progression et le corriger le cas échéant.

L'objectif de formation n'est pas atteint

S'il s'avère que l'objectif ne sera pas atteint dans le délai fixé, on peut alors se poser les trois questions suivantes :
  1. L'auto-apprenant aurait-il préféré jouer la stratégie du lièvre plutôt que celle de la tortue ? Il ne s'est pas suffisamment consacré à son travail et a laissé s'écouler le temps imparti.
  2. L'auto-apprenant aurait-il brûlé les étapes ? Il n'a pas suffisamment évalué les enseignements préliminaires pour bien profiter du programme, et a du mal à suivre.
  3. L'objectif était-il trop ambitieux ? Il s'avère impossible à atteindre dans le délai imparti.
  • Pour le premier cas, il n'y a guère d'autres solutions que de tenter de stimuler sa motivation au risque de ne pouvoir achever le programme de formation dans un temps raisonnable.
  • Pour le deuxième cas, il est parfois utile, à titre de rafraîchissement des connaissances, de reprendre rapidement les fondamentaux avant de se lancer dans un programme de formation riche de nouvelles notions.
  • Pour le troisième cas, il est vrai que la fixation du délai pour atteindre un objectif est toujours une opération délicate. Il est toujours préférable de se fixer des objectifs à courte échéance afin de limiter le risque d'erreur d'appréciation des délais nécessaires pour l'accomplir.

Tendance à surestimer sa capacité de travail

Nous avons tous tendance à surestimer notre capacité de travail et à minimiser les difficultés potentielles. Bref, les délais sont toujours calculés un peu trop justes.

Pour éviter de se mettre trop la pression et d'entamer son capital d'enthousiasme, il est toujours préférable de se fixer des horizons raisonnables. Atteindre les objectifs fixés dans le délai prévu, en respectant une marge d'erreur acceptable, c'est autant de petites victoires qui se traduisent invariablement par un encouragement à poursuivre.

Réviser la grille de travail

C'est aussi au moment de l'évaluation que l'on prend conscience de la connaissance acquise pour réviser la grille de travail, le Mind Map. L'auto-apprenant est déjà bien plus instruit et modifiera nécessairement le plan initial pour infléchir un axe, ou encore ajouter une piste de prospection. C'est cela être réactif.

C'est là l'intérêt de cette mise au point. L'autoévaluation est un travail qui s'effectue dans le calme en sélectionnant un instant où l'on se sent dans une phase positive et constructive.

A ce sujet, voir aussi

  • Comment évaluer la formation ?

    L'évaluation est une étape importante du programme d'acquisition des connaissances. Elle exige une approche méthodique tout au long de la formation. En résultat, si elle a bien été conduite dans les règles, l'évaluation s'avère un précieux éclairage sur notre personnalité.
  • Évaluer l'acquisition des compétences

    La compétence, c'est la mise en action des connaissances. Le débutant connaît parfaitement son sujet. Encore faut-il qu'il soit capable de mettre en action les connaissances acquises et les relier à la réalité du terrain. Étudions le modèle de Stuart et Hubert Dreyfus.
  • Testez vos compétences

    L'auto-apprenant est seul juge de la maîtrise de ses compétences. Il ne suffit pas de disposer des connaissances pour être compétent. Un jeune diplômé frais émoulu de l'université possède bien des connaissances. Mais comme il ne les a jamais mises en pratique, il n'est pas encore compétent. Voyons comment tester ses compétences en s'inspirant du modèle de Stuart et Hubert Dreyfus.

Les compétences

  • Compétence et connaissance

    La compétence n'est pas équivalente à la connaissance loin s'en faut. Être compétent c'est posséder les bonnes connaissances mais c'est aussi et surtout adopter les bonnes attitudes et mettre en pratique les bonnes aptitudes selon les situations. Précisons cette définition pour mieux comprendre.
  • J'ai besoin de nouvelles compétences

    Vous désirez acquérir de nouvelles compétences. Le besoin est réel et assurément utile pour faire évoluer votre plan de carrière. Encore faut-il bien identifier les compétences qui vous font défaut ainsi que la difficulté pour les obtenir. Voyons tout cela.
  • Comment développer de nouvelles compétences

    Pourquoi décide-t-on d'entreprendre un programme d'autoformation ? Vraisemblablement parce que l'on se sent dans une situation qui ne nous satisfait pas totalement et l'on souhaite étendre son éventail de compétences. Mais quelles sont celles qui nous font défaut ? Etudions un crible pour répondre à cette question.


Lecture recommandée

7 Habitudes pour se former tout au long de la vie7 Habitudes pour se former tout au long de la vie
La méthode Faraday, une légende de l'autoformation

Alain Fernandez
110 pages Prix : 4,99 Euros
Editions Mimismo, ISBN : 9782956758815
Ebook Kindle
Ebook epub

Voir la fiche du livre


Débusquer les pépites de connaissance dans le foutoir du webObjectif : Débusquer les pépites de connaissance dans le foutoir du web
Les 7 bonnes pratiques de l'autodidacte 3.0

Alain Fernandez
137 pages Prix : 4,99 Euros
Editions Mimismo, ISBN : 9782956758839
Ebook Kindle
Ebook epub

Voir la fiche du livre

Copyright : © Alain FERNANDEZ 1998-2019 Tous droits réservés

Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 185)

Si vous souhaitez partager votre point de vue sur cet article, utilisez désormais Twitter ou votre réseau social favori.

           



Tous les articles