Le portail du Manager Efficace
»» Tous les articles Piloter.org »»

Rôle et action du consultant free-lance

Par   Partagez : Envoyer le lien de cet article par e-mail   

Le guide du consultant indépendant


Métier : consultant free-lance

photo consultant type ajustant sa cravateLe métier de consultant indépendant (freelance) est en pleine mutation. Traditionnellement appelés à résoudre une question bien précise au périmètre bien délimité, les consultants, freelance ou non, ont aujourd'hui la charge d'intégrer les nouvelles solutions, en tenant compte des domaines connexes ainsi que des attentes de l'entreprise en matière de performances. En lui seul, ce dernier point définit toute la portée du changement.

Les entreprises n'attendent pas pour autant des freelances généralistes "experts tous domaines confondus". Les "touche-à-tout" n'ont pas bonne presse. À juste titre.
Avec la croissance exponentielle de la complexité ambiante, il faut être pratiquement exclusif pour bien maîtriser un sujet. L'expert freelance ne doit pas pour autant rester confiné à son domaine.

Ce qu'attendent les entreprises

Il doit être capable d'apprécier la portée et les impacts de ses interventions.

Par exemple, les entreprises n'ont que faire de freelances spécialistes des progiciels intégrés type ERP, ou de solutions CRM, SCM dont les compétences se limitent à la maîtrise de l'assemblage des modules ou du langage de programmation propriétaire, et sont incapables d'évaluer avec précision le rôle et les conséquences d'un tel système sur les structures de l'entreprise.

Il est d'ailleurs devenu courant de symboliser le profil du bon consultant, qu'il soit freelance (indépendant) ou non, avec la lettre "T". La barre verticale du T définissant le domaine précis d'expertise du consultant, la barre horizontale représentant les connaissances étendues pour les domaines connexes.

Le marché est totalement ouvert pour cette nouvelle génération de consultants free-lances. Ils ont un rôle de premier ordre à jouer auprès des managers confrontés à des problèmes de plus en plus complexes.

Pourquoi un free-lance et pas un grand cabinet ?

Pourquoi un client choisit-il un free-lance plutôt qu'un grand cabinet ? Autrement dit comment vous démarquer en free-lance.
Le client juge un prestataire selon les 3 critères suivants :
  • 1) Le coût : la prestation proposée entre-t-elle dans l’enveloppe budgétaire ?
  • 2) La compétence : quel est le profil du prestataire ? Son CV correspond-il à nos attentes ? Son expérience est-elle adaptée á nos besoins ?
  • 3) La responsabilité : comment me justifier en cas d’échec ?
Les grands cabinets jouent essentiellement le volet 3. En cas d'échec, le client peut se justifier d'avoir choisi un prestataire de renom auprès de sa hiérarchie ou de ses pairs. Le prestataire de renom se justifie de disposer de méthodes aguerries.
Les petits cabinets et les free-lances jouent les volets 1 et 2. Ils proposent un coût à la journée plus raisonnable. Ils sont plus réactifs, et généralement plus expérimentés que le consultant junior du grand cabinet qui au final réalisera la prestation.

La valeur du consultant

La valeur d'un consultant est directement liée à la valeur créée pour le client. La formule est simple et directe. Toute intervention d'un consultant qui ne se traduit pas par une amélioration de la chaîne de valeur globale de l'entreprise est une intervention inutile, une supercherie.

Bien entendu, les apports ne sont pas toujours visibles directement au bas du compte de résultats dès le mois suivant, mais ils le seront à moyen ou long terme. C'est une règle fondamentale que se doit de faire sienne tout prétendant au métier de consultant en entreprise.

À chacun sa personnalité

Quel que soit le secteur d'activité et le domaine d'intervention choisi, chaque apprenti consultant ne perdra pas son temps en s'efforçant de se connaître un peu mieux. Pour s'améliorer c'est sûr, mais aussi pour identifier ses points forts sous l'éclairage du métier de consultant. Quelles sont les qualités où vous pouvez vous démarquez pour apporter une valeur ajoutée significative à votre client ?

À ce sujet, voir aussi


Livres de référence pour devenir free-lance

Je vous propose une sélection d'ouvrages pour vous aider et vous guider dans la réalisation de votre projet.

La boîte à outils du Consultant 2ème édition 2017La boîte à outils du Consultant
59 outils et méthodes et 5 vidéos d'approfondissement.
Patrice Stern, Jean-Marc Schoettl
Dunod
2ème édition 2017, 192 pages
Prix : 26,50 Euros

Dispo : www.amazon.fr


Le conseil Le livre du consultant et du clientLe conseil
Le livre du consultant et du client
Jean Simonet, Jean-Pierre Bouchez
Editions d'Organisation
2ème édition, 634 pages, Prix : 46,55 Euros

Dispo : www.amazon.fr

Consultants : Trouvez vos premières missions et développez votre businessConsultants : Trouvez vos premières missions
Développez votre business

Catherine Pompei, Roland Brechot
Dunod
4ème édition , 256 pages, Prix : 23 Euros

Dispo : www.amazon.fr

Les fiches outils du consultant
138 fiches opérationnelles. 250 schémas explicatifs. 130 conseils personnalisés. 85 cas pratiques. CD inclus.

Pierre-Michel do Marcolino
Eyrolles
4ème édition , 474 pages, Prix : 35 Euros

Dispo : www.amazon.fr


Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 165)

Commentaires lecteurs...

Tous les articles de ce thème


Les Références...

Astuces Business Les meilleures astuces des "pros" de l'entrepreuneuriat
Editions Eyrolles

monter une entreprise indépendanteÀ son compte
Guide pour se lancer en indépendant lorsque l'on est salarié.
Editions Eyrolles