Autoformation

Comment partager ses connaissances ?

9 décembre 2019  Par   Partagez

Partager ses connnaissances

Partager ses connaissances est une démarche doublement enrichissante. Non seulement on participe à un projet altruiste mais aussi, s'il est bien conduit, on recueille en retour une somme d'informations qui renforcent ses propres connaissances.
Encore faut-il utiliser le bon modèle de diffusion des connaissances. Voyons tout cela.

L'homme honorable commence par appliquer ce qu'il veut enseigner; ensuite il enseigne. Confucius

Partager ses connaissances pour mieux se connaître

Le meilleur moyen d’évaluer le niveau d’acquisition de ses connaissances, c’est encore de les enseigner à son tour. On en profite pour les vérifier, les approfondir et combler les inévitables lacunes.
Il est impossible de préparer un cours sans explorer dans le détail chacune des connaissances à transmettre.
Enseigner, c’est aussi observer sa propre connaissance depuis un autre angle de vue que celui qui a servi à les acquérir.

Un bon enseignant, c'est quoi ?

Un bon enseignant fait l’effort d’objectiver sa connaissance. Il tente de se mettre à la place de celui qui l’écoute et formate son message en conséquence. C’est le moment où l’on prend conscience que ses acquis ne sont pas aussi solides qu’on le pensait. Des ignorances insoupçonnées émergent des ténèbres de nos certitudes.

Au cours d’une session de formation bien construite, l’enseignant apprend en permanence. Encore faut-il choisir le bon modèle de transmission.

Le bon modèle de transmission des connaissances

Toutes les manières de transmettre ses connaissances ne sont pas identiques, tant s'en faut. Aujourd'hui, il faudrait enfin reconnaitre que les cours magistraux ont vécu. Il importe donc de choisir le bon modèle de partage des connaissances. Etudions le modèle "Maître- Élève" puis le modèle "Pair-Pair".

Le modèle "Maître - Élève"

C’est le mode de transmission des connaissances le plus classique.
Le formateur structure et formalise ses connaissances de façon à les transmettre le plus distinctement possible. L’élève reçoit le message et s’efforce de l’intégrer dans son propre système de connaissances.

Les questions ou remarques posées par l’élève font office de "feed-back". Le formateur s’assure ainsi que la connaissance est bien transmise. C’est un modèle à sens unique. Le formateur "pousse" les connaissances et s’assure de la qualité de la transmission. Il n’attend aucune nouvelle connaissance de la part de l’élève.

Le modèle d'enseignement type Maître-Éleve

Au mieux, l’élève pose des questions et le formateur s’assure ainsi que le message est bien passé.
Ce travail de transmission est encore bien plus constructif lorsqu’il est exploité non pas avec un modèle de type Maître Élève « Je parle, tu écoutes », mais avec un modèle Pair à Pair « Nous parlons et nous écoutons à tour de rôle ».

Le modèle "Pair à Pair"

Le premier pair structure et formalise ses connaissances de façon à les transmettre le plus distinctement possible. Le second pair reçoit le message et s’efforce de l’intégrer dans son propre système de connaissances. Puis, à son tour, le second pair transmet sa propre connaissance sur le sujet abordé.

Ce modèle "pair à pair" rompt avec le type "maître élève". Chacun des protagonistes expose sa propre compréhension de la problématique, objet de l’échange. Il ne s’agit plus seulement d’éclairer ses lacunes, mais bien d’enrichir ses connaissances réciproques. C’est le modèle à retenir pour une démarche d’autoformation pleinement profitable.

Le modèle d'enseignement type Pair à Pair

Les deux interlocuteurs échangent d’égal à égal, ils s’enrichissent mutuellement.
Bien évidemment, il s’agit de transmettre ses connaissances donc c’est bien la personne de gauche qui prend l’initiative de l’échange. La personne de droite profite de cet enseignement et le repositionne dans sa « grille » personnelle de connaissance puis propose son interprétation.
L’échange est lancé, profitable pour les deux protagonistes.

La modestie de l’enseignant

L’éducation n’est pas un rapport de pouvoir entre celui qui sait et celui qui ne sait pas encore. Seulement quelques heures séparent quelquefois le premier du second. Celui qui dispose d’une grande liberté d’accès à l’information et du temps disponible pour l’intégrer dans son modèle personnel de connaissance est privilégié.
Si cet avantage est un élément significatif du pouvoir, ce n’est pas pour autant un marqueur de l’intelligence.

Partager ses connaissances en toute occasion

Préparer un cours, animer un séminaire, réaliser une présentation en ligne est le moyen de transmettre et d’approfondir sa connaissance. Tenir un blog est aussi une bonne solution pour restituer et consolider ses connaissances. Encore faut-il qu’il soit régulièrement alimenté.

Cela dit, le blog a perdu ces dernières années sa principale qualité : l’interactivité avec le lecteur. Avec la multiplication des sites personnels, les commentaires constructifs de lecteurs interpellés par le thème du billet ont drastiquement chuté. L’interactivité avec le lecteur semble aujourd’hui être relayé par Twitter, même si ce n’est pas tout à fait le même usage.

Infographie, le même thème mais en image

Infographie, pair à pair
Infographie, pair à pair

Légende : Infographie, cliquez sur l'une ou l'autre des deux images pour l'agrandir et améliorer la qualité visuelle...

Coup d’œil historique

Michael Faraday recommandait de toujours exprimer du mieux possible ses idées et théories. Il était aussi connu pour être un excellent pédagogue. L’ouvrage « Histoire d’une chandelle », traduction en français de l’une des plus célèbres conférences de vulgarisation, est ainsi une excellente initiation à la chimie. Ce livre très didactique, écrit sous forme d’entretiens de difficulté croissante, utilise comme sujet d’étude un objet très courant à l’époque : une simple chandelle.

L’auteur emploie un langage simple, débarrassé de termes scientifiques afin que les plus jeunes de ses lecteurs puissent suivre ses explications sans effort aucun. Comme Michael Faraday le conseillait, il est utile de s’efforcer de transmettre ses connaissances en toutes occasions. C’est ainsi que l’on les consolide.

Remarque : Pour le lecteur intéressé, l’ouvrage est dans le domaine public. Vous le trouverez notamment ici sur Gallica : « Histoire d’une chandelle ».

A ce sujet, voir aussi

  • Comment profiter des réseaux sociaux
    Les idées ? On en discute ! Les réseau sociaux sont un lieu d’échanges où les idées se partagent, se confrontent et se construisent. Il est particulièrement difficile de travailler isolé de tous, seul dans son coin. Quel que soit le sujet étudié, il gagnera à être confronté et enrichi des idées, points de vue et commentaires de partenaires ayant adopté une approche différente pour le traiter. Mais attention, comme dans la vraie vie, les abrutis de toutes espèces, individus néfastes par définition, pullulent. Voyons un guide de survie sur les réseaux sociaux.
  • Devenir influenceur des réseaux sociaux
    Être influenceur c'est établir des relations solides et profitables pour chacune des parties, c'est construire des ponts plutôt que des murs, c'est aussi mesurer régulièrement la rentabilité du temps passé sur les réseaux sociaux, particulièrement chronophages. Voyons une démarche complète pour assurer solidement sa renommée sur les réseaux sociaux tout en profitant pleinement de l'échange pour s'enrichir intellectuellement.
  • Transmettre ses connaissances pour mieux les consolider
    La meilleure manière d’évaluer le degré d’acquisition de ses connaissances, c’est encore de les transmettre à son tour. Préparer un cours contraint à explorer les recoins les plus cachés de ses savoirs fraîchement acquis. Les lacunes seront inévitablement mises en évidence au cours d’une session de formation. Il est assez facile d’imaginer l’embarras du formateur qui, face un public attentif, se voit pris au piège de sa propre ignorance. Nicolas Boileau en son temps avait bien exprimé l’importance de bien maîtriser son sujet avant de le transmettre. Voyons comment s'y prendre.

Ressources web


À lire...

IMPORTANT : Cet article est extrait du guide "7 Habitudes pour se former tout au long de la vie". Voir ci-dessous...

7 Habitudes pour se former tout au long de la vie7 Habitudes pour se former tout au long de la vie
La méthode Faraday, une légende de l'autoformation

Alain Fernandez
110 pages Prix : 4,99 Euros
Editions Mimismo, ISBN : 9782956758815
Ebook Kindle
Ebook epub

Voir la fiche du livre

Livre boite à outils pour formateur La boîte à outils des formateurs
Collection : BàO La Boîte à Outils
de Fabienne Bouchut, Isabelle Cauden, Frédérique Cuisiniez
Editeur : DUNOD
2oo pages 26,50 Euros
Libraire en ligne
www.amazon.fr

Référence du site

Tableaux de bord du manager innovant, le livreLes Tableaux de bord du Manager Innovant, Une démarche en 7 étapes pour faciliter la prise de décision en équipe
Alain Fernandez
Editeur : Eyrolles
Pages : 320 pages
Prix : 25 Euros

Disponible en librairie
   

Copyright : © Alain FERNANDEZ 1998-2019 Tous droits réservés

Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 105)

Si vous souhaitez partager votre point de vue sur cet article, utilisez désormais Twitter ou votre réseau social favori.

           



Tous les articles