Le portail du Manager Efficace

Méthode d'analyse des risques

19 février 2018  Par          Partagez
Les laudateurs jamais en panne d'une dithyrambe lorsqu'il s'agit d'encenser la réussite du leader médiatique du moment le présente toujours comme un "intrépide preneur de risques". C'est une erreur, réussir c'est justement savoir évaluer les risques et ne prendre que des risques mesurés. C'est à cela que sert l'analyse de risques.

L'analyse des risques, une démarche méthodique

Analyse des riques pour entrepreneurLe chemin à parcourir depuis le lancement de l'entreprise, ou de son activité freelance, jusqu'à atteindre enfin le régime de croisière prévu ne sera pas un long fleuve tranquille. Même les plus optimistes en sont parfaitement conscients.

De nombreux évènements imprévus risquent de se produire, pour le meilleur comme pour le pire. Ce sont ces derniers qui méritent de retenir notre attention.

Une bonne démarche d'analyse de risques pour tout entrepreneur freelance et créateur d'entreprise se doit de respecter les cinq phases suivantes : identification des risques, évaluation de la gravité, de la probabilité de survenance, identification des points critiques et enfin la prévention.

Les risques prévisibles

Nous les avons baptisés un peu abusivement d'évènements imprévus. Ce n'est pas tout à fait juste. De nombreux risques sont en fait parfaitement prévisibles, si l'on se donne la peine de réfléchir un peu et d'anticiper. Il sera alors plus facile de les prévenir, et d'être mieux armés pour réagir le cas échéant, sans mettre en péril notre projet.

Un risque ne survient pas nécessairement. Mais s'il nous surprend, il peut être à l'origine d'une crise plus ou moins grave, qui, même si elle ne remet pas en question notre projet, nous fera grimper notre taux de stress et passer des nuits blanches. C'est un peu dommage s'il s'agissait justement d'un risque parfaitement prévisible !

La méthode d'analyse

Le Petit Robert qui ne se mouille pas nous propose la définition suivante :
Un risque est un danger éventuel plus ou moins prévisible.
  • Postulat de départ : Tous les risques ne sont pas prévisibles.
Il est en effet impossible de s'enfermer dans une bulle étanche, surtout si l'on souhaite entreprendre, trouver des clients, résister aux concurrents, et échanger avec les partenaires...

En revanche, on peut établir une liste précise de tous les risques envisageables avant de commencer, puis, ensuite, au moment du lancement du projet et, enfin, durant toute la durée de notre activité.

Cette liste sera remise à jour régulièrement, les risques changent, certains disparaissent sans causer de dommage, d'autres apparaissent et menacent notre activité.

Tous les risques ne se sont pas équivalents. Les uns sont assez inoffensifs et ne causent que des dommages très légers, d'autres sont quasi improbables.

Certains peuvent être prévenus et évités, d'autres nécessiteront d'aménager les plans pour ne pas les rencontrer.

Les 5 temps de la démarche

  • Temps 1. Identifier les risques

    C'est une démarche quantitative. Le principe est fort simple. Il s'agit là de lister tous les risques possibles sans se préoccuper de la gravité ou de la probabilité.

    Pour établir cette liste, il est utile de s'intéresser aux causes principales d'échecs, de questionner un peu autour de soi, et d'étudier soigneusement tous les cas possibles sans se laisser abuser par un excès de confiance en son projet.

    Si, notre réaction face à un risque potentiel s'exprime à peu près ainsi : "Ça ? c'est vraiment impossible !", il ne faut surtout pas l'éliminer, mais immédiatement se poser la question qui s'impose : "Pourquoi serait-ce donc impossible ?". La réponse nous permettra de juger si ce risque a sa place dans la liste ou non.

Les risques potentiels identifiés et valorisés sont ventilés sur une matrice de risques telle que celle étudiée sur le site du chef de projet.

Matrice des risques

  • Temps 2. Évaluer la gravité

    Deuxième exercice : pour chaque risque identifié, on tente de soupeser les dommages potentiellement causés. Une échelle de 1 à 4 est suffisamment précise pour répondre à nos besoins. Voir la matrice des risques (heat map) en exemple ci-dessous.
  • Temps 3. Évaluer la probabilité de survenance

    Bien que la foudre tombe 8,6 millions de fois par jour sur la terre, il y a bien peu de "chance" qu'elle choisisse ma tête comme pôle électrique.
    Tous les risques n'ont pas la même probabilité d'occurrence. Là de même, on classe les risques selon une échelle subjective à 4 niveaux.
  • Temps 4. Identifier les points critiques

    On s'intéresse essentiellement aux risques des zones "chaudes" de la matrice, les couleurs "jaune" et "rouge". Quels sont les aspects du projet qui risquent d'être impactés par les effets du risque s'il survient, et à quel moment le désastre risque-t-il de se produire ?
  • Temps 5. Prévenir

    Il est temps maintenant d'identifier les moyens d'actions : comment, avec qui, avec quoi et combien ? Voilà les questions qui nécessitent réponse dans le cas où il est possible de se prévenir des risques listés.
    • Préparer les plans d'action le cas échéant
      Toujours les mêmes questions : comment, avec qui, avec quoi et combien ?
    • S'en débarrasser
      Il n'est pas toujours possible de trouver une parade. Pour ces cas, la meilleure solution reste encore de changer le plan pour éviter de passer sous la coupe du risque. Il faudra alors tester un autre scénario. Pour quelques cas bien précis, il est aussi possible de prendre une assurance professionnelle spécifique pour couvrir le risque. Attention de bien lire les causes restrictives.

Conseils pour réaliser l'étude

Gare aux excès de confiance, on ne se satisfait pas non plus des idées reçues du style "c'est impossible !"...
  • ..."Ils ne viendront pas sur ce terrain", à propos des concurrents
  • ..."Il ne nous fera pas un petit dans le dos", à propos d'un partenaire
  • ..."Il nous fera confiance, pas de doute à ce sujet !", à propos d'un client
  • ...
On s'informe très largement, et une fois l'étude faite, on ne baisse pas la garde. Il existe aussi les "cygnes noirs", ces risques tellement improbables (au delà de la case (1,1) de la heat map) qu'ils nous laissent totalement dépourvus lorsqu'ils surviennent.

La crise est déjà à son comble, bien avant que l'on puisse trouver le moindre moyen d'action en réponse. Ils existent au niveau macro l'échelle mondiale (Crise financière, Fukushima, les marées noires...), ils existent aussi au niveau micro pour les entrepreneurs.

Un chapitre du Business Plan

Cette étude est un chapitre du Business Plan. Si l'on sollicite des partenaires, ils tiendront légitimement à s'assurer de votre prévoyance pour garantir leur investissement. Si vous fonctionnez en autofinancement, cette étude est aussi indispensable pour garantir votre propre investissement, en fonds personnels, en temps et en énergie.

Attention, cette démarche d'anticipation des risques n'est réalisable qu'à condition de disposer d'un plan de réalisation et de déploiement suffisamment bien balisé, avec des alternatives (les scénarios) suffisamment abouties pour jouer le rôle du plan B le cas échéant.

À ce sujet, voir aussi...

L'analyse de risques projet
Comment identifier les risques du projet et les évaluer pour mieux les maîtriser. C'est une étape indispensable du projet mais elle est malheureusement trop souvent négligée. En ne traitant pas la prévention des risques à sa juste valeurs, on se condamne à répéter sans fin les mêmes échecs. Bâcler l'analyse de risques n'est rien d'autre qu'une lourde erreur de management.

Business plan ou Plan d'affaires
C'est un instrument majeur de la création d'entreprise. Il est indispensable d'en connaître l'usage et la portée. C'est un instrument majeur de la création d'entreprise. Il est indispensable d'en connaître l'usage et la portée. Au programme, la structure détaillée pour faire un Business Plan. Méthode simple de réalisation du Business Plan pour les entrepreneurs en 5 temps.

Les ressources PDF

Ressources web...

À lire...

À son compte
Le livre, associé à ce site, expose une méthode complète de réalisation du Business Plan en cinq temps spécifiquement adaptée aux besoins des entrepreneurs indépendants.

Livre comment devenir entrepreneur Éditions Eyrolles
Collection Emploi & Carrière
272 pages, 20 €

Dispo en ligne :

44 Astuces pour Démarrer votre Business
Comment transformer son envie d'émancipation en une activité durablement rentable. Les meilleurs "trucs" des pros de l'entrepreneuriat sont ici mis en forme, structurés et illustrés de témoignages de créateurs d'entreprise.

Éditions Eyrolles
Collection Création d'entreprise
160 pages 16 €

Dispo en ligne :




Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 165)

       



Tous les articles