Autoformation

Apprendre c'est aussi réapprendre

27 mai 2019  Par   Partagez

Pour bien mémoriser une information, il vaut mieux l'avoir vu ou entendu plusieurs fois. La répétition permet de fixer l'information dans sa mémoire pour l'intégrer plus aisément dans sa structure personnelle de connaissances. Parfois pour bien apprendre il faut aussi réapprendre. C'est à dire réétudier ce que l'on suppose comme acquis. C'est aussi cela la formation.

Apprendre c'est aussi réapprendre

On apprend pas toujours du premier coup

Lorsque l'on commence une formation on se retrouve nécessairement dans l'un des trois cas suivants:
  • 1 je ne connais rien au sujet,
  • 2 je connais un peu le sujet,
  • 3 je pense bien connaître le sujet.
Chacune de ces situations définit une manière bien spécifique d'aborder la formation. Etudions chacun des trois cas afin d'être mieux armé pour profiter pleinement de l'enseignement suivi.

1. Je ne connais rien au sujet traité

Lorsque l'on commence à travailler seul un thème que l'on ne connaît pas, on se sent un peu dans la peau de celui qui essaie de récupérer l'eau de pluie avec une passoire. On veut tout noter, on ne sait pas hiérarchiser l'information, et on se prête plus facilement au contresens.

Conseil : Il n'est pas vraiment aisé de démarrer seul un sujet que l'on ne connaît pas. C'est un handicap pour l'auto-apprenant. Aussi est-il utile de s'inscrire à des cours sérieux d'initiation aux fondamentaux, du type formation en ligne, MOOC bien choisi, séminaires gratuits, webinaires et prendre le temps de lire les livres de référence.

Ensuite, muni de ce bagage fondamental, vous pouvez prendre votre liberté et conduire votre projet à votre rythme et dans la direction qui vous sied.

2. Je connais un peu le sujet

Lorsque l'on dispose déjà de bonnes bases, on est beaucoup plus réceptif et sélectif à la fois. On choisit les briques de savoir qui nous sont les plus profitables. Les aspects du thème que l'on connaît déjà nous rassurent, et nous sommes alors à l'écoute de ce que l'on connaît moins.

Conseil : Il n'est pas nécessaire d'être guidé par un coach ou un mentor ou équivalent. En revanche, il est utile de maintenir sa curiosité en éveil pour aller au-devant des nouveautés, tout en développant son esprit critique pour rester sélectif. On enrichit aussi ses connaissances en partageant ses pistes de recherche en réseau avec ses pairs, notamment sur les réseaux sociaux et au sein des groupes et forums en ligne spécialisés.

3. Je pense bien connaître le sujet

Si l'on connaît bien le sujet, on aura parfois tendance à survoler un peu rapidement des aspects que l'on pense bien acquis. On prend alors le risque de passer à côté d'une information originale qui nous aurait été bien utile pour mieux consolider nos savoirs.

Conseil : Tant que l'on n'est pas parfaitement sûr de ses acquis, il est recommandé de relativiser son niveau de connaissances, et de mobiliser son attention afin de détecter les informations essentielles et originales contenues dans les documents étudiés. C'est ainsi que l'on parvient à lever des contresens insoupçonnés.

Apprendre, c'est aussi oublier les connaissances désormais inutiles

Comme le note Jean-Pierre Changeux, neurobiologiste spécialiste des fonctions cognitives , apprendre, c'est aussi oublier d'anciennes connaissances qui ne semblent plus utiles aujourd'hui. Le cerveau fonctionne par économie de moyens, il privilégie les structures mentales les plus employées et élimine les moins utilisées.

Référence : Jean-Pierre Changeux, l'homme neuronal Editions Fayard

Bien dormir pour bien mémoriser

Pour bien mémoriser les informations utiles à la construction des connaissances, encore faut-il oublier toutes les informations les plus futiles. Mémoriser, c'est faire passer les informations importantes depuis la mémoire de travail vers la mémoire à long terme. Selon de récents travaux, ce processus serait pris en charge durant le sommeil par l'hippocampe.

Cette structure cérébrale élimine une bonne part des informations utilisées dans la journée et désormais inutiles, telle que le numéro d'emplacement de parking où l'on a stationné au centre commercial. Elle transfère ensuite les connaissances nouvellement acquises vers d'autres zones cérébrales à plus grande rémanence.

L'hippocampe serait la clé de la mémorisation. Une bonne nuit de sommeil, voilà la solution pour consolider les apprentissages.

A ce sujet, voir aussi

  • Qu'est-ce qu'une formation utile ?

    Une bonne formation est une formation utile. Mais comment définir ce que l'on entend par « utile » ? Le critère le plus communément admis définit l'utilité en matière de formation comme la possibilité d'en appliquer immédiatement le fruit dans son environnement de travail.
    C'est une vision réductrice. Voyons pourquoi.
  • La motivation est la clé de la formation

    À moins d'être totalement détaché des contraintes professionnelles, à l'occasion d'un congé individuel de formation par exemple, il faudra apprendre à composer entre sa formation, l'exercice de son métier et sa vie personnelle. Pas si facile et la démotivation est en embuscade. Voyons notamment deux moyens d'entretenir la motivation au long du processus d'autoformation.


Lecture recommandée

7 Habitudes pour se former tout au long de la vie7 Habitudes pour se former tout au long de la vie
La méthode Faraday, une légende de l'autoformation

Alain Fernandez
110 pages Prix : 6,99Euros 4,99 Euros
Editions Mimismo, ISBN : 9782956758815
Ebook Kindle
Ebook epub

Voir la fiche du livre


Débusquer les pépites de connaissance dans le foutoir du webObjectif : Débusquer les pépites de connaissance dans le foutoir du web
Les 7 bonnes pratiques de l'autodidacte 3.0

Alain Fernandez
137 pages Prix : 6,99Euros 4,99 Euros
Editions Mimismo, ISBN : 9782956758839
Ebook Kindle
Ebook epub

Voir la fiche du livre

Copyright : © Alain FERNANDEZ 1998-2019 Tous droits réservés

Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 45)

Si vous souhaitez partager votre point de vue sur cet article, utilisez désormais Twitter ou votre réseau social favori.

           



Tous les articles