Autoformation

Qu'est-ce qu'une formation utile ?

Une bonne formation est une formation utile. Mais comment définir ce que l'on entend par « utile » ? Le critère le plus communément admis définit l'utilité en matière de formation comme la possibilité d'en appliquer immédiatement le fruit dans son environnement de travail.
C'est une vision réductrice. Voyons pourquoi.

un exemple de formation dite utile

Attention à ne pas se laisser séduire par la dictature de « l'utile »

Si l'on s'en tient à une définition restreinte de la notion d'utilité, on a toutes les chances de connaître les travers des formations exclusivement opérationnelles déjà mentionnées précédemment. Un professionnel des travaux publics peut tout à fait se sentir attiré par les sciences de la psychologie ou de la philosophie et décider de s'engager sérieusement dans cette voie sans pour autant penser changer de profession.

Un exemple de formation utile

Il est évident qu'il s'agit là d'une formation utile puisqu'elle satisfait une aspiration personnelle d'acquisition de nouvelles connaissances. Ensuite, sur le plan purement professionnel, il est toujours profitable de prospecter des domaines distants en apparence de son propre domaine de compétences. C'est le plus sûr moyen de mieux dominer les incertitudes quotidiennes de son métier.

Selon le petit Robert, est utile ce « dont l'usage, l'emploi est ou peut être avantageux, satisfait un besoin. ». C'est bien à cette définition qu'il s'agit de se référer.

Pas d'utilité sans le plaisir d'apprendre

Acquérir de nouvelles compétences ou améliorer celles que l'on détient déjà prend du temps et nécessite beaucoup de travail. Autant y joindre la notion de plaisir. Sans le plaisir d'apprendre, l'attention se relâche rapidement. Passer de l'information à la connaissance et de la connaissance à la compétence exigera encore plus d'effort.

Toujours selon le petit Robert, la compétence est défini comme la Connaissance approfondie, reconnue, qui confère le droit de juger ou de décider en certaines matières Nous sommes très loin de la simple habilité à manipuler une nouvelle application mobile, pour reprendre l'exemple du chapitre précédent.

Nous aurons l'occasion de revenir dans le détail sur la question centrale de l'acquisition de nouvelles compétences, elle est évidemment au cœur de la démarche d'auto-formation.

Attention à ne pas confondre formation et formatage

Il n'est peut être pas inutile d'évoquer une fois de plus les effets pervers de l'accélération du temps. Bien qu'à force d'être ressassé le propos soit devenu un véritable poncif, il n'en est pas moins juste.

Nous sommes à peu près tous confronté à la même équation insoluble : Le Web nous a ouvert une quantité quasi infinie de portes et toutes les connaissances semblent à portée de main. Malheureusement nous ne disposons guère du temps matériel pour acquérir celles qui nous font défaut.

Signe du changement d'époque, nos lacunes nous paraissent désormais bien plus lourdes à porter que par le passé. Il fut un temps pas si lointain où la maitrise exclusive de son métier était un bagage bien suffisant pour conduire sa carrière de la formation initiale jusqu'à la retraite.

Formation et changement permanent

Mais depuis que nous sommes entré dans l'ère du changement permanent, il est devenu indispensable de connaitre aussi tous les domaines connexes de notre métier. Pour en prendre conscience, il suffit de parcourir les « petites annonces » et de s'attarder sur la liste des connaissances et compétences exigées pour le moindre emploi un tant soit peu qualifié.

Profitant de la manne des salariés en quête d'un poste fixe, les employeurs sont exigeants, très exigeants. Aussi pour acquérir sans délai les compétences et connaissances lacunaires, les candidats sélectionnent des programmes de formation ultra courte. De celles où l'on apprend les « tours de main », sans aucun recul, ni vision globale, ni mise en perspective. Ces formations accélérés n'expliquent que le « Comment faire» et oublie le « Pourquoi ».

Les réflexes conditionnés

C'est en ce sens que l'on peut opposer formation et formatage. Il ne s'agit plus de comprendre mais bien d'acquérir des réflexes conditionnés. Deux exemples pour illustrer le propos. Si un diplôme universitaire couronne une formation digne de ce nom, les « certifications » proposées par les principaux éditeurs informatiques (Microsoft, Oracle, Sap…) sont un bon exemple de formation-formatage.

Légende de l'illustration

  • Le fils : Tu vois, maman, j'aimerais beaucoup suivre des études littéraires pour devenir écrivain.
  • la mère : mais non voyons ! Tu fera quelque chose d'utile. Tu iras donc dans une Business School et tu seras manager comme tes parents.

A ce sujet, voir aussi

  • Se former c'est apprendre et réapprendre

    Pour bien mémoriser une information, il vaut mieux l'avoir vu ou entendu plusieurs fois. La répétition permet de fixer l'information dans sa mémoire pour l'intégrer plus aisément dans sa structure personnelle de connaissances. Parfois pour bien apprendre il faut aussi réapprendre. C'est à dire réétudier ce que l'on suppose comme acquis. C'est aussi cela la formation.
  • La motivation est la clé de la formation

    À moins d'être totalement détaché des contraintes professionnelles, à l'occasion d'un congé individuel de formation par exemple, il faudra apprendre à composer entre sa formation, l'exercice de son métier et sa vie personnelle. Pas si facile et la démotivation est en embuscade. Voyons notamment deux moyens d'entretenir la motivation au long du processus d'autoformation.


Lecture recommandée

Autoformation :Les bonnes habitudes
Alain Fernandez
130 pages, format epub, kindle et broché
Bientôt disponible

Autoformation : Débusquer les connaissances sur le web
Alain Fernandez
130 pages, format epub, kindle et broché
Bientôt disponible

Copyright : © Alain FERNANDEZ 1998-2019 Tous droits réservés

Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 145)

Si vous souhaitez partager votre point de vue sur cet article, utilisez désormais Twitter ou votre réseau social favori.

           



Les cours en vidéo

Formations en vidéo