Le Portail du Manager Innovant

Comment utiliser Facebook pour se former ?

16 septembre 2019  Par   Partagez

Réseaux sociaux, Facebook

Facebook est depuis sa création l'objet de toutes les passions. Les uns le détestent et le chargent de tous les maux de la planète, les autres l'adorent et restent connectés nuit et jour. Facebook est en effet criticable c'est un fait. Cela dit son principe est particulièrement adapté pour accompagner une formation collective, la meilleure manière de se former. Voyons comment.

Profitons de cet incontournable outil social pour entrer en contact avec les femmes et les hommes qui comptent.

Facebook est orienté Auteur

Facebook, le réseau social bien connu, est par définition orienté auteur. Les articles sont nécessairement signés, même si le profil de l'auteur n'est pas toujours accessible pour des raisons de confidentialité choisies par l'utilisateur lui-même.

En revanche, la société Facebook conserve toutes les informations que chacun des membres du réseau lui offre en toute innocence. Le descriptif du profil, ses relations, ses goûts ou encore les pages consultées et appréciées (j'aime) ou les profils visités, sont une mine d'or pour établir des ciblages publicitaires.

La bulle informationnelle

Bref, Facebook vous connaît très bien, en tout cas bien mieux que vous ne le pensez.
Il sait aussi vous glisser dans une " bulle " afin de vous fidéliser en ne rendant visible que les informations susceptibles de vous satisfaire. Voyons comment l'utiliser pour regagner les quelques degrés de liberté indispensables pour sa quête de connaissances.

Voir ici le principe de la "bulle informationnelle", Google le pratique aussi comme tout un chacun le sait désormais.

Voyons comment l'utiliser pour regagner les quelques degrés de liberté indispensables pour sa quête de connaissances.

Objectif de cette fiche pratique

Découvrir les avantages de Facebook pour la formation et choisir ses « amis », ses « pages » et ses « forums » en conséquence.
Conseil Facebook n'évite pas le buzz et la futilité. Il est important de bien choisir ses correspondants et les pages d'intérêt pour optimiser son fil d'actualité.
Risques d'échec Ne pas être suffisamment rigoureux dans le choix de ses « amis » et des pages d'intérêt, et perdre son temps à suivre des polémiques sans aucun intérêt.

Mieux comprendre le principe fondamental de Facebook

Pour utiliser efficacement Facebook, il est utile de s'attarder un instant sur son principe de fonctionnement en adoptant un regard critique. C'est en effet le meilleur moyen de ne pas subir l'outil et d'en profiter pleinement. Commençons par étudier le principe de gestion du flux d'actualité. Nous nous limitons bien sûr aux seules fonctions utiles pour une autoformation.

Comprendre la gestion du flux Facebook

Facebook ne vous présente pas toutes les nouvelles disponibles. Il choisit soigneusement les informations à publier dans votre flux d'actualités personnel, en se basant sur quatre critères principaux :
  • 1. Popularité

    Les pages les plus populaires, celles qui comportent le plus de « j'aime » et de commentaires, bénéficient d'un sérieux bonus qui leur permet d'apparaître dans votre fil d'actualités. Il suffit que l'une de vos relations l'ait remarquée et signalée d'un « j'aime » ou d'un « je partage » ou d'un commentaire.
  • 2. Fraîcheur

    Naturellement, les nouvelles les plus fraîches sont favorisées pour apparaître en position de choix dans votre flux d'actualités personnel.
  • 3. Proximité sociale

    Les nouvelles publiées par vos amis les plus proches apparaissent en bonne position dans votre flux personnel. Les amis les plus proches sont ceux avec qui vous entretenez des échanges réguliers, comme des messages, des commentaires ou des mentions « j'aime » sur leurs publications.
  • 4. Les filets du ciblage, ce qu'il sait de vous

    Tout comme les moteurs de recherche, Facebook pratique aussi le principe du « ciblage informationnel et publicitaire» . Il passe au crible les informations et présente en priorité dans votre fil d'actualité celles qu'il juge susceptibles de vous intéresser, au vu de ce qu'il pense connaître de vous.

Le nombre de « j'aime » n'est pas un indicateur fiable

Facebook envisage de le supprimer...
Pour bien alimenter son flux d'information, il est indispensable de suivre des membres influenceurs et de s'abonner à des « pages » spécifiques traitant des sujets à étudier. Mais attention le nombre de « j'aime » n'est pas toujours significatif.

D'ailleurs, une bonne majorité d'internautes ont maintenant bien compris que les mentions « j'aime » sont aisées à détourner. Le nombre de « fans » ne peut être l'unique critère pour indiquer la qualité ou la pertinence d'un document, d'une page spécifique ou d'un membre.

À un coût tout à fait abordable, chaque membre a la possibilité d'acheter des fans factices, que ce soit pour améliorer sa notoriété personnelle ou la page que l'on souhaite promouvoir. Comme pour Twitter, les offres pullulent sur le web.

Bien des lecteurs accordent des « j'aime » sans avoir lu l'article, juste après avoir parcouru le titre et reconnu les mots-clés raccrocheurs du moment.

La quantité n'a jamais fait la qualité tout comme la popularité ne préjuge pas de la pertinence.

Facebook en mode pratique

  • Repérez les experts

    Facebook est un très bon outil pour repérer les experts des thèmes de votre programme d'autoformation. Une fois ceux-ci identifiés, encore faut-il s'inviter dans les bons groupes relationnels et interagir afin de les conserver dans son « fil d'actualité ».
  • Publiez régulièrement

    Échanger, ce n'est pas uniquement recevoir. Il faut aussi publier. Publier sur Facebook n'a rien de sorcier. C'est à la portée de tout un chacun. Aussi n'hésitez pas à partager vos réflexions et vos découvertes sur le web. Les règles de rédaction sont fort simples :

    • Un titre accorcheur
    • Une illustration bien choisie
    • Un texte plutôt court, et le cas échéant, un lien vers un article de fond

Publication Facebook

Facebook vit de la publicité

Il est prudent de se souvenir que Facebook n'est pas une institution philanthropique mais bien une société commerciale. Il est donc impossible d'accroître la visibilité de ses articles sans lancer une campagne de publicité adéquate. De toute façon, chaque fois que vous publiez un article, Facebook vous rappelle régulièrement ce passage obligé par la case paiement.

Créez un groupe d'étude

Facebook offre la possibilité de créer des groupes privés réservés à des membres bien identifiés. Pour être plus précis, il existe deux types de groupes privés : les groupes secrets et les groupes fermés . Les groupes « secrets » se différencient des groupes « fermés » par un degré de confidentialité plus élevé. Les deux types de groupes se créent avec la même simplicité.

Les groupes privés sont un bon outil pour échanger avec d'autres apprenants explorant les mêmes sujets d'étude ou des thèmes connexes.

Ne jamais perdre de vue que suivre une autoformation ne signifie pas apprendre seul. Dès que l'on en a la possibilité, il est recommandé de former un groupe.

  • Groupe Public

    Tout un chacun peut s'inscrire. L'intitulé du groupe, la liste des membres ainsi que les publications sont publics et donc visibles par tout le monde.
  • Groupe Privé

    Tout un chacun peut demander à s'inscrire. L'intitulé du groupe et la liste des membres sont publics et donc visibles par tout le monde. En revanche, les publications sont privées et ne sont accessibles qu'aux seuls membres.
  • Groupe Secret

    Seules les personnes invitées par un membre peuvent s'inscrire. L'intitulé du groupe, la liste des membres ainsi que les publications sont privés et ne sont accessibles qu'aux seuls membres. Au contraire des deux types de groupes précédents, le groupe secret ne peut pas apparaître dans une recherche effectuée par une personne extérieure au groupe.

A ce sujet, voir aussi

  • Comment profiter des réseaux sociaux
    Les idées ? On en discute ! Les réseau sociaux sont un lieu d’échanges où les idées se partagent, se confrontent et se construisent. Il est particulièrement difficile de travailler isolé de tous, seul dans son coin. Quel que soit le sujet étudié, il gagnera à être confronté et enrichi des idées, points de vue et commentaires de partenaires ayant adopté une approche différente pour le traiter. Mais attention, comme dans la vraie vie, les abrutis de toutes espèces, individus néfastes par définition, pullulent. Voyons un guide de survie sur les réseaux sociaux.
  • Comment utiliser Linkedin pour sa formation ?
    Linkedin est quelque part le seul survivant des réseaux sociaux professionnels de grande envergure. Si vous vous intéressez entre autres aux thèmes de l'entrepreneuriat, de l'informatique, du marketing ou encore du management, ce réseau est fait pour vous. C'est en effet une mine de ressources pour celui qui cherche à améliorer ses connaissances. C'est un outil indispensable pour une formation bien conduite. Voyons comment l'utiliser à cette finalité et passons en revue les autres réseaux sociaux d'intérêt plus minoritaires.
  • Comment utiliser twitter pour se former ?
    Twitter est un outil particulièrement efficace pour compléter ses recherches en ligne, à condition de bien choisir les membres à suivre. L'outil est en effet victime de son succès. La profusion d'utilisateurs sans réel intérêt brouille les pistes. Voyons comment trier les utilisateurs à suivre et ceux à éviter.
  • Comment bien utiliser la Wikipedia ?
    Pour bien profiter de la Wikipedia il est utile de prendre le temps de bien saisir son principe. En effet, c'est en connaissant les limites de sa pertinence que l'on parviendra à utiliser efficacement la célèbre encyclopédie. Son principe fondamentale est autant son avantage que son défaut. Voyons tout cela et profitons d'un mode d'emploi particulièrement efficace pour tous les chercheurs d'informations sur le web


À lire...

IMPORTANT : Cet article est extrait du guide "Objectif : Débusquer les pépites de connaissance dans le foutoir du web". Voir ci-dessous...

Débusquer les pépites de connaissance dans le foutoir du webObjectif : Débusquer les pépites de connaissance dans le foutoir du web
Les 7 bonnes pratiques de l'autodidacte 3.0

Alain Fernandez
137 pages Prix : 4,99 Euros
Editions Mimismo, ISBN : 9782956758839
Disponible :
Format Kindle
Format epub Kobo ou Format epub www.FNAC.com

Voir la fiche du livre

Nous sommes tous des décideurs !

Tableaux de bord du manager innovant, le livreLes Tableaux de bord du Manager Innovant, Une démarche en 7 étapes pour faciliter la prise de décision en équipe
Alain Fernandez
Editeur : Eyrolles
Pages : 320 pages
Prix : 25 Euros

Disponible en librairie
   


Image Wikipedia : Par Version 1 by Nohat (concept by Paullusmagnus); Wikimedia. — File:Wikipedia-logo.svg as of 14 mai 2010T23:16:42, CC BY-SA 3.0, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=10337301

Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 165)

           



Tous les articles