Le Portail du Manager Innovant

MOOC, avantages et inconvénients

15 octobre 2019  Par   Partagez

Mooc, pour ou contre ?

Les MOOCs, Massive Open Online Course, sont le fruit de l'union de la formation classique avec le web. Nous connaissions déjà les solutions d'e-learning, mais les moocs vont un peu plus avant et démocratisent l'accès aux formations en ligne. Pour leur grande majorité, ils sont en effet accessibles à tout un chacun sans sélection préalable. À l'heure des réseaux sociaux, l'utilisation des technologies de l'information devrait être riche d'innovation. Dans les faits, il faut bien constater que la majorité des moocs ne profitent guère de ces avantages et se contentent de diffuser des cours magistraux. Démythifions les moocs pour bien comprendre le principe afin d'en profiter pleinement dans le cadre de notre programme personnel de formation.

Les moocs ne sont pas la solution miracle de la formation en ligne. Cela dit, bien exploités, ils sont utiles pour une autoformation maîtrisée.

Objectif de cette fiche pratique

Objectif : Mieux comprendre le principe des Moocs pour mieux choisir et ne pas perdre son temps.
Conseil : l Éviter le buzz autour des MOOC qui ne sont en rien la solution universelle. Ce n'est qu'une brique de plus pour l'autoformation, mais une brique qui peut être d'importance.
Risques d'échec : Un MOOC est nécessairement contraignant. Il est important de bien prévoir ses disponibilités dans la durée.

Qu'est-ce qu'un MOOC ?

MOOC est l'Acronyme de Massive Open Online Course, traduit en français par « formation en ligne ouverte à tous ». Il suffit en effet d'une connexion internet, de temps libre et d'une forte motivation pour suivre une formation en ligne. Les MOOCs semblent être la solution universelle pour démocratiser l'accès à la connaissance structurée. En pratique, il existe deux types principaux de MOOC : le MOOC connectiviste ou cMOOC et le MOOC traditionnel ou xMOOC.

MOOC connectiviste

Le cMOOC dit connectiviste est centré sur les besoins de l'apprenant. Il construit ses connaissances en relation avec les autres participants suivant la même formation.
Les meilleurs moocs « connectivistes » se rapprochent du principe des classes inversées.
Au cours d'une classe inversée, les apprenants étudient seuls les aspects théoriques et l'enseignant est là pour émuler la discussion, apporter des éclaircissements et stimuler le travail en groupe et la production d'idées. Ce type de solutions est riche de promesses. Mais un MOOC de ce type est plus délicat et surtout plus coûteux à développer et à gérer.

MOOC traditionnel

La large majorité des organismes de formation en ligne, publics ou privés, préfèrent se limiter à la mise en œuvre des solutions de MOOC plus traditionnels, le xMOOC.

Plus prosaïquement, derrière cet acronyme se dissimule le plus souvent la mise en ligne des cours magistraux enregistrés en mode vidéo accompagnés de quizz standardisés.

Si cette seconde solution est plus limitée en termes d'innovation pour le passage des connaissances, elle se révèle prometteuse pour la réalisation d'économie d'échelle et permet ainsi une très large diffusion (massive) à moindres coûts.

Le Pour et le Contre du MOOC

Passons en revue quelques caractéristiques des MOOCs afin de jeter un œil sur les deux faces de la médaille.
  • 1. Accessibilité

    • Les moocs démocratisent l'accès à l'enseignement. Ils permettent à tout un chacun de suivre une formation quel que soit son lieu de résidence.
    • En revanche : Avec le recul, fort est de constater que les moocs attirent beaucoup de curieux mais l'assiduité aux cours est très réduite. Une toute petite minorité d'inscrits poursuivent la formation jusqu'à son terme.
  • 2. Accès aux plus grandes universités

    • Les moocs offrent l'accès aux cours des plus grandes universités. Le processus est simple, il suffit de s'inscrire.
    • En revanche : Toutes les universités de renom ont mis en place des solutions de type MOOC mais actuellement, la majorité des certifications délivrées au terme de l'enseignement ne sont pas équivalentes aux diplômes.

    Remarque : Avec le développement de la formation en ligne, quelques centres d'enseignement proposent des modèles pédagogiques combinant présentiel et e-learning débouchant sur un diplôme reconnu par l'état.
  • 3. Interactivité

    • Les moocs de type "connectiviste" s'appuient sur l'interactivité et les échanges entre apprenants pour des formations plus profitables et mieux adaptées aux besoins.
    • En revanche : Aujourd'hui, la large majorité des programmes de formation des moocs se limitent à la mise en ligne de cours magistraux en vidéo accompagnés au mieux de forums et de web conférences.

    Remarque : Tous les centres d'enseignement n'ont pas une approche aussi tranchée, et sans proposer un MOOC purement connectiviste, ils exploitent les solutions de classes virtuelles afin de dynamiser la coopération entre apprenants.
  • 4. Initiatives originales

    • Les moocs ouvrent la porte à de nouvelles formes d'enseignement.
    • En revanche : Pour l'instant, l'enseignement délivré par les moocs conserve le modèle classique du type maître-élève, où ce dernier n'a pas l'initiative de l'échange.

  • 5. Un bon usage des technologies

    • Il existera d'ici peu un choix d'applications intéressantes exploitant les possibilités des smartphones (tests, exercices…).
    • En revanche : Rien ne remplacera les contacts directs avec ses pairs et son mentor. L'automatisation à l'extrême ne sera pas la solution.

    Remarque : Il existe des centres d'enseignement qui incluent dans la formation des séances de « coaching » en liaison avec un enseignant.

Profiter d'un MOOC

Le MOOC est un bon outil pour éclairer l'un des modules de son plan de formation et ajouter une nouvelle brique à son capital de connaissances.

1. Le côté directif n'est pas un obstacle

Le principe de l'enseignement magistral proposé par le MOOC traditionnel n'est pas un obstacle dans la mesure où le cours est complété de recherches personnelles.

2. Vous êtes seul décideur

Si la qualité n'est pas au rendez-vous, n'attendez pas la fin du cours et n'hésitez pas à changer de MOOC. Personne ne vous contraint à suivre des programmes ennuyeux ou des formations que vous jugez inutiles. Seul votre intérêt personnel importe.

3. Votre objectif n'est pas la certification

Vous ne courez pas après les titres. De toute façon, à quelques exceptions près, ce ne sont pas des diplômes et ils n'ont qu'une valeur très relative. Vous êtes donc libre. C'est bien cela l'autoformation.

4. Suivre un MOOC est bien évidemment utile

Mais à condition d'en évaluer les limites avant de les exploiter et de les insérer au sein d'un programme plus global d'autoformation. Suivre un MOOC n'est pas une fin en soi. Voir ci-après le guide de choix et d'utilisation d'un MOOC.

A ce sujet, voir aussi

  • Comment choisir un Mooc ?
    Le choix d'un Mooc ne doit pas être le fruit d'un jeu du hasard. On y trouve en effet le pire comme le meilleur. Et si un Mooc est en général d'un accès libre et gratuit il faudra y consacré beaucoup de temps et d'énergie si l'on souhaite en tirer un quelconque enseignement profitable et durable. Voyons quelques critères de choix pour profiter pleinement d'un Mooc.
  • Comment utiliser un webinaire ?
    Un webinaire est une conférence en ligne, un séminaire que l'on suit depuis chez soi, ou ailleurs, en tout cas sans être contraint d'être présent en un lieu donné. Bien pratique ! Encore faut-il appliquer quelques règles de bon sens pour profiter pleinement d'un webinaire et tirer le maximum d'enseignement de cet espace de formation directe en format court. Voyons tout cela.
  • Le Mooc est-il la solution miracle de l'autoformation ?
    Le mooc désigne un système de cours ouvert à tous et diffusé en ligne, il suffit donc de disposer d'un accès en ligne et d'un capital temps pour apprendre tout ce qui nous fait envie. A-t-on pour autant découvert la solution universelle de l'autoformation ?


À lire...

IMPORTANT : Cet article est extrait du guide "Objectif : Débusquer les pépites de connaissance dans le foutoir du web". Voir ci-dessous...

Débusquer les pépites de connaissance dans le foutoir du webObjectif : Débusquer les pépites de connaissance dans le foutoir du web
Les 7 bonnes pratiques de l'autodidacte 3.0

Alain Fernandez
137 pages Prix : 4,99 Euros
Editions Mimismo, ISBN : 9782956758839
Disponible :
Format Kindle
Format epub Kobo ou Format epub www.FNAC.com

Voir la fiche du livre

Nous sommes tous des décideurs !

Tableaux de bord du manager innovant, le livreLes Tableaux de bord du Manager Innovant, Une démarche en 7 étapes pour faciliter la prise de décision en équipe
Alain Fernandez
Editeur : Eyrolles
Pages : 320 pages
Prix : 25 Euros

Disponible en librairie
   



Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 185)

           



Tous les articles