Tableau de bord de l'entreprise industrielle, les perspectives

Par   Partagez : Envoyer le lien de cet article par e-mail   

L'évolution prévisible du concept de tableau de bord de pilotage

Piloter l'entreprise industrielle

une usine Pour mieux saisir la problématique bien spécifique du pilotage de l'entreprise industrielle actuelle, il n'est pas inutile de revenir une bonne trentaine d'années en arrière. A cette époque, l'automatisation, la robotisation et l'informatisation globale et généralisée apparaissaient comme la solution universelle à tous les problèmes de production, et de rentabilité bien entendu.

Bien des chefs d'entreprise rêvaient alors de "l'usine sans homme", une usine à flux tendu sans jamais la moindre interruption.

Ils étaient alors exactement dans le même état d'esprit que les industriels et économistes du tout début du vingtième siècle : La capacité d'absorption des produits industriels est infinie et seul la réduction des coûts de production importe. Les économies d'échelle étaient donc la seule règle à suivre.

L'usine intégrée

Au cours des années 80, la course à la réussite passait nécessairement par l'amélioration de la productivité. Dans l'esprit de l'époque, toutes les tâches du processus de production étaient automatisables et devaient être automatisées.
Les systèmes réalisés dans cette optique atteignaient un niveau de complexité fragilisant l'ensemble et interdisant toutes formes d'imprévus. Ainsi, ces systèmes de maintenance délicate n'ont pas été conçus dans un esprit de flexibilité.

Flexibilité

On parlait beaucoup, il est vrai à cette même époque, de l'atelier flexible, mais il s'agissait là aussi d'une flexibilité contrôlée et prévue dans les bureaux d'études, bien loin des contraintes réelles du marché des années 90s et du terrain. Cette vision où tout était prévisible, programmable et automatisable ne s'est pas limitée au niveau de la production. Un concept d'intégration globale, le CIM (Computer Integrated Manufacturing) alimentait les conversations. Toutes les ressources informatiques de l'entreprise devaient être connectées afin de faciliter l'automatisation globale de l'usine.

Concept du CIM : Computer Integrated Manufacturing

Le concept d'intégration et d'automatisation du CIM était tout à fait dans la lignée de l'O.S.T (Organisation Scientifique du Travail) et de ses désirs de rationalisation extrême. Pour l'O.S.T, tout travail peut être décomposé en tâches élémentaires.Il suffit ainsi d'automatiser toutes les tâches élémentaires et de remplacer l'homme à tous les niveaux.

La complexité des systèmes

La complexité des systèmes réalisés dans cet esprit induit de nombreux inconvénients, notamment :
  • Les projets d'automatisation et d'informatisation n'ont jamais été réalisés selon un réel plan d'intégration globale. L'approche est toujours restée parcellaire. Une des difficultés majeures est aujourd'hui de faire communiquer des systèmes hétérogènes techniquement et fonctionnellement. On se heurte une fois de plus à un problème d'interface.
  • Une mise au point délicate : les systèmes complexes sont bien entendu extrêmement longs à concevoir et très difficiles à mettre en oeuvre.
  • Une grande fragilité : souvent les notions de maintenance et de marche dégradée n'ont pas été intégrées dans la conception du système. En fait, les systèmes fortement automatisés se sont souvent révélés non seulement fragiles, mais de maintenance délicate.
  • Une rigidité limitant les possibilités en matière de flexibilité. Les systèmes complexes sont peu adaptés aux nouvelles règles du marché impliquant notamment une grande rapidité de réaction face à des situations non prévues et surtout imprévisibles.

Les enjeux du projet tableaux de bord

Une mutation en cours

Aujourd'hui, nous l'avons vu, les enjeux ont changé. Nous passons du stade de la productivité à outrance au stade de la qualité et aux coûts maîtrisés à l'entreprise tournée vers le client.

Nous passons du concept :
  • «Tu produiras plus et moins cher» à celui de :
  • «Tu satisferas le client».
Ce dernier postulat porte en lui tout le changement de la vision de l'entreprise dont nous avons déjà discuté au cours de cette étude.

L'homme, pilote de la complexité

L'entreprise "reconfigurée" ne peut se passer de l'homme, pilote de la complexité. L'automatisation et l'informatisation retrouvent leurs lettres de noblesse en étant AU SERVICE des femmes et des hommes.

«L'homme peut s'adapter à des situations nouvelles. Or, la capacité d'adaptation ne dépend pas seulement de l'expérience passée mais aussi de la largeur de vue. C'est même ce qui distingue l'homme de la machine. La machine travaille avec plus d'exactitude que l'homme mais, au contraire de par celui-là, elle est incapable de s'adapter à un genre de travail différent. Il faut jeter la ferraille et la remplacer par une autre. Mais personne ne songe à renvoyer les ouvriers parce que l'on a décidé d'adopter un outil nouveau ou une nouvelle méthode de travail.» L.CHAMBONNAUD

Cette remarque délivrée ici à titre anecdotique date de 1918.
Dans l'entreprise industrielle, le rôle de l'équipe de terrain est étendu. A la conduite proprement dite de l'équipement industriel se greffent les besoins de suivi et de contrôle de production temps réel (flexibilité oblige).

Si l'activité de production est étendue, celle de décision n'y coupe guère. Aux imprévus propres à la conduite (maintenance et sécurité notamment) se greffent les imprévus de production. Une analogie avec la conduite d'un véhicule automobile : il ne s'agit plus uniquement de piloter l'engin, il faut aussi décider quel chemin il sera souhaitable d'emprunter pour aller de A à B. Quelles que soient les conditions de parcours, il faudra se rendre au terme du chemin en temps et au moindre coût.

A ce sujet, voir aussi


Références du site

Nouveaux tableau de bordNouveaux tableaux de bord des managers
6ème édition Eyrolles
Le projet Business Intelligence clés en main
Fiche détaillée
www.amazon.fr, PDF ou ePub, Kindle
Essentiel du tableau de bordL'essentiel du tableau de bord
4ème édition
Eyrolles

Méthode et mise en action avec Excel Microsoft
Fiche détaillée
www.amazon.fr, PDF & ePub , Kindle



Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 165)

La reproduction ou la traduction totale ou partielle de ce texte, images et documents est formellement interdite. Voir ici les conditions pour publier un extrait sur votre site ou blog. Ce texte et les images et documents qu'il contient est déposé auprès de l'IDDN

Suivez aussi les news du portail sur Twitter et rejoignez-nous sur Facebook

Google+    Twitter    Facebook

Excel ® est une marque déposée de Microsoft Corp ®
Gimsi ® est une marque déposée de Alain Fernandez


Copyright : Alain FERNANDEZ ©1998-2017- Tous droits réservés


»» Tous les articles Piloter.org »»