Le Portail du Manager Innovant

Qu'est-ce que l'AMDEC ?

08 septembre 2017  Par   Partagez

AMDEC, analyse des défautsL'AMDEC est une méthode conçue spécifiquement pour identifier les modes de défaillance d'un produit, d'un procédé ou d'un processus.
Cette démarche exige rigueur et précision, son efficacité est à ce prix. L'AMDEC est née au sein de l'industrie aéronautique . L'industrie automobile l'a ensuite rapidement adoptée. Aujourd'hui, les applications de l'AMDEC sont multiples. Voyons tout cela.

Définition AMDEC

L'acronyme AMDEC signifie Analyse des Modes de Défaillance, de leurs Effets et de leur Criticité. En fait, tout est clairement résumé en un seul intitulé. C'est l'équivalent français de la méthode d'origine FMEA mise au point au sein de l'armée américaine au début des années 1940 puis exploitée ensuite par la NASA pour le programme Apollo. Le sigle FMEA signifie quant à lui: Failure Mode, Effects, and Criticality Analysis. L

Le principe

La méthode d'analyse AMDEC s'applique aussi bien à la conception d'un nouveau produit, à la mise au point d'un procédé de fabrication ou encore d'un processus pour en identifier les points de défaillances susceptibles de pénaliser la performance.

Cette méthode est à vocation préventive. C'est un précieux outil pour s'assurer de la faisabilité d'un cahier des charges en respect des spécifications clients et des exigences réglementaires.

La démarche est complète.

> Elle propose de lister puis d'organiser les modes de défaillances prévisibles et les conséquences lors de la conception d'un produit ou de la mise en oeuvre d'un processus. C'est un outil indispensable pour les travaux d'études, mais pas uniquement. Elle n'est pas seulement utilisée à priori.

En cours de réalisation du produit ou de mise en place du processus, profitant de la connaissance acquise, l'analyse s'avère plus fine, plus pertinente. A noter, L'AMDEC complète la première version de la démarche intitulée : "AMDE" dont est absente la notion de Criticité, d'où la lettre "C" final de l'acronyme. La Criticité est un paramètre essentiel pour compléter la portée de l'analyse de risques et obtenir ainsi un véritable instrument d'aide à la décision.

Préparation de l'analyse AMDEC

Une étude pour le moins délicate. La méthode n'est pas des plus évidentes. L'identification des modes de défaillances tout comme l'évaluation des effets et la formalisation des liens de causalité demandent un travail d'études particulièrement approfondi. L'estimation de la Criticité est encore un peu plus aléatoire.

Pourtant, c'est cette dernière qui porte en substance la valeur globale de l'analyse. C'est dire qu'elle mérite une attention particulière et une participation de tous...

Déroulement de l'analyse AMDEC

Analyse AMDEC, les étapes

  • 1) Préparation

    • Définition des groupes de travail
    • Précision du périmètre de l'étude et de sa portée
  • 2) Analyse fonctionnelle

    • Découpage fonctionnel
    • Préparation de l'étude de défaillance
  • 3) Identification

    • Identification des défaillances potentielles
    • Etude rationnelle des modes de de défaillance
  • 4) Valorisation

    • Valorisation des défaillances potentielles
    • Etude de la criticité
  • 5) Actions Correctives

    • Identification des actions préventives à conduire
    • Identification des actions palliatives possibles
    • Identification des actions correctives

Méthode AMDEC, le processus expliqué

Cause → Mode de défaillance → Effet

Une analyse de type AMDEC se déroule en un mode participatif. Il s'agit de profiter de l'expérience de tous. La méthode se déroule en 5 temps majeurs selon le processus ci-après :
  • 1) Préparation

    • Préparation et constitution des groupes de travail.
      C'est une étude exigeante. Les participants devront s'impliquer sérieusement et accorder le temps nécessaire pour réaliser correctement la part d'étude dont ils ont la charge. Il est important de considérer cet aspect à sa juste valeur et de bien définir le rôle de chacun, ses contributions, tout en tenant compte de ses compétences et disponibilités (important !).
    • Précision de l'objet de l'étude, de son périmètre et de sa portée
      Les objectifs attendus seront énoncés concrètement et en accord avec les besoins des commanditaires de l'étude et des participants à sa réalisation. C'est aussi l'occasion de préciser le déroulement de la démarche
  • 2) Analyse fonctionnelle et Préparation de l'étude de défaillance

    • Découpage fonctionnel
      Comme son intitulé l'indique clairement, il s'agit de lister et de mettre en relation toutes les fonctions du produit ou les phases du processus afin d'identifier les causes de dysfonctionnement potentiel
  • 3) Identification

    • Identification des défaillances potentielles
      Il s'agit de réaliser une étude rationnelle des modes de défaillance potentiels, des causes et des effets. La réussite de cette troisième étape est directement dépendante du soin apporté au découpage fonctionnel. Elle exige une participation élargie de toutes les personnes susceptibles d'apporter un enseignement le plus souvent issu de leur propre expérience.
  • 4) Valorisation

    • Valorisation des défaillances potentielles et Etude de la criticité
      Etude de la criticité en tenant compte de la gravité, de la probabilité d'occurrence et de la capacité de détection (warning)
      Au cours d'une démarche participative, on établi:
      • la gravité potentielle sur une échelle de 1 à 4 (de mineure à gravissime),
      • la fréquence estimée sur une échelle de 1 à 4 (exceptionnelle à certain)
      • la capacité de détection sur une échelle de 1 à 4 (Evident à indetectable)
    La criticité est le produit de ces trois évaluations.
  • 5) Actions Correctives

    • Identification des actions préventives à conduire
      Identification des actions palliatives possibles et Identification des actions correctives
      ...surtout sans oublier la question de la faisabilité et donc du coût de chacune des actions envisagées....

La criticité

La criticité, fréquence, gravité et détection, s'exprime habituellement sur une échelle limitée pouvant atteindre jusqu'à 10 niveaux selon les cas (bien que 4 niveaux soient suffisants pour les cas les plus courants). La criticité permet de hiérarchiser les différentes causes de défaillances et contribue à évaluer les actions à entreprendre.

Dans le cas d'une échelle à 10 degrés, Les niveaux 9 et 10, les plus élevés, correspondent à un niveau très dangereux pour les utilisateurs consommateurs ou violant les règlements en vigueur. Pour le niveau 9, le risque est prévisible, pour le 10 le risque est imprévisible. (Source FMEA).

La norme de référence

la norme AFNOR : "NF EN IEC 60812" et publiée en Octobre 2018 est la référence de la démarche AMDE et AMDEC.
Le document ici référencé précise comment l'analyse AMDE et AMDEC c'est à dire comportant la composante criticité est planifiée, réalisée, documentée et maintenue. la démarche AMDE cherche à identifier dans quelle mesure des entités ou des processus risquent de ne plus opérer la fonction pour laquelle ils ont été conçus.

Voir cette publication sur le site de la boutique afnor
Voir aussi le guide PDF de la nasa NASA Systems Engineering Handbook


A ce sujet, voir aussi

  • La gestion des risques du projet
    Bien trop de managers peu expérimentés négligent l'analyse des risques, une étape pourtant indispensable de la conduite de projet,indépendamment de son périmètre et de sa portée. En ne considérant pas la prévention des risques à sa juste valeur on se condamne à répéter sans fin les mêmes échecs. Bâcler l'analyse de risques n'est rien d'autre qu'une lourde erreur de management. Voyons comment identifier les risques du projet et les évaluer pour mieux les maîtriser.
  • Qu'est-ce qu'un diagramme Ishikawa ?
    Ishikawa Diagramme causes effets, arete de poisson, l'outil adéquat pour trouver les causes d'un phénomène. Comme pour la large majorité des outils de la démarche qualité, le diagramme d'Ishikawa nécessite pour sa réalisation et sa pleine utilisation une démarche coopérative et engagée de toutes les personnes concernées de près comme de loin par la résolution du problème en cours.
  • Qu'est-ce que la méthode des Cinq Pourquoi ?
    La méthode des Cinq Pourquoi est une méthode pratique de résolution de problèmes permettant de remonter à la cause initiale d'un phénomène constaté sans se limiter à la première explication proposée. C'est le meilleur moyen d'éviter de se contenter de poser une simple rustine. Il s'agit de bien identifier et ainsi résoudre la véritable cause du problème afin d'éviter qu'il ne se reproduise. Mais attention, ce n'est pas toujours aussi simple.


Lecture recommandée

Un ouvrage assez complet sur la fonction qualité en entreprise. Ce livre traite notamment des aspects suivants de la fonction : les fondamentaux, les bonnes pratiques, les outils du responsable qualité et le management de la fonction dans la durée :

Le grand livre du responsable qualité
Florence Gillet-Goinard, Bernard Seno
Eyrolles
486 pages
Dispo :
www.amazon.fr


Des mêmes auteurs que l'ouvrage précédent, 64 outils qualités essentiels présentés sous forme de fiches pratiques :

La boîte à outils du responsable qualité
Florence Gillet-Goinard, Bernard Seno
Dunod
192 pages. 26 Euros
Dispo :
www.amazon.fr


Ce livre explique la démarche AMDEC, depuis l'animation des groupes de travail jusqu'au suivis des actions à finalité correctives et préventives :

Pratique de l'AMDEC AMDEC  Guide pratique
Gérard Landy
Afnor
228 pages
Dispo :
www.amazon.fr


Assurez la qualité et la sûreté de fonctionnement de vos produits, équipements et procédés. La méthode AMDEC décrite étape par étape :

Pratique de l'AMDEC Pratique de l'AMDEC
Jean Faucher
Dunod
208 pages
Dispo :
www.amazon.fr


Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 45)

           



Tous les articles