Les stratégies de l'entrepreneur selon Peter Drucker

Par   Partagez : Envoyer le lien de cet article par e-mail   

4 plans stratégiques centrés client

Stratégie à construire
Evaluer la valeur au sens du client : Pour le client, la valeur ce n'est pas le produit en soi mais bien ce que le produit permet de réaliser. D'après Peter Drucker
Pour Peter Drucker (1909-2005), spécialiste du management aux écrits incontournables, il existe quatre types de stratégies pour un entrepreneur. En référence : l'ouvrage "Innovation et entrepreneurship" publié chez HarperBusiness, réédité en 2006, (voir plus d'informations à propos de ce livre au bas de l'article). Il fut traduit en français par « Les entrepreneurs » et édité chez Hachette en 1987, mais l’ouvrage est aujourd'hui épuisé dans cette édition.
  • 1) Faire au plus vite avec ce qu’il y a de mieux
  • 2) Frapper là où ils ne sont pas
  • 3) Trouver et occuper une niche
  • 4) Changer les caractéristiques économiques d’un produit, d’un marché ou d’une industrie.
Toutes les combinaisons sont possibles entre ces 4 stratégies, l’une n’excluant pas l’autre. Par exemple, la stratégie 2 et la stratégie 3, bien qu’elles aient chacune leurs propres exigences, sont assez similaires.

Passons en revue ces stratégies, et attardons-nous sur la plus évidente : la première. Paradoxalement, ce n’est pas la plus aisée à déployer...

1) Faire au plus vite avec ce qu’il y a de mieux

Autrement dit : innover, trouver la bonne solution et la mettre en oeuvre sans tarder pour couper l'herbe sous les pattes des concurrents potentiels.

La stratégie 1 est la plus évidente pour bien des entrepreneurs qui puisent leurs références dans le monde militaire et le cinéma des actions commandos. Pourtant, d’après Peter Drucker, ce n’est pas la plus aisée à développer. Loin s’en faut. Les chances de réussite sont aussi faibles que les risques d’échouer sont grands.
Il s’agit de bien évaluer sa cible afin d’engager les capitaux nécessaires. Il ne suffit pas d’avoir une idée géniale, et de s’empresser de la mettre en oeuvre pour réussir. L’échec est malheureusement assuré si l’on n’a pas pris soin de s’attarder au préalable pour réaliser une analyse méticuleuse.

Des efforts dans la durée

Ensuite une fois l’objectif atteint, il ne faut pas baisser les bras mais au contraire impérativement continuer à innover.

Le risque est grand de préparer le terrain pour des concurrents plus malins qui veillent et attendent que la clientèle soit propice pour copier l’innovateur initial sans essuyer les plâtres. L’effort d’innovation et donc l'effort financier seront renforcés afin de fermer autant que faire se peut la porte aux nouveaux entrants. La meilleure solution reste encore pour bien des cas une baisse significative des prix, quitte à limiter ses marges, afin d’empêcher les concurrents les plus directs de rentabiliser leurs efforts de copie.

Une stratégie risquée...

C’est donc une stratégie aux risques multiples. Elle est aussi particulièrement exigeante en matière d’investissement dans la durée. Elle sera impérativement réservée exclusivement aux innovations les plus significatives.

...À réserver pour les vraies innovations de rupture

Aussi, si vous n’avez pas dans votre sacoche l’innovation qui va changer le monde (rien de moins que cela), autant vous reporter sur des stratégies moins ambitieuses mais plus réalistes.

2) Frapper là où ils ne sont pas ou « l’imitation créative »

Ou comment reprendre l'innovation de ses concurrents pour l'améliorer et mieux la diffuser auprès de créneaux de marché encore vierges

Selon Peter Drucker, il ne s’agit pas d’un oxymore puisque il ne s'agit pas d'une simple copie. Dans ce cas précis, la créativité de l'entrepreneur réside en une meilleure exploitation de l’innovation que ses initiateurs pouvaient en proposer. Parfaitement orientée marché, cette stratégie n’a d’autre finalité que de pallier aux défauts de l’innovation initiale, et de la transformer afin qu’elle colle étroitement aux besoins des clients.

L'entrepreneur perfectionne ainsi l’innovation originale, et redéfinit son positionnement sur le marché afin d’en exploiter le potentiel et d’en tirer le maximum de rentabilité... Si le précurseur n’a pas su ou pu fermer le marché bien entendu.

Deux exemples...

Peter Drucker cite ainsi le cas d’IBM qui a su exploiter les potentialités de l’ENIAC, le premier ordinateur opérationnel, tout en corrigeant les principaux défauts qui auraient handicapé la commercialisation. L'auteur cite aussi le cas de SEIKO, l'industriel japonais, qui a su tirer profit du concept des montres digitales à quartz sans être à l’origine de l’innovation.

Prospecter de nouveaux marchés...

Il ne s’agit pas de débaucher les clients de l’innovateur initial, mais bien de s’intéresser aux pans de marché qu’il n’a pas su exploiter (voir notamment la stratégie Océan Bleu).

Cette stratégie est aussi risquée. L’entrepreneur peut tenter d’interpréter erronément des signaux trop faibles, et chercher à exploiter une tendance qui s’avère n'être en fait qu'un épiphénomène, sans ouvrir pour autant de nouvelles perspectives de marché.

3) Trouver et occuper une niche

Il ne s’agit plus de devenir le leader incontesté du marché. Les entreprises qui choisissent cette stratégie sont généralement plutôt discrètes. Elles mettent en avant des compétences ultra spécialisées qui leur ouvrent des opportunités exceptionnelles et les rendent incontournables. Bâtir une niche, c’est aussi choisir de connaître à la perfection un marché bien spécifique, afin d’apporter une utilité bien spécifique qui se traduit pour le client en une valeur "exceptionnelle" dans le sens original du qualitatif.

4) Changer les caractéristiques économiques d’un produit, d’un marché ou d’une industrie

En fait, quelle que soit la stratégie choisie, c’est bien de cela dont il s’agit : s’efforcer à sadapter aux réalités concrètes de la clientèle, et proposer à la vente ce qui a de la valeur pour le client, en se souvenant qu'il n’achète pas un produit bien déterminé, mais ce que ce produit permet de réaliser. Quitte à changer les règles si besoin est.

Voir aussi


À lire


1. L'ouvrage de référence de cet article.

Innovation and Entrepreneurship
Peter F Drucker
Nouvelle réédition 2006  HarperBusiness;
288 pages
Prix : 10 Euros
Dispo chez :
www.amazon.fr  
& Format kindle

1. La référence la plus complète en matière de stratégie d'entreprise. Cet ouvrage best-seller de sa catégorie est agréable à lire. De nombreux exemples de stratégies en pratique.

Stratégique  Stratégique + Quiz
G. Johnson, R. Whittington, K. Scholes, D. Angwin, P. Regner
11ème édition Juin 2017    Pearson Education
661 pages
Prix : 45 Euros

Dispo chez :
www.amazon.fr


2. La démarche pour bâtir une solide stratégie concurrentielle et la mettre en oeuvre sur le terrain à coûts maîtrisés. Best Seller de sa catégorie. De multiples réimpressions.

Essentiel du tableau de bordL'essentiel du tableau de bord
Alain Fernandez
4ème édition   Eyrolles-Editions d'Organisation
254 pages
Prix : 22 Euros
Dispo chez :
www.amazon.fr
& eBook (PDF ou ePub)   Format kindle

Stratégie Océan BleuStratégie Océan Bleu
W. Chan Kim, Renée Mauborgne
   Pearson Village Mondial
306 pages
Prix : 33 Euros
www.amazon.fr 
& Format kindle     Lire la fiche détaillée


Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 145)

Commentaires lecteurs...

Pour commenter en tant qu'Anonyme, cliquez sur "Commencez la discussion" Puis sur "Nom", tout en bas apparaît alors une case à cocher : "Je préfère publier en tant qu'invité"

La reproduction ou la traduction totale ou partielle de ce texte, images et documents est formellement interdite. Voir ici les conditions pour publier un extrait sur votre site ou blog. Ce texte et les images et documents qu'il contient est déposé auprès de l'IDDN

Suivez aussi les news du portail sur Twitter et rejoignez-nous sur Facebook

Google+    Twitter    Facebook

Excel ® est une marque déposée de Microsoft Corp ®
Gimsi ® est une marque déposée de Alain Fernandez


Copyright : Alain FERNANDEZ ©1998-2017 Tous droits réservés Mentions légales


Performance, Management & Décision
»» Tous les articles Piloter.org »»