Le portail du Manager Efficace
»» Tous les articles Piloter.org »»

Écouter l'avis des clients

24 novembre 2017 Par    Partagez : Envoyer le lien de cet article par e-mail   
Entreprendre en solo, ce n'est pas faire ce que l'on veut. Vous avez sûrement une excellente idée. Cette idée vous satisfait et vous avez hâte de passer à l'action. Êtes-vous sûr que vos clients potentiels ou effectifs sont aussi enthousiastes pour cette solution ?

Les clients ne sont pas forcément de votre avis

La recette du freelance, ce n'est pas faire ce que vous avez envie. Ce n'est pas non plus faire exactement ce que demande le client... La recette de la réussite, c'est parvenir à construire quelque chose en commun qui satisfait pleinement chacune des deux parties.

Être persévérant, c’est d’un bon tempérament
Mais l’opiniâtreté mène toujours à l’échec
Le free lance efficace se remet en question
Et le client confiant signera un vrai chèque

Innover, c'est surtout parvenir à plaire à un large éventail de clients

Il ne peut exister de bon projet sans tenir compte de l’intérêt des clients potentiels. Dans l’univers entrepreneurial, l’idée la plus innovante du monde n’a aucune valeur si elle ne peut attirer l’attention d’un nombre suffisant de clients.

« Tous les sots sont opiniâtres et tous les opiniâtres sont des sots »

BALTASAR GRACIÀN, écrivain essayiste espagnol
(Extrait de L’homme de cour)

Si le public accueille un peu froidement une innovation qui tient à cœur à un créateur, ce dernier sera naturellement tenté de s’autopersuader que son auditoire n’a rien compris, ne serait-ce que pour conserver un soupçon d’estime de soi.

Il est préférable de ne pas cultiver cet état d’esprit et de revenir sans tarder aux réalités. Ravalez votre déception, accordez-vous le droit à l’erreur et n’hésitez pas une seconde à questionner vos interlocuteurs. Enregistrez soigneusement les remarques et suggestions, analysez-les rationnellement et remettez-vous à l’ouvrage.

Convaincre, c'est aussi écouter

Il importe d’être convaincant lorsqu’il s’agit de démontrer l’originalité et les avantages de son projet, et d’en éclairer les potentialités. Il est tout aussi essentiel de rester en permanence attentif aux réactions, et de capter les moindres signes qui aideront à mieux comprendre comment la valeur ajoutée est perçue par ceux à qui elle est destinée.

À ce sujet, il est prudent de ne pas trop attendre avant de tester in situ les solutions en cours de préparation. C’est le meilleur moyen d’éviter les mauvaises surprises. Il est aussi juste que les impératifs de confidentialité incitent à repousser le moment où l’on dévoilera son projet. Chacun jugera les concessions qu’il est prêt à réaliser sans perdre de vue l’objectif final : susciter un intérêt suffisant pour déclencher l’acte d’achat.

de Michel R
Ingénieur calcul et simulation free lance
J’avoue qu’au tout début de ma carrière en free lance, la formule « le client a toujours raison » me laissait de marbre. De mon point de vue, ce n’était que du blabla marketing. Les clients ne sont pas différents des autres mortels, ils disent autant d’âneries. Le prestataire est là pour les conseiller et les orienter, afin qu’ils comprennent et recadrent leur mode de pensée comme il se doit.

Le prestataire n’a pas à suivre les élucubrations d’un client sous prétexte que c’est lui qui le paie... Vous voyez, je n’avais vraiment rien compris à la relation client. Il est vrai aussi que j’avais déroulé le principal de ma carrière comme ingénieur d’études dans l’industrie aéronautique, et des clients finaux, je n’en avais jamais vu ! Vous vous doutez bien que j’ai sérieusement révisé mon jugement, sinon il y a belle lurette que j’aurais mis la clé sous la porte.

La question récurrente : Quel est le besoin ?

Pour lire les 44 conseils illustrés...

Alain Fernandez
Editions Eyrolles

160 pages

Dispo :
www.amazon.fr
www.eyrolles.com
www.fnac.com

Formats ebook
(PDF ePub) & Kindle

écouter le client, c’est simplement bien comprendre son besoin. Vous êtes en charge de réaliser un produit. Vous vous intéressez donc aux aspects techniques, et l’économie de réalisation est votre principale préoccupation. Le client, lui, s’intéresse à l’usage. Il souhaite maximiser la valeur du service rendu par le produit en cours de réalisation. La communication client n’a d’autre objet que d’établir un solide pont entre l’usage attendu et les principes de réalisation.

Pour concevoir un produit réellement utilisable, seule une démarche critique permet d’avancer et de rapprocher les points de vue. Il faut réaliser rapidement, présenter, écouter et comprendre tous les points de vue, expliquer s’il y a lieu sans se bloquer sur ses positions. Ensuite, vous prenez le temps d’assimiler cet enseignement pour proposer une nouvelle ébauche du produit qui suivra le même processus.

Les limites du goût du secret

Quant à la confidentialité, il est vrai que la question est plus délicate. On hésite toujours à présenter un produit original dont on est intimement persuadé de la valeur marchande. Mais ce n’est pas non plus en la gardant dans un coffre-fort, à l’abri des regards indiscrets, que l’on pourra en vérifier la pertinence. Il faut donc prendre le risque. J’ai aussi appris que le monde ne se composait pas uniquement de pilleurs d’idées. Au cours de ma carrière de free lance, j’ai rencontré bien plus souvent des interlocuteurs qui m’aidaient à construire mon idée que des copieurs et des plagiaires.

Copyright : L'intégralité de ce texte ainsi que les illustrations l'accompagnant sont extraits de l'ouvrage "44 astuces pour démarrer son business" publié par les ©Éditions Eyrolles

Commentaire...

Les projets innovants

Les entreprises innovantes, start-up ou autres, sont tenues de nouer des liens étroits avec leurs clients. Sinon, elles prennent quelque part le risque de déplaire.
En effet, pour juger de l'opportunité d'une idée, il faut la tester. Et pour la tester, il faut la concrétiser, c'est-à-dire dépenser du temps et de l'argent, les deux ressources qui font le plus défaut lorsque l'on débute.
Il est donc prudent de bien garder en ligne de mire l'importance de la satisfaction des clients, et de développer le plus rapidement possible un prototype. Ce prototype sera soumis dans un premier temps à une sélection de prospects, puis d'enchaîner les versions successives toujours en gardant en ligne de mire la satisfaction d'un nombre toujours plus large de clients.
Plus facile à dire qu'à faire ! J'en conviens.
  • Le conseil suivant...


Choisir le Business Model »»»

Tout bon business model commence par une bonne idée. Encore faut-il bien comprendre ce qu'est une bonne idée et comment on construit un Business Model solide et durablement rentable...
  • Le conseil précédent...


Apprécier son travail »»»

Contraint de passer la majorité de son temps libre à travailler, autant faire du bon travail, le temps passe tellement plus vite. Bref, on a tout intérêt à développer le goût du travail bien fait...

Revue de presse...

  • L'Express (L'entreprise) publie les bonnes feuilles, extrait en ligne
    « Lutte contre les idées reçues et les préventions, conseils simples pour avoir confiance en soi, clés pour réseauter et réussir durablement : le livre "44 astuces pour démarrer votre business" aborde les différentes étapes de la préparation entrepreneuriale. »
    Lire la suite »»»
  • Ouest-France pose la question essentielle :
    « Et si la solution était du côté de l’entrepreneuriat ? »
    L'article répond en 5 points sur son site "Entreprise" : Entreprendre, est-ce à la portée de tous ? Quels sont les avantages de devenir entrepreneur ? Les inconvénients ? Faut-il obligatoirement avoir de l’expérience avant de se lancer ? Quels sont les secteurs porteurs ?
    Lire la suite »»»
  • La Voix du nord, sous le titre « Lancez votre affaire » , développe une critique complète du livre sur ses sites dédiés.
    Lire la suite »»»

À télécharger...



Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 125)

               



Tous les articles de ce thème

Les Références...

Astuces Business Les meilleures astuces des "pros" de l'entrepreuneuriat
Editions Eyrolles

monter une entreprise indépendanteÀ son compte
Guide pour se lancer en indépendant lorsque l'on est salarié.
Editions Eyrolles