Le Portail du Manager Innovant

Syndication, fil RSS du site piloter.org    Je suis aussi  sur facebook    Je suis aussi sur  Linkedin    Actualités Twitter
Syndication, fil RSS du site piloter.org  Je suis aussi  sur facebook  Je suis aussi sur  Linkedin  Actualités Twitter
×

Formation Ergonomie et design du tableau de bord efficace

Etape 4 : ergonomie

Nombre limité d'indicateurs

  • Il est préférable de limiter le nombre d'indicateurs.
Les tableaux de bord comportant une multitude d'indicateurs sont inutilisables. Un tableau de bord bien conçu ne comporte que fort peu d'indicateurs. Une bonne dizaine représentant la limite maximale à ne pas dépasser. Sept étant le chiffre médiant le plus couramment accepté. Il correspond en effet, au nombres maximum d'informations que l'on peut percevoir et mémoriser d'un seul "coup d'oeil" - les "chunks" de Miller. D'autres part, lors de la conception du tableau de bord, il s'agit de dénicher les quelques points sensibles où placer la sonde de mesure afin d'assurer le décideur de la maîtrise du système sous contrôle.


Tableau de bord structuré

  • Les indicateurs sont regroupés par centre d'intérêt.
Pour faciliter l'appréciation d'un seul coup d'oeil, les indicateurs sont regroupés par centre d'intérêt. Comme sur cette image où l'on discerne trois secteurs thématiques.

Le tableau de bord dit d'un seul coup d'oeil

  • Se forger une solide idée de la situation en un "seul coup d'oeil".
L'idée étant qu'il suffit d'un seul coup d'oeil pour se forger une solide idée de la situation à l'instant précis où le regard se pose sur le tableau. Selon ce concept du tableau de bord d'un "seul coup d'oeil", un simple "clic" sur un indicateur suffit pour appeler une page de détail fournissant tous les éléments afin de mieux comprendre l'information initiale.

Ergonomie

  • Le tableau de bord : plus ergonomique qu'esthétique.
Le choix de la présentation graphique de l'indicateur, tout comme celui de la composition des tableaux de bord et de la sélection des couleurs doit plus à l'ergonomie qu'à l'esthétique. Cela dit, il tout à fait naturel d'accorder toute sa place à l'esthétique mais seulement dans la mesure où celle-ci améliore l'ergonomie globale. En d'autres mots, il s'agit de s'attacher à faciliter le passage du "sens" de l'information et non de se contenter de soigner la présentation pour être garanti de son succès lors d'une présentation powerpoint.

Tableau de bord personnel

  • Le tableau de bord est un instrument personnel.
Dans tout les cas, le tableau de bord est un instrument personnel. Il appartient à son utilisateur. il est hautement recommandé que ce soit ce dernier qui le compose en toute liberté.


A lire

Lire le chapitre "Etape 4" pages 249 à 270 du livre support de cours.
  • Le tableau de bord pour une perception cohérente de la mesure de la performance
  • Une perception cohérente
  • Structure du tableau de bord
  • De la donnée à l'indicateur
  • Le tableau de bord est un instrument personnel
  • Qui et Comment ?

Les 5 thèmes traités

  1. Qu'est-ce qu'un indicateur ?
  2. Le sens de l'indicateur
  3. La présentation des indicateurs
  4. Le choix des indicateurs
  5. Cohérence du tableau de bord

Pour mieux comprendre

  • Le livre L'essentiel du tableau de bord, orienté projet léger et PME, propose une méthode pour concevoir le tableau de bord d'un "seul coup d'oeil".






Page précédente etape4_concevoir_tableau_de_bord Plan de la formation Réalisez le tableau de bord Page suivante etape5_choisir_indicateur


Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 65)

Sur le même thème...


Les formations en ligne

Formation Management
Formations en ligne

Accès direct aux formations gratuites et en ligne...