Quel est le processus de décision en entreprise ?

Par   Partagez : Envoyer le lien de cet article par e-mail   

Prendre une décision, quel modèle de processus ?

Réfléchis avec lenteur, mais exécute rapidement tes décisions. Isocrate, Philosophe (Athènes 436 av JC)

La décision est une prise de risque

La prise de décision n'est pas une situation de tout repos. L'incertitude ambiante, caractéristique d'un environnement complexe et chaotique, limite la perception de signaux clairs et nets. D'autre part, la rapidité du changement ne laisse que peu de temps aux délibérations et ne permet pas d'envisager toutes les éventualités. Il faut agir vite, les opportunités n'attendent pas. C'est en cela que la prise de décision est surtout une prise de risque.

Les 4 phases du processus de prise de décision en entreprise

processus de décision
  1. Phase de formalisation du désir ou prise en compte de l'alerte
    • Prise de conscience de la situation
    • Un événement nécessite une réaction, ou une opportunité mérite que l'on s'y attarde
  2. Phase d'instruction
    • Collecte d'informations
    • Analyse des situations antérieures
    • Etudes de solutions en place, de bonnes pratiques
    • Collecte d'avis
    • Appel à expert
  3. Phase de choix
    • La décision est prise, le passage à l'action n'est plus loin
    • La solution est choisie
    • Le plan d'exécution est évalué
    • Les contraintes et conditions d'application ont été correctement précisées
    • Les risques d'échec sont évalués
    • Les facteurs de succès sont identifiés
    • La décision est théoriquement viable
  4. Phase d'exécution
    • Passage à l'action
    • Définition des actions, des objectifs, de la métrique
    • Définition des acteurs concernés
    • Définition des responsabilités

Les pièges de la prise de décision

Ce modèle classique que l'on retrouve chez plusieurs auteurs comme Henry Mintzberg et que j'expose dans le livre "Les nouveaux tableaux de bord des managers" est particulièrement intéressant pour apprécier les multiples moyens de détourner la décision.
Le décideur n'est pas toujours celui que l'on croit.
  • Lors de la phase 1, prise de conscience du problème, le décideur peut être influencé par ses proches.
  • Lors des phases 2 et 3 d'instruction et de choix, les experts, conseils et consultants ont de multiples moyens d'infléchir le sens de la décision.
  • Enfin en phase 4, les exécutants ont quasi toute latitude pour intervenir à leur tour, en arrondissant les angles ou en traînant les pieds.

Lecture recommandée

L'ouvrage de référence auprès des managers, consultants, chefs de projets décisionnels, formateurs et enseignants.

Nouveaux tableaux de bordLes nouveaux tableaux de bord des managers
Le projet décisionnel en totalité
Eyrolles
6ème édition 2013 - 495 pages
Prix : 35 euros
Dispo chez :
www.amazon.fr & PDF ou ePub   Format Kindle



Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 145)

Commentaires lecteurs...

Pour commenter en tant qu'Anonyme, cliquez sur "Commencez la discussion" Puis sur "Nom", tout en bas apparaît alors une case à cocher : "Je préfère publier en tant qu'invité"

La reproduction ou la traduction totale ou partielle de ce texte, images et documents est formellement interdite. Voir ici les conditions pour publier un extrait sur votre site ou blog. Ce texte et les images et documents qu'il contient est déposé auprès de l'IDDN

Suivez aussi les news du portail sur Twitter et rejoignez-nous sur Facebook

Google+    Twitter    Facebook

Excel ® est une marque déposée de Microsoft Corp ®
Gimsi ® est une marque déposée de Alain Fernandez



Copyright : Alain FERNANDEZ ©1998-2017 Tous droits réservés Mentions légales


Management de l'entreprise
  Suivez-nous :   Google+   twitter+  Facebook  Linkedin    e-mail  
»» Toutes les fiches Piloter.org »»