Le Portail du Manager Innovant

Syndication, fil RSS du site piloter.org    Je suis aussi  sur facebook    Je suis aussi sur  Linkedin    Actualités Twitter
Syndication, fil RSS du site piloter.org  Je suis aussi  sur facebook  Je suis aussi sur  Linkedin  Actualités Twitter
×
★ TOUS LES ARTICLES ★

Auto-entrepreneur, la liberté ? Vraiment ?

Chercher à se débarrasser d'un statut de salarié un peu pesant pour retrouver quelques degrés de liberté est parfaitement légitime. L'envie d'exercer son activité comme on le souhaite et d'exploiter au mieux ses compétences loin de la loi du chiffre de l'entreprise est tout à fait compréhensible. Attention toutefois de ne pas tomber dans le piège du client unique et exigeant par principe. C'est pire encore que le salariat...

Plus de patron... Est-ce bien sûr ?

Pour mieux comprendre, voici un dialogue (presque) réel entre un récent auto-entrepreneur et un ami...

Humour auto-entrepreneur heureux

- Ça y est, je me lance à mon compte, j'ai pris le statut d'auto-entrepreneur et... Hop ! Plus de patron !
- En es-tu vraiment sûr ?
- Ha ! ha ! Tu m'étonnes ! Le patron, c'est moi maintenant, c'est bibi qui commande !
- Mais t'as un client ?
- je commence avec mon ancien patron, on a un accord, il me passe un bon volant d'affaires, c'est ce qu'on a prévu.
- Tu n'as pas de contrat ?
- Mais non ! Je suis libre, je ne suis plus salarié, t'as pas compris...
- Oh que si j'ai compris ! Mais s'il trouve un prestataire moins cher que toi, tu t'imagines qu'il va te garder ?
- Alors là, il faudrait déjà qu'il le trouve ! J'ai vraiment cassé les prix pour me lancer. De toute façon, c'est le boulot que j'avais quand j'étais dans la boîte, donc je le connais super bien. Il aurait vraiment du mal à me remplacer...
- Donc, tu n'as plus aucune marge de manoeuvre. Bon récapitulons. Si je comprends bien, tu fais le même boulot qu'avant, mais tu n'as plus les garanties et avantages du contrat de travail, comme la paye à la fin du mois, les week-end assurés, les vacances, les heures supplémentaires, la mutuelle et j'en passe...
- Tu n'as vraiment rien compris, c'est juste pour commencer !
- Ne te fâche pas mais, si, j'ai tout compris. Et fais gaffe, on trouve toujours un prestataire moins cher, c'est la loi du marché.

L'auto-entrepreneur est un bon statut pour se lancer en solo, n'en doutons pas. Encore faut-il avoir choisi soi-même de se lancer et avoir bien préparé son projet. Ainsi, on ne peut pas compter sur un seul client, surtout s'il s'agit de son ancien employeur.

Et surtout, ne jamais perdre de vue que :
  • 1) L'échec est toujours possible si le projet n'est pas soigneusement préparé.
  • 2) La casse organisée du salariat pour un esclavage moderne, ce n'est pas une fiction.

Ressources web

À ce sujet, voir aussi

  • Auto-entrepreneur, un statut rêvé pour l'exploitation des travailleurs ?
    Quels sont les pièges de l'auto-entrepreneuriat ? Le statut d'auto-entrepreneur est aujourd'hui dévoyé à grande échelle de son rôle initial pour remplacer quelque part le traditionnel salariat. Il ne s'agit plus de dynamiser la liberté d'entreprendre mais bien de servir du mieux possible la flexibilité, le nouvel impératif des sociétés modernes.
  • Se lancer comme auto-entrepreneur
    Le statut d'auto entrepreneur, récemment rebaptisé comme micro-entrepreneur est particulièrement adéquat pour tous ceux qui démarrent seuls dans l'entrepreneuriat, soit comme activité principale ou comme activité annexe pour améliorer ses revenus ou pour tester une idée business avant de se lancer réellement.
  • 10 Conseils pour bien démarrer son entreprise
    Comment démarrer son activité ? 10 conseils de bon sens et d'expérience pour démarrer son projet d'entreprise. Ces conseils sont le fruit d'une enquête auprès d'entrepreneurs ayant déjà franchis le cap de la création. Aussi, pris à contre-pied ces conseils sont alors autant de causes d'échec. Ce sont donc de vraies mises en garde. Il est préférable de les considérer à leur juste valeur.

Le mot d'humeur...

Aver l'essor exponentiel de l'ubérisation de la société, la déshumanisation des relations de travail atteint un paroxysme. L'ordre imposé par un algorithme nous plonge au coeur même des pires récits de science-fiction dystopiques.

À lire...

Les deux livres de référence du site

Bien entendu, vous préféreriez ne tomber dans aucun de ces pièges. Le petit guide 44 astuces pour entreprendre vous aidera à les repérer et à les éviter.
Comment transformer son envie d'émancipation en une activité durablement rentable. Les meilleurs "trucs" des pros de l'entrepreneuriat sont ici mis en forme, structurés et illustrés de témoignages de créateur d'entreprises...

44 Astuces pour Démarrer votre Business
Alain Fernandez
Éditions ;Eyrolles
Collection Création d'entreprise
160 pages

Consultez la fiche du livre »»»

Pour acheter ce livre :

   


Ce second livre développe une démarche complète pour réussir sa création d'entreprise. Tel un coach personnel, il vous accompagne et vous aide à franchir les embûches du parcours, depuis l'idée initiale jusqu'à l'accession à une situation durablement stable. Ce livre s'appuie sur l'expérience cumulée de plusieurs dizaines d'entrepreneurs avertis et chevronnés...

Livre comment devenir entrepreneurÀ son compte
Alain Fernandez
Éditions Eyrolles
Collection Emploi & Carrière
272 pages

Consultez la fiche du livre »»»

Pour acheter ce livre :

   




Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 65)



Copyright : Alain FERNANDEZ ©1998-2022- Tous droits réservés