Le Portail du Manager Innovant

La méthode GIMSI, les fondamentaux

14 janvier 2021  Par   Partagez

Les fondamentaux de la méthode

Revenons aux origines de la méthode Gimsi afin de mieux en saisir les fondamentaux et ainsi l'utiliser plus efficacement. Un projet décisionnel mettant en oeuvre de surcroit des technologies complexes ne s'improvise pas. Il doit impérativement être centré sur les besoins des décideurs, quels qu'ils soient, dans le contexte bien spécifique du rôle qu'ils occupent dans le processus de création de valeurs.

Pour assister un décideur, la question se pose toujours ainsi :

Quel est votre besoin pour mieux comprendre la situation, évaluer les risques, et prendre ainsi en connaissance de cause les justes décisions ?

C'est en plaçant cette question essentielle de la prise de décision au coeur du projet que l'on bâtit un système de tableaux de bord réellement utilisables et utilisés.

Le cadre méthodologique

Gimsi définit un cadre méthodologique afin de mieux formaliser les conditions de réussites du projet Business Intelligence centré sur la problématique du "tableau de bord". La méthode a pour ambition de dynamiser l'originalité et la créativité des concepteurs et utilisateurs. C'est ainsi que l'on réussit l'intégration du système de tableaux de bord au coeur de la culture d'entreprise sans perdre de vue la question du pilotage de la performance.

La méthode GIMSI ® recentre la question du projet tableaux de bord sur les 3 questions essentielles :

  • Dynamiser la création de valeurs dans une orientation transversale (découpage en processus et démarche de progrès continu)
  • Positionner les besoins de l'acteur en situation de décision au coeur du processus afin de considérer à sa juste valeur la prise de risques inhérente aux nouveaux modes de fonctionnement des entreprises.
  • Contribuer à la destruction du mur existant encore entre les solutions technologiques opérationnelles et les attentes des utilisateurs.

Historique de la méthode

La méthode Gimsi a été formalisée et publiée pour la première fois en 1998 sous le titre "Les nouveaux tableaux de bord pour piloter l'entreprise" aux éditions d'organisation groupe Eyrolles. C'est un ouvrage de référence pour la norme AFNOR FD X 50-171 Système de management de la qualité Indicateurs et tableaux de bord.

Fort de son succès, le livre a été remanié et rebaptisé une première fois sous le titre "Les nouveaux tableaux de bord des décideurs" avant d'être proposé dans sa version définitive :
"Les nouveaux tableaux de bord des managers" publié en 2003, réédité en 2005, puis en 2008, 2011 enfin en 2013 toujours aux Editions d'Organisation, groupe Eyrolles. Il s'agit de la 6ème édition, la dernière mouture de la méthode.

Nouveaux tableaux de bord
Cette dernière édition est une révision majeure de l'ouvrage capitalisant l'expérience cumulée de plus de 15 ans de mise en oeuvre de la méthode et des systèmes décisionnels dans la quasi totalité des secteurs d'activités, privés et publics.

Un point sur le concept de tableaux de bord

Au cours de ces trente dernières années, le concept du tableau de bord de pilotage a fortement évolué. Il est aujourd'hui la synthèse des 3 principales phases suivantes.
  • L'approche systémique

    Avec notamment les travaux de Jean-Louis Le Moigne et de Jacques Mélèse à propos de la théorie des systèmes et des systèmes de décision, à l'origine d'une véritable école de pensée.
  • L'approche transversale

    Importance prise par les approches transversales orientées processus. La méthode ABC/ABM (récemment remise à jour par ses concepteurs : Time Driven ABC) notamment place au premier plan les notions de mesure des coûts au plus juste en évaluant avec précision chaque activité et détermine ainsi les valeurs ajoutées.
  • L'approche humaine

    L'automatisation tous azimuts aurait vécu. Tout ne peut être formalisé et automatisé. Les hommes de l'entreprise jouent un rôle primordial pour la création de valeurs. Retenons à ce sujet le modèle du navigateur Skandia. Ce modèle privilégie la gestion du capital humain pour assurer la création de la valeur dans la durée. Les autres domaines : Finances, Clients, Process, Renouvellement et Développement s'articulent autour du capital humain dans une dimension temporelle.

Les origines de la méthode Gimsi

Question : Pourquoi centrer la réflexion sur les attentes spécifiques du décideur en situation ?

Une histoire personnelle

Au début des années 80, alors jeune consultant, je concevais des systèmes de pilotage pour des unités industrielles à risque comme on en rencontre notamment dans l'industrie du "process", chimie industrielle, Industrie pétrolière ou agro-alimentaire. Sur le terrain, je m'étais aperçu que les futurs utilisateurs chargés de la conduite des unités n'étaient pas plus que ça intéressés par les spécifications élaborées dans les bureaux d'études.

Un jour, sur un site où je m'étais rendu pour affiner le produit, l'un d'entre eux me dit :

« Nous, vous savez, toutes ces courbes, ces barres-graphes, ces rapports, enfin tous ces trucs et tous ces machins, on s'en fout. Si au siège ça les intéresse, c'est leur problème. Ici ça ne nous concerne pas. Nous, on n'a pas besoin de grand chose. Ce qu'il faut, c'est que vous nous construisiez juste ces quelques indicateurs. Ils nous permettraient de réagir beaucoup plus vite. Si vous êtes d'accord, on vous indiquera où et comment prélever les données nécessaires... Pour le reste, on s'en débrouille. Cela dit, si ensuite vous nous montrez comment les modifier sans faire une demande officielle et sans devoir attendre que vous soyez disponible, c'est sûr, votre système on l'utilisera !»

Je pris en compte ses besoins précis et le système fut rapidement adopté. J'ai ensuite perfectionné l'approche, mais j'avais mis le doigt sur un principe fondamental.

Pour construire des instruments de pilotage utilisables et utilisés, il faut recentrer théories et pratiques sur les besoins essentiels des utilisateurs en situation de décision.

Bien des années plus tard, j'ai pu constater que le même principe fondamental s'appliquait à la question, quoique plus complexe, de la conception des tableaux de bord de l'entreprise.
Quelle peut bien être l'utilité des piles de rapports d'activité, véritables romans fleuves en plus ennuyeux, que l'on commence à voir disparaître, il est vrai, mais pas assez rapidement ?
Quelle assistance peut bien apporter un tableau de bord conçu selon un schéma type, dont les soi-disants indicateurs ne sont que la résultante d'une longue chaîne d'agrégations et de globalisations de rapports écrémant au passage toute la saveur et toute la richesse de l'information ?
À constater des écarts ? Oui peut-être, mais sûrement pas à décider !

Pour assister la décision, il faut adopter une autre démarche beaucoup plus participative et à l'écoute des attentes de chacun. Personne ne peut préjuger des besoins d'une femme ou d'un homme, qu'il soit sur le terrain ou au sommet de l'entreprise.
Pour assister un manager exécutif, un membre d'une direction opérationnelle ou d'une unité à responsabilité étendue, la question se pose toujours ainsi :

Quel est votre besoin pour mieux comprendre la situation, évaluer les risques et prendre ainsi en connaissance de cause les justes décisions ?

C'est en plaçant cette question essentielle de la prise de décision au coeur du projet que l'on bâtit un système de tableaux de bord réellement utilisable et utilisé.

Signification de l'acronyme GIMSI ®

  • G comme Généralisation
    La méthode GIMSI est utilisée dans différents domaines : production, service, administration... et par différents types d'organisations, de la grande structure à la PME en passant par les coopératives.
  • I Comme Information
    L'accès à l'Information pertinente est le fondement de l'aide à la décision.
  • M Comme Méthode et Mesure
    GIMSI est une méthode, la mesure en est le principe.
  • S Comme Système et Systémique
    La méthode permet de construire le Système de pilotage et de l'intégrer au coeur du Système d'information. Elle est fondée sur un concept d'inspiration Systémique.
  • I comme Individualité et Initiative
    La méthode privilégie l'autonomie des individus pour une prise d'Initiative plus naturelle.

GIMSI ® est une marque déposée d'Alain Fernandez depuis 1995
La première publication présentant la méthode Gimsi "Les nouveaux tableaux de bord pour piloter l'entreprise" est citée en bibliographie de référence de la Norme AFNOR FD X 50-171 "Système de management de la qualité - Indicateurs et tableaux de bord".

Ressources web

Depuis son origine, la méthode Gimsi fait l'objet de nombreux travaux de recherches universitaires.

À ce sujet, voir aussi

  • La Méthode GIMSI Concevoir le tableau de bord de pilotage
    La conception du système décisionnel de l'entreprise à base de tableaux de bord ne doit rien laisser à l'arbitraire. Il ne s'agit pas non plus de mettre en place une technologie spécifique mais bien de servir du mieux possible les besoins des décideurs, aussi nombreux soient-ils, afin qu'ils soient mieux armés pour affronter la complexité et l'incertitude. C'est là l'objet de la méthode Gimsi, une méthode largement validée et utilisée depuis bien des années.
  • La méthode en dix questions/réponses
    La méthode pour concevoir le système de pilotage de la performance expliquée selon 10 points d'articulation. Il s'agit d'une méthode coopérative de conception de systèmes d'aide à la décision et plus précisément d'assistance au pilotage par tableaux de bord.
    Structurée en 10 étapes successives, elle s'inscrit dans un mode management moderne fondé sur de solides principes
  • La bonne méthode et la création de valeur
    Une bonne méthode peut être définie comme la formalisation des règles de réussite d'un projet afin de bien cadré les phases de conception et de réalisation pour parvenir à la création de valeur attendue. Dans tous les cas, la réussite d'un projet passe nécessairement par la case « méthode » Qu'est-ce qu'une bonne méthode ?
    Un jour, au cours d'une formation, on me proposa la réponse suivante : "la bonne méthode, c'est celle qui me permettra d'atteindre mes objectifs sans que j'ai à me poser trop de questions. Pas plus compliqué !

Le livre de référence de la méthode Gimsi

Long-Seller, plus de quarante mille exemplaires vendus, toutes éditions confondues...

Les nouveaux tableaux de bord des managersLes nouveaux tableaux de bord des managers
Le projet Business Intelligence clés en main

Auteur : Alain Fernandez
Éditeur : Eyrolles
6ème édition révisée et complétée

Voir ici la fiche technique, extraits, critiques...

Pour acheter ce livre :

   

Format ebook : Kindle


Si l'usage de la méthode est gratuit, la méthode n'est pas pour autant dans le domaine public.
GIMSI ® est une marque déposée d'Alain FERNANDEZ.



Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 45)

           

Tous les articles


Les formations en ligne

Formation Management
Formations en ligne

Accès direct aux formations gratuites et en ligne...