Management de l'entreprise

Choisir un indicateur de performance KPI

Par Partagez : Envoyer le lien de cet article par e-mail   
.

Comment choisir un indicateur de performance pertinent (KPI)?


5 critères définissent un bon indicateur (KPI)
KPI : Key performance indicator

1Un bon indicateur (KPI) délivre une information en Temps Réel
Les entreprises utilisent majoritairement des indicateurs financiers et productivistes issus de la comptabilité analytique ou légale publiée à échéances fixes. Ce rythme de publication est en décalage avec l'évolution du système. Il n'autorise que le constat. Trop tard pour agir. Pour piloter, l'information essentielle doit être disponible lorsque la décision est possible.
C'est cela que l'on appelle le temps réel.

2 Un bon indicateur est lié à un objectif
Les objectifs sélectionnés orientent la mesure de la performance. Si, par exemple, la réduction des coûts n'est pas un des objectifs sélectionnés, il ne sert à rien de placer compulsivement une batterie d'indicateurs orientés mesure des coûts.

3Un bon indicateur incite à l'action
Les indicateurs de constat ou de mesure d'écart a posteriori sont inutiles. Il n'est pas plus utile d'implanter des indicateurs sur lesquels les utilisateurs n'ont aucun pouvoir ou moyen d'action.
A la lecture d'un indicateur, le décideur réagit. Cette réaction peut être de ne rien faire, mais il s'agit cependant d'une démarche active.

4Un bon indicateur est facile à réaliser
Les indicateurs seront bâtis en utilisant des informations accessibles technologiquement. D'autre part, il est inutile d'intégrer une information douteuse que nous ne pourrons jamais consolider.
La question du coût d'obtention de l'information intervient ici. Il est quelquefois intéressant de comparer le coût de l'infrastructure nécessaire à l'obtention des informations avec l'apport au processus de décision.

5Un bon indicateur est aisé à présenter sur le poste de travail
L'indicateur doit pouvoir être présenté simplement sur le poste de travail. Le choix de la présentation ne doit rien au hasard.
Le mode de présentation (données chiffrées, tableau, couleur, échelle, barre-graphe,compte rendu, courbe...) sera sélectionné en tenant compte de la nature de l'information et des préférences des utilisateurs.

Un bon indicateur est choisi en équipe... Les utilisateurs sélectionnent en commun les indicateurs au sein d'une séance de type brainstorming suivie d'une session de valorisation.
La méthode de choix des indicateurs est décrite dans le détail dans le livre de référence : Les nouveaux tableaux de bord des managers.

Le livre de référence du dossier.

Les nouveaux tableaux de bord des managersLe projet Business Intelligence clés en main

Alain Fernandez
Editions Eyrolles
6ème édition 2013
495 pages 33,25 Euros
Téléchargez le dossier pdf
Les thèmes de ce dossier sont méthodiquement développés dans cet ouvrage.

Points de vue



Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 70)

Pour établir un lien vers cet article depuis votre site recopiez le lien suivant.

La reproduction ou la traduction totale ou partielle de ce texte, images et documents est formellement interdite. Voir ici les conditions pour publier un extrait sur votre site ou blog. Ce texte et les images et documents qu'il contient est déposé auprès de l'IDDN

Suivez aussi les news du portail sur Twitter et rejoignez-nous sur Facebook

Google+    Twitter    Facebook



Copyright : Alain FERNANDEZ ©1998-2015- Tous droits réservés


Google+   twitter+  Facebook  Linkedin    e-mail

»» Toutes les fiches du Blog »»