Management de l'entreprise

Innover est au coeur du processus de pilotage de la performance !

...

Innover est au coeur du processus de pilotage de la performance

Tous les articles de ce thème...

Organiser ses idées avec le Mindmap
Mindmap pour ses idéesLa simplicité du mind map, aussi dénommées cartes heuristiques en français, est son principal avantage. Le Mind Map a été conçu par Tony Buzan, le spécialité de la créativité et de ses outils.

Un papier blanc et quelques crayons de couleur sont suffisants pour se presser le citron et structurer ses idées. Bien entendu, ça ne marche pas du premier jet et après quelques gribouillages, il faudra reprendre une page neuve et recommencer. C'est ainsi qu'émergent les idées.

Pour une réflexion en groupe, en remplacement ou en complément d'un classique brainstorming il suffira d'un tableau blanc et de quelques marqueurs.
Pour les inconditionnels de la souris il existe un produit pas mal du tout, "Xmind" disponible en téléchargement sur le site www.xmind.net

Voir aussi la solution open source et en téléchargement gratuit (licence GNU GPL.): Freemind
Freemind est écrit en Java. Il est donc multi plate forme : Windows, Linux et Macintosh OS X. Il se télécharge comme il se doit depuis sourceforge : Freemind
L'outil comporte une aide en ligne sous forme d'une mind map.
Lire la suite


Un point sur la Robotique actuelle

la robotique est elle au service de l'homme ?

La robotique industrielle avait démarré avec tambours et trompettes au début des années 80. Qu'en est-il aujourd'hui avec l'Intelligence Artificielle et le Big Data ? Hommes au travail

L'usine sans hommes est possible...

Au début des années 80, l'industrie avait trouvé le filon pour accéder enfin à l'usine sans hommes : les robots.
Ainsi l'industrie automobile, en Europe et surtout en France,  équipait les chaînes de montage de robots de soudage, de robots de peinture et autres manipulateurs. Dans un premier temps. La robotisation était bien partie. Il semblait qu'un jour assez proche, l'ensemble du montage d'une voiture pourrait être entièrement automatisé.

Un rêve de patron ?...

Des usines qui tournent  en 24/24, pas de week-end, pas de vacances, pas de 5ème semaine, pas de 39 heures, pas de grève, pas de revendication salariale.  Un vrai rêve de patron quoi ! Lire à ce sujet l'excellent 24/7: Late Capitalism and the Ends of Sleep.


Lire la suite

Et l'ergonomie dans tout ça ?

Ergonomie et Business Intelligence

Depuis quelques temps déjà, les éditeurs d'outils d'aide à la décision font pas mal de bruit. A grand renfort d'annonces marketing, ils tentent de mettre en avant l'originalité et le côté incontournable des solutions proposées.
C'est de bonne guerre. Il est vrai qu'un grand pas a été accompli et désormais, on touche du doigt l'intégration globale de l'ensemble des étages de la chaîne décisionnelle.
Espérons simplement que les contraintes imposées par la logique de standardisation, chère aux éditeurs de progiciels, ne deviennent pas le nouveau challenge des entreprises. Mais de cela on en a déjà parlé dans un billet précédent. Ce n'est pas sur ce point que je souhaite attirer votre attention, mais plutôt sur la question de l'ergonomie, où depuis déjà quelques années, l'innovation me semble sérieusement en panne.
J'entends déjà mes contradicteurs ! Comment il y va celui là ! Qu'est-ce qu'il lui faut... Et pourtant...


Lire la suite

Management démocratique

Tower Colliery une autogestion exemplaire

la mine Tower Colliery, une auutogestion exemplaireCette mine du pays de Galles fut rachetée par l'ensemble de ses salariés à l'époque où Maggie Tatcher, Tina pour les intimes (There Is No Alternative) avait décidé de casser le syndicalisme particulièrement actif chez les mineurs.
Après les grandes grèves des années 80, les puits étaient systématiquement fermés les uns après les autres. Lorsque ce fut le tour de Tower Colliery en 1994, les mineurs décidèrent de ne pas en rester là. Ils investirent la totalité de leurs indemnités de licenciement (8.000 Livres) pour racheter la mine. Puis, ils mirent en place une coopérative autogérée, fondée sur un management démocratique.

Le principe est simple. Toutes les décisions importantes sont prises en assemblée générale et tout le monde vote : un homme = une voix. Les dirigeants et cadres du Board sont élus ainsi.

Après le redémarrage, une des premières décisions fut d'augmenter significativement les salaires hebdomadaires, puis de mettre en place une véritable couverture maladie accident assurant le salaire jusqu'à 15 mois d'arrêt. Ingénieurs et cadres de haut niveau furent recrutés en assemblée générale, eux-mêmes devenant à leur tour sociétaires de la coopérative après avoir payé leur quote-part : 8000 Livres Sterling.


Lire la suite


A nous la liberté

Les robots à notre service, une très vieille idée

"A nous la liberté" de René Clair, c'est mon film fétiche. Bon enfin un de mes films fétiches. Il est ressorti en DVD. Je l'attendais depuis quelques temps déjà et youpi il est là dispo prêt à être commandé. Je l'ai commandé, reçu et visionné une fois de plus toujours avec le même plaisir.
"A nous la liberté" est sorti en 1931. Avec humour et réalisme, ce film met en exergue l'importance des vraies valeurs un poil épicuriennes que sont l'amitié, la spontanéité, le plaisir du moment, bref la liberté. Bien avant Deleuze et Foucault, René Clair expose clairement la continuité de l'aliénation de la prison à l'usine, la surveillance, l'enfermement et la punition comme modèle de société.
A l'heure de l'encensement de la valeur travail (1), de la mutation technologique et de la gamelle de la finance, ce film est toujours aussi frais 77 ans après...
(1) Le "travail est la liberté" dit le maître d'école préparant les futurs ouvriers, c'était en 1931 bien avant les camps...
Lire la suite

Les erreurs créatives, l'ouvrage explicatif

Le processus d'innovation expliqué

Dans son ouvrage, « Little Bets, How Breakthrough Ideas Emerge From Small Discoveries », Peter Sims nous démontre, exemples à l'appui, que toutes les grandes innovations de rupture ne sont en fait que le produit de la longue succession d'une multitude de petits paris.

- Et si on essayait cela ?
- Banco !
- Ça ne marche pas !
- Reprenons le problème et essayons autre chose
- Tout de suite !

Ceux qui ont la graine de l'innovation, et chacun d'entre nous peut la développer, n'hésitent pas à mettre rapidement en expérimentation des idées imparfaites, et à placer en conditions réelles des prototypes loin d'être totalement validés. Dans l'esprit des innovateurs, les échecs ne sont pas considérés comme des fautes. Ils servent à mieux comprendre le contexte et permettent ainsi une réorientation, un meilleur ciblage, ou sont à l'origine d'une meilleure idée à tester.
Lire la suite


Quelle méthode pour trouver les bonnes idées ?

Une bonne idée commerciale, c'est ce qu'il me faut !

Idées innovation, le penseur de RodinNul besoin d'être un gourou de l'entreprise pour exprimer l'évident constat que seule une politique d'innovation, continue et sans cesse renouvelée, permet d'espérer l'assurance d'une rente durable et profitable.
Les clients aiment les bonnes surprises et sont sensibles à un renouvellement permanent de l'offre. De nouveaux marchés sont prêts à s'ouvrir pour ceux qui sauront innover, comme le démontrent entre autres W. Chan Kim et Renée Mauborgne dans leur étude la stratégie océan bleu.

Mais encore faut-il avoir des idées... Et de bonnes idées ! C'est-à-dire des idées susceptibles de se transformer à plutôt brève échéance en espèces sonnantes et trébuchantes, tout en limitant au maximum la prise de risques mal évalués.
Une définition un peu matérialiste de la bonne idée, mais qui colle assez bien avec les besoins de l'entreprise. Autrement dit, il ne suffit pas de se contenter de renouveler les gammes de produits ou de services après quelques infimes modifications "cosmétiques", de peindre en rose ce qui était en noir et vice versa, le tout relayé par une tonitruante campagne marketing. La corde est déjà bien usée.
Lire la suite


Qu'est-ce que le marketing ?

Définition du marketing

Le marketing est la manière, plutôt que l'art, de "pousser"(1) produits ou services de telle façon que les clients, réels et potentiels, soient persuadés de choisir en toute liberté.
Le marketing n'hésite pas à puiser ses ressources au sein même des sciences sociales afin de réussir la transmutation du superflu en nécessaire, de l'inutile en essentiel.
Le marketing et son indissociable compagnon, la publicité, sont les enfants chéris de l'entreprise moderne. Pourquoi dépenser en Recherche et Développement, avec les inévitables risque d'échec lors de la mise sur le marché, lorsqu'il suffit de réhabiller ce que l'on a déjà en magasin et dont on maîtrise parfaitement la rentabilité ?
C'est justement là la finalité des métiers du marketing et de la publicité. Refaire du neuf avec du vieux. Ni vu ni connu. Les risques sont limités au maximum. Les exemples ne manquent pas. Ils vont de l'automobile au cosmétique en passant par les yaourts et la pharmacopée.
C'est bien pour cela que, même en période de crise, ces deux fonctions accaparent une bonne part des budgets dédiés au développement. D'ailleurs certaines mauvaises langues, dont je fais partie j'en conviens, ne voient l'innovation (2), tant vantée par les apôtres de l'entreprise, qu'en visitant les services marketing et publicité...
Lire la suite

De l'importance d'un Tableau de Bord Citoyen accessible à tous (web)

Stilglitz et le PIB

Pour ceux qui ne sont pas encore lassés de la question du futur PIB en gestation, un article GDP Fetischism publié sur le site de Project Syndicate et traduit en français Fétichisme du PIB sur celui des Echos. Joseph Stilglitz revient sur la fonction et les dérives de l'indicateur chouchou de la société (Est-il nécessaire de rappeler que Joseph Stilglitz prix Nobel d'économie préside la "Commission on the Measurement of Economic Performance and Social Progress" en charge de réviser la définition du PIB ?)
PIB: Produit Interieur Brut, GDP: Gross Domestic Product
L'auteur rappelle notamment l'importance de la mesure dans un monde privilégiant la course à la performance, avec les risques d'erreurs de trajectoire lorsque les indicateurs sont mal choisis, mal construits ou suivis avec des oeillères (fétichisme).
A lire donc.

Une micro remarque en passant :

Nos éminents prix Nobel semblent remarquer que la Médiane, le juste milieu d'une population, est bien plus parlante que la Moyenne, total/nombre d'individus, pour tenir compte des disparités de revenus. En effet, il semblerait que les banquiers et patrons grassement payés auraient tendance à tirer cette dernière vers le haut. La médiane, pointant bien sur la valeur centrale : 50% au dessus et 50% au dessous, serait plus proche de la réalité. Sympa, même si j'ai l'impression que cette remarque était déjà au programme des classes de collège de mon époque. En tout cas, le thème débattu est très largement accessible...
Lire la suite

Cherchez l'erreur ...

Concordance des temps

Un truc pour les automobilistes :

Quand vous vous trouvez en automobile sans allumette, sans briquet ni aucun autre moyen de produire du feu et que la nuit survient avec l'obligation d'allumer les lanternes de votre voiture, ne vous désolez pas. Voici un moyen de résoudre cette difficulté :

B27902Dévissez une des bougies d'allumage du moteur et attachez un petit morceau d'étoffe de laine piqué sur une épingle à un cordon que vous aurez au préalable consciencieusement arrosé de pétrole; tournez votre manivelle doucement jusqu'à ce qu'une étincelle se produise. Le pétrole, le cordon, l'étoffe s'enflamment aussitôt et brûleront suffisament longtemps pour vous permettre d'allumer les lanternes...
La Science et la vie Octobre 1913


Lire la suite

Dynamiser l'innovation en entreprise

Comment dynamiser l'innovation en entreprise ?


Suite de l'article domotique, le frigo-internet

Le premier stade pour dynamiser l'innovation dans l'entreprise : partager les connaissances C'est donc cette imagination fondée sur la mise en relation des connaissances qu'il s'agit de dynamiser.

C'est d'ailleurs à ce niveau qu'interviennent les outils de gestion de la connaissance. Les premières générations d'outils de KM se focalisaient quasi exclusivement sur l'aspect capitalisation, comme s'il s'agissait de ranger la connaissance dans un coffre-fort.
On les oublie.
Aujourd'hui, le changement est amorcé et les outils de partage de la connaissance actuellement en cours de développement pourraient devenir les véritables instruments fondateurs de la coopération étendue…et de l'innovation libérée.

Le second stade : faciliter la veille Et puis, afin de donner un petit coup de pouce au destin et ne pas jouer aux dés avec le hasard de la sélection, on pourrait en profiter pour sortir de leur tour de guet les quelques outils de veille et les soumettre eux aussi aux lois de la démocratisation. Une fois équipé et après une formation ad hoc, il serait à la portée de tout un chacun d'établir des programmes d'études adaptés à ses propres thèmes de réflexion pour se forger une appréciation toute « subjective » des attentes potentielles du marché que l'on souhaite étonner.

Lire la suite


Domotique : le frigo-internet

L'invention du jour : le frigo-internet


innovationL'autre samedi, j'étais dans un de ces nouveaux lieux de culte que l'on appelle, super, hyper, méga-store, un de ces temples de la consommation où l'inutile se transforme en indispensable, où si ce ne sont les pains, ce sont les cartes de crédits que l'on multiplie.
Recherchant le rayon Hifi (et oui, je suis moi-même pratiquant à mes heures …), je passe devant le secteur « électro-ménager».Grands comme des chambres froides, ils offrent suffisamment de volume pour stocker pizzas, TV-diners, chili con carne surgelés en quantité suffisante, de quoi soutenir un siège de plusieurs semaines. (A l'occasion, les écrivains de polar les utilisent pour stocker un cadavre, de quoi fausser les estimations du légiste…Mais là n'est pas le sujet ).
Me faufilant entre les imposants équipements déballés à la va-comme-je-te-pousse, je tombe nez à nez avec un frigo équipé d'un écran relié à l'Internet. Véridique ! Un écran inclinable avec clavier tactile est directement intégré dans la porte du frigo. A quoi cela peut-il bien servir ?
  • 1 Atteindre sans délai sa boisson gazeuse préférée en plein surf sans quitter l'écran des yeux ?
  • 2 Vérifier en permanence que l'on peut être addicted à l'Internet sans risquer l'inanition ?
  • 3 A rien ?
Personnellement, je vote pour la dernière hypothèse.
« Pour le moment oui. Mais peut-être qu'un jour on saura. En tout cas c'était possible alors on l'a fait ». Voilà ce que pourrait dire le concepteur.
Lire la suite

Wiki et conduite de projet

Une étude de terrain rondement menée

Rapidité et coopérativité, voilà les nouveaux mots du management d'aujourd'hui. Le Wiki, est-il le nouvel outil de conception pour les projets de demain ?

Qui a dit : les théories scientifiques changent lorsque les scientifiques meurent ?
Je ne me souviens plus.
Mais je me demande si ce n'est pas la même chose pour l'informatique d'entreprise et le management en général.
En 2003 et 2004 je flirtais sur la côte nord pacifique entre Seattle et Vancouver ou j'intervenais en amont sur un projet « innovant » de SCM fortement connoté de KM.
Lors de ma toute première intervention, comme un bon artisan j'étais prêt à déballer mes outils bien affûtés pour lancer l'étude préalable et préparer les questionnaires de besoins utilisateurs.... « Remballe tes clous mon pote me dirent à peu près en ces termes mes collègues du moment. L'étude on l'a déjà dans la boîte, yet in the box » . La boîte ? Elle s'appelle Wiki...


Lire la suite

La long traîne, the long tail

Le livre le plus marquant de Chris Anderson

Chris Anderson, rédacteur en chef de la revue Wired, revue des branchés, avait publié il y a quelques années un article qui avait fait pas mal de bruit : The long tail.
Il démontrait, qu'à l'ère de l'Internet, la différenciation entre marché de masse et marché de niches n'était plus de rigueur. Selon ce nouveau modèle, les produits les plus spécifiques ou les plus rares sont commercialement tout aussi rentables que les top-sellers matraqués par la pub et le marketing.
Exemples à l'appui.
Amazon fait une bonne partie de son chiffre d'affaires justement avec la multitude de produits qui ne sont pas en vitrine. "We sold more books today that didn't sell at all yesterday than we sold today of all the books that did sell yesterday"
("Aujourd'hui, nous avons vendu plus de livres qui ne se sont pas vendus hier que nous n'avons vendu de livres que nous avons vendu aussi hier". traduction wikipedia, reférence en fin de billet. Pour mieux comprendre cette formulation alambiquée lire aussi le 2ème commentaire de ce billet ci-dessous.)


Lire la suite


L'autre performance

Anti-consommation ou décroissance ?

Comment ? Vous ne connaissez pas la Royal Enfield India ?  Il faut réparer cela immédiatement !
Ou comment mieux comprendre la définition de "performance"...

Moi, c'est un fait, j'aime à me balader de l'autre côté de l'atlantique.
Après avoir certifié à l'immigration que je n'avais pas été un nazi dans les années 30 en Allemagne et que je n'étais pas un espion recherché, j'ai retrouvé cette atmosphère si particulière à cette terre de contraste bien loin de l'image Bushienne actuelle. Rita m'attendait à l'aéroport. Elle m'avait réservé une surprise. L'an passé nous avions travaillé ensemble sur un projet, et je venais pour participer à la touche finale : un Big Show de réception comme il se doit. Mais la surprise était ailleurs, dans le garage de sa semi-detached. Elle était là. Une superbe Royal Enfield. Rouge. « Riviera Red ». Rita, anti-consommatrice convaincue s'était enfin détournée des marques régnantes du monde de la moto pour adopter ce remake de vieille anglaise à la « India touch ».
Mais parlons un peu de la Royal Enfield...


Lire la suite

A propos de la mesure de la performance

Des indicateurs de performance sans grand intérêt

performance J'ai fait ma petite enquête. Et bien  le contenu des tableaux de bord n'evolu pas terrible, terrible...
Comme le faisait remarquer un commentaire anonyme, on peut effectivement rapprocher le concept de la Royal Enfield de celui de la Ford T transposé en France avec la deux chevaux Citroën. Rappelez-vous, le cahier des charges était quelque chose comme un véhicule qui peut transporter 4 personnes et 50Kg de pommes de terre, capable de rouler à 90 Km/h, facile à entretenir et à réparer et d'un coût abordable. La doche à aussi connu son époque de culte. Mais là il me semble qu'il faut pousser un peu plus avant la reflexion. Nous sommes en 2005 et non dans les années 1930. Je reviendrais de toutes façons sur la question d'une autre forme de performance en tout cas différente du modèle fondé sur l'obscolescence accélérée des produits pour dynamiser les ventes, un modèle de performance où le consommateur n'est que la cible passive des marketteurs. Mais ce n'est pas de cela dont je voulait vous entretenir aujourd'hui.
J'ai fait ma petite enquête et le contenu des tableaux de bord n'evolu pas terrible, terrible....
Lire la suite

Innover est au coeur du processus de pilotage de la performance !
Les articles du chapitre -Innover-, Innovation, décision et Business Intelligence
Lire la suite




Points de vue



Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 170)

Pour établir un lien vers cet article depuis votre site recopiez le lien suivant.

La reproduction ou la traduction totale ou partielle de ce texte, images et documents est formellement interdite. Voir ici les conditions pour publier un extrait sur votre site ou blog. Ce texte et les images et documents qu'il contient est déposé auprès de l'IDDN

Suivez aussi les news du portail sur Twitter et rejoignez-nous sur Facebook

Google+    Twitter    Facebook



Copyright : Alain FERNANDEZ ©1998-2016- Tous droits réservés


  Suivez-nous :   Google+   twitter+  Facebook  Linkedin    e-mail  
»» Toutes les fiches du Blog »»