Le Portail du Manager Innovant

Le projet développement durable en entreprise

Les bonnes bases du développement durable dans l'entreprise

"Good governance and sustainable development are indivisible." Kofi Annan
Développement Durable : La terre dans le cerveau

Les bonnes conditions de la démarche de développement durable

Une bonne gouvernance et les outils de pilotage adaptés, la maîtrise complète de la gestion des risques, la volonté de développer les démarches coopératives.

Voilà de bonnes bases préalables à la mise en oeuvre d'une démarche de développement durable.

La gouvernance

Une "bonne" gouvernance prenant effectivement en compte les intérêts spécifiques des parties-prenantes et non uniquement ceux des actionnaires majoritaires ou/et de l'équipe d'exécutifs est un préalable indispensable au démarrage d'une démarche de développement durable. La transparence et la lisibilité des résultats et de la politique d'entreprise, tout comme la communication étendue intra et extra entreprise conjuguées à une prise de décision concertée, préparent les fondations de la démarche. Lire notamment le dossier consacré à la gouvernance.

La gestion des risques

La responsabilisation de l'entreprise est un volet essentiel d'une politique de développement durable. Une gestion des risques complète s'impose : identification des menaces et dangers potentiels, mise en place des processus de suivi des risques, analyse des solutions pour garantir la continuité des activités, actions préventives, actions correctives, plan d'urgence, procédures de gestion de crises, assurance et financement. Sans oublier la gestion active et efficace de l'expérience acquise lors des crises précédentes. Voir la gestion des risques projet ...

Une démarche coopérative

Toutes les actions visant à développer les habitudes coopératives sont bien sûr de la première importance quel que soit le contexte. C'est d'autant plus vrai dans une démarche de développement durable fondée sur le progrès "solidaire" et la communication étendue. L'amélioration continue de la coopérativité doit devenir rapidement un critère de performance.

Maîtriser la gestion de projet

Voir le site www.piloter.org/projet

Ça coûte ou ça rapporte ?

Il est bien évident que la mise en place d'un programme de Développement Durable entraînera des coûts supplémentaires et grèvera les budgets en tout cas dans un premier temps. Il s'agit en effet de financer l'ensemble des frais liés à la mise en oeuvre des changements de pratiques, respect des exigences des normes et règlementations, programme de formation.

Mais à terme, et là on parle bien de "durable", les gains seront significatifs autant en termes de nouveaux marchés que d'économie de ressources et de diminution des incidents/accidents de toute sorte grâce à la mise en place d'une politique dynamique de gestion des risques

Révisons la notion de performance...

En fait, c'est bien la notion de performance qu'il s'agit de redéfinir. Il est urgent de remplacer le "toujours plus" par le "toujours mieux". L'exemple du sport de compétition, souvent repris par les apôtres de la productivité, est en fait un bien mauvais exemple. Battre en permanence les records précédents est bien quelque part absurde; le dopage n'est pas vraiment une dérive mais une conséquence logique.

Cette politique du "toujours plus" a ainsi dévoyé des pans entiers de la recherche et de l'application des technologies en se focalisant exclusivement sur le thème aisément mesurable de l'amélioration de la productivité (voir le ROI).

KPI et performance

De toutes façons dans développement durable, si le terme développement est bien présent, il y a surtout l'épithète durable même si les puristes préfèreront celui de soutenable. Il est temps de voir un peu plus loin que le bout de son reporting financier et d'envisager tous les axes de la performance. La recherche de la performance en matière de développement durable n'est plus vraiment une activité de monomaniaque, obsédé par le résultat financier du trimestre.

La performance est en fait un concept multifacettes. Les instruments de mesure que sont les tableaux de bord et plus précisément les indicateurs KPI sont en fait l'alpha et l'oméga du projet de développement durable. Ils conditionnent l'accomplissement du projet de bout en bout. Bien plus sûrement en tout cas que toutes les bonnes résolutions, peut être fédératrices lors du lancement, mais bien peu résistantes face au poids des habitudes du passé lorsque le projet avance.

A noter, sur un plan plus macro économique c'est bien l'indicateur PIB Produit Intérieur Brut qui mérite d'être sérieusement réformé sans s'arrêter en chemin... Voir aussi à ce sujet les nouveaux indicateurs de richesse.

Ressources web

Quelques ressources et sites Web pour mieux saisir la problématique du développement durable et de la responsabilité sociale des entreprises.

Ressources développement durable et RSE

  • ORSE
    Le site de l'ORSE. Observatoire sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises.
  • OIT
    Le site de l'OIT l'Organisation Internationale du Travail
  • WBCSD
    Le site du World Business Council for Sustainable Development (WBCSD)

A ce sujet, voir aussi

À lire...

Une synthèse de la question du développement durable. Cet ouvrage propose une grille de lecture critique dans le sens du terme afin de dégager les ambiguïtés du concept.

Le développement durable  Le développement durable
François Mancebo
Armand Colin
320 pages
Prix : 30,50 Euros
Dispo chez :
www.amazon.fr



Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 45)

           



Tous les articles