Le Portail du Manager Innovant

Le projet développement durable en entreprise

Métaphore Développement Durable

Le projet de mise en place d'un développement durable dans l'entreprise est nécessairement un projet de longue haleine. Si la direction souhaite réellement opter pour cette direction vertueuse elle se doit de résister aux appels du pied du greenwashing. C'est en effet une toute autre logique de management et de pilotage qu'il s'agit de mettre en place. Parlons de gouvernance, de gestion des risques et de mesure de la performance avant de passer en revue les principales normes et référentiels du développement durable.

"Good governance and sustainable development are indivisible." Kofi Annan

Les fondamentaux du développement durable dans l'entreprise

Une bonne gouvernance et les outils de pilotage adaptés, la maîtrise complète de la gestion des risques, la volonté de développer les démarches coopératives.

Voilà de bonnes bases préalables à la mise en oeuvre d'une démarche de développement durable.

La gouvernance

Une "bonne" gouvernance prenant effectivement en compte les intérêts spécifiques des parties-prenantes et non uniquement ceux des actionnaires majoritaires ou/et de l'équipe d'exécutifs est un préalable indispensable au démarrage d'une démarche de développement durable.

La transparence et la lisibilité des résultats et de la politique d'entreprise, tout comme la communication étendue intra et extra entreprise conjuguées à une prise de décision concertée, préparent les fondations de la démarche. Lire notamment le dossier consacré à la gouvernance.

La gestion des risques

La responsabilisation de l'entreprise est un volet essentiel d'une politique de développement durable. Une gestion des risques complète s'impose : identification des menaces et dangers potentiels, mise en place des processus de suivi des risques, analyse des solutions pour garantir la continuité des activités, actions préventives, actions correctives, plan d'urgence, procédures de gestion de crises, assurance et financement. Sans oublier la gestion active et efficace de l'expérience acquise lors des crises précédentes. Voir la gestion des risques projet ...

Une démarche coopérative

Toutes les actions visant à développer les habitudes coopératives sont bien sûr de la première importance quel que soit le contexte. C'est d'autant plus vrai dans une démarche de développement durable fondée sur le progrès "solidaire" et la communication étendue. L'amélioration continue de la coopérativité doit devenir rapidement un critère de performance.

Maîtriser la gestion de projet

Voir le site www.piloter.org/projet

Ça coûte ou ça rapporte ?

Il est bien évident que la mise en place d'un programme de Développement Durable entraînera des coûts supplémentaires et grèvera les budgets en tout cas dans un premier temps. Il s'agit en effet de financer l'ensemble des frais liés à la mise en oeuvre des changements de pratiques, respect des exigences des normes et règlementations, programme de formation.

Mais à terme, et là on parle bien de "durable", les gains seront significatifs autant en termes de nouveaux marchés que d'économie de ressources et de diminution des incidents/accidents de toute sorte grâce à la mise en place d'une politique dynamique de gestion des risques

Révisons la notion de performance...

En fait, c'est bien la notion de performance qu'il s'agit de redéfinir. Il est urgent de remplacer le "toujours plus" par le "toujours mieux". L'exemple du sport de compétition, souvent repris par les apôtres de la productivité, est en fait un bien mauvais exemple. Battre en permanence les records précédents est bien quelque part absurde; le dopage n'est pas vraiment une dérive mais une conséquence logique.

Cette politique du "toujours plus" a ainsi dévoyé des pans entiers de la recherche et de l'application des technologies en se focalisant exclusivement sur le thème aisément mesurable de l'amélioration de la productivité (voir le ROI).

KPI et performance

De toutes façons dans développement durable, si le terme développement est bien présent, il y a surtout l'épithète durable même si les puristes préfèreront celui de soutenable. Il est temps de voir un peu plus loin que le bout de son reporting financier et d'envisager tous les axes de la performance. La recherche de la performance en matière de développement durable n'est plus vraiment une activité de monomaniaque, obsédé par le résultat financier du trimestre.

La performance est en fait un concept multifacettes. Les instruments de mesure que sont les tableaux de bord et plus précisément les indicateurs KPI sont en fait l'alpha et l'oméga du projet de développement durable. Ils conditionnent l'accomplissement du projet de bout en bout. Bien plus sûrement en tout cas que toutes les bonnes résolutions, peut être fédératrices lors du lancement, mais bien peu résistantes face au poids des habitudes du passé lorsque le projet avance.

A noter, sur un plan plus macro économique c'est bien l'indicateur PIB Produit Intérieur Brut qui mérite d'être sérieusement réformé sans s'arrêter en chemin... Voir aussi à ce sujet les nouveaux indicateurs de richesse.

Principales normes et référentiels du développement durable

Un inventaire rapide des principales normes et référentiels à connaître pour mieux aborder la définition et la mise en action d'une politique de développement durable des entreprises tout en gardant en ligne de mire la RSE : Responsabilité Sociétale des Entreprises.

Toute norme a ses limites, toute norme a ses propres contraintes. Une norme est aussi un outil de cadrage pour un projet d'une telle ampleur qui impacte tous les niveaux de l'entreprise, ses pratiques, sa "culture" et surtout sa gouvernance dans sa globalité, en prenant donc en compte l'ensemble des parties prenantes et notamment de la chaine ou plutôt de la cascade de sous-traitance.

Le référentiel SA8000

SA 8000 pour Social Accountability 8000 Standard a été réalisé par le Social Accountability International (SAI). La devise de SAI est : "Making Workplace Human Rights a Vital Part of the Business Agenda" et la mission : "Assurer la promotion des droits humains des travailleurs à travers le monde".
La norme SA8000 porte sur les chapitres suivants :
  • Travail des enfants et travail forcé
  • Hygiène et sécurité
  • Liberté d'association et droit à la négociation collective
  • Interdiction de la discrimination en matière de rémunération, formation, licenciement et retraite
  • Le temps de travail
  • Rémunération
  • Système de gestion/management

Règlement EMAS

Le règlement EMAS définit les exigences pour mettre en place un SME (Système de Management de l'Environnement). Plus complet que ISO 140001, il impose notamment que les objectifs d'amélioration fixés soient vérifiables et exige une communication environnementale.
L'entreprise est tenue de mettre à la mise à la disposition des parties intéressées une déclaration environnementale.
Les indicateurs de performance opérationnelle, environnementale et de management sont autant d'outils de communication. Ils seront donc "compréhensibles et sans ambiguïté."

Eco Audit EMAS (Environmental Management Audit System). Système de management environnemental et d'audit.
EMAS est ainsi présenté sur le site officiel www.emas.org.uk "EMAS is a voluntary initiative designed to improve companies environmental performance."

SD 21000 Développement durable

SD 21000 Développement durable (SD pour Sustainable Development). En fait plutôt qu'une norme, il s'agit d'un guide de conseils et recommandations proposé par l'AFNOR, donc de portée hexagonale.

ISO 26000 Responsabilité Sociale des Entreprises

ISO 26000 est une norme ISO internationale assez récente, sa première publication date en effet de fin 2010. Elle est toujours en cours d'évolution...
Cette norme ISO 26000 a pour objectif fixer les lignes directrices relatives à la responsabilité sociétale des entreprises. Vaste sujet, complexe pour le moins.

Petite précision toutefois, cette norme ne s'inscrit pas dans le système globale de normalisation des règles de management préconisées par l'ISO. Etant donnée qu'elle n'impose aucune exigence, elle ne comporte donc pas de processus de certification.

Dans sa version actuelle, elle comporte 7 articles principaux et 2 annexes ainsi qu'une bibliographie de référence afin de guider les entreprise à mettre en place une véritable politique de RSE en dialogue avec l'ensemble des parties prenantes. Pas si facile !

ISO 14001 le développement durable et gestion environnementale

Comme l'indique le sigle ISO, cette norme a été réalisée par l'International Organization for Standardization (Organisation internationale de normalisation). Le terme de management environnemental doit être entendu comme le management des interactions humaines (et donc la maîtrise des impacts) avec l'environnement.

ISO 14001 définir et déployer la politique environnementale

La norme ISO 14001 précise les exigences attendues d'un tel système de management environnemental. Elle permet à l'organisation concernée de définir et de déployer sa politique et ses objectifs tout en tenant compte des incontournables exigences légales et normatives.
Remarque : La norme ISO 14001 ne précise pas les critères spécifiques d'évaluation de la performance environnementale.

ISO 14001 et ISO 9001

Dans sa logique, le référentiel ISO 14000 est assez similaire au classique ISO 9000 de management de la qualité. Dans les deux cas, l'idée est bien de certifier le processus et non le ou les produits réalisés, le résultat du travail.
Le système de management environnemental sera certifié par un organisme tierce partie accrédité, indépendant de l'entreprise.

Amélioration permanente de la performance

Tout comme ISO 9000, ISO 14000 exige des organismes ayant choisi de mettre en oeuvre cette norme, une amélioration permanente de la performance en matière de management environnemental dans ce cas précis.

Le référentiel ISO 14000

  • ISO 14001 Spécification et lignes directrices pour son utilisation
  • ISO 14001 est une norme générique. Elle est suffisamment flexible pour être utilisée par toute entreprise, quels que soient les types de produits ou services réalisés, quel que soit le pays de résidence ou d'exercice de l'activité.
  • ISO 14004 Guide de Lignes directrices générales concernant les principes, les systèmes et les techniques de mise en oeuvre.
  • ISO 14015 Evaluation environnementale des sites et des organismes.
  • ISO 14031 Evaluation de la performance environnementale, lignes directrices à suivre.
  • ISO 14015 Exemple d'évaluation de la performance environnementale.
  • ISO 14050 Vocabulaire.

A ce sujet, voir aussi

  • Développement durable en entreprise, définition
    Une définition du développement durable En entreprise en se fondant sur le rapport Brundtland de 1987, le pouvoir des ONG et du citoyen responsable
  • Gouvernance d'entreprise
    L'instauration dans les règles de l'art d'une gouvernance d'entreprise est désormais une exigence. Il s'agit en effet de garantir un pilotage de l'entreprise moins sensible aux ambitions personnelles individuelles ainsi qu'aux puissances financières. La clé ultime étant de parvenir à un pilotage orientée stratégie en accord avec les parties prenantes. Autant de thèmes qui exigent des réponses précises.
  • Le tableau de bord du développement durable
    Une démarche de progrès, qu'elle soit ponctuelle ou dans la durée comme la recherche du développement durable, n'est guère concevable sans mettre en place une solution de mesure de la performance efficace et adaptée. Voyons comment construire le tableau de bord du développement durable, le modèle triple bottom line et comment choisir les indicateurs de performance.

Ressources web

Quelques ressources et sites Web pour mieux saisir la problématique du développement durable et de la responsabilité sociale des entreprises.

Ressources développement durable et RSE

  • ORSE
    Le site de l'ORSE. Observatoire sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises.
  • OIT
    Le site de l'OIT l'Organisation Internationale du Travail
  • WBCSD
    Le site du World Business Council for Sustainable Development (WBCSD)

À lire...

Une synthèse de la question du développement durable. Cet ouvrage propose une grille de lecture critique dans le sens du terme afin de dégager les ambiguïtés du concept.

Le développement durable  Le développement durable
François Mancebo
Armand Colin
320 pages
Prix : 30,50 Euros
Dispo chez :
www.amazon.fr

›Ce livre traite de la mesurer la performance pour faciliter la prise de décision répartie

Tableaux de bord du manager innovant, le livreLes Tableaux de bord du Manager Innovant, Une démarche en 7 étapes pour faciliter la prise de décision en équipe
Alain Fernandez
Editeur : Eyrolles
Pages : 320 pages
Prix : 25 Euros
EAN : 978-2212569285

Disponible en librairie
   


Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 145)

           



Tous les articles

Perfonomique

Un ebook de 200 pages gratuit...
Perfonomique ebook management
Perfonomique Saison 2
32 recommandations pour un management pleinement assumé »»