Le Portail du Manager Innovant

Syndication, fil RSS du site piloter.org    Je suis aussi  sur facebook    Je suis aussi sur  Linkedin    Actualités Twitter
Syndication, fil RSS du site piloter.org  Je suis aussi  sur facebook  Je suis aussi sur  Linkedin  Actualités Twitter
×

Les 14 Principes du Toyotisme

11 février 2021  Par   Partagez
Les quatorze principes énoncés ici reprennent la formulation proposée par Jeff Liker dans son ouvrage Le modèle Toyota : 14 principes qui feront la réussite de votre entreprise. Ils sont structurés selon quatre parties thématiques telles que l’auteur les a définies.

Les principes du Toyotisme

« Tout ce que nous faisons, c’est de surveiller le temps qui s’écoule entre le moment où le client passe sa commande jusqu’à celui où l’on encaisse l’argent. Nous réduisons ce temps en éliminant tout ce qui est gaspillage et n’apporte pas de valeur ajoutée. »
Tahiichi Ono

Les textes explicatifs de chacun des quatorze principes sont aussi un résumé des propos de l’auteur, sans aucune interprétation personnelle.

Partie 1 : Philosopher à long terme

Premier Principe : Vision à long terme

Fondez vos décisions sur une philosophie à long terme, même au détriment des objectifs financiers à court terme.

Ce n’est pas le plus évident, nous sommes actuellement dans un monde économique où règne la dictature du « court-terme ». Pourtant c’est bien en portant son regard vers l’horizon et en agissant selon des objectifs à long terme que l’on assure un pilotage dans la durée. Les hommes ont besoin d’un but clair pour trouver la motivation et fixer des objectifs concrets.

Partie 2 : Le bon processus produira les bons résultats

Deuxième Principe : Organiser les processus

Organisez les processus en flux pièce à pièce pour mettre au jour les problèmes.

Selon ce principe, il s’agit d’assurer la fluidité des processus en éliminant tous les temps d’attente et en résolvant au plus vite les problèmes d’interface entre les tâches. Bref, il s’agit d’éliminer les « Muda ». Voir aussi les sept types de gaspillage selon Taiichi Ohno.

Troisième Principe : Flux Tirés

Utilisez des systèmes tirés pour éviter la surproduction.

L’idée est de remplacer les classiques « flux poussés », où l’on fabrique selon les prévisions plus ou moins bien lissées, par des « flux tirés » par les commandes clients. C’est une autre organisation, où le poste « aval » exprime auprès de son prédécesseur ses besoins en matériels afin de réduire la surproduction. Voir ici le JAT.

Quatrième Principe : Production lissée

Lissez la charge de travail, suivez l’exemple de la tortue, pas celui du lièvre.

Le but est d’éliminer les à-coups de production qu’il s’agisse de creux ou de pic comme les produit irrémédiablement une fabrication par lot. Tous les processus sont concernés et pas uniquement la production, du service commercial au service logistique. Il s’agit de limiter les gaspillages (Muda) d’optimiser la charge les hommes et des équipements (Muri), et donc d’éviter les impairs de production (Mura).
La lente mais constante tortue cause moins de gaspillage. Elle est plus appréciable que le lièvre rapide qui fait la course en tête et s’arrête de temps à autre pour faire une sieste. le TPS ne peut être opérationnel qu’à la condition que tous les salariés se comportent comme la tortue.
Taiichi Ohno

Cinquième Principe : Résolution immédiate des problèmes

Inculquez une culture de résolution immédiate des problèmes de qualité du premier coup.

Ou comment tout mettre en oeuvre pour résoudre les problèmes dès leur apparition. Arrêt des machines en automatique en cas d’erreurs, système de détection visuel et culture du Jidoka sont au programme. Le but est d’obtenir la qualité du premier coup.

Sixième Principe : Standardisation des tâches

La standardisation des tâches est la base de l’amélioration continue et de la responsabilisation des employés.

Il s’agit de standardiser les meilleures pratiques pour ne pas perdre l’enseignement acquis lors de la mise au point des processus. Il s’agit aussi d’assurer la répétabilité à l’aide de méthodes stables.
Les standards ne sont pas imposés depuis en haut mais établis par les ouvriers de la production eux-mêmes.
Taiichi Ohno
La standardisation est l'un des points les plus importants pour Taiichi Ohno.

Septième Principe : Contrôle visuel

Utilisez le contrôle visuel afin qu’aucun problème ne reste caché.

Installer des systèmes visuels simples pour aider les opérateurs à suivre les standards. Placez-les là où le travail est réalisé. Limiter les rapports à une seule page quelle que soit leur importance. Voir notamment les 5S.

Huitième Principe : Des technologies fiables

 Utilisez uniquement des technologies fiables, longuement éprouvées, qui servent vos collaborateurs et vos processus.

Les technologies sont là pour aider les hommes. Attention aux nouvelles technologies qui ne sont pas toujours éprouvées, faites des essais au préalable. Rejetez celles qui peuvent nuire à la fiabilité et mettez rapidement en oeuvre celles qui sont validées.

Partie 3 : Valoriser l'entreprise en développant vos salariés et vos partenaires

Neuvième Principe : Des responsables formés

Formez des responsables qui connaissent parfaitement le travail, sont imprégnés de la philosophie et l’enseignent aux autres.

Privilégiez la promotion interne. Le bon responsable est formé et adhère à la philosophie de l’entreprise et du toyotisme. Il connaît à la perfection le travail du quotidien. Voir ici le goût du travail bien fait.

Dixième Principe : Des équipes exceptionnelles

Formez des individus et des équipes exceptionnels qui appliquent la philosophie de votre entreprise.

Créez une culture d’entreprise stable et forte et suffisamment entraînante pour impliquer les salariés. N’hésitez pas à déployer les moyens nécessaires pour y parvenir, le travail d'équipe ça s’apprend.

Onzième Principe : Respecter le réseau de partenaires

Respectez votre réseau de partenaires et de fournisseurs en les encourageant et en les aidant à progresser.

Traitez vos partenaires, fournisseurs et sous-traitants comme un prolongement de votre entreprise. Fixez-leur des objectifs ambitieux et aidez-les à les atteindre. Voir ici le Supply Chain Management.

Partie 4 : La résolution continue des problèmes pilote l’apprentissage de l’entreprise

Douzième Principe : Aller sur le terrain

Allez sur le terrain pour bien comprendre la situation.

Les problèmes se comprennent et se résolvent sur le terrain. Observez directement et analysez la situation au contact des acteurs. Les dirigeants et cadres de haut niveau sont aussi tenus à venir se rendre compte sur place. Voir ici le Gemba.

Treizième Principe : Décider par consensus

Décidez en prenant le temps nécessaire, par consensus, en examinant en détail toutes les options. Appliquez rapidement les décisions.

C’est toute la question de la prise de décision en équipe. Il est impératif de s’appuyer sur des éléments concrets et fiables au sens de ceux qui les utilisent. Étudiez les problèmes avec toutes les personnes concernées. Ensuite, on ne traîne pas. Une décision s'applique dès que possible, sinon elle perd de sa pertinence.
Quand vous êtes en phase d'observation sur le "Gemba", faites quelque chose pour aider ceux qui travaillent là. Si vous le faites, les hommes prendront conscience que vous pouvez les aider et seront pressés de vous revoir sur le Gemba.
Taiichi Ohno

Quatorzième Principe : Devenir une entreprise apprenante

Devenez une entreprise apprenante grâce à la réflexion systématique (hansei) et à l’amélioration continue (kaizen).

Dès que les processus sont stables, recherchez les causes d’inefficacité et mettez en oeuvre les contre-mesures. Protégez le patrimoine de connaissance de l’entreprise en conservant au maximum le personnel. Utilisez le Hansei à propos, à la fin d’un projet par exemple et identifiez rapidement les contre-mesures. Pratiquez le Kaizen.

À ce sujet, voir aussi

  • Lean management, système d'organisation industrielle
    Le lean management est un système d'organisation industrielle initié dans les usines japonaises du groupe Toyota au tout début des années 50. La démarche ne peut être réduite à sa traduction française de maigre. C'est bien là la principale erreur des concepteurs peu conscients de la complexité d'une véritable démarche de progrès. Il ne s'agit pas d'adopter une vision exclusivement globale centrée sur la réduction des coûts et des délais mais bien de développer une approche depuis le terrain au plus près des vraies difficultés des salariés et collaborateurs de l'entreprise. Mais cela c'est en effet bien plus difficile.
  • Le Lean à l'hôpital, drôle d'idée !
    Depuis déjà quelques années, le Lean Management est devenu un incontournable de l’organisation des entreprises. Cette méthode est aujourd’hui présentée comme la panacée censée guérir la plupart des maux de l’entreprise, voire de la société. Fort de ses succès supposés, on cherche à l’implanter dans les services publics et notamment à l’hôpital. Mais le Lean Management ne sécrète-t-il pas aussi son propre poison ? L’hôpital ne mérite-il pas mieux qu’une méthode de rationalisation extrême issue de l’industrie automobile et nécessairement implantée aux forceps ?
  • Les limites du Lean Management
    Taiichi Ohno, concepteur du Toyota Production System, a su réinventer le principe d'organisation de la production en flux, mis en pratique par Henry Ford pour l'adapter aux besoins de production automobile de son époque. Son objectif n'a jamais été d'en faire un système de production universel. Si le principe peut porter ses fruits pour l'industrie automobile, ce n'est pas le cas pour d'autres types de production. Voyons tout cela en nous fondant sur un texte majeur de Eliyahu Goldratt écrit à la fin de sa vie.
  • Taichi Ohno, inventeur du TPS
    Taiichi Ohno (Taiichi Ohno), ingénieur industriel de profession, est le concepteur du - Toyota Production System - (TPS) que l'on appelle aussi le - Toyotisme - ou encore le - Lean Management - dans une déclinaison plus tardive. Considéré comme un véritable gourou de l'organisation industrielle, ses proches et assistants ont tenté de regroupés les points clés de sa démarche en principes et commandements à suivre. Ils sont ici présentés et commentés. Commençons par une rapide biographie de Taiichi Ohno. Nous achevons cet article avec une critique actualisée.
  • Le Lean Six Sigma
    Le Lean Six Sigma est, comme son nom l'indique, une démarche combinant la méthode lean management et la méthode six sigma. Le but n'est autre que de parvenir à cumuler les avantages des deux méthodes pour une amélioration optimale des processus. Voyons le principe, la conduite du projet et son application dans le monde des services. En effet, la démarche n'est pas uniquement utilisable dans le secteur économique de la production industrielle, berceau des deux méthodes d'origine.

À lire...

Les 14 principes du toyotisme expliqués. Il est indispensable de les connaître si l'on souhaite bien évaluer les enjeux de la démarche...

Le modèle Toyota , 14 principes qui feront la réussite de votre entreprise Le modèle Toyota
14 principes qui feront la réussite de votre entreprise

Jeffrey Liker
Pearson Education Édition 2018
392 pages

Dispo : www.amazon.fr & Format Kindle


Un témoignage de "l'intérieur" pour mieux relativiser les principes du toyotisme...

Toyota - L usine du désespoir Toyota
L'usine du désespoir

Satoshi Kamata
Demopolis
258 pages

Dispo : www.amazon.fr


Un guide pratique pour dynamiser la prise de décision en équipe, une des clés essentielles du toyotisme...

Tableaux de bord du manager innovant, le livreLes Tableaux de bord du Manager Innovant
Une démarche en 7 étapes pour faciliter la prise de décision en équipe

Alain Fernandez
Editeur : Eyrolles
Pages : 320 pages
Prix : 25 Euros

Pour acheter ce livre :

   


Un excellent "roman", best-seller mondial incontesté. Eliyahu M. Goldratt a choisi cette forme originale pour exposer sa démarche de la théorie des contraintes en gestion industrielle....

Le but : Un processus de progrès permanent, Eliyahu M. Goldratt, J Cox Le but
Un processus de progrès permanent

Eliyahu M. Goldratt, J Cox
Afnor - Édition 2017
421 pages

Dispo : www.amazon.fr


Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 45)

Sur le même thème...