Autoformation

Objectif: Débusquer les connaissance sur le web

23 mai 2019  Par                                                 Partagez

livre débusquer pepites sur le web

Ce nouveau livre décortique les principes des outils du web et notamment les moteurs de recherche et bien sûr l'incontournable google pour pouvoir les utiliser pleinement dans le cadre de l'autoformation. Dans un monde changeant comme le notre, nous sommes tous quelque part des autodidactes. Notre bagage initial est utile mais toujours insuffisant pour construire une carrière. Par chance le web offre bien des ressources, c'est un fait. Encore faut-il savoir séparer le bon grain de l'ivraie. Ce n'est pas toujours chose facile tant le web est devenu un grand foutoir où le nécessaire se confond avec l'insignifiant dans un grand méli-mélo. D'où la nécessité de comprendre la mécanique des outils du web pour mieux les domestiquer. C'est là l'objet des 7 bonnes pratiques décrites dans ce livre. Le texte suivant est l'introduction du livre. Voir ici ce livre sur amazon.fr

Les 7 bonnes pratiques de l'autodidacte 3.0

Le web est un grand bazar, on y trouve tout et n’importe quoi, le pire comme le meilleur.

Réelles connaissances ou vernis superficiel ?

Grâce au web, l’accès à la connaissance pour tout un chacun semble n’être rien de plus qu’une formalité, en tout cas pour les résidents des pays développés. Quel que soit le sujet, il suffit d’interroger son moteur de recherche favori pour obtenir une réponse quasi immédiate.

Comment faire une tarte Tatin ? Comment remplacer un joint de robinet ? Combien de temps vit un hippopotame ? Comment interpréter le célèbre « cogito ergo sum » ? Comment manager une équipe projet ? À moindre effort et à moindre coût, tout internaute en quête de connaissances vite acquises se sent capable de devenir un chef de cuisine, un plombier d’exception, un spécialiste des animaux d’Afrique, un philosophe avisé ou un manager averti.

Le mythe de la corne d'abondance de la connaissance

Tous les savoirs de l’humanité semblent désormais à portée de main. Selon un mythe largement partagé, il suffirait donc de piocher au gré de ses envies et de ses besoins pour assurer seul la mise à jour continue de ses connaissances. Mais ce n’est qu’un mythe.

Pour profiter de cette somme de savoirs, encore faut-il apprendre au préalable à discerner l’essentiel de l’insignifiant, et ce n’est pas tâche aisée. Si l’on trouve tout sur le web, on y rencontre aussi n’importe quoi. Les rumeurs, les ragots et les « scoop people », qui firent le succès de la presse à sensation du temps où le « papier » était roi, côtoient les informations essentielles sans aucune hiérarchie.

Et pour ne rien arranger, le commerce et la publicité en ligne, moteurs économiques de l’Internet, brouillent un peu plus les lignes et renforcent la confusion entre la futilité et les vraies informations, celles qui contribuent à construire ses connaissances.

Le permis à points de l'internaute

Bref, pour naviguer intelligemment sur le web, il ne serait pas inutile de passer un "permis d’internaute". Ce serait le moyen de prendre conscience que la première information trouvée n’est pas nécessairement la plus pertinente, et qu’il ne suffit pas qu’une opinion soit partagée par une majorité d’internautes pour qu’elle devienne parole d’évangile.

La problématique est d’autant plus sensible dans le cadre d’une autoformation en ligne. Un travail de fond est en effet nécessaire pour construire méthodiquement ses connaissances, et parvenir à enrichir son éventail de compétences. C’est cela l’autoformation et c’est aussi l’objectif de ce livre.

Ainsi, au fil de ces lignes, nous passerons en revue les sept bonnes pratiques pour exploiter pleinement et à notre avantage les ressources disponibles sur le web et les réseaux sociaux. Maîtriser ces sept bonnes pratiques c’est un peu quelque part détenir son "permis d’internaute" avec la totalité de ses points.  

Les sept bonnes pratiques pour se former grâce au web

  • Bonne Pratique nº1 : Domestiquez Google, Bing et les autres moteurs de recherche
  • Bonne Pratique nº2 : Du bon usage des liens hypertextes, les limites de la sérendipité
  • Bonne Pratique nº3 : Utilisez la Wikipédia avec circonspection
  • Bonne Pratique nº4 : Profitez des outils de veille disponibles en ligne
  • Bonne Pratique nº5: Tirez profit de Twitter pour repérer les influenceurs
  • Bonne Pratique nº6 : Exploitez Facebook pour des échanges enrichissants
  • Bonne Pratique nº7 : Mettez les MOOC à votre service

Objectif : Débusquer les pépites de connaissance dans le foutoir du web
Les 7 bonnes pratiques de l'autodidacte 3.0

Alain Fernandez
137 pages
Livre broché et illustré, Format :15,2 x 22,9 cm
Version brochée : 9,90 Euros (6,99 Euros epub/kindle)
ISBN : 978-2-9567588-2-2

Voir le Recto-Verso
Editions Mimismo

En stock chez : www.amazon.fr
ebook Kindle
Apple Book
Kobo

Téléchargez l'extrait (PDF)

Contact presse : contact(at)mimismo.eu

Biographie de l'auteur

Alain FernandezAlain Fernandez est un consultant et formateur international, auteur de plusieurs ouvrages de management vendus à plusieurs dizaines de milliers d’exemplaires. Accro aux réseaux en ligne de longue date, il édite le site www.piloter.org depuis plus de vingt ans. Avec cet ouvrage, il décode les travers des moteurs de recherche et des réseaux sociaux afin d’en faire émerger les avantages pour une autoformation profitable.

Voir aussi

7 habitudes pour se former tout au long de la vie7 habitudes pour se former tout au long de la vie.
Ce second livre complète celui-ci et développe les bonnes habitudes du parfait autodidacte à l'aise avec le web et les réseaux sociaux. Inspirées de la méthode mise au point par Michael Faraday, je les utilise au quotidien pour mes propres besoins d'autoformation.

SOMMAIRE

INTRODUCTION
BONNE PRATIQUE Nº1 DOMESTIQUEZ GOOGLE, BING ET LES AUTRES MOTEURS DE RECHERCHE
Google, le moteur de recherche préféré des francophones
Le principe fondateur : la foi dans l’algorithme
La rentabilité financière
4 conseils pour une collecte pertinente sur le web
Les principales commandes de Google

EN COMPLEMENT : ÉVALUEZ LA PERTINENCE DES DOCUMENTS COLLECTÉS
Le dilemme de la collecte
Les critères d’évaluation de la collecte documentaire
Les pièges de la recherche documentaire

BONNE PRATIQUE Nº2 DU BON USAGE DES LIENS HYPERTEXTES, LES LIMITES DE LA SÉRENDIPITÉ
Le plaisir de découvrir des documents par « hasard »
Typologie des liens hypertextes glissés dans un article

BONNE PRATIQUE Nº3 UTILISEZ LA WIKIPÉDIA AVEC CIRCONSPECTION
La thèse fondatrice du phénomène Wikipédia
Une fantastique encyclopédie mais une qualité inégale
Quatre critères pour bien exploiter les ressources de la Wikipédia
Quelques bonnes pistes pour mieux comprendre le principe de la Wikipédia

BONNE PRATIQUE Nº4 PROFITEZ DES OUTILS DE VEILLE DISPONIBLES EN LIGNE
Qu’est-ce que la veille sur le web ?
Comment démarrer en 7 temps
Autres outils utiles pour la veille sur le Web

BONNE PRATIQUE Nº5 TIREZ PROFIT DE TWITTER POUR REPÉRER LES INFLUENCEURS
Twitter, les raisons du succès
Twitter : les membres à suivre et les membres à éviter
Petit guide pratique pour utiliser Twitter au profit de votre autoformation
Suivre les leader et les veilleurs
« Minidico » Twitter
Attention aux tweets « Pièges à clics »

BONNE PRATIQUE Nº6 EXPLOITEZ FACEBOOK POUR DES ÉCHANGES ENRICHISSANTS
Facebook pour la formation
Facebook en mode pratique
Autres réseaux sociaux intéressants pour l’autoformation

7EME BONNE PRATIQUE METTEZ LES MOOC A VOTRE SERVICE
Des formations en ligne ouvertes à tous
Le Pour et le Contre du MOOC
Le bon état d’esprit pour profiter d’un MOOC traditionnel
Comment choisir un MOOC ?
Une sélection de MOOCs

LES WEBINAIRES, LES CONFÉRENCES EN LIGNE
Mini-guide pour bien profiter d’un webinaire

IL N’Y A PAS QUE LE WEB DANS LA VIE. POUR CONSOLIDER SON AUTOFORMATION, RIEN NE VAUT LA LECTURE ATTENTIVE DE LIVRES BIEN CHOISIS
Les livres sont l’unique moyen d’approfondir un sujet
Une technique de lecture rapide simplissime
Premier temps : choisir le bon livre
Second temps : extraire l’essentiel du livre choisi
Profitez des bibliothèques

POUR CONCLURE : « ABONDANCE » N’EST PAS UN NOUVEAU SYNONYME DE « PERTINENCE »
De l’économie de l’attention…
… À l’économie du partage

BIBLIOGRAPHIE
COMMENTAIRES LECTEURS
DANS LA MEME COLLECTION
7 habitudes pour se former tout au long de la vie

à ce sujet, voir aussi


Copyright : © Alain FERNANDEZ 1998-2019 Tous droits réservés

Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 125)

Si vous souhaitez partager votre point de vue sur cet article, utilisez désormais Twitter ou votre réseau social favori.

           

Se Former en continu

7 habitudes pour se former tout au long de la vie.  Lire la fiche, extrait et commentaires
Pour booster sa carrière  »»»