Devenir indispensable pour réussir sa carrière

10 janvier 2019  Par     Partagez
Il vaut mieux être celui que l'on recherche que celui qui cherche.
On parle beaucoup du développement de sa capacité de rebond. À juste titre. C'est bien en devenant indispensable que l'on parvient à ce statut pour le moins confortable. Que l'on soit salarié ou freelance, c'est là la seule solution pour conduire sa carrière avec succès. Voyons tout cela.

Être celui que tout le monde recherche

La clé indispenableSur le plan professionnel, chacun d'entre-nous est à même de trouver un emploi salarié ou un clients dans le cas du free-lance, uniquement lorsque qu'il apporte les indispensables compétences pour répondre à un besoin précis.
La personne contractée est alors la clé de l'équation :

"Le besoin, la compétence et le coût"

Bien entendu, aucune entreprise honnête n'embauche durablement uniquement parce qu'elle bénéficie d'une aide telle qu'une réduction des charges sociales. Ce ne sont que des effets d'aubaine. Une entreprise contracte une compétence, salariée ou free-lance, lorsqu'elle sait que celle-ci contribuera positivement à la création de valeurs. La solution pour une carrière durable est donc de toujours proposer la compétence que le marché recherche...

Est indispensable celui qui détient la clé de problème

Détaillons :
Pour résoudre un problème, l'entreprise nécessite une compétence. Le coût proposé par le prestataire entre dans l'enveloppe budgétaire prévue par l'entreprise. L'affaire peut-être conclue.

La "bonne" compétence

Il est donc indispensable de toujours détenir une compétence demandée sur le marché.

Énoncé ainsi, le propos tombe sous le sens. C'est une évidence direz-vous. Et pourtant, bon nombre des problèmes rencontrés par les travailleurs indépendants sont bien liés au fait qu'ils n'entrent plus dans cette équation. Soit la compétence n'est plus demandée, soit elle est devenue bien trop concurrentielle pour être vendue à un prix assurant la rentabilité de l'activité.

La clavette

Seth Godin pousse le raisonnement encore plus avant. Pour cet auteur à succès, gourou du marketing s'il en est, la réussite professionnelle est étroitement liée a la capacité de chacun à devenir indispensable.

Il ne s'agit pas seulement d'entrer dans l'équation énoncée ci-dessus mais bien de faire partie de la petite poignée d'individus qui sont capable de faire bouger les choses. Ils seront toujours indispensables. Ce sont eux qui inventent, créent les connexions, font que les choses arrivent, et inventent de l'ordre dans le chaos ambiant.

"Linchpin" (Êtes-vous indispensable ? Libérez le linchpin qui est en vous...) regorge d'idées. C'est un livre à lire ne serait-ce que pour bien saisir les nouvelles tendances des entreprises en matière d'emploi et d'achats de prestations. Mais être indispensable ne suffit pas encore faut-il le faire savoir. Voyons rapidement comment construire sa propre "marque" sur les réseaux sociaux en particulier et le numérique en général.

Comment développer sa capacité de rebond ?

Rester maître de "sa barque" en tout situation, c'est être toujours à la pointe de son métier. C'est en effet l'unique moyen d'être quasiment certain de trouver un poste conforme à ses ambitions.

Il vaut mieux être "celui que l'on recherche" plutôt que d'être "celui qui cherche"...

Le propos énoncé ainsi semble être une évidence. Pourtant une grande majorité de salariés, bien que conscients de ce truisme, ne développent pas pour autant une stratégie de formation personnelle dans la durée. C'est une erreur. Les formations rapides de type "vernis", piochées au gré des envies et surtout des phénomènes de modes du moment, ne sont guère profitables. C'est une perte de temps.

Un apprentissage digne de ce nom exige un investissement certain. C'est en effet un travail de fond dont les résultats ne sont perceptibles qu'à moyen ou plus long terme. Ainsi, on dit souvent que si environ 1000 heures (soit 2 heures/jour pendant au moins 3 mois) sont nécessaires pour devenir un professionnel, il faudra consacrer 10000 heures (soit 2 heures/jour pendant au moins 3 ans) pour devenir un expert. Les plus malins l'auront compris.

La réussite des profils "atypiques"

Malgré les déclarations de vitrine, le management n'apprécie pas outre mesure les profils dits "atypiques". Sont ainsi dénommés tous ceux qui ne se conforment pas à tout instant et en toute situation au "modèle standard", pur produit de la "culture de l'entreprise".

De toute façon, la prise d'initiative aussi opportune soit-elle n'est que rarement encouragée et récompensée.

"Bof, ce n'est pas bien compliqué", diront les vieux routiers des entreprises traditionnelles, "il suffit de porter le masque, de se fondre dans le moule, de suivre le mouvement et de conserver son esprit d'inventivité pour ses activités personnelles, et le tour est joué".

Il y a encore quelques années, lorsque l'on pouvait dérouler une carrière sans soubresauts dans la même entreprise, c'était une solution. Mais les temps ont changé. La "fidélisation des salariés" n'est plus à l'ordre du jour. Elle a été remplacée par les termes de "mobilité", de "flexibilité" et "d"employabilité" dans le lexique des responsables des Ressources Humaines.

La solution pour se libérer des contraintes superfétatoires au travail

Il n'existe guère d'autre solution que celle de prendre sa vie en main sans tarder si l'on ne souhaite pas être ballotté au grès des crises, des politiques de "compétitivité" ("le mot à la mode du moment"), des réformes successives du droit du travail et des attaques du CDI. En fait, c'est un peu cela l'émancipation, savoir prendre les décisions pour orienter sa vie à son goût sans se sentir victime du "système" en vigueur du moment.

C'est à chacun de conduire son propre projet en totale indépendance. Seth Godin (Linchpin) recommandait de devenir indispensable, de devenir cette petite goupille ou clavette mécanique sans laquelle le mécanisme de l'entreprise ne peut fonctionner. Il importe de se distinguer et d'apporter un regard original sur les questions professionnelles. C'est bien dans cette direction que l'on trouvera son émancipation. C'est aussi dans cet esprit que sont écrits ces quelques livres.

Personal Branding, piloter son identité numérique

Définition du Personal Branding

La notion de personal branding définit la mise en action d'une stratégie de "marque personnelle". Adopter une stratégie de marque, le personal branding est la meilleure technique pour construire sa notoriété et piloter son identité numérique.

Personal Branding et "googlisation"

Avec l'essor des réseaux sociaux et des sites interactifs, la "googlisation" est devenue un véritable réflexe. Un néologisme très "geek" dans sa formulation, mais pratiqué pour autant par tout un chacun. Googliser un nom, c'est rechercher d'une manière quasi exhaustive les traces, les références et les avis vous concernant, tous accessibles directement sur le net.

Il est ainsi hautement recommandé de ne pas laisser au hasard la construction de sa propre identité numérique. Il est assez facile pour un "googler" averti de retrouver les "pseudos" utilisés pour parfois se laisser aller sur les forums où les commentaires de journaux et blogs. Il est préférable, au contraire de contrôler tout ce que l'on publie en ligne. C'est aussi cela l'objet du Personal Branding, bâtir votre notoriété en ligne telle que vous la souhaitez.

Les ressources sur le web


Lectures recommandées

À son compte
De Salarié à Entrepreneur

Ce livre, vous explique comment justement mettre en valeur vos qualités et compétences bien spécifiques pour réussir une carrière de "freelance" :

Livre comment devenir entrepreneurÉditions Eyrolles
Collection Emploi & Carrière
272 pages
Dispo :


Libérez le linchpin qui est en vous. Le linchpin est l'élément indispensable sans lequel une organisation ne pourrait fonctionner. Cet ouvrage est un guide pratique pour apprendre à devenir cet élément indispensable :

Êtes-vous indispensable ? Accès librairieÊtes-vous indispensable ?
Titre original : Linchpin
Seth Godin
Éditions Diateino
362 pages
Dispo :
www.amazon.fr


Être indispensable c'est aussi apprendre à redécouvrir la qualité au sens où l'artisanat a su l'édifier en un temps où la contrainte par les coûts étaient moins pressante qu'aujourd'hui. Pour que chacun puisse retrouver le plaisir du travail et s'exprimer pleinement, Richard Sennett prône l'artisanat et envisage ainsi une société idéale de par le travail bien fait.

Ce que sait la main Accès librairieCe que sait la main
La culture de l’artisanat
Richard Sennett
Éditions Albin Michel
403 pages
Dispo :
www.amazon.fr

Voir l'analyse complète de ce livre incontournable : Ce que sait la main

Ouvrages de référence du Personal Branding

Promote Yourself: The New Rules for Career Success, le dernier ouvrage de Dan Schawbel auteur de "Me 2.0", un spécialiste incontesté du "Personal Branding" :

Promote Yourself: The New Rules for Career SuccessPromote Yourself
Dan Schawbel
St. Martin's Press
272 pages (anglais)
Dispo :
www.amazon.fr & Format Kindle


Le personal branding dans son métier, sa carrière et sa vie :

Développer sa marque personnelleDévelopper sa marque personnelle
Gilles Noblet
CFPJ Editions
134 pages
Dispo :
www.amazon.fr


Tous les articles

Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 185)

Si vous souhaitez partager votre point de vue sur cet article, utilisez désormais Twitter ou votre réseau social favori.

La reproduction ou la traduction totale ou partielle de ce texte, images et documents est formellement interdite. Voir ici les conditions pour publier un extrait sur votre site ou blog. Ce texte et les images et documents qu'il contient est déposé auprès de l'IDDN

Suivez aussi les news du portail sur Twitter et rejoignez-nous sur Facebook

Twitter    Facebook

Excel ® est une marque déposée de Microsoft Corp ®
Gimsi ® est une marque déposée de Alain Fernandez



Copyright : Alain FERNANDEZ ©1998-2019- Tous droits réservés


Le Portail du Manager Innovant
Le portail du Manager Efficace Piloter.org