Le Portail du Manager Innovant

Syndication, fil RSS du site piloter.org    Je suis aussi  sur facebook    Je suis aussi sur  Linkedin    Actualités Twitter
Syndication, fil RSS du site piloter.org  Je suis aussi  sur facebook  Je suis aussi sur  Linkedin  Actualités Twitter
×

L'Entreprise numérique et la transformation digitale

28 janvier 2019  Par   Partagez
L'Entreprise numérique, produit de la transformation digitale ou e-transformation, est nécessairement une entreprise communicante exploitant les outils coopératifs à l'heure du web interactif et des réseaux sociaux. Encore faut-il l'envisager puis la déployer sans se limiter au raccourci actuel des costs-killers : plus de technologie = moins de salariés. il y a peut-être d'autres moyens de calculer le Retour sur Investissement.

La valeur d'un réseau est égale au carré du nombre de ses utilisateurs. Robert Metcalfe, co-inventeur du réseau Ethernet et fondateur de 3com

Définition

Entreprise numérique, le clavier

L'entreprise communicante

L'entreprise à l'heure de la transformation digitale (on devrait dire numérique plutôt que l'anglicisme "digitale"). Les outils coopératifs de l'entreprise communicante, clé de voûte de la connaissance partagée, sont désormais disponibles. Sans attendre plus longtemps, les utilisateurs se les sont purement et simplement appropriés. Ils en ont d'ailleurs réinventer l'usage.

C'est déjà là le fondamental de la première approche de la transformation numérique telle qu'elle est décrite par "l'entreprise 2.0", interactive et sociale, un terme inventé par Andrew McAfee, enseignant chercheur au MIT.

Mais la question de l'indice, 2.0 ou 4.0 importe peu, ce qu'il s'agit de retenir c'est que nous ne sommes plus dans une logique technologique centrée "technologie" comme nous l'avons connue jusqu'à présent. La rupture a finalement eu lieu.

L'utilisateur à la manoeuvre

L'utilisateur reprend ses droits. Les technologies sont désormais centrées sur ses attentes. Le mouvement est bien enclenché. Il suffit de suivre l'évolution de l'utilisation des plateformes d'outils collaboratifs, blog, wiki, twitter et de mobilité comme l'iphone, pour comprendre qu'il n'a jamais été aussi simple de communiquer avec ses pairs, sans intermédiaire, selon un schéma massivement horizontal.
Bon. Ok, Pour le moment c'est de la fiction, mais l'idée est bien là. Continuons à explorer le concept...

Travail 4.0, Management 4.0
Lire en intégral mon interview accordée à l'ILEC dans son dernier bulletin : (ILEC : Institut de liaisons et d'études des industries de consommation) On y parle de transformation numérique, de big data et de robotique... Et quel management ?

Autonomie et Mobilité

Le système d'information accessible et simple d'usage est à deux pas. L'utilisateur averti de l'entreprise issue de la transformation numérique exploitera pleinement les solutions du type Mashup pour bâtir son interface de travail selon ses besoins et prérogatives, sans délai et en toute autonomie, tout en accédant directement aux "services" du Système d'Information étendu avec les solutions de l'architecture orientée services SaaS. Et lorsque le SI aura muté dans les nuages, le client léger et la virtualisation rendront possible le bureau "everywhere", l'absolu de la mobilité.

Bâtir l'entreprise numérique et communicante

Si les briques technologiques pour bâtir une entreprise de nouvelle génération sont disponibles, celles-ci ne sont pas exploitables en dehors de la dynamique des usages du web social. Pour en profiter, il faudra délaisser les traditionnelles approches de type Top→down et favoriser le modèle Bottom→Up. Une révolution pour l'entreprise traditionnelle.
Encore faut-il savoir calculer le ROI Retour sur Investissement sans se limiter à l'équation ultra simpliste :
+ de technologies = moins de salariés donc plus de gains.

Mettre en oeuvre les principes de la transformation digitale

Entreprise 1.0 et entreprise numérique sont aux antipodes l'une de l'autre

Le processus décisionnel en vigueur dans l'entreprise classique n'est pas ce qu'il y a de plus adéquat pour survivre dans un univers aussi complexe que chaotique. La structure multi-hiérarchique de cascade de décision et le pénible et laborieux système de remontée d'informations ont détourné la Business Intelligence de sa finalité : faciliter la réactivité globale en multipliant les points de décision et les ponts informationnels.

La décision en univers complexe et chaotique

Réussir en univers complexe et chaotique impose de modifier radicalement les conceptions "simplistes" des systèmes de pilotage et de responsabilité. L'accès direct à l'information, la capacité de la partager, de la transformer, de l'enrichir et même de la créer sans pour autant être tenu de se référer à une autorité hiérarchique, est à la base du fonctionnement du web de nouvelle génération et donc de la construction de l'entreprise numérique.

Le modèle "adhocratie"

Le modèle organisationnel "adhocratie" (de "ad hoc") a été proposé et décrit par Henry Mintzberg dès les débuts des années 80. Au fonctionnement plus fluide, il est plus adapté à la réalisation de projets innovants en équipes pluridisciplinaire composées de spécialistes. L'ajustement mutuel est le principe de coordination privilégié dans une structure de type matricielle. Ce type de modèle est plus propice au développement et à la mise en oeuvre de stratégies de type "coopérative" tout en facilitant l'émergence des stratégies opportunistes. Plus démocrate que bureaucrate, le modèle adhocratique stimule l'innovation mais n'est pas insensible au stress et autres problèmes humains des organisations dynamiques.

Le Tableau de bord de l'Entreprise Numérique

tableau de bord, indicateurLe tableau de bord est un instrument d'assistance à la prise de décision.

Les techniques et les usages actuels de "l'entreprise numérique", dans la dynamique du Web et plus précisément les réseaux sociaux d'entreprise sont un apport majeur pour tous les acteurs confrontés à l'incertitude et au risque de la décision.

La dynamique des échanges latéraux, la simplicité de communication et la constitution continue d'une gestion de la connaissance sont autant d'atouts de premier plan pour consolider le processus de prise de décision.

Le Web 2.0 a révolutionné l'usage des technologies. Les utilisateurs n'ont guère tardé à s'approprier les nouveaux outils coopératifs de communication et de publication.

Système de décision et réseaux sociaux

Ce sont d'ailleurs les utilisateurs, acteurs à part entière, qui aujourd'hui en définissent les usages. L'horizontalité des échanges, la suppression des intermédiaires, la libre expression et la spontanéité des interventions redessinent les contours de l'entreprise. Blogs, wiki et réseaux sociaux sont une mine de ressources et d'experts pour les acteurs de l'entreprise numérique face au risque de la décision.

Système d'information orienté services

Le système d'information est lui aussi pris dans la tourmente du changement d'usage des technologies. De monolithique, fermé et réservé aux spécialistes, il mute en une offre de services adaptés aux utilisateurs.

Tableau de bord et Mashup

Technologiquement, le tableau de bord de nouvelles génération sera bâti à l'aide de "briques" telles que les Mashup afin d'exploiter les ressources des architectures orientées services comme SOA et SaaS. Voir aussi le cloud computing.

On attendra avec impatience l'essor d'une gestion de la connaissance de nouvelle génération, en liaison étroite avec les réseaux sociaux et les outils du web sémantique pour extraire enfin un peu de sens de l'information non structurée. L'information structurée, celle contenue dans les bases de données, la seule effectivement exploitée jusqu'à présent, n'est pas même la portion congrue.

La démarche coopérative

Mais tout ceci n'est que la partie émergée de l'iceberg, une fraction conséquente mais loin d'être suffisante. Au préalable, il faut en effet conduire le projet décisionnel. Et là encore, ce sont les démarches coopératives les plus efficaces. C'est le principe de la conduite du projet selon démarche Gimsi, décrite au chapitre Conception du système de tableaux de bord.

Les structures horizontales et coopératives

Une confidence.
La qualité d'un tableau de bord, c'est-à-dire la valeur de sa contribution au processus décisionnel, n'est pas directement dépendante de son aspect visuel comme on on pourrait le supposer. C'est bien plus en amont de la démarche qu'il s'agit de remonter. La phase de définition des objectifs est en effet fondamentale.

Pour prendre des décisions efficaces, encore faut-il disposer d'une direction à suivre et d'une métrique. La direction oriente les actions et la métrique permet d'en évaluer l'efficacité. L'étape de choix des objectifs est la clé de voûte du projet.

Son déroulement en mode coopératif au sein d'une autonomie pleinement assumée conditionne la mise en place d'une capacité à décider. Ce thème essentiel est largement développé dans l'ouvrage "Les nouveaux tableaux de bord des managers".

Capacité à décider

En conclusion, qu'il soit de première ou de seconde génération importe peu, un tableau de bord ne sera efficace si, et seulement si, les utilisateurs disposent de la totale capacité de décider.

Le livre de référence

Comment bâtir un tableau de bord avec Excel rapidement et à moindre coût. Best-Seller depuis plus d'une décennie, cet ouvrage consacre toute la première partie à la définition du tableau de bord, phase importante et trop souvent négligée. Il s'ait en effet de savoir ce que l'on pilote et où l'on souhaite aller. La seconde partie est la réalisation proprement dite, une fois que l'on sait ce que l'on veut faire.

5 étapes, 15 outils et 15 fiches pratiques pour concevoir et réaliser son tableau de bord de pilotage avec Microsoft Excel...

Tableau de bord avec  Excel L'essentiel du tableau de bord
Méthode complète et mise en pratique avec Microsoft Excel

Alain Fernandez
5ème édition Eyrolles
280 pages

Voir la fiche du livre »»»

Pour acheter ce livre :

   

A ce sujet, voir aussi

L'entreprise connectée sera aussi bien éclairée en réformant son approche classique de l'élaboration de la stratégie pour faciliter les conceptions coopératives et les stratégies émergentes, foyers de l'innovation
  • Transformation digitale, comment la réussir ?
    Quels sont les facteurs de réussite de la transformation digitale ? Quels sont les conditions pour réussir ? L'entreprise connectée ? Comment ne pas échouer ? Cette technologie disruptive réforme nos traditionnelles manières de procéder. On n'oubliera pas pour autant ni le Retour sur Investissement, ni la qualité du partage d'informations.
  • La transformation digitale, les "plus" et les "moins"
    Où l'on étudie les apports de la transformation digitale sur les processus de communication et les impacts des indispensables transformations managériales sur le processus décisionnel pour une plus grande réactivité. Où l'on traite aussi des dérives potentielles en matière de bien-être humain.

Ressources web


Lecture recommandée

2212570791 Le guide de la transformation digitale: La méthode en 6 chantiers pour réussir votre transformation !
Un guide pratique en six chantiers et six étapes pour réussir la transformation digitale et maîtriser les enjeux stratégiques

2738143229 Des Machines, des plateformes et des foules
Dans ce livre, Andrew McAfee, à l'origine de la formalisation du concept d'entreprise 2.0, nous explique dans ce livre comment faire collaborer la "machine" et le cerveau humain, les plateformes et les produits pour construire l'indispensable intelligence collective en entreprise

2348036010 La transformation digitale des entreprises
La transformation digitale, de quoi s'agit-il ? Un petit fascicule bien pratique de la collection Repères des éditions La Découverte

De l'importance de savoir prendre des décisions en équipe. Un point essentiel pour réussir la transformation digitale, en concret, sur le terrain. Pour ce faire, il s'agit de réformer au préalable les techniques de pilotage et de mesure de la performance en entreprise. Livre référence :

Tableaux de bord du manager innovant, le livreLes tableaux de bord du manager innovant
Une démarche en 7 étapes pour faciliter la prise de décision en équipe

Alain Fernandez
Éditeur : Eyrolles
Pages : 320 pages

Consultez la fiche technique »»»

Pour acheter ce livre :

   

Format ebook : PDF & ePub, Format Kindle


Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 125)

Sur le même thème...