Le Portail du Manager Innovant

Comment devenir un bon manager d'équipe

Un bon manager sait protéger son équipe

Un bon manager n'essaie pas d'éliminer les conflits. Il s'assure juste qu'ils ne soient pas à l'origine d'un inutile gaspillage d'énergie. Si votre équipe vous attaque ouvertement pour vous signifier vos erreurs... C'est très sain !
D'après Robert Townsend
Assurer la "protection" du groupe de travail est vraisemblablement l'un des rôles essentiels du manager. Il s'efforcera de maintenir une "bulle de tranquillité" étanche aux agressions extérieures afin de permettre à l'équipe de produire au mieux de ses possibilités.

Préserver son équipe des agressions

Sans prétendre parer à toutes les agressions subies par une équipe au cours d'un projet, voyons ci-après le minimum que peut assurer un chef de projet efficace pour que l'équipe dont il a la charge puisse travailler.
  • Préservez les membres de l'équipe des réunions qui traînent en longueur ou inutiles.
  • Par la même occasion, éviter de vous décharger de vos obligations sur les membres de l'équipe les plus conciliants. (Voir Celui qui ne sait pas dire non.)
  • Protégez-les des interruptions intempestives. Ce sera plus délicat lorsque l'un des membres détachés pour le projet a conservé son rôle et ses prérogatives antérieures.
  • Défendez-les de toutes les attaques potentielles, qu'elles soient ciblées ou pas.
  • Sachez résister aux exigences non justifiées des clients et de la direction.
  • Protégez-les des demandes de modifications répétitives ou trop fréquentes. Elles sont démotivantes.
  • En conclusion, préservez les membres de l'équipe des consommateurs de temps et d'énergie.
  • N'oubliez pas non plus de maintenir à l'écart les sapeurs de moral particulièrement néfastes lorsque le projet marque le pas.
Nous ne sommes plus dans le classique schéma où le chef affecte les tâches afin d'occuper ses subalternes. En fait, c'est bien une logique inverse qu'il s'agit d'adopter. Une logique où l'on soulage au maximum les collaborateurs afin de laisser se développer l'esprit de créativité.

Dans tous les cas, exercer un management de l'entraide, développer la solidarité, dynamiser le partage d'information impromptu, c'est ainsi que fonctionne une équipe en phase de production en pleine efficacité.

Finalement, ces quelques recommandations ne sont autres que la définition du rôle d'un manager de projet actuel : Voir le premier verbe "Manager" "faciliter l'expression des intelligences cumulées".

À ce sujet, voir aussi

  • Comment manager le télétravail ?
    Le télétravail n'est plus une option accessoire mais bien un nouveau mode d'organisation du travail des équipes. Manager le télétravail c'est exploiter les avantages offerts par les technologies pour réorganiser les modes de travail de manière idéalement profitable autant pour l'entreprise que pour les salariés. Il s'agit surtout d'éviter les dérives pernicieuses qui reviendront en boomerang si on ne révolutionne pas dans le même temps les archaïsmes du management comme le tropisme du contrôle systématique. La question de la confiance se pose alors dans toute sa complexité.
  • Qu'est-ce qu'un bon manager ?
    Le bon manager n'est plus celui qui règne sur son équipe en s’appuyant, au mieux sur une supériorité de connaissances ou de compétences, au pire sur une autorité établie officiellement. Ce temps est largement dépassé ou en tout cas il devrait l’être. Le bon manager est celui qui dynamise l'expression de toutes les intelligences pour accéder au stade ultime de l’efficacité, l'intelligence cumulée.
  • Le manager est un stratège
    Dans un contexte pour le moins bouleversé, il est prudent de se livrer à un exercice de stratégie appliquée afin d'anticiper un tant soit peu le devenir collectif et opter ainsi pour une orientation qui garantie une création de valeurs durable. C'est en cela que tout manager se doit d'être un stratège afin de sélectionner, de lancer et de conduire les projets qui garantissent un progrès continu selon l'orientation choisie.
  • Manager, c'est décider
    Notre parcours personnel n'est que la suite des décisions que nous avons prises... ou que nous n’avons pas prises. Nous savons tous intimement que la décision n'est pas un acte simple. Ce constat est d'autant plus vrai dans un environnement changeant, complexe, marqué par l'incertitude permanente. Autant maîtriser les principaux aspects de la décision afin de ne pas s'en laisser conter.

Lecture recommandée

Le chef de projet efficaceLe chef de projet efficace
Les 12 bonnes pratiques pour un management humain

Alain Fernandez - Eyrolles
Pour réussir les projets d'entreprise, adoptez une démarche qui dynamise le relationnel entre les femmes et les hommes.
6ème Edition
250 pages - Prix librairie : 22 EUR

voir la fiche détaillée »»»

Dispo chez :
   

S'attarder notamment sur l'étude traitant de la gestion des conflits comme moteur de l'innovation.

Petit chef ou vrai patron ? Petit chef ou vrai patron ?
Robert Sutton
Vuibert
272 pages
Prix : 23 €Euros
Dispo chez :
www.amazon.fr  
& Format Kindle


Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 185)

           



Tous les articles