Le Portail du Manager Innovant

Syndication, fil RSS du site piloter.org    Je suis aussi  sur facebook    Je suis aussi sur  Linkedin    Actualités Twitter
Syndication, fil RSS du site piloter.org  Je suis aussi  sur facebook  Je suis aussi sur  Linkedin  Actualités Twitter
×

Comment réussir son plan stratégique ?

14 octobre 2021  Par   Partagez

Sept conseils pour réussir son plan stratégique

Bâtir et surtout parvenir à appliquer et à déployer un solide plan stratégique ne se fera pas tout seul. Au delà des grandes théories et des récits construits à rebours, la réussite d'un plan stratégique exige une approche méthodique fondée sur le bon sens et catalysée par une bonne dose de pragmatisme.

Le but de l'entreprise est de trouver des clients. Il est toujours utile de ne jamais perdre de vue ce qui n'est une évidence qu'en apparence. Peter Drucker.

Plan stratégique

La stratégie, c'est du concret

La stratégie, ce n'est pas de la théorie. Vous pouvez remiser votre Clausewitz et votre Sun Tzu, ce n'est pas une guerre de tranchée que vous allez entreprendre. Le talon d'Achille de la stratégie n'est autre que son application.

Ce n'est ni le vocabulaire belliqueux ni les théories rapidement pompées depuis les minutes de l'école de guerre qui en faciliteront l'élaboration et la mise en oeuvre.

La stratégie, c'est du concret. La stratégie, c'est du terrain. La stratégie, c'est du coopératif.

Le plan stratégique, à savoir

Sept recommandations pour s'approcher au plus près d'un plan stratégique déployable qui peut conduire vers les résultats attendus (nous ne sommes pas en un univers déterministe !).
  • 1. La démarche stratégique est un cycle

    La démarche stratégique n'est pas linéaire mais cyclique. Remplacez le classique enchaînement Conception, Planification, Exécution, Point final par un "cycle à la Deming" pour faire simple, et vous troquerez la stratégie "bétonnée" et inflexible par une stratégie plus "plastique", malléable.

    "Robustesse" et "agilité" sont les qualités recherchées, et non la rigidité.
  • 2. Pratiquez l'analyse de risque pour éviter les plans foireux

    L'analyse de risques, afin d'estimer au plus juste non seulement les menaces pendantes identifiées lors de l'analyse SWOT mais aussi et surtout pour valoriser la faisabilité du business plan, est incontournable. Seule une analyse de risques bien conduite permettra d'éviter le lancement de plans foireux, de ceux qui achoppent à la première difficulté.
  • 3. Soyez réaliste

    Lorsque le projet nous tient à coeur, la tendance à exagérer les revenus potentiels tout en diminuant les coûts est particulièrement forte. Les scénarios sont toujours enjolivés. Cela dit, il n'est pas toujours aisé de rester objectif. Essayez d'adopter un regard externe et détaché pour éviter les prévisions trop optimistes.

    Ne laissez surtout pas les rênes de la conduite de la démarche aux pessimistes !
  • 4. Quelle performance ?

    En profiter pour établir une définition de la performance qui n'est en rien un standard universel.
    • Qu'est-ce que la performance ?
    • Comment s'exprime-t-elle quantitativement et qualitativement ?
    • Comment se mesure-t-elle ?
    • Quelle en est la métrique ?
    Cette définition se doit d'être très largement communiquée dans l'entreprise afin que chacun puisse ajuster son horizon de progrès. C'est l'instrument de référence absolu, tout au moins tant qu'on ne change pas radicalement de stratégie. C'est aussi le thème de ce chapitre du site : Comment mesurer la performance ? Explorez-le.
  • 5. Établir des priorités

    Il faut savoir établir des priorités. On ne peut pas se lancer dans toutes les directions au même moment, les ressources sont limitées. Autant se focaliser sur un nombre d'axes très réduit. Ils seront judicieusement choisis après l'établissement d'une grille de critères pour valoriser collectivement le tri.
    Voir le paragraphe Comment établir les priorités pour mieux gérer son temps.
  • 6. Timing

    L'importance du timing : la stratégie doit être rapidement mise en action, les marchés n'attendent pas.
  • 7. Orientation processus

    La stratégie est nécessairement orientée processus lors de son élaboration.
    Voir la page Alignement stratégique.

Une démarche coopérative

Un plan stratégique ne se conçoit pas tout seul dans son coin, du haut de sa tour d'ivoire. Pour placer le maximum de chances de réussite de son côté, le plan stratégique sera impérativement développé en adoptant une démarche coopérative. Il s'agit là du véritable atout pour identifier les facteurs clés de succès pour un avantage compétitif durable.

Voir aussi la page : Management stratégique coopératif.

Dans tous les cas, une bonne stratégie se doit d'apporter une valeur ajoutée pour l'ensemble des parties prenantes.

En référence, la théorie des parties prenantes est une approche de la conception de la stratégie destinée à combattre l'absurde isolement intellectuel des méthodes habituelles.

Une entreprise n'est pas seule au monde, elle est au coeur d'un système et se doit de tenir compte des intérêts de l'ensemble des partenaires et, plus globalement, de toutes les parties prenantes. En théorie !

Ressources web


À ce sujet, voir aussi

  • La stratégie selon Michael Porter
    Le modèle des cinq forces de Porter est un outil d'étude de son positionnement concurrentiel mis au point, comme son nom l'indique, par Michael porter, pape de la stratégie des années 80 et 90. L'étude du positionnement concurrentiel occupe bien évidemment une part importante d'une analyse stratégique bien conduite. Voyons d'abord le principe et poursuivons ensuite avec les limites et manquements du modèle dont il n'est pas exempt.
  • PESTEL, Analyse de l'entreprise dans son environnement
    L'analyse PESTEL est un puissant outil pour évaluer le positionnement de l'entreprise en prenant en compte les six dimensions caractérisant son environnement, soit : Politique, Économique, Sociologique, Technologique, Écologique et Légale. L'entreprise est en effet un élément d'un écosystème plus global. Lors de l'analyse stratégique, il est contre-productif de limiter l'étude au fonctionnement interne et aux seuls proches compétiteurs sans se préoccuper du contexte plus global qui caractérise l'écosystème. C'est ce que cherche à résoudre l'analyse PESTEL en se proposant d'étudier les dimensions environnementales de l'entreprise. Voyons comment s'y prendre.
  • Meilleurs livres de stratégie d'entreprise
    Sélection de livres de référence à propos de la stratégie d'entreprise. Cette short list regroupe des ouvrages justement choisis pour approfondir les thèmes développés dans ce dossier. Ils sont assez complémentaires, ce qui est fort utile dans le cadre d'une formation en solo, pour débutants ou pour entretenir ses connaissances.
  • Qu'est-ce que la stratégie Ocean Bleu ?
    La Stratégie Ocean Bleu de W. Chan Kim et Renée Mauborgne nous explique et nous démontre comment dénicher des secteurs de marché vierges de toute concurrence sans que l'on soit obligé de batailler sur des secteurs saturés, les océans rouges… Voyons tout cela.

À lire…

La référence la plus complète en matière de stratégie d'entreprise. Cet ouvrage best-seller de sa catégorie est agréable à lire. De nombreux exemples de stratégies en pratique…

Stratégique  Stratégique + MyLab
G. Johnson, R. Whittington, K. Scholes, D. Angwin, P. Regner
Pearson Education
12ème édition Juin 2020
720 pages

Dispo : www.amazon.fr


Le déploiement de la stratégie est le passage à la face concrète. Pour cela il importe que les acteurs de terrain soient équipés d'instruments de mesure de la performance et d'aide à la prise dé décision. C'est le sujet de cet ouvrage…

Tableaux de bord du manager innovant, le livreLes tableaux de bord du manager innovant
Une démarche en 7 étapes pour faciliter la prise de décision en équipe

Alain Fernandez
Éditeur : Eyrolles
Pages : 320 pages

Consultez la fiche technique »»»

Pour acheter ce livre :

   

Format ebook : PDF & ePub, Format Kindle


Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 125)

Sur le même thème...