Le portail du Manager Efficace

Concevoir le tableau de bord

09 février 2018 Par       Partagez

Une stratégie est indispensable mais elle est bien inutile si elle n'est pas déployée adéquatement. Chacun à son niveau dans l'entreprise assure sa mission d'amélioration de la performance selon la stratégie définie. Le tableau de bord parfaitement adapté à la stratégie et aux besoins du décideur de terrain est incontournable. Voyons comment le concevoir rapidement et à moindres coûts.

1) Principe, 2) Méthode, 3) Références

Concurrence, rapidité de réalisation et coûts réduits

Le tableau de bord avec Excel © pour la PME

tableau de bord pour la PME Les entreprises confrontées à un contexte concurrentiel toujours plus exacerbé sont tenues d'aller vite. Il faut rapidement passer du concept à la réalité. Sans temps mort.

Cette méthode vous propose les outils pour identifier sans hésitation les axes de progrès les mieux adaptés à votre environnement concurrentiel et sélectionner ensuite les indicateurs les plus pertinents.

Au contraire de la grande majorité des méthodes disponibles, la méthode proposée ici ne vous laisse pas en panne en cours de chemin. On en reste pas à la théorie et aux conseils abstraits bien loin du terrain. L'ouvrage de référence se poursuit avec la construction concrète proprement dite du tableau de bord, de votre tableau de bord.

Concurrence et rapidité

Concurrence et rapidité d'action sont les deux contraintes de l'entreprise moderne les plus souvent citées.
A celles-ci, il ne faut pas oublier d'ajouter la limitation des budgets pour les projets ne touchant qu'indirectement l'amélioration de la productivité. Le tableau de bord de pilotage est effectivement l'instrument majeur de la mise en oeuvre d'une démarche de progrès. En dépit des avantages concrets il est sûr que le ROI direct et financier n'est pas suffisamment évident pour être discerné d'un simple regard comptable. C'est une troisième contrainte d'importance pour ce type de projet.
La méthode de conception et de réalisation est en parfaite avec la réalité de l'entreprise. Ces trois contraintes sont les fondements de sa conception et la méthode partiellement exposée ici et totalement dans l'ouvrage de référence permet de limiter drastiquement les coûts.

  • La méthode est fondée sur un principe "Do it yourself"
    Le livre et les exemples téléchargeables constituent un guide auto-formateur. Vous pouvez donc, en autonome, sans intervenant extérieur, bâtir le tableau de bord pertinent dont vous avez besoin.
  • La méthode se contente d'un outil simple : "Ms Excel"
    Le tableur Microsoft Excel est très largement suffisamment performant pour concevoir des tableaux de bord personnel de pilotage dignes de ce nom. Il est présent en standard sur la grande majorité des postes informatiques.
  • Plus d'infos sur "L'essentiel du tableau de bord"

Utilisez Gimsi pour vos projets d'envergure

Une réserve cependant. Autant MS Excel est particulièrement adapté pour bâtir un tableau de bord personnel et isolé, autant il serait impensable et même irresponsable de proposer un projet d'envergure à partir de ce simple outil bureautique.

Ne serait-ce que pour les difficultés insurmontables de maintenance, d'évolution et de standardisation, des impossibilités évidentes pour tous ceux qui ont l'habitude des projets technologiques d'entreprise.

Une fois la problématique du pilotage de la performance identifiée, en s'appuyant sur un projet pilote sous MS Excel par exemple, il est indispensable de passer la vitesse supérieure et de traiter le projet Business Intelligence comme il se doit. La méthode Gimsi est particulièrement adaptée à la problématique.

Méthode de conception en 5 étapes

Un tableau de bord n'est pas un assemblage d'indicateurs piochés à droite ou à gauche, trouvés dans des listes ou on ne sait où. Chaque indicateur correspond à une préoccupation bien précise du décideur ou de l'équipe de décideurs. Son choix est le fruit d'un processus bien précis.

La méthode, Gimsi lite, simplifiée et adaptée aux projets légers est structurée en 5 étapes distinctes.
Depuis l'élaboration d'une stratégie gagnante jusqu'à la réalisation proprement dite du tableau de bord, chacune des 5 phases couvre un aspect précis, identifiable et délimité du projet.

Une approche de terrain

À l'origine, la méthode est adaptée aux besoins spécifiques des PME sises en un contexte concurrentiel.
La méthode, d'essence plutôt pragmatique que théorique, privilégie une large participation de l'ensemble des acteurs de l'entreprise. Il s'agit en effet d'unir ses forces, de partager ses connaissances, de laisser foisonner les idées dans une dynamique purement coopérative d'innovation.

Tableau 1. Une méthode en 5 étapes et 15 outils


Les 5 étapes de la méthode

  • 1. Sélectionner les axes de progrès
  • 2. Déterminer les points d'intervention
  • 3. Choisir les objectifs
  • 4. Choisir et construire les indicateurs
  • 5. Bâtir et maintenir le tableau de bord

Étape 1 : Sélectionner les axes de progrès

Définir les axes de progrès les plus profitables en tenant compte des spécificités de l'entreprise, de son marché et des moyens disponible.
Comment orienter la démarche projet en tenant compte du marché en termes de contexte concurrentiel et de potentialité client, des spécificités de l'entreprise et des moyens disponibles.
  • Outil # 1 : Identifier les principales sources de revenus

    Cet outil permet d'apporter des réponses précises aux questions du type : D'où proviennent les gains de l'entreprise ? Quels sont les clients les plus rentables ? quels sont les produits les plus profitables ?
  • Outil # 2 : Situer l'entreprise sur son marché

    Cet outil permet d'identifier le positionnement de l'entreprise sur son marché, de la concurrence, des menaces potentielles et des perspectives de croissance.
  • Outil # 3 : Évaluer les attentes des clients

    Cet outil permet de mieux connaître ce que pensent les clients de l'entreprise, Quels sont leur attentes ? Comment définir leurs barèmes de valeur ?
  • Outil # 4 : Repérer les principaux leviers

    Cet outil permet d'identifier avec précision les leviers dont disposent l'entreprise, ses forces et ses faiblesses. Et plus précisément de repérer les leviers stratégiques sur lesquels agir pour dépasser la concurrence.
  • Outil # 5 : Évaluer et choisir les axes de progrès

    Cet outil permet d'identifier les meilleurs axes de progrès, d'évaluer l'impact sur le marché, le coût de réalisation et de fonctionnement, l'avantage opérationnel.

Étape 2: Déterminer les points d'intervention

Identifier les activités et processus critiques au sens des axes de progrès sélectionnés lors de l'étape précédente
Il s'agit d'identifier exhaustivement les activités et processus critiques au sens des axes de progrès sélectionnés.
  • Outil # 6 : Identifier les processus et les activités critiques

    Quelles sont les activités et processus concernés par la démarche de progrès ?

Étape 3: Choisir les objectifs

Sélectionner les meilleurs objectifs "tactiques" pour et par tous les acteurs et groupes d'acteurs concernés au premier plan par la démarche de progrès.
  • Outil # 7 : Choisir les objectifs

  • Outil # 8 : Mesurer les risques

  • Outil # 9 : Élaborer les plans d'action

Étape 4: Choisir et construire les indicateurs

Sélectionner les indicateurs les plus pertinents en tenant compte des objectifs à suivre, du contexte et des habitudes de travail du décideur. Comment identifier et bâtir les indicateurs pertinents les mieux adaptés pour chaque responsable ou groupe de responsables en fonction des objectifs sélectionnés à l'étape précédente, du contexte spécifique, des besoins propres et habitudes de chacun et de la démarche adoptée.
  • Outil # 10 : Choisir les indicateurs


  • Outil # 11 : Présenter l'indicateur sur le poste de travail.

Étape 5: Bâtir et maintenir le tableau de bord

Structurer le tableau de bord afin qu'il soit utilisable et utilisé. Pour cela on adoptera les règles ergonomiques fondamentales pour bâtir le tableau de bord "d'un seul coup d'oeil".
  • Outil # 12 : Adopter les principes ergonomiques de conception des interfaces visuelles


    Voir l'exemple Outil # 12
  • Outil # 13 : Construire le tableau de bord (vue de signalisation).

  • Outil # 14 : Organiser le tableau de bord (vue d'analyse et de prospection)

  • Outil # 15 : Maintenir le tableau de bord

  • © Éditions d 'Organisation

Le livre, guide de référence

Tableau de bord avec  ExcelL'essentiel du tableau de bord avec Excel®
Alain Fernandez
Eyrolles - Editions d'Organisation
280 pages 22 Euros
Best seller francophone 5ème Édition 2018


Excel © est une marque déposée de Microsoft Corp
Copyright : © Alain FERNANDEZ 1998-2018 Tous droits réservés


Partagez cet article...

Envoyer le lien de cet article par e-mail   
(total partages cumulés > 125)

Si vous souhaitez partager votre point de vue sur cet article, utilisez désormais Twitter ou votre réseau social favori.

           

La référence du site

Essentiel du tableau de bord Lire la fiche, extrait et commentaires
Voir la fiche détaillée »»»



Pour les lecteurs du livre...

Les formations en ligne

Formation tableau de bord excel
Formations en ligne

Accès direct aux formations gratuites et en ligne...